Revue Web

ESSAIS

Clinique de l’Image : Schizophrénie et Paranoïa

18 mars 2015

Résumé : Composée à la manière d’un diptyque hybride théorique et plastique, cet article se compose ainsi en diptyque, en deux phases. D’abord un volet théorique où je souligne la notion d’improvisation, d’expérimentation dans les pratiques artistiques immersives contemporaines. Ensuite un second volet, plastique, où j’utilise les images d’un vidéo-haïku qui reflète de façon sonore et visuelle les problématiques soulevées dans la partie théorique, à savoir ce sentiment de mobilité comme expérimentation du réel, l’utilisation directe du mouvement, du sens kinesthésique dans les pratiques artistiques contemporaines, et non pas son illustration allégorique, sa représentation.

Mots clés : improvisation, art contemporain, pratiques immersives, mouvement, double.

Abstract : Written like a hybrid diptych, part theoretical, part practical, this article is thus a diptych, unfolding in two phases. Starting with the theoretical moment, I underscore the notions of improvisation and experimentation in contemporary immersive art practices. The second half of the argument considers images taken from a video-haiku to reflect in aural and visual ways the theoretical issues raised in the first section, namely the feeling of mobility as a manner of experiencing reality, straightforward use of movement and kinesthetic senses in contemporary art practice, excluding its allegorical illustration or representation.

Keywords : improvisation, contemporary art, immersives practices, movement, duplication.






  • Texte en PDF





Masquez la colonne info

Dédoublement et identité : notions de psychopathologie

La psychanalyse pose la question de l’identité et du qui suis-je ? Le parcours psychanalytique est en effet celui où un sujet cherche à trouver qui il est, ce qui lui convient, ce qui fait séparation entre lui et les autres. La psychanalyse le rend à soi.

La famille

Chacun est d’abord le produit d’une famille, dans l’histoire de laquelle il s’inscrit. Il en porte les forces comme les blessures, et surtout naît à une place. Cette place lui a été assignée d’office, c’est celle du désir (ou du non-désir) du couple parental, mais aussi des grands-parents, et plus généralement, des ancêtres.

L’enfant est ainsi souvent voué à un rôle qui constitue son identité : rôle réparateur pour les parents, la plupart du temps, rôle de défouloir, parfois. Il peut s’agir, par exemple, de l’enfant « infirmier », auprès de qui le parent sollicite en permanence des câlins et une consolation pour les frustrations que la vie lui a occasionnées. Je pense plus précisément à une patiente, qui est venue en thérapie car elle ne savait plus qui elle était, car elle était en permanence dans un rôle de « sauveur », de réparateur des souffrances d’autrui, sans jamais s’écouter ni s’autoriser à mettre une limite à ce rôle. Il se trouve que cette patiente, cadette de la fratrie, avait passé son enfance à consoler sa mère de la tristesse créée par un mari absent, volage et distant, et à lui faire oublier sa solitude. A cinquante ans passés, la patiente était encore enferrée dans la culpabilité d’avoir « osé » trahir sa mère en partant faire des études à l’étranger. Cette culpabilité était encore la marque de l’illusion de sa toute-puissance infantile, du désir de combler la dépression de sa mère. Le travail thérapeutique a consisté, entre autres, à faire le deuil de cette illusion de toute-puissance infantile et de ce rôle de « sauveur ».

L’enfant défouloir, c’est celui sur lequel les parents déchargent leur agressivité et leur violence, pour éviter de la rendre publique hors de la sphère familiale.

Mais l’enfant, dans les cas moins sérieux, reste toujours le produit d’une attente. Il a souvent été le produit d’un désir, encore que ce désir soit obscur lui aussi : désir de fusion, désir de filiation (créer un prolongement de sa chair et poursuivre la lignée) désir de garder l’autre par l’enfant, désir d’être enceinte sans mesurer ce qu’est ensuite un enfant… Il est toujours difficile pour ceux qui ont engendré d’imaginer que le produit de cet engendrement sera différent d’eux, profondément différent et qu’il se séparera d’eux un jour pour voler de ses propres ailes.

Car, à vrai dire, l’enfant existe toujours dans le discours parental, avant même de naître. Il existe dans les projections que font sur lui ses parents, son entourage, et une société toute entière.

L’enfant est tributaire d’une histoire familiale, de ses interdits et tabous, de ses notions de loyautés, de ses devoirs. Son identité est déjà d’être le fils ou la fille d’Un Tel, et d’en porter la filiation. Le devoir parental est de l’aider à s’autonomiser, c’est-à-dire à créer au fur et à mesure de sa croissance, une identité propre. Ce devoir, comme je peux le constater dans ma clinique, est tout sauf évident.

Les identifications

Pour l’enfant, la construction progressive de son identité passe par ce que l’on appelle des modèles identificatoires. C’est parce qu'il veut ressembler à tel ou tel adulte qu’il peut concevoir ce qui lui plaît en lui, et désirer grandir pour lui ressembler. Ces modèles peuvent être pluriels dans l’enfance (l’admiration pour ses parents, pour un professeur de musique, un entraîneur sportif…), ou ils peuvent être inexistants, dans le cas où l’enfant ne parvient pas à trouver autour de lui un adulte qui fasse modèle pour lui.

Tout enfant traverse ainsi, dès ses premières désillusions sur les adultes qui l’entourent, une période où il va se construire une famille imaginaire. Il serait le fils d’un prince et d’une princesse, dans un royaume lointain, et bientôt retrouverait ses vrais parents et son statut d’héritier. C’est ce que l’on appelle « le roman familial ». Cette période reste circonscrite dans le temps, hormis dans les cas où la désillusion est trop forte, et où elle demeure jusqu’à l’âge adulte. C’est ainsi que chez des sujets adultes délirants, qui traînent avec eux une souffrance colossale, le roman familial pourra perdurer, comme chez ces patients qui revendiquent des filiations divines dans leur délire.

Et puis, l’on peut se créer des personnages imaginaires, qui viendront calmer nos angoisses existentielles. Certains fans d’artistes célèbres, comme ceux de Mylène Farmer ou de Johnny Halliday par exemple, calent toute leur identité sur le paraître de la star : même look vestimentaire, même mode de vie supposé, etc. Le fan est celui qui usurpe l’identité supposée d’un autre pour s’approprier une identité à lui, car la sienne lui fait particulièrement défaut. Et parce que, pour se construire une identité propre, il faut parvenir à s’aimer un peu, ce qui est souvent difficile.

Mais, bien pire : parvenir à s’aimer un peu nécessite de s’autoriser à tuer l’autre symboliquement. Quand l’enfant veut dépasser l’adulte, c’est certes en prenant modèle sur lui (part d’amour) mais aussi en tuant ce modèle pour s’en autonomiser (part de haine).

La société

Dans le meilleur des cas, l’enfant s’autonomise peu à peu, et construit son identité, notamment à l’adolescence. Si l’on parle de « crise d’adolescence », c’est proprement dans le sens littéral du terme « crise », qui est un moment de révélation, de discernement. Au niveau psychologique, l’adolescence est l’âge où tout se joue, ou plutôt, où tout se rejoue, car l’adolescent rejoue ses conflits psychiques infantiles avec son entourage et, en fonction de sa solidité psychologique et affective et des réponses plus ou moins sécurisantes de l’entourage, il parviendra à construire un psychisme adulte. C’est à l’issue de l’adolescence que se stabilise une identité psychique, ou bien le basculement dans le délire (primo bouffée délirante).

Tout passage adolescent rencontre nécessairement, à des degrés divers, des mécanismes d’ordre psychotique (perte de contact avec la réalité). Mais ces mécanismes ne se stabilisent pas nécessairement ensuite. Là encore, il est plongé dans le visuel, dans le regard de l’autre, le regard sur lui, l’image, les films. Le regard a un pouvoir fondateur ou destructeur de l’identité.

La société actuelle joue évidemment un rôle dans l’insécurisation affective chronique de tout un chacun, en utilisant nos peurs, en alimentant la confusion entre le réel et le virtuel, en présentant des images à charge traumatique à la télévision, sur lesquelles des enfants ou des adolescents peuvent tomber, à l’insu de leurs parents, ou même avec l’accord de ces derniers, qui ne savent plus eux-mêmes se protéger de la violence et de la charge émotionnelle de ces images. Le visuel est en effet en rapport avec ce que nous nommons la pulsion scopique, celle qui passe par l’image, l’œil, jusqu’au voyeurisme, et qui peut déstructurer psychiquement, sinon rendre fou (« l’œil était dans la tombe, et regardait Caïn », ce poème d’Hugo nous rappelle le poids du visuel, du regard).

C’est ainsi que des enfants en bas âge se retrouvent devant « l’Ile de la Tentation », « Les experts », etc. A-t-on à ce point perdu tout repère pour oublier que la sexualité d’un enfant de cinq ans est en pleine construction, et que lui présenter des images sensuelles et chaudes peut avoir un caractère d’effraction dans le psychisme, faire choc et traumatisme ? De même pour la violence et les diverses horreurs vues au journal télévisé ou sur des magazines, et qui font partie de la banalité quotidienne. Les mécanismes psychiques du pouvoir dévastateur des images ont des points communs avec celui des attouchements : le visuel effractif de la télévision vient fixer des représentations de la sexualité génitale alors que l’appareil psychique et l’appareil biologique ne sont pas prêts. Le touche-pipi de l’enfant, son tripotage, n’a rien à voir avec la jouissance adulte. Et provoquer un court-circuit entre les deux n’est pas sans dégât sur la construction psychologique de l’enfant.

Quels sont par exemple les « codes » de la réussite actuelle ? Avoir le plus d’argent possible en travaillant le moins possible, indépendamment des consignes politiques que nous avons pu recevoir. Voici ce qui nous est présenté en « modèle ».

Notre identité, avant d’être la nôtre, est d’abord le produit d’une famille et d’une société. Nous jouons d’ailleurs tous des rôles sociaux, plus ou moins. Je joue le rôle de la conférencière aujourd’hui, je suis donc en « représentation ». La représentation est toujours une façade sociale, à laquelle nous adhérons suffisamment pour nous y prêter. Vous avez sans doute rencontré des personnes qui, lorsqu’elles sont promues à un plus haut poste de responsabilité, « s’y croient », et jouent au chefaillon, par exemple. Ou même, prenons l’exemple des identités numériques. Combien de bons pères de familles jouent aux célibataires éplorés sur Meetic, en attente de l’âme sœur, qui viendra en réalité compléter la liste de leur tableau de chasse ?

