Revue Web - Article

Monde numérique

Déconstruction et spatialité dans Patchwork Girl de Shelley Jackson

Cédric Kayser


Résumé : Comment définir l’œuvre littéraire à l’ère du numérique ? La littérature peut-elle rendre compte des changements produits par le numérique ? De quelle façon la refonte sensorielle à laquelle nous assistons au quotidien affecte-t-elle notre perception de l’espace ? Quel est le rôle de l’auteur dans la transmission d’idées ? Comme nous le verrons par la suite, la littérature hypertextuelle, qui émerge au début des années 90, offre un cadre d’analyse privilégié pour penser les questions de l’identité, du corps et de l’espace à l’avènement du numérique. En relisant Patchwork Girl de Shelley Jackson à la lumière de ces questionnements, il s’agira de déterminer comment l’opacification du dispositif traditionnel de lecture dans l’œuvre numérique produit une nouvelle forme de subjectivité. Abstract : How do we define the literary work in the digital age ? Can literature account for the changes produced by the digital ? How does the sensory remodeling of our daily experience affect our perception of space ? What is the (...)



Être et mémoire

Pierre Lévy


Résumé : Le premier enjeu de cet article est de replacer l’objet des sciences humaines (la culture et la signification symbolique) dans la continuité des objets des sciences de la nature. Je fais l’hypothèse que le sens n’apparaît pas brusquement avec l’humanité mais que différentes couches de codage et de mémoire (quantique, atomique, génétique, nerveuse et symbolique) s’empilent et se complexifient progressivement, la strate symbolique n’étant que la dernière en date des « machines d’écriture ». Le second enjeu du texte est de définir la spécificité et l’unité de la couche symbolique, et donc le champ des sciences humaines. Par opposition à une certaine tradition logocentrique, je montre que le symbolisme – s’il comprend évidemment le langage – englobe aussi des sémiotiques (comme la cuisine ou la musique) où la coupure signifiant/signifié n’est pas aussi pertinente que pour les langues. Le troisième enjeu de cet essai est de montrer que les formes culturelles et les puissances interprétatives de l’humanité (...)



De l’hypothèse de la documentation comme technique de résistance et du wiki comme objet de ces résistances

Nicolas Belett-Vigneron, Sébastien Beyou, Xavier Coadic, Émilie Picton


Résumé : À partir de leurs expériences personnelles au sein des communautés locales mobilisées face aux services de proximité que Google tente d’installer dans plusieurs quartiers en Europe, les auteurs analysent les mécanismes de la résistance active et le rôle de la documentation comme répertoire d’action. Ce texte nous invite dans une réflexion anthropologique sur la transmission et ses potentialités récentes avec les technologies de réseau, en pointant, à la suite d’Habermas, le paradoxe de la technicisation de l’écrit, dans un positivisme conduisant à la paralysie de la démocratie. Ancré dans le vécu de l’écriture en commun et en résistance, ce texte adresse récursivement son hypothèse, telle une recherche-action, à savoir celle d’une émancipation de l’écrit passant par le détournement et l’appropriation des environnements [techniques, économiques et juridiques] des outils d’écriture, pour contrer les déterminismes. Mots-clés : documentation, wiki, modernité, Jürgen Habermas, technique, recherche-action, (...)



Le rôle des humanités numériques dans le nouvel espace politique

Pierre Lévy


Résumé : Alors que plus de 50% de la population mondiale est connectée à l’Internet, les grandes plateformes, et particulièrement Facebook, ont acquis un énorme pouvoir politique. Cette nouvelle situation nous oblige a repenser le projet d’émancipation des lumières. Je propose dans cet article que les chercheurs en sciences humaines et sociales relèvent ce défi en adoptant et en diffusant de nouvelles normes d’intelligence collective réflexive. Les communs de la connaissance, la science ouverte et la souveraineté des individus sur les données qu’ils produisent font l’unanimité. Mais ces principes incontournables sont encore insuffisants. La puissance de calcul et de communication disponible, combinée à l’utilisation d’IEML (une langue à la sémantique calculable), nous permettent d’envisager une mise en transparence des opérations de création de connaissance, de sens et d’autorité. Je présente ici les grandes orientations stratégiques permettant d’atteindre ces objectifs. Une révolution épistémologique des (...)