Lorsque l’on « joue à » avoir du pouvoir (au chef de famille, au chef d’entreprise, à la star, au notable…), l’on s’invente une histoire, une identité de façade. Un véritable « ravalement de façade » que chacun opère, en ravalant de lui tout ce qu’il estime être négatif aux yeux des autres. D’un point de vue psychologique, la pathologie commencera au moment où l’on devient dupe de son rôle, où le rôle social et le rôle que l’on s’attribue sur un plan imaginaire se confondent avec la croyance que nous ne sommes que ces rôles. C’est bien cette distance avec sa fonction d’empereur qu’Auguste évoquait avant sa mort en demandant : « Ai-je bien joué mon rôle ? »

Ainsi, il m’est arrivé d’intervenir sur des sites d’entreprises particulièrement en souffrance, où des passages à l’acte suicidaires avaient eu cours. Il est étonnant de voir toujours le même scenario : tout le monde occulte l’existence du suicide en question, personne n’en parle, certains font semblant de se raconter leurs futures vacances, ou de médire sur le goût du café de la machine du service. L’essentiel de la charge émotionnelle est tue, le sujet est devenu tabou. C’est ce qu’en psychologie nous appelons « le clivage » : l’on fait comme si le suicide n’avait pas eu lieu alors qu’en privé, chacun sait qu’il a eu lieu. Alors ?

Chacun joue un rôle social où il s’agit de « sauvegarder les apparences » en écartant des représentations intérieures menaçantes. En somme, chacun est dédoublé entre sa vie publique (tout va bien) et sa vie privée (semée de cauchemars, de « je ne pense qu’à lui [la personne suicidée] quand je me couche, quand je me lève »…). Dans la vie publique, c’est-à-dire la vie de groupe, nous sommes assignés à l’ouverture, à parler positif, à penser positif, à se présenter en positif. Dans la vie individuelle, privée, nous pouvons alors faire émerger la part de pulsion de mort qui existe en chacun de nous, faire émerger ces représentations de mort. 

Du phénomène délirant

Le délire schizophrène

Dans la psychopathologie, le dédoublement est surtout une notion que l’on utilisera pour la schizophrénie, qui est l’une des psychoses majeures. La psychose se définit sobrement par la perte de contact avec la réalité, ce qui peut se traduire de différentes façons et qui n’est pas sans poser un certain nombre de questions (à commencer par la définition de ladite « réalité » ).

Pour le public non initié, la schizophrénie serait une double identité. C’est inexact d’un point de vue psychologique. « Squizô » en grec signifie diviser. C’est la « Spaltung » allemande. Le psychisme du patient schizophrène est en effet morcelé, la mémoire ne remplit pas son rôle de mise en lien de l’histoire individuelle, la personne peut être envahie de toutes parts (par des hallucinations auditives, sensorielles, etc.).

Le sujet schizophrène est envahi par un morcellement d’identités, de bribes d’identité. Il est un mage, le fils de Dieu, un haut conseiller étatique, un agent secret et lui-même, tout à la fois. Rien ne fait lien entre ces différentes identités, et la séparation entre soi et autrui, entre son propre corps et celui d’autrui n’est pas bien opérée. Un de mes patients avaient ainsi la sensation que son bras s’étendait jusqu’à la porte de la pièce, qui était pourtant loin, mais aussi que d’autres pénétraient à distance dans son cerveau, pour le téléguider.

Souvent le délire est associé à une croyance. Mais qu’est-ce qui distingue la croyance schizophrène par exemple de la croyance de celui qui « s’y croit » lorsqu’il prend son rôle social trop à cœur ? Il s’agit en fait d’une croyance qui n’est pas restreinte à son statut de croyance, mais érigée en dogme (cas du prosélytisme religieux), avec certitude inébranlable et excessive, ce qui indique une défense. Cette certitude ne permet donc pas au sujet de reconnaître qu’il délire au moment où il délire. Cette adhésion à son délire lui donne plutôt l’assurance qu’il ne délire pas. La « critique du délire » ne pourra donc avoir lieu que dans l’après-coup du délire.

Tout est affaire de langage, et de rapport au langage, de rapport que le délirant entretient avec le discours auquel il adhère. L’adhésion reste non partagée et c’est l’énonciation qui fait le délire, à savoir, le rapport du locuteur à ce qu’il dit. Dans une certaine mesure, le délirant est épris de son délire, captivé et aliéné par lui. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il ne peut entendre la parole de l’autre. Le schizophrène est pris de conviction pour ses multiples identités, qui se succèdent sans jamais se croiser. Chaque identité est vécue comme infaillible au moment où elle advient. Mais rien ne fait lien dans le sujet pour fédérer ces différentes appartenances identitaires. Il n’y a plus d’ouverture au monde, ni de nécessité qu’autrui adhère aux identités multiples vécues par le sujet. L’identité ne s’acquiert plus par le regard de l’autre, comme elle devrait s’acquérir, du moins en partie. Car, en somme, l’identité est le produit d’un croisement de regards sur soi, et de regards que chacun veut poser sur soi-même.

Deviens ce que tu es ?

Jérémy, un patient schizophrène, a un délire mégalomane. Il est en effet persuadé que d’un claquement de doigt, il peut se procurer toutes les richesses qu’il désire (la montre Cartier, la Mercedes…), mais aussi qu’il peut modifier son apparence. De fait, il est brun, de peau mate, avec des yeux noirs. En entretien, il montre comment il peut modifier la couleur de ses yeux d’un claquement de doigt : voici que selon lui il a des yeux verts, puis des yeux bleus…

Or, pour l’observateur, rien n’est modifié par ce claquement de doigt. La tentation est grande, de relever cet écart entre le discours du délire et la « réalité  » quotidienne. Or, indiquer cet écart au patient a pour seule conséquence de le renforcer dans ses défenses et de faire taire son délire (qui pourtant demeure). La position du clinicien ne doit dont pas être celle de « normer  » la correspondance entre ce qu’il se représente et ce que le patient dit (ce qui serait alors une défense du clinicien lui-même), mais d’entendre le sens de ce délire. Ici, le délire prend son sens dans la mesure où le patient, une fois le délire quelque peu abrasé, révélera qu’il vivait très mal son identité de métis et les remarques racistes, et qu’il aurait par-dessus tout préféré « ne pas être le fils de son père  » mais celui d’un homme blond aux yeux verts, « pour être assimilé comme un bon français  ».1

C’est en cela que les multiples appartenances identitaires de la schizophrénie se distinguent, par exemple, de la mythomanie. Dans la mythomanie, ce qui importe au sujet ce n’est pas tant de se croire le héros de son aventure que de le faire croire à son interlocuteur. Ce n’est qu’ensuite, après la validation par la parole de l’autre, qu’il pourra éventuellement s’autoriser à y croire. Dans la schizophrénie, on s’y croit, et on s’y croit jusqu’au bout. Le film « Le Locataire » de Polanski est une excellente occasion de découvrir le monde schizophrène, avec une entrée progressive dans le délire, où le spectateur vit lui-même des modifications dans ses perceptions et ses représentations : le film l’accompagne lui aussi à se poser des questions et à épouser l’entrée dans le délire.

En somme, le délire schizophrène est en effet une passion de soi (souffrance, aliénation), une « énonciation infatuée » (Lacan) par lequel le sujet s’attribue un nom, une généalogie, une mission, un destin…

Dès lors, le dédoublement schizophrène pose les problématiques identitaires de l’énonciation (position et charge affective que le sujet prend par rapport à lui-même dans le langage) plutôt que de l’énoncé (questions de la vérité de ce qui peut être dit). C’est cela qui permet de distinguer les « jeux de rôle », où l’on emprunte de multiples identités sans en être dupes, des rôles que l’on s’attribue et auxquels l’on adhère sans critique et sans le besoin de la validation du regard d’autrui.

Nous avons tous été tiraillés par cette tentation d’une autre identité, de plusieurs autres identités. Cette tentation délirante est une virtualité permanente de tout discours sur soi. J’aimerais ainsi conclure ce préambule sur une citation de Lacan qui m’est très chère :

« Loin qu’elle soit pour la liberté une insulte, (la folie) est sa plus fidèle compagne, elle suit son mouvement comme une ombre. Et l’être de l’homme, non seulement ne peut pas être compris sans la folie, mais il ne serait pas l’être de l’homme s’il ne portait en lui la folie comme la limite de sa liberté » (1946, p. 151-193). 

Étude critique : La folie familiale dans la Reine Margot (1994) de Patrice Chéreau

Le délire paranoïaque

Le délire paranoïaque est une autre manifestation du délire de persécution. Il se distingue du délire schizophrène par une apparente cohérence argumentative. Le délire schizophrène est en revanche morcelé, repérable pour un « novice ».

La paranoïa entretient des liens étroits avec le pouvoir. C’est l’un des systèmes de défense psychique les plus aboutis : parce que l’individu se sent persécuté, qu’il interprète sans cesse de nouvelles persécutions, il « contre-attaque » et persécute autrui. La logique est souvent binaire : les gentils (nous)/les méchants (eux) ; les valeurs sont inversées (vie/mort). La paranoïa est souvent une affaire collective, qu’elle soit familiale ou étatique. La Reine Margot, de Patrice Chéreau, nous offre une illustration hors pair du système paranoïaque intra-familial.

Synopsis

Nous sommes en 1572. Charles IX, devenu roi à l’âge de dix ans, a laissé à sa mère, Catherine de Médicis, les rênes officieux du pouvoir. Le protestant Henri de Navarre s’apprête à épouser Marguerite de Valois, dite Margot, catholique et fille de France, fille de Catherine de Médicis et sœur de Charles IX. Le mariage est arrangé et prend figure de mariage politique, destiné à apaiser les haines et rivalités entre catholiques et protestants, ainsi qu’à ménager les susceptibilités du pape Grégoire XIII et des États environnants. Á l’issue de ces noces, survient le plus grand massacre de l’histoire de France, la Saint-Barthélemy, où les catholiques, sur ordre du Roi, exécuteront les protestants (ironie du sort, Saint Barthélémy est d’ailleurs le saint patron des bouchers).

Le réalisateur Patrice Chéreau en a fait un film dont il spécifia qu’ « il ne sera pas un film historique ». Cette affirmation peut s’entendre comme un désir de rupture avec le genre historique codifié, et l’instauration d’une mise en scène moderne, mais aussi comme un intérêt moindre pour des événements historiques que pour ce qu’ils signifient et dégagent de signification universelle. Le film La Reine Margot de Patrice Chéreau illustre comment les intrigues du pouvoir émanent des intrigues familiales, orchestrées par la paranoïa maternelle.

Thématique : un matriarcat tout puissant

La famille Médicis est tenue par une main de fer, celle de Catherine de Médicis. « Une famille un peu particulière, mais pas si mal, tu verras », spécifie le duc d’Anjou au protestant Henri de Navarre (joué par Daniel Auteuil dans le film). Les quatre enfants d’Henri II et Catherine de Médicis, François d’Alençon, Charles IX, Henri d’Anjou et Margot sont sous le joug de cette femme terrifiante, qui intrigue abusivement par le pouvoir terrestre et occulte. Son règne semble intangible, et Margot confirme cette évidence de la dynastie maternelle à Henri de Navarre :

Mon frère est roi de France, les deux autres lui succéderont s’il n’a pas d’enfant, et leurs enfants leur succéderont à leur tour. Vos atouts sont bien faibles.

Pour Catherine de Médicis, l’ennemi est intestin, il s’agit des protestants. L’entrée d’un protestant dans la famille, en la personne d’Henri de Navarre, est alors le prétexte d’un déferlement de haine et de violence, et l’occasion de manifester l’amplitude du pouvoir harceleur. Au nom du pouvoir d’ailleurs, cette mère n’hésite pas à sacrifier tous ses enfants hormis un seul, le duc d’Anjou :

- Elle marie de force sa fille.

- Elle feint de ne pas voir les abus incestueux de ses fils sur sa fille.

- Elle fait tuer le père substitutif de Charles IX, en la personne de l’Amiral de Coligny.

- Elle fait tuer les protestants, amis de Charles IX.

- Elle fait tuer Charles IX par empoisonnement, mais surtout par la voie du frère cadet, qui porte lui-même le livre.

- Elle fait sacrifier l’amour de Margot pour dissimuler son propre crime, en faisant tuer le Marquis de la Môle.

L’intentionnalité de départ de Catherine de Médicis n’était pas de tuer son propre fils mais Henri de Navarre. Ceci étant, d’un point de vue psychanalytique, il est fort pertinent de se demander si précisément ce n’était pas son désir profond, et donc s’il ne s’agit pas d’un acte manqué. En effet, une fois Charles IX décédé, la Reine peut mettre sur le trône son fils préféré, son amour incestueux, le duc d’Anjou. Sous cet aspect, la mort de Charles IX est bien plus indispensable que celle d’Henri de Navarre, qui d’ailleurs est le seul, avec Margot, à ne pas souhaiter la mort de Charles IX.

Problématique : violation des interdits du meurtre et de l’inceste

Au sein d’un climat familial meurtrier et incestueux, chaque personnage conserve des intérêts particuliers. Catherine de Médicis cherche à maintenir à tout prix son pouvoir au travers du règne de ses fils. Les protestants en cela représentent une menace pour le trône. Elle réserve un traitement tout autre à sa fille, qui ne peut être reine seule, donc qui ne représente pas l’enjeu du trône et du pouvoir au travers du trône. Margot s’en sort mieux que les autres du fait de sa place d’exclue, de rejetée, de mal aimée. Elle cherche d’ailleurs une compensation affective dans la série de ses amants, compensation à la fois émotionnelle et sensuelle mais aussi une puissance exercée sur les hommes, donc une reprise d’une forme de contrôle sur une vie de soumission à ses frères et à sa mère.

Charles IX est le fils le plus fragile et instable de Catherine. Aux confins de la folie, il est dévoré par la malveillance et l’emprise de sa mère.

L’inceste est présent partout. Catherine de Médicis entretient une relation particulièrement ambiguë avec son fils le duc d’Anjou, qu’elle souhaiterait voir roi. Lui-même adore sa mère. En revanche, cette relation exclut l’amour pour les autres enfants, et surtout pour Margot. Cette dernière est sacrifiée en inceste auprès de ses trois frères. Cette dimension incestueuse se retrouve souvent dans les familles qui ne souhaitent pas « se mélanger » aux autres, de peur de perdre une noblesse et/ou la conservation de secrets de famille. Cet enfermement est souvent l’indicateur de psychose familiale, de deuils pathologiques et de manifestations symptomatiques de psychose individuelle, de fragilités psychologiques massives. Au sein du système familial totalitaire, l’on retrouve le bourreau (ici, la mère), les complices (le duc d’Anjou), les victimes consentantes (Charles IX) et les boucs émissaires, caractérisés par le refus d’être victime (Margot). Cette répartition des rôles illustre en psychologie le système paranoïaque, fondé sur une logique binaire du monde, où il est impossible d’être neutre.

Á aucun moment, Margot ne trouve d’aide auprès de ses frères. Elle est l’instrument de la haine maternelle, l’instrument du pouvoir, l’instrument même du réconfort de ses frères. Elle n’a donc pour solution que de faire alliance avec Henri de Navarre.

Première alliance de Margot à Henri de Navarre

Henri : « La vôtre [de mère] a tué la mienne »

Margot : « Ne me haïssez pas trop vite »

De fait, Charles IX trouve un réconfort auprès de sa sœur incestueuse, mais ce réconfort est en écho avec la maltraitance maternelle. Jusqu’à la fin, elle lui donnera cette compensation empathique, jusqu’à accepter que soit souilléer sa robe blanche du sang empoisonné de son frère. Mais Charles IX ne lui accordera pas de s’enfuir avec Henri de Navarre, et encore moins la grâce pour son amant le Marquis de La Môle, montrant par là sa complicité au système familial, et au sacrifice de sa sœur.

Répliques entre Charles IX et Henri de Navarre.

Charles IX à Henri :

« Margot t’aime comme un frère, ce n’est pas pour ça qu’elle m’aime comme un mari… Tu as couché avec Margot ? »

Puis, alors qu’Henri de Navarre lui demande le départ de Margot avec lui, en échange de la vie qu’il lui a sauvée à la chasse :

Charles IX : « Margot est à moi, elle ne partira jamais »

En somme, la relation frère-sœur est fondée sur la propriété supérieure du frère sur la sœur, supérieure au point d’être en droit de connaître les détails de sa vie conjugale, en droit de détenir le droit de vie ou de mort sur sa sœur. La posture incestueuse dans sa dimension mortifère est exacerbée. Derrière ce refus du départ de Margot se cache aussi sans doute une pointe envieuse à l’égard d’Henri, pour lequel Margot a de l’amitié et avec lequel elle souhaite fuir. Bien plus, Charles IX, en interdisant la fuite à Margot, poursuit l’œuvre du système familial qui consiste à soumettre les récalcitrants internes.

Margot vient elle-même supplier son frère, en vain. Charles IX sacrifie en effet l’innocent de La Môle tant par jalousie que pour une nouvelle fois protéger les crimes de la Mère infanticide. Il faut trouver un coupable, sinon les soupçons de la mort du Roi se porteront sur Catherine de Médicis. Et le système familial protège ses crimes intestins.

Margot supplie son frère : « il n’a fait que m’aimer, ce n’est pas un crime ». Erreur, car aimer est un crime pour le système familial paranoïaque, si aimer implique de ne pas couvrir de façon solidaire les criminels internes à la famille. Charles IX avoue ainsi à Margot : « il ne faut pas qu’on sache l’autre crime », à savoir la mère infanticide, celle qui est à l’origine de sa propre mort. Dans la folie familiale, la victime doit couvrir son meurtrier, et une mère tue ses propres enfants. Même au-delà de sa propre mort, Charles IX refuse à Margot de vivre en Navarre, et de vivre son amour avec le Marquis de la Môle. L’inceste se prolonge au-delà de la mort, dans la pourriture des survivants ; et la loyauté familiale doit se poursuivre à n’importe quel prix, jusque dans un sacrifice sans limite.

La Môle est donc décapité ; Margot fait enterrer ses bijoux avec lui et s’enfuit, portant sur ses genoux la tête sanguinolente tant aimée. Ce faisant, elle ose trahir la famille monstrueuse pour rompre la fatalité généalogique. En réponse à la jalousie de ses frères ainsi qu’à leur brutalité, Margot leur répliquera « La Môle m’a appris la jouissance », et c’est bien cette pulsion de vie qui la conduira en Navarre. Margot, du fait d’être victime de tous, ne tire en effet aucun avantage de l’appartenance familiale et développe ce faisant une position éthique, qui ne cautionne plus ce pouvoir totalitaire. En définitive, l’allié de Margot sera extérieur aux liens du sang, car Henri lui accorde l’asile : la Navarre sera « une terre d’asile pour Margot et pour tous ceux qu’elle aimera », dit Henri. Pour sortir vivant du système familial paranoïaque, il n’est qu’une seule issue : trouver des alliés extérieurs au système.

Acmé : la jouissance mortifère et le sadisme

La perversion éclate à son maximum, renversant les valeurs, les objectifs, le langage. Le système paranoïaque renverse tout en son contraire.

Les noces, qui devraient symboliser un jour de fête et de fertilité, se transforment en horreur et en massacres innombrables. Ces noces symboles de paix sont renversées en symboles de guerre.

Le plaisir est systématiquement lié à l’instrumentalisation de l’autre, à sa mort physique et/ou psychique. Par exemple, Margot cherche des échappatoires dans une sexualité compulsive qui l’apaise. Ce faisant, elle-même objective l’homme ; elle se prostitue, maintenant ainsi une emprise psychologique. Sa suivante Henriette de Nevers éprouve quant à elle le plaisir voyeuriste de contempler les situations où Margot s’adonne à sa sexualité compulsive. Margot indique d’ailleurs : « Je veux que le plaisir me fasse entrevoir l’image de ma mort » et assume sa sexualité nymphomane : « Je vais coucher avec un protestant. Je continuerai à coucher avec les catholiques ».