Los editorialistas árabes que leen la filosofía occidental y la promoción de un humanismo secularizado

Abdelrahim Abdelrahim


Resumen : Llamamos « nuevo movimiento humanista árabe » a un fenómeno intelectual creciente en las redes sociales del mundo árabe que se asemeja, en ciertos aspectos, al Renacimiento en Europa y a la Edad de Oro de la civilización arabo-musulmana. Haremos hincapié en la corriente religioso-reformista que intenta aunar el racionalismo científico moderno con la religión, en otra corriente, muy hostil tanto hacia la religión como hacia cualquier misticismo y, por último, en la corriente laica, la cual está decidida a combatir el fundamentalismo sin declararse antirreligiosa. Palabras clave : Progresismo árabe, humanismo árabe contemporáneo, revolución intelectual en el mundo árabe, irreligión árabe, reforma de la religión en el mundo árabe. Abstract : This article talks about a new cultural and intellectual phenomenon witnessed lately in the Arab world. We call it here "new humanist Arab movement" in view of its resemblance with what happened in Europe during the Renaissance and what happened in the (...)



Postface

Gérard Wormser


Résumé : Dans L’Ecole des fans, Gérard Wormser questionne les dimensions communicationnelles des disruptions contemporaines. Nos immenses possibilités d’accès aux échanges et aux savoirs contrastent avec les frustrations qui se développent au cœur des collectivités humaines – plus techniques et plus inégales que jamais. La connectivité universelle s’accompagne de ruptures brutales des liens d’intégration traditionnels. Elle abolit les médiations publiques au profit d’un mixte combinant des possibilités neuves à un isolement croissant. Soumis aux pressions qui nous emportent, comme l’indiquent leurs retombées aux USA ou au Brésil, les réseaux alimentent des régressions fantasmatiques et la peur de l’Autre. Au terme d’un parcours décrivant les manières dont nos réseaux associent la toute-puissance de l’argent à des chocs anthropologiques, Gérard Wormser rejoint les intuitions de Simmel qui avait perçu cette question voici plus d’un siècle. Mots-clés : Sartre, Facebook, Zuckerberg, liberté, éthique de l’information (...)



La raison pratique de la société des réseaux

Gérard Wormser


Résumé : La société des réseaux se vit elle-même comme une communauté intégrée. Il lui est particulièrement difficile de se percevoir comme étant une disruption profonde des modes de vie traditionnellement porteurs d’une intégration sociale. Nous devons recourir à des auteurs comme Georg Simmel pour comprendre comment les sociétés modernes accélèrent leur tempo et engendrent des collectifs dont l’ancrage anthropologique est très précaire en dépit de leur force d’entraînement sur l’ensemble de l’humanité. Mots-clés : Georg Simmel, communauté, morale, individualisme, réseaux Abstract : The network societies live themselves as integrated communities. It is particularly difficult for them to perceive themselves as a profound disruption of the traditional ways of life that lead to social integration. We must use authors like Georg Simmel to understand how modern societies are accelerating their tempo and generating collectives whose anthropological anchoring is very precarious despite their driving force on the (...)



Les Conquérants : Comment les plateformes colonisent l’espace attentionnel

Gérard Wormser


Résumé : Plus l’influence des GAFA se fait forte, et plus nous prenons conscience de la fragilité des sociétés démocratiques qui les ont engendrés. Le déclin de la presse et du journalisme professionnel accroît le risque de manipulations de grande ampleur dont la foule ne sait comment se prémunir. Les plus grandes entreprises du numérique sont conscientes des risques qu’elles nous font courir à tous, mais ne savent ni ne peuvent les conjurer dans le cadre de la concurrence acharnée qui les oblige à chercher toujours davantage de moyens pour capter l’attention de chacun. Mots-clés : monopoles, Mark Zuckerberg, presse, attention Abstract : The stronger the GAFA’s influence, the more we become aware of the fragility of the democratic societies that engendered them. The decline of the press and professional journalism increases the risk of large-scale manipulations that the crowd does not know how to guard against. The largest digital companies are aware of the risks they pose to us all, but do not (...)