L’intrication vie/mort, souillure/pureté se retrouve dans le massacre suivant les noces : « vous avez invité vos victimes à mes noces », hurle Margot à sa famille.

De même, Charles IX, au lieu de se focaliser sur l’horreur des massacres, préfère le voyeurisme consistant à se demander si Margot a partagé sa couche avec Henri de Navarre : « il s’est passé quelque chose cette nuit Margot, quelque chose de plus ? »

Enfin, durant le massacre, les perversions sont à leur apogée. Le Duc d’Anjou semble éprouver un puissant plaisir dans la contemplation des meurtres, tandis qu’Henriette de Nevers, la suivante de Margot, poursuit sa séduction jusque dans le massacre.

La religion est aussi retournée en son contraire : symbole de paix, elle devient œuvre de mort… Le Duc d’Anjou, encore tout recouvert du sang de ses crimes, se signe, tandis qu’Armagnac, contraint de se convertir, indique à Charles IX : « tu es roi d’un pays où plus rien ne s’agite, hormis les gibets », et que Catherine de Médicis se recouvre de deuil, alors qu’elle est le véritable commanditaire du massacre.

Mais, surtout, l’amour est porteur de mort. Tout fonctionne en miroir de la personnalité de Catherine de Médicis qui, au lieu d’être une mère qui protège la vie, est une assoiffée du sacrifice d’autrui, notamment de ses enfants, tant dans le meurtre psychique (cas de Charles IX, qui est dépossédé de la moindre autonomie psychique) que dans le meurtre physique. De fait, Henri apprend à ses dépens que c’est par le vecteur de son amante, et à l’insu de cette dernière, que Catherine de Médicis tente de le tuer. L’empoisonneur avait en effet convaincu son amante d’augmenter ses pouvoirs de séduction par un rouge à lèvres qui se révélerait être une « poudre aphrodisiaque ». Là encore, l’amour est porteur de haine : « Cachez votre peine, cachez votre peur, cachez votre chagrin. Il ne faut pas leur montrer qu’on aime », dira Margot à Henri de Navarre. L’amour est le lieu de la vulnérabilité.

Déviation : manipulation incessante

Margot est la monnaie d’échange par excellence, monnaie d’échange entre les frères incestueux, monnaie d’échange entre Catherine de Médicis et le pape. Le duc d’Anjou force Margot et la pousse sur l’autel pour obtenir un cri qui sera censé vouloir dire « oui » au mariage. Margot est l’instrument de la paranoïa familiale ; elle en est le révélateur, le symptôme. Elle subit la haine de sa mère, laquelle commet des lapsus révélateurs : « Anjou va nous quitter. Mon cœur saigne, tu sais. Mes enfants, je les aime tant tous les trois… [parlant de ses fils, sous le regard insistant de Margot], je veux dire tous les quatre ».

La manipulation consiste également à utiliser les sentiments des personnes contre elles, à se servir de toute bonté d’âme à des fins de mort. Margot suggère d’ailleurs à Henri de dissimuler ses sentiments, sinon il perdra les êtres chers et donnera des prises à un pouvoir harceleur sans limites. D’ailleurs, « la baronne » est envoyée pour tuer Henri à son insu, alors qu’elle-même croit avoir choisi des atouts de séduction, qui se révèleront être des instruments de mort. Le complot et la persécution sont le quotidien de cette famille.

Margot et Charles IX, les mal-aimés du pouvoir maternel, tentent chacun de trouver des échappatoires : Margot couche, tandis que Charles IX tente de s’émanciper de la mère totalitaire en créant une famille secrète (il a un fils) et en s’en remettant à l’Amiral de Coligny, le chef des protestants.

Charles IX à Coligny :

« Grâce à toi, je me suis libéré de moi-même […] Ma mère n’est plus reine depuis que Coligny est mon père… »

Mais l’Amiral, qui a compris la fragilité et les manques affectifs de Charles IX, l’utilise également. Ce faisant, Charles IX ne fait que passer d’une emprise à une autre. Charles IX balance donc entre la loyauté familiale à sa mère, qu’il sait meurtrière mais à laquelle il n’a pas la force de s’opposer, et la loyauté à une figure substitutive de père. Les figures parentales sont antithétiques ; il faut choisir entre l’une et l’autre, le monde binaire et manichéen caractérise le système paranoïaque.

D’ailleurs, Catherine de Médicis, qui a bien compris le danger politique de cette affection filiale pour son rival, orchestre le meurtre de l’Amiral de Coligny. Il faut éradiquer le risque que le royaume ne bascule dans le protestantisme, c’est-à-dire le risque que la dynastie ne s’éteigne. Ce faisant, elle brise une nouvelle fois son fils Charles IX qui, devant la souffrance occasionnée par une mère omnipotente qui tue sciemment la figure substitutive du père, exige un massacre inouï, qui marque d’autant l’horreur de la décision maternelle, et qui illustre une logique de désespoir. Sans doute d’ailleurs espère-t-il peut-être qu’une fois le massacre effectué, la Reine s’apaisera dans ses désirs sanguinaires.

Charles IX à Catherine de Médicis : « Maintenant il faut aller jusqu’au bout… […] Vous voulez la mort de l’Amiral ? Moi aussi ! Moi aussi ! Mais alors tous les autres dans toute la France doivent y passer avec lui. Pas un seul ne doit rester. Pas un seul ne doit rester, qui puisse m’en faire le reproche ! […] J’ai dit tous !! »

Utilisant le désespoir de son fils qui ordonne de tuer ceux qu’il aime, Catherine de Médicis le prend au pied de la lettre. Pour une fois, les ordres du Roi sont respectés, tandis que la Reine n’avait pas eu besoin d’ordre du roi pour programmer le meurtre de l’Amiral de Coligny et annoncer à Charles IX qu’elle avait fait tirer sur l’amiral. Mais là, c’est différent : « le Roi a dit tous ».

Tensions : haine, persécution et passion du pouvoir

Les frères se haïssent et haïssent Margot qui n’est là que pour leur appartenir. Elle est l’objet de tous, y compris de son amant le duc de Guise, qui s’illustre dans une crise de jalousie le jour de son mariage. Margot stipule bien cette appartenance, à l’issue de son mariage :

« Il ne sera jamais mon mari, vous serez toujours mes frères »…

De plus, l’Amiral de Coligny paie un tueur pour s’occuper de De Guise, ordre émanant sans doute de Charles IX, lui-même jaloux de l’amant de sa sœur. D’ailleurs, De Guise s’enquiert auprès de Margot : « Á qui as-tu donné ta virginité ? Á l’un de tes frères ? Auquel ? »

Henri de Navarre comprend bien la place familiale de Margot : « Vous croyez que votre famille vous protège ? […] Votre mère vous vendrait », et la qualifie de « monnaie d’échange », tandis que Margot évoque être « otage de [ses] frères, un objet pour eux ». En effet, Margot découvre l’amitié avec Henri de Navarre, et l’amour avec le Marquis de la Môle. Ses frères et sa mère n’auront de cesse de les lui ôter.

Cela a été suggéré, le dénuement total de sens éthique et le primat de la persécution laissent supposer une construction familiale autour de la psychose paranoïaque : surveillance, vigilance accrue, méfiance organisée autour du sentiment de persécution, contrôle permanent et renversement systématique en son contraire (vie/mort, bien/mal), logique du complot subi et agi, etc. On est avec Catherine de Médicis, ou contre, sans intermédiaire possible. Le système est harceleur et ne tolère aucune contestation. Ainsi, les trois issues possibles sont la soumission, la fuite ou la mort.

Á la question qu’est-ce que la trahison ?, Catherine de Médicis répond ainsi : « l’habileté à marcher dans le sens des événements ». Il devient nécessaire de forcer les événements. Catherine de Médicis consulte en effet l’avenir. Le guérisseur/empoisonneur lit dans les entrailles « une triple mort, suivi d’une déchéance ». La lecture occulte n’est pas acceptée par Catherine de Médicis, qui tente alors de violenter le destin, ce qui ne fera que précipiter son accomplissement. Le sentiment de toute-puissance est tel que Catherine de Médicis a l’illusion de pouvoir contrôler le pouvoir occulte et le pouvoir terrestre.

La haine fratricide se retrouve dans le vœu concerté que Charles IX meure. Ce faisant, l’ennemi est toujours plus intestin que l’on ne l’imagine. Lors de la scène où Charles IX manque de mourir dépecé à la chasse, ses frères ne tirent pas pour tuer le sanglier, et contemplent avec plaisir l’événement. C’est Henri qui sauve le Roi, alors que le Roi vient de le trahir le matin même, en ordonnant son enfermement à la Bastille, sur ordre de sa mère. Charles IX, de même qu’il sacrifie sa sœur à la folie de sa mère, sacrifie pareillement son amitié pour Henri. La loyauté maternelle est bien plus forte, alors que les rivalités fraternelles explosent. En prenant le pouvoir, il s’agit sans doute aussi de capter davantage l’attention d’une mère si peu aimante pour autre chose que la stratégie. Charles IX regarde alors Anjou pour lui dire : « je ne suis pas encore mort et tu n’es pas encore roi ».

Puis Catherine de Médicis ordonne au troisième et cadet de ses fils de porter le livre de chasse ayant appartenu à De la Môle sur la table d’Henri de Navarre, livre dont elle aura bien pris soin d’empoisonner les pages. Le frère et la mère du Roi se retrouvent complices du même crime, comme s’ils l’avaient inconsciemment souhaité, Charles IX étant devenu un élément gênant pour la famille : trop fou pour être pleinement manipulé par sa mère, trop encombrant pour les désirs de royauté de ses frères.

L’empoisonneur du Royaume remplit également un rôle ambigu : annonceur de destinées fatales, pourvoyeur de poisons mais aussi révélateur. Face au poison dont meurt préalablement le chien de Charles IX, l’empoisonneur répond connaître assurément les composants du poison, « comme si je l’avais préparé moi-même ».

Résolution : trahir la folie familiale

Margot découvre l’amour avec le Marquis de la Môle, qui, parce qu’il a tout perdu, n’est pas dangereux et gagne l’amour : « Alors pour toi ce sera gratuit », lui indique Margot, qui comptait bien se prostituer lors de sa nuit de noces.

De plus, les protestants sont opprimés par le pouvoir de la Reine Mère tout autant que Margot l’est. Margot sauve donc la vie du Marquis de la Môle. Margot lui précise d’ailleurs : « Je suis avec toi du côté des opprimés. Je ne veux plus retourner du côté des bourreaux ». Suite à la nuit des massacres, alors qu’initialement elle prétendait « je suis des leurs », dans une loyauté familiale imposée, Margot trahit sa famille, dicte la conversion d’Henri et lui prodigue des conseils pour sauver sa vie.

Henri : « cette nuit j’ai appris la haine »

Margot : « apprenez l’hypocrisie : il faut vous convertir »

Elle tente de convaincre Henri de fuir : « Jésus dirait à votre roi : exposez-vous à la noyade, exposez-vous aux vents de l’océan, partez de cette Cour. Mais n’attendez pas d’être la victime ou le témoin d’une catastrophe ! Moi je vous dis, fuyez ce soir, maintenant ! Ils ont tué votre mère la première, aujourd’hui ils ont voulu tuer Coligny, demain ce sera vous ». Margot lui sauve plusieurs fois la vie, et Henri lui accordera l’asile en terre de Navarre.

La seule façon de sauver sa vie pour Margot implique donc une trahison à une loyauté mortifère envers la famille. Cette trahison, Margot la paie du prix de la mort de son amant. Mais, en trahissant, elle obtient ce qu’elle n’avait jamais pu obtenir au sein du système : la liberté.

En somme, « La Reine Margot » est un film sur la psychologie du pouvoir harceleur. La figure de Catherine de Médicis s’organise comme une personnalité paranoïaque qui ne tolère aucune résistance à son pouvoir, et ne s’embarrasse d’aucun scrupule pour mettre en place une stratégie de conservation ultime du pouvoir. L’emprise règne sur la famille, par le biais de ce matriarcat infernal. Seul le bouc émissaire du système paranoïaque parvient à raisonner, et s’enfuir, car il n’attend pas de compensation du harceleur. Sur le plan psychologique, certaines trahisons de systèmes familiaux sont nécessaires, pour pouvoir connaître la liberté, c’est-à-dire la santé psychique, et pouvoir respirer sa vie. Ces trahisons à la loyauté familiale impliquent des renoncements importants : acharnement sur celui qui souhaite fuir, brisure de ce qu’il a de plus cher, culpabilisation outrancière, etc.

 