Les accrocs d’une stratégie mondiale

Gérard Wormser


Résumé : La connectivité est devenue en quelques années l’horizon indépassable de toute sociabilité. Mais ses principaux opérateurs, et particulièrement Facebook, n’ont montré ni la volonté ni la capacité d’orienter leurs services en fonction des échanges les plus favorables à l’enrichissement des rapports interpersonnels. La stratégie mondiale des principaux groupes de médias numériques est indifférente aux effets de leur implantation dans des sociétés où la circulation de rumeurs a des effets délétères. Du Kenya au Brésil et de Birmanie aux États-Unis, nous voyons la difficulté d’éviter la surenchère des intox numériques lors de campagnes électorales ou de crises politiques que les réseaux sociaux exacerbent plutôt qu’ils ne les tempèrent. Mots-clés : Facebook, Afrique, intox, ingérence, élections Abstract : Connectivity has become in a few years the unsurpassable horizon of all sociability. But its main operators, and particularly Facebook, have shown neither the willingness nor the ability to guide their services (...)



Produire l’espace du quotidien

Béatrice Lefebvre-Côté

L’Hypertexte et ses prédécesseurs : cartographier un jardin aux sentiers qui bifurquent

Gaëlle Debeaux

Âme et iPad de Maurizio Ferraris

Peppe Cavallari

Une réflexion philosophique inédite sur le web

Peppe Cavallari

L’espace numérique (3)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

L’espace numérique (6)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

La littérature à la dérive numérique

Enrico Agostini-Marchese

Comprendre les ressorts de l’évolution des sociétés de masse

Gérard Wormser

Repenser le numérique au 21ème siècle

Michael E. Sinatra, Stéfan Sinclair

(Re)constituer l’archive

Sylvain David, Sophie Marcotte

Pour une généalogie du virtuel

Anolga Rodionoff

Building Global Community

Gérard Wormser

Existe-il une structure de servitude volontaire dans les technologies de l’information et de la communication ?

Eric Fourneret

Lire à l’ère du numérique Le nénuphar et l’araignée de Claire Legendre

Dominic Forest, Michael E. Sinatra

Data.gouv.fr : de l’ouverture des données à l’ouverture des possibles ?

Yannick Maignien

Du papier à l’écran. Perspectives paradoxales de Wikipedia

Jorge Orlando Melo

Virtual Worlds, Machinima and Cooperation over Borders

James Barrett

(Re)construire les marges

Sophie Marcotte

Beckett Spams Counter-Strike

Sandy Baldwin, Yvonne Hammond, Katie Hubbard, Kwabena Opoku-Agyemang, Gabriel Tremblay-Gaudette, Phillip Zapkin

Des téléspectateurs géolocalisés

Marta Boni

Remédiation et interaction dans le milieu textuel

Élisabeth Routhier

Hyperwriting, a multiscale writing with the method of loci

Idriss Aberkane

Safety Check : social network et sentimento di sicurezza

Peppe Cavallari

Dieu n’a pas inventé le webdocumentaire

Sophie Beauparlant

La réinvention du passé

Servanne Monjour

Le numérique, une opportunité pour diffuser la francophonie dans le monde ?

Sens Public

Les éditorialistes arabes lecteurs de la philosophie occidentale et la promotion d’un humanisme sécularisé

Abdelrahim Abdelrahim

L’Œ

Gladys Brégeon

L’ambiguïté politique d’Internet

Marcello Vitali Rosati

Hermeneutica, une expérience numérique de l’interprétation

Ariane Mayer

L’espace numérique (10)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Lex Google : les enjeux de la fiscalité du numérique

Cyril Coulet

Ouvrir le livre et voir l’écran : pratiques littéraires et pratiques numériques

Chloé Savoie-Bernard, Jean-François Thériault

Pour une éthique de la mimesis à l’époque des technologies numériques

Adriano Fabris

Le selfie : sur la phraséologie québécoise la bêtise mémétique et la poésie

Daphné B

Epistémologie du modèle

Nicolas Sauret

Archiver le présent : le quotidien et ses tentatives d’épuisement

Bertrand Gervais

Le fait littéraire au temps du numérique

Servanne Monjour, Marcello Vitali Rosati, Gérard Wormser

L’importance d’un avertissement

Peppe Cavallari

Frictions de la fiction dans les imaginaires contemporains

Renée Bourassa

Economic Models of Digital Publishing

Gérard Wormser

Digital Praxis for Disseminating the French Language and Culture Globally

Sens Public

Voir l’invisible : Gygès et la pornographie Facebook

Marcello Vitali Rosati

Le moment de la décision politique est-il important ?