Notes

1 Exemple extrait du livre S. Barthélémy & A. Bilheran, 2007, Le Délire, Paris, Armand Colin, p. 22.

Répondre à cet article



|
# robots.txt # @url: http://sens-public.org # @generator: SPIP 2.1.26 [21262] # @template: squelettes-dist/robots.txt.html User-agent: * Disallow: /local/ Disallow: /ecrire/ Disallow: /extensions/ Disallow: /lib/ Disallow: /plugins/ Disallow: /prive/ Disallow: /squelettes-dist/ Disallow: /squelettes/ Sitemap: http://sens-public.org/sitemap.xml %PDF-1.4 %äüöß 2 0 obj <> stream xZˏ _s%Y LfhoâbK(R#d[a3 }>o20G8ï{o?^>_R^w`>/_񟿞x= oNxuߴn+z9]O^B$nLzx3pNCyaa+5򕤗'<`r=C#GoM[Ouix=apybAb9rO#i T gnλW{*y0bTL/<  ;1;d KtϨcF]?#[B@Dֈ!bm/-AW@]]eE$[7vw:Ioy_NwA7SD9uWNfǂ3G.w祧Dg%eŻmpP= [Ӓ<8,"RDGu AŔ]s4-u 0ֆioG1Ʋv7VQJ}u %"yY?r!+~C"RbXts6Ch;QǯD90.@-IW0Ditz!7 0+L4qDl>YU3{{Ke ^bs(/e,d%ơX!ꭢqTt.aak<ՙbviwQ"$QYqg|=&&+}7g Sr, 7E6]ؕU?新T^!%^fi* )fCλRt IqL#UZʴ v-[$46.YLDKT<+zsR*8*\d`$L,wŹD=^2HeMIO0i>ܚR {VZ"-,H yc/EJRoZƵ_*Yq<TB0?Ap(?rM X-v5WI+ e?5֗chЭV0FQu!bSC& Tk\ԇkq4KR}u;Alj8uk3MiDM .'.YjcH ԇ3l)pPL[#oJzh% EM+l> /xAGYOLzuP‰: }?Ӕ'Q/.0/8j_ő[A N!։0ltv讅jCTӡp.٩) Żevicb~Ȫ(ՀAC_y|Ѥb-%%6 :J:NYdP`"\}KZ2Voz Qb<6RD:`$JW1{ӗ9o?[ ӗ)wfè"PM} B+ qm\"{Y humXr>e3?g6yzE[)Bqw Rsmޟȹ!6|xWJ%rm#9\JFbRaH/jlٲ=;8u}g43+AY4]E.;Rk&SwUXɸSrG\+j m:*z$5ٖ M=er6@:y5vhFsR&HWE,rdFtiZ|c \٩*7K!fGt~qOFNA O}C K}*̎Ys3KRsc,ȼfn`Lul_㖏ܙ6qf0g'ca5U:VVQI;:iK^9 !ӻL! xMX!Xfulˉ2MnYYB⧡~, Edj\"T *#r\yJB3uhU:k1(b3(Gz{f0 =_H|7O/0Ke>%褙nUBT~0֝ kj›Ԯ=/ZMx޴+Φ7oe;]__7SCήHMXM[0ZlMHs8cbո9ڈdHvfae~n [N[>9rz㌮( noMpWKSjB7yboH?q%gЛè-JpU^ٯ]bgcD5 ndR;ΰz%ƟXv@G{#lc)!flBʆQJ07|3y_prE\~):vD%#Z}*Gﱒ*y|Ы A?+qߞF@Ǧȷ<>[o}ޏC89 iMK\~ |{wK? endstream endobj 3 0 obj 2603 endobj 4 0 obj <> stream xOgGVJa0NCvAWA34 '<\$ L6 .xd`$YELm "hx0@CC k\SNsZt~nT B!B!B!B!B!$/姿?:o{_.2!d@s?P7?߽? _֯E< #Mz \_%`@:^}rOςjA![!_ * Ԛ'[1hB{Ϛ+R4'BH3`jBDdԐ>y #Tԫ}=O) ܺ!LD oa_[W?WB +W!f"f,/[PB&SЙ^s]J>`zyЙ̍9\#d %rLӎ9g6s+T$BHsྥ*Ci/ b@Bv7nP b@BvTQ퀻ԲQUR/+Z,!$U.!$-\9 D$j*ezϚZnY`_3ZMVpMRK9`8|M!&P`Iʬ6\Aq%z`F?0;twW* }P}bv  ij^L0 Z5a[/pTBܟqܨPS1_P:tg/E[ 99IJB{$EV*:4j - a~j.slI2иSRadW:ͦV60͖R*ӱU[$vL׏^V?*OLcP$I 9՟/#,X ͧO+ULj LvyAp2Mjd>|-~o\+|UuMF5Kjb}_+[}v{]UkՕ^$U3 ͔y?##C2JaDM~)W6^$rDPV VV K{J Y^tMmWjT V^A.KqζX`Bܢ-v ݵToќ6#ӜU‹(W~㸧ܲҋ/J6=/ۆ@T߸JtWN b8F U.+I9)RÌJN+,0/rB1Jg˜beZ4a6Nj-yŃfqN~I(g ->*?@*X-b38y6WVݟ"UKUrM(j C/xdn2-].>$1\tN[ә=ݗNgCľrh/E׉4^;&_0KƠKMP qzY?J/EKs" Iny~ƫk#.QQzH8KE.뀛S@|7a6*I⽌|sNNfulʤO!Uѿ_%AUaYEb'⨳3s1$ѥCd̏I2kd6KVy$I![W@ScCq̩*2DR]a3AK՚J1̝ϷL2Z9 %t\%?e \<꿫W zVc-Dk[h9{l:TM,Fz#\Pҡe364gK.9Tme֕K9]Nϋ Ui>вJor}Tp9|,V'[rRM\TYQvnr+L=]NV*skcT\ 4x4T`t&o{^K%Jdu2]znګVs4Q .-wJJ_%(U&DCm//% Z Wj>Po*[j"\RU.IN Ix3u±b3?/*U*%t[BY,}TU'`+J9k$wCʡ܎B,CRmČTTUVWau^)oN*CScWwQ|[y9uÀUw}R>1_ݔ*>ϥܟl .Q~2j+ץYW<:B?U5*turdRWSbC~*DžKpW=Wj֯K`r}H]f.Q{29IDǴ'}Ѥ|R'iOB9az`&1 aΔ(u=Cr.C]R j~ տ1`ސ%X_{k]V)9Jďo};㥮\r|2oM(UGJ_EhM|^fj/MhTJ~OgxA&! =m Eqjb5+5(RԚXmNt`y u}^Wn[nTszw3=Z !d \t OT & {tmF&u^=j  ˗[_`>> ,(AlJ%ĬSY:Yц?H5!d?*DNc;_ )pOe~e?0 [\'#p$F+Dzs&h iµ/SAP~|!yJjRgk5G ]&>]wW-乓[Ͼ8̦TЄpcx~J=p0jaOߢ{ gf%$̴( @X'S%椧_z`o5>w0V_o:|roRVŨY;7 0hITC!"a _t]c-,࢐Jѣ5|;?I!&SH!e:|MWxqXy׏5RlRVk4ka+ T!'uQTk pTT^,q¿Y.qG9Eo~?%Jv^pc lhSy]TJ<[5TJ^@0VqgZI/ᩜ~Q3UBi:}>n3?kMʾJ%IJV0̪@}? JI@pk䡑.+fT?~eC , L Ju!^_@vJn-R3],.x;ZyCȗ֤oݐ%$|J51̂LU*?] /BZ)Յ.\aϕx~6oʗJuza j qBD NGXm\Bd+Q{1L,_w&3m4ׄ|̪BR `lryf> 7Z&Y 8 K}Cb6=RDڅp7}RݍnbǨaiw6a. 9ϰZ*ɑ *7j rk5ۈ`(x%M>`HƏ^gJoEh]+2> stream x\I9;, vwa[2rk-$%`0$Z*ZoJ%Zx?]ޝ_XcEoi?90i>cWzVY,&xx ۻ-?p뷛TʫRVi^>?@V0J/äjVw8"GUxH@TOү LV1=T| q!ʇ뾊IzUvO>O_!%*=ڝ<բI>Im]_@5!ͣLmZ(-Ҧ5ݎiSϲG㳍7MVG4hczDD5b|P9%e){eI:W{yv=vƧG|ZW> yڜW2&d+$`CQ?\#'38pC:N,#*%&/Y/%1*_ZL PǤ@ l3ܯ}i00U 6Z ~' :MogE> QZyNMf|I{!"= Qͩfbp^3r8Yذ IC<)ĵ&+%gd 4nc+(IUn|\ }E;TJ+NFL PIkSܯ[R!Q_T/ $Ȧ Df{b9/uRfdN綗o\EZ5/Au1|2._ r~ZXs;'91%BФ ?P+$y*]a6dQډ|_)@ E^Y<.4Ƚ QW{gBihjfxn&udh砌#Cvok u~gp\mӫG]܆] VI1nXe4PxU^]):uқ-Ҷ]w^/g 7?fi,Ashb*[鴕Prl'wUC{m/=7.@eNfb( };N.¨^ m5teJR{P3F2)x)BP񻚈GJZ@,ժ\Z >bj8O(N~d9wwY}hp@Z գ[lYzҿHԨhd,?Â-Tn3 Ԉ{(j~"#(@|br&̆Ny^.lxs##IXsztlA9BŘ DIUGT7dݒ9.o0̕Ga7;`sEw*۝Po.0 CВ2-C gAi)爍n#p,ug_n,:-CXԊˇIi%% /}bd 약%=SE{ l9mx(,#KM Fb&_y3g̖uS]0e$]Y^qhGVdQ,s0٧H79724L!Na<::SfN~ +" ز[>0,eddV%4Rt 4BSvĠ@"D'1Wك|ǿt`@CKY[/,K.gWFucS'j<"gŘaQ/}Qv@:ǵ,*,irfE5mr|JOr 0vn9o(B t5.5>,~Zzհk\I|u}zGO et3Q6KߌvᐙYe'7Hb!pePRG W{FO~V8{*Z3s׊hEs#)#E0@a(jQt_7Sbc3k; y̐CdFx[^ 9GJYx`J_Cvl:Ƈ~h*47fQ`1MejtgМA6)7uI -ql?C([u'挠=JHס x=A!枲FB ;0`-y}*̜3:'ױÇ0##):.VN4B;}Vc ~oW, %OMY!"''3xMvGgC+,_p%nn/+h20XNtC^FVSp~Nqw{ΈLM,ƒTv| dsб; L\tFXXռh=i,bJmt&N ?v]kdUQ|L>eF`#.mX9^Su+'"8B Cr"Cq5'3>g)+eB EYd@!g,(;U3 ˃ Fv2.ghWssHu-WirŀK<20 *,(E3B'48{+2sF 98FcN@luynA+z`U]u|ᩩvЇ dDtk G( :_ւI*OyT@faAt30*AYzV2TVhQ+A ex.Qkq͊ \YF>z(-ʇQPZS;˒}* 9$ uZD7YhO/;Yl,s9Nӓ1ǹO ٩Βs[8ڵRŢ#izRවddDp)# {O~Ăǭsa*NtG2N6ةO0fҳ+)cqu1ǙI~sSe69j3DXݮ&[HAT:%uml$ < .63Nv,Hyl7=6-@kkK;rv7ƩN`zϽ@LtV oo > stream x\I,_gCSKJT/um7/Z#) tKIP(j^㷗eIj_6o^z~?İ ?b۲^czqbүfy[wN]/ޗQeK_־" m.yNf%t_}[Y pr+ 巵n]ȰCr j$ҷO[?.G%C& =Qk|7(а㎬9JB\O91"=63UH,x q%Sl\y;:NpݎlX|$?v퀎?.`(OEysʍwRDb| b<-n:l8LQrΥG03D;q)h~0FJw?Ci\Gk.ƱoGSjV(W}\˚G#(TX>$ bWB*ykYTz}eQlVW8e1,vv0};C| O/kҾw;0HN{ t,ܐ)gxDԋ$2,$A/.ՀL %_ [3KA&G+5G,t A mpT n=/0}^ĩY>ԛtntS"EUz'/^dZ k u1ۊ*ɆƬ3CL>0QOHHeeJ K3I!C[2}*`S>V||u[X[veOW&*Usb{`*Pq?0. L*A% ,kYq:jE-s)0*3!Ug-]ى?^UmbnLdcEm@X:i,]Ad#WqI'JCH4Z}ޏER'l' YdՏ]*3}< IiiKHg@xθ_QedyC9 )ka/H7S@>pD8&yxm.oR7_$4+ޯJ8_(ͤL֒ڀ_ɰXw` |ɚFESx,1^\VAܭEY|1wb;21M5en lES6~)X|zUd>mim VKX oU|gNLWMZ^AH0gC} |K )ߘ>gs8]Raݏ.uqל-՗S<>"!)aQT1O"<7C3 xn1$d y-+޽ȪyKe3]J9͙k!G^RzTf±bb~A5C-k /8Ŷ Ņv}cy***0UdRfm"n1J#;MZ``F> stream x\K, ޟ_1@Oʯr 3Ӌ."d@M~/lWˁ>=ն,ɲޮռ_j_6o^~?v_?n?xb /?y1?|WwLbf4,o~Ͽ AEKBmͿ eq{ ެ\j4>~J?3==%}1־- N.&zmyC*OgL7"l-atO("{mFA| ۵RUf/<; |$W틱tYMkN`\>`kxY88Xx1Kgߊ0$=&̑.1Ǟ$GUNymZ'oSch6쵢jW!xǜs $!0JEf(0?jA54Sho.1WFf15Y`| 'r$7ѼJn{P] U萶 EH<\e x;tː2<{V km?y=w27=QIq4oŊ.1uB*op_ wwNcG$Zlۓvp/eT RQm(ܸS^KxVf|Tފ?Μ-W׃:m2ufw\L\^11WG \טּÞ+6Y%X.aEwC\-j]&]ovtHkѠE8*m(d*yp߫Höu|RH] fV0p|<=,n}K>U͞|)}'FJ\5ßӆw aJpd4\ړb$}Qso&Jyظ@O|3B6ĺSK 򞂎S[7LP_ QyŻ4+ \4= &O$)u&ڑH^|]/oȌ} p6EZT\ 8V nm*5*Iz=#iEjؼVu*_G4ڃrj6?ƒ=}ZͭފA,72i#)G6veTksQVEgQ@fTĹ&ُLd4pZ!BrU!HpI;px]G0Z1kL?:҅o L\qZr=tD($sV-X'c[8k H{Gh;ď) (B.#9 > }Bv"%b7(>z#/Bf8%9H"!⸛6:pq{t11-Ǣ 硆{j*AkÖ*8PQ9LMTunO3O[D>΍2жzpw\)ӒNF:ShCSR^e IuQˍ7[ڀK8Dz76hI'\z4qR:kCr(>M'Q$fZ/n85y@2}zСC:H,F3uy\Mͽ 3VEe?xY RV)I"qziMTCݐ.j玛9;}sᰘTXn"1B]Ӛ1&I7Gޘ~љ9a_8셕) uM^bf%;ebe[Q]r)A^eԬx66$60"v; #7'w]B~pDڼiZ d6E(ؖΤn϶r Z !{ԃ&1a5[턅$@}nAZ!JL@Ķq]`$@jCAx.v3 AR-+w>d݋Z,@/:Ŏ'Z?okM~MX:;M J\2FYF! &-(yS-Zc^eD;J(b+Ay峛jϥUb jyMU1dπoB+oK+hw8[3١q%Dh >U䶒[ܗqpN`#'X=9O\ > G"=1fppyc-c{K)ф0{ ʷpN`B?W0[u&X=ʃC,IZ endstream endobj 14 0 obj 4272 endobj 16 0 obj <> stream x\Ik$ϯ r* fۃy ~}_R-V-ۋyϷ?mO[}:y9~۷?_^?Obܟ~wdϿ﷟_wօK/۳{5fb~ٿ7/?4]*nuZiom_ MֶR Z,k)l^M!ěi~o_7[> =__5[0}G0qa O0>C\2;`sl3gd T/]?aUx! 3O8{2[ۛ[$YGٻ"u>.Q wη3 šg2ut&;Mjk/ʞYUsY6#BL/ɑ@V[%|mel2wi l썹S?{|JfO|cxޠq`*.)w~}wD؝\~MC_q$pFCDL!1M"-pzHLj⺠Lrm+% 5 4ڰ Ř).|ɉJ$ QRQB91ф _0)AJ~x\ ,XLdp"i*[Xò۶؋+Sv_1?9wfL+hOnbֆOۋiT8WJb>G&%?^1Eݵͼ ]pP  D9w+DE \҇ox~jPDg?1:mޢ ȟīXMdAO={{mO$P:t ΜnE!_jBC3gsD ,_ Ǹ:KMhi)>i6 5靃࣓ ]]}W%G _J-h>KjL .s*)͒݉(C (!8=\kk6_q&D/b`b^}xycdE`ī{pRcBAAsI@ưC>P, p2:~]{x &7rKŲ҈;٣2Srv!n!ᇲ4P=hC]XN;kb#Aᚎ8G ٢29sUj_ΐ.jp/(ŷݜC<2Y63)쁇%=iA;0o%N7¬;Rb5w3l*(k/{^>v]n!y&ܼ=f}9f=* Kgzܗqc I R7qE١ZEu^@NJ*J5o1@%\5kJEcEzE!M:zeV BbQ.،NtĆ@+Q͓*}qIؕrm\ \cY9t#ֿ9=n-cJ$,Fmy6k+螏ن-1Ϩix|'jBG[ ֶ5ϡA@})٣*oQ }iXfQاgX=4 j>>1k2M_1+K\y blvȍ^K$ dRxi*X@p;Ihn06nK"<"A'k snrj]WfsQ& Td"]3Ttzghk$:Ujɽ5wgQUok\NǛ`q+ (ӧwȮaVȍ=1̑9fPlW\)w}3c1!Bl6Jg_*p,-x%vJ7&yմ>$q;g^hT.Zz; 5vTG"^sƪC$½Q\xܰ  ;LXIvnpRxKD~['L0"V"ETG[ʴg" ya8* O$=dQ99ro嘳1,l-1W;ӝ-4s@q\E~}#*-"ЮEC)RM^XR Rl> 4Wh.CZ8tL3sBZo`l#*rJ#[)5?̾I0ȾӑjUBwz>R |N$ ߵɜF ,03.j6>s$.T`!,C KƷ5K6{}^ScFDf,&jw_h!R4^ZgHG%X RAQrBu2NySS<f(1^wNoK'jL,{UPfdLǤJ*5?p.5!jo58Ti(FS4LF Uݡ /MjEF:ܧIJ+ -Vrk'g|X՝YTZNȅCʃ '".k9m 8:!V0ާ QhBz'8̒H`pz|]Mbd((>v zTܗvRmֺʋaE.O7n Md9%yU tpG}վa%.Nl5כq4 mʶȭH{nu9N yȏûB/uSbN rw\Lu(`|,xFJ=H4S\v䍔.F(9*=r@(㐞:3ZLQJ'd@8J 2A&NT8NlIA,1M79]/jz+z8Bц4 ԩfr]ySj=}r>l]*vxt:TrZ*urʡfl= /43!׵=qsÀ6MQ@*vI"IDǡx $]DdwsTayfGZ]I=glFZ8x- Z}SDt5U.vJu! Tp4ROȀ"};fU}ᤥ)4vnBY$DMXn1SB:Cj-67pa%R}d jH ֌c(wsRT-7d񪸁]3{C#ҏC{gR]JuuIrb~VKo|se`U#> stream x\I$ ϯKFdBS[|{07/XOȬg3ݓ.E.WsϏ_˒Zj/7~wo>qws1?~E_mZǫK~}]Žs31~fWs矦KEJkmyusY_mhvs$@Gx3Ŗ?O5Ka i}]\̸0X!.f_M0ٖ ͞{d _zﷆUx!ۚ u٪1#pM$[l>i҈ť}\>MZ?4궖њ ZocXM#һqfB4 ej yp]/au t,(?ʖnpEC/a-™uˌ:.+ U/\>$6K=zW[7Ɣ) .B_/%ZςX&{C"/eV$L&V?!'BQlB*Zhk^#LMвoYjXgƸd p @.$& hgn']@q_tKUuzz>z; MPsWz(VIg(H/3tDEMWDq7U {Oت *ފluE'.Z#ev]5t VW133cL%.@j_r{Q-):p϶1{8DѺUk"d4-Β_ V*+.\ @tIbSgBQ_lDv@9&m'2PMp>n|,}wR - i\rwV}Ex)Xufz",zy#Wv-OP A.*5 Ȏ( {EZCݭ+O2O<3vt}CX->o:OP#pM>;+MZ 8ݰO2d(Cv O{q?hޓvC!9tGCdQ&@vѶE9*P_eeHE[A"H)%ǡgϴ뚤b/2tmLFb![LLu6XS{l9w3̩IIdZ QvggčTRA&PϫSC &J>ƽ´Ǖ_~. d9ҹ9?9V0K"pt&{ 4CSj=ſX)h%t2TPc8F%m2jD !*y)AFgUaWXdθ>}) |Us%U֪V;`ÀTyL?J?[޸>+ ΋"H٨:~QS$r V g0u%Lg;F|ކ,;>u+~vSAg!Qrד,WD@%~J̃ !q7TwlEzɔaRD~p h-Uihz&Sbd^[ah<7\G[eSV~H3kR@k :lRpƭ4iJj5Em[ ր<v;V/6_lnl ^ 3Ȫ G0;;m_#bmLAph;QO;~8w?.R';+1"NYvz3 ?K&A@B8D^ċ]d mQ>U͔_bZ!lD$J]8OF.Н0uEU KJ۽iAnIqS"#)ǂ2WЀC"h4CM#8;H<:dIЁJ l(h&܊l \tp5k@ >a,RH*΀8UݑmWA)2"oZۄ^ @0^!e,Xv̅ArAPgy sܯ3v6QRKVvc:'ppÞ"}،[04ftfSrTn)>KUe8/BCxt4I=}puN4.CM\El ڂΉ ZC!i@yYs N{3)MsL~(N V\S-?.椎Zb^l._EQXNr )fÕO~]gl_pV(4` d(E\YP]LxB:f BYN'79+} vl.[R] c<7+++kI"(Հ'x0Imm6vdq!uJ LQf N`e>&A5yf(.3irRJ3oh6q-f*[1 -^zffM/1Y`pW1@L A,OI=~B+[[sfcO>zǢI1@vC֞8՚Dž%;Gnnx+c N=4ybW댋wemN4V: #j{]I&z6J^ 9_Sa_^drY] ]}NrȰϽHEPv+pidcxٌHyÖh5\r'a=4bp :لV?e}x܌95j=jrxkj_.km endstream endobj 20 0 obj 4335 endobj 22 0 obj <> stream x\Kkޟ_u`&À, ]rM~YU?d&}$uwuu=*iſe꺿?{߿6 E|y|8ۦsSB}7qWM=TƱq&Fm9n0#,#!u]_~ M矙.? U[2 Y}^ʔG46Ҕ&ٷBDq&H)h#j#WDJ$v#ʷM{]Γg{ 4݋ fTbeH\;`ҍt-m0"ضHEzTUwl\(cm>~*+S@5u݋rr42DO3שr&嶪$BU,K>QhEϤhei[ӴH'*:qDwoqmFș`hC/XQ[6Z ;լ,>_MÙl Ff P\UDˢh W7ۢyG+.١@E2Ѡ3uG^1QkX[H]=wںt\pj)ԅr Y86"t:١7ܰ#O~|MVo=a7{V}ФKӊĪ؎BN'JK脿 g8'мs6i@h.K=F],*i~fC9ŕ^X7ajM>4$-TSUy!xV[ B7M\mSLR|.Z`SoUrWgE3\a0hwl'i~KWzfZmg&E%7C2QE=n=ؼzfw|ҩFP=ly5lMHA#IE:--At&C!4j2J 5Ϋ6 ļk8y9E/ԗN,hkoP@|]_h`-mebBo:Y:s~ ʀ;2E轅6l2{[c# lV,L%2:LSm/FlKM>.LL|} Q]2\|v?21NTz읃Ns yq\Q ˧YYG.@"۳=y2"S;|] ^, I,'Vy3ֺ"]G-E;2XU=]dV=23? ?t*)OOkc_Y( ~T??~{\uM԰Iň%OC@=1ָ+f8Gճ^jmtL<@`\ DA 8tStgF`D=n. y+}KVMfV >Fjk1L!_pڂn8wpj.7Og{XKxE/{U-TjRfFQIPk5:(Uk_ApXX~Y} ҌI8Z]޹[^j;FDS qeza̽KNr'LyerHzi(K-,Ub .39:N!l/x77? %b,[rl[ʗ1hk(rr1H bɒa9 MT')1so̞ڑkcdқc$$O MVVƚmR~'9&";C<{諟u#>}R:@P6(?ma>1zSJ0σq.؏qq?%Ey?E *8?K3c X謘`ׄQ6`e S@zȔ , K,i¥^&+I N`/d!иTyÔL.-lƵM{f{;?8.ԊxU}pLF{WTIE(XAFc<e.1GJd5e>| cez>L7Ea0 o4@^g)YhQm)E38lI@s,՟yM;#R4w2QCZ٧- =΀|`0m˽?A` ])k H/V]xXeHO$ܴfY .V3 JM|n0>5uҡCuO~vR=Fpn"2̲,e>*'ºjU !G/`RIb%]+@gTs%(EH5iNJ?VdiZ21V/+K÷83گP 5vLU9zesN̶cJ".KuZ N۱7o)s@SRxV*Nx(Tz3.",oN PA "*`(w\5L i:Զ\;cw|'odCɛA,xyRz { ;5Z% U-㻮0 "0*74]_4gXu!O}&@ *ʷFL2ho{ 5SOu8#" zKsJcؚO]<`'ī9!㦋Psu (ʼ0.`JuC: XXg2r8!B l/K]ѯRhC탉sH loL4kw=,)lVL>PCe_F@`Jߋg'q/dEzf墍-R!*hwwWre6/'4hlÿW>egq#muMMj@M.S*;EYn$J~G Jǩl魕?ζ'5RiWU =K@ULQ c=)YCΟ{T[ic̑ ms"ve۽h1]Nd*2^"{Qbz?ϺRUpDsbt6;|o1[9{0'ɑ*U.ms;M$N{}3,ǧ7s(I]eV$}2˩}G"ϟI|/V.I 5䱸A{WFWO SFvȪz3E!6v&&w}jM3톜O~W2+$Pxbg%2Le*9=*Ԡnfo*uJB}%>uB^-ӥ^# 1鑖\NkS)'>ЩWӺq) M,aXL8*Eߠ˩=Uǝh;m$_Ȑ* endstream endobj 23 0 obj 4682 endobj 25 0 obj <> stream x\K+ϯ:IR1̌݋. dq.$ߏOဏ-J${yU\mU_U^˿goxy|ϼwϿ^RϿϗ/x#]_MmQ)uWf_M=j?MIyKGJfp^~BZ\GFMx$Y:ĪZ|J/'-_eǚ^4U-8Vߖ8@4'I'"<W;BYRojUUwf~Xq#j-BE{*^d6gWwE-Ik2HĒ˲m2h42aST߆FǿĨҵj\V[;Pʼ_i9.M Q'O6iފCJ7*ޑa`]YIu!OBS(hjKSHHi;sj?5uyu}0lD[O%ˁ|1d<%SGt}(c-ɒIַX25@iHSLZȾX ˃J`遲($+{8F&zqJ&e֙ _3wjT 5+b~ɲ@"j4ЫX5ea4,e,, ) { J*;^~k?͕=C4q$G^H!'gS+ʏ*MJ>}[lyxMލ7a2)w,+!Z\ )!}*W4~2a.X^٦mJy.:}gE6kNJ,詣DMnJpӪM׹yBT?gb#O~`7͖5X襨phɎNyEX?:-j]ϮE[#}P r5V'*dj^[f|ŤHaQ|pFA6:2ʣ81FAD-?xB]TMuI>"ZAĤ%rETmrޣ*t9" >rv[ј6j%-|hy Q\/l6źNTRN$tw$ّ&ւul20& OkV@DcFtV`3ɺmbef GZrr\K:Alg(@j{/^DZU9r2e2)>OG \BfB0\;htңH=G}!?imLg4; 3zi6uxZ=4Y݄F1Cjs̳!))%JIj p$ 5#LxO5lIis3]oKI=IrJy3-q5ȴXwU"ԩh;H /\AoK(2"ҥ"wmc{0hǕv6䩂$"fYɟ1֘g b|uac7B*`ّ[7)=㳣pΎ|ZwRp]>>\Q$] 89999h Lk ".K;Qg5ѝc^Va% <5pg=#!Iv}S5Κc|v"N\`´h.N2^9.P$5xi0ј*Dkx!߂7䋋\uی]) J{n:֞Ⱦmub-x ncju*=zlBU]̛i -jQo$mˮ ĸx~<nd.N ZmN )UXλ2 oá!7ur^fWȑD^<9hΣ7U" t3+_=4:d} g 蕮};K#':& C|e{uFZ+kdFOzgzaPn2Fpw,L%`-[Hjdꬲw wʅaY9[5Yo {t>p}~9KpE=}aWίږs  lNAJy2EX,eǼ]VwŽ"4]BacyupJ"5)ǮJjۡ.|qȮ{^D 8qD> stream xj,qﯘu`.=Z`l" d#T/I3>vTS3+\rYoqx.K!K)^~;\.??n?~}tZ^}A* nJ!ΐb}[xM3poε3Z:6_8"㖁|kn~*5-/ؕw Kֽ-yx\zOx.-aJqEͽ LlGf/?ӽEEnV"*ӗowqkTEvWGk$wRv_T|U5u`eMz96Oκ "7wP9KUE{ #\^x14>rkEbGz~Ikm R[}Vp/?C>MHx]j3T &xhU\k&L)'[IwKR(@Zș(9ĔT=+mPjnUY S3s9':ȯ7L kÁʝ.} ʀ)![Y!.Ɠd6]Pĭ̧!RQy,d<7-61!@'O0n#I'MAUL[ҝ*2ϐ'#*W4]3i[@ZYGH*"Fhr~` TViWiHWt XM; p\f5iCfLG ZH,bGSY+LcrH'Tnh@S^YuFamݧXbd;Ж?Z Y¯)ɳ}*j⏌0nDGw#;bU1UtD ?,(ce7︚Z5R2^Svֿ^YfP-.2n8;B&3"-pd9 $T=vUljw7ҩ(5$/'7;j?8 c.B9a0Fx^p\g%jpRg0Uyʫ<ў3C9^2` x/#cbH}b!9 +'p(t Ng"e°cYcd0zj;?ddH 7N[z) 'xS>$THNs`М(-pbEْm bXڢv*Vi9kTˁ 55ZZݭ%g(hNn:ic H,=v}0^& s;,Q>vԡX:TiBgO8ՋUtcBP>dFx!O_Ʀvs/R^{>H(($5g*7vaUd A'o  +@E#NX/th֙Ѩ7>qí’l{vLql{VʒOfв%R5XO=uVa<<^5 dw>eX88Y(jB7S+U^jl7jbC׳,oE|H]i!7ܶb4l뉦eӢM.;ldbRmTӨCGf=-$x m:vP i&^!à$a#iAOʘN [yV-H {G5OAM@|j%N`_f+w#fJITE;p>W3!m۽>O:b̴/!{Bn72+?w̌C%M>) D{i&|g'hǔz=3i5=<[AVȥT0ys7놚ζuw:VɁr{#kG͒e7wcbzɎ_]ubSݩ)ݖWzu {3ݷ4YMs6i?$)Ii8:BG^%l=޺ $h:ԊJ'Yw")ŸR ;Er=x_/2YHWT*/PexvhؾC둋42г(Naq=vR9ǢҪkJx#z8)jʶpu7*/a }GJ^^7c1 $gdcGL?qǁGxiXĄYmե;)&{tˢܼRUp/[np7,"-U2ow( #8W $YftSSCArg@[{t(3D<:iu7[6iggG#iք80.xu:4 9ke,9]P;ku~kOt=uu}q ,:,ax]$hxN '䧷LJzy¶JïǼBT`kf˖A6OQ=~sլ9}W_[ p7|fp*]WimΛK[@^{'VW[s3?r[N?*E565@o8R,Z\h/}j+{XZpE[aԀ tB=4`ʤr(2PRGߡ>b߸K7B.&~E/Vnn2fy#|7ePy(.LQR[rm endstream endobj 29 0 obj 3801 endobj 31 0 obj <> stream x\Kk, _uN׫̀}YdGvy@dzI:Gs%G*l/??=m[8Ë}:y9?>݋1<ɘ_{5_ua||qio=Wcn&|j?tigm9/qFB}MWkRZ,k%ۼ&?o}9n|ҷ{lGja i}M.fFq\).pf7̈9L͙?3h2nT/]?qUgo2,^b5/)Gt'U41ST(EgWޔҥL{{"=B|f;mٟ:ɻr#ݯ7+xwɅ{ٴLϛ{ rc3sVp@ڙ@$3ОQi(% IHQ22XIJɰѤVpfGjbڤw 6ƽʦ-_Rו%^ňJ1IQ_ Ɯ2Dβ$K۸'%zWu61W/zЦ-ulݣƄN UJEg`/W"qmМέҦr*/Y ,iX7¦ԥJ#N@+6yZ/mgL4CQ+TW%UZS٦5-1mܛJ"X!:Η7Gcm!{+ Dt5uz0,Z j |u뿃N* ETQfYo/axV VI%UŠaTm1u Y0sd&_ʌ}20c-dA>BaôK8oLBAa,9z2{x9$&Z4Fy #}m ]Cm%[.:;5v⹬YDA.ŭj\|ZƓ&-_Jm-|Y[N2X[uՙfa@bN|U\ %ޟG_QA.r`gçP\u]3`ɅJ&Xā_jZTp~BJl)ͨެ\ޡ&wfICպaVA{ip۪Kei2M! `,8^ADwɀ_`0m6"0JClzl]u̩Юm{V >ؠk5;Jm%F)t)h>4S$s(g;'RT,jj=-˗B|06NK =&͐/8 AT )Ϝ t 9 csl[CRt Wۥ9z(XDyR=7Ny4jV!ªӀsV f\I$MnFׇ@|J~5#0h2K2n@甁CxTP)l)w,1|43"tWyUsB~,$<< z5ihWlʄZr) 0N[}LRa.VC2- ʠ(O<@ޝ @-ѝ !I2S:ytS0Zp6`ԯǍn*ٽnvwKUit%kY]:6!t6IuF} Zpl ]j>T!(.uw".XtF_0M{# ~;0؋sb~\Q4T+l;=]G98!F!Jx^Q.ن9kŦ%Q%}4`ѺZI.˪{lœ\Zv `VbZ&6v7ۥ#fdsN5_1U*Yrai*!ϚǾ,B#Y\Jצ6=\/\;Td VCڬr/ҝi%eٮ?9Q+C: ؔ$K^V$'# Zw\+Lu-wnKiIo#$4T8t&zp$.;ŤN2]m#b&KaCQe;;O xx.%3XAX#c1-n^r<ǢtV]TƢΪ_xQӴ(zntQfhr[jm7\*B$E9Mt#XL7D*O e*Il^X1e?NT J’oޔ6`uEyN:;!C{c i(u8VtnCn]Xz'g.zv}&’՗[8V6Ր5q)*$5#ev& |"ٍ>"V&@4#cgriv[4PQkc([3C0O.Iu)0e m0Il/sXzi.d YO(IytRG%D@WY{eqh%`ǠEñĝ} ȧOv3_6;U=Pis&yA7L&}ቑ-U.]Py1b& M}7SY.)E'W6 } ORj˜`Jwn !`ῶ4I@RQ 4`UC8JMf }]a<c^k_ f8@aRO[/6q% W`u ڧ4ɳoZ8pIL:93Գ͔ldBY,b%ArP=sC&Y1 XiDσW90r~lN%< >k\⨫:6o8_2ƙ֖9k[#Z*1U5eI aā,M=d`?/<4&>uz;~wGk>$)M[pLF)k]ZkcAj\97Cb$n!Ec$(ɩ"5N|eĉW@U,(6*C;Y)R Y*Cm}*D0 M@e_&-ЬW Ouk`X xqv\cӖDX Uyv|vV5mo?oTN#Ƿ&YF(@ItuC_<<0tC߭v1 .V<}.^ˍf=|v)vd iF4B o묱1=+&('|%c ެez\&x{4cq#Y-O ON[O;ۭ}6Q?\]A#qi2[#7k96Փy~뫯*(1Hĥ@>h/o|TͭԘrs+?ab^m[Y(ƾX9:\T~ŖíT9Gj E⩄bq1l{֩3GqaR]0B9ZBIܬ^L\~K$iw*17KgE%o|t5xXHLkMdW(, e٘P =?r}~mWz=sO?CM@Ѱ#=r.KBȯ̑gky~Fo"!: endstream endobj 32 0 obj 4126 endobj 34 0 obj <> stream xI zQK0lۃrx ]k-LHR/UյWI\_o~o9x.wg~ۏιx/p;|?_uf_8f_;|?K[Ǖ|mͽ wcqZހ,k6(㈋<ǚ>gkx_L̠/t٤;M%}@!5-[N`!6”n˛S ?;4{W"$nXRx}˪bUf/4;/ x ~IBx/d-OT,W v;]f2 t&ܚ&wklosG$eűf&RrLҽX8L'\GA[f:f3 G^.!۔! ϱk:/,JD ٢l&A[Y,E"{iVkH?;?ubBGUq8%X'*BimrKiלɄ)kFuhBSVRir D紛c>ө|>%foMx4쉃2$ $HL>e8`n /O*=n$UϞSo<>TѴd Ό΀mtE>2L c̲ut`ku i 8PW=$H=ap36[ԧ?Ve&'m㜡㳪 H c&r@ӻO7)7ܛyT^u}:ncC4tN`'zK<H ֪