Damien Larrouqué

Prométhée et la nouvelle culture technique numérique

Christophe Premat

L’espace numérique (2)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Les ordres du monde : enjeux des systèmes d’indexation des bibliothèques numériques

Ariane Mayer

Le virtuel du numérique à l’école de la virtualité sémiotique

Lia Kurts-Wöste

L’invention littéraire des médias

Thomas Carrier-Lafleur, André Gaudreault, Servanne Monjour, Marcello Vitali Rosati

Botcrafting and Botbreeding : A Simplified Economics of Evolutionary Algorithms

Idriss Aberkane

L’espace numérique (9)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

« Archive-it-yourself » La Fugazi Live Series

Sylvain David

Réflexion autour de Délicat contact #1

Damien Beyrouthy

Les structures spatiales de l’éditorialisation

Enrico Agostini-Marchese

Qu’est-ce que l’éditorialisation ?

Marcello Vitali Rosati

L’espace numérique (7)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Ouvrir le livre et voir l’écran : pratiques littéraires et pratiques numériques

Chloé Savoie-Bernard, Jean-François Thériault

Plaidoyer pour la normalité

Enrico Agostini-Marchese

Safety check : réseaux numériques et sentiment de sécurité

Peppe Cavallari

Se réinventer with a new tab : remarques croisées sur la langue et le numérique chez Guillaume Morissette

Chloé Savoie-Bernard

Source et fuites : du sens des flux de données numériques

Yannick Maignien

Humiliation prométhéenne

Jean-Jacques Delfour

Préface, précédée de quelques notes

Pierre Cassou-Noguès

La virtualité d’Internet

Marcello Vitali Rosati

L’espace numérique

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Enregistrer le réel

Erika Fülöp

Ontologie du numérique

Servanne Monjour, Matteo Treleani, Marcello Vitali Rosati

What is editorialization ?

Marcello Vitali Rosati

Corps contemporain et espace vécu

Sara Bédard-Goulet

Pour un concept de l’ "e-citoyenneté"

Paul Mathias

Rimediazione e interazione nell’ambiente testuale

Élisabeth Routhier

Après l’accord Google, le chantier de la fiscalité du numérique reste ouvert

Cyril Coulet

Dibutade 2.0 : la « femme-auteur » à l’ère du numérique

Servanne Monjour

Précis de photographie à l’usage des sociologues de Sylvain Maresca et Michaël Meyer

Rémy Besson

Humanités numériques ou computationnelles : Enjeux herméneutiques

Jean-Guy Meunier

(Re)constituer l’archive

Sylvain David, Sophie Marcotte

Une philosophie du numérique

Marcello Vitali Rosati

Gouverner la France à l’ère de la guerre froide 2.0

Jean-Yves Heurtebise

La pyramide algorithmique

Pierre Lévy

Internet et philosophie : la question de la normativité

Paul Mathias

L’espace numérique (1)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

L’espace numérique (4)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Architecture et numérique, deux ontologies solidaires

Eric de Thoisy

Patents and Liberties

Michel Rocard

Toujours en ligne sur Facebook

Peppe Cavallari

Révolution numérique, révolution culturelle ? de Rémy Rieffel

Rémy Besson

Philosophy and the Internet : a question of norms

Paul Mathias

Fuente y fugas : del sentido de los flujos de datos digitales

Yannick Maignien

Quand Internet réinvente la démocratie

Niels Planel

L’éthique à l’épreuve du numérique

Enrico Agostini-Marchese

Entre site et site, l’image photographique comme point de passage

Suzanne Paquet

L’espace numérique (8)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Le numérique c’est pas sorcier

Patrick Beurard-Valdoye

L’espace numérique (5)

Eric Méchoulan, Marcello Vitali Rosati

Banco !... L’espace public à l’heure du numérique

Gérard Wormser

La perception stratigraphique dans les pratiques plastiques & dansées de l’intensité

Ariane Maugery

Twitter et la philosophie

Adriano Fabris

Après le dernier clic : que signifie mourir sur le web ?

Peppe Cavallari

La sociabilité numérique comme ressort de la fiction

Sophie Marcotte

Le blogue à l’université

Benoît Melançon

Level 6 : hommage à Chris Marker

Christophe Premat

Médias citoyens : un enjeu social et démocratique majeur

Thierry Borde

À quoi rêvent les algorithmes ? Le dernier ouvrage de Dominique Cardon

Peppe Cavallari

Facebook et la crise des élites

Gérard Wormser

Les vertus utopiques de l’encylopédisme

Benoît Melançon



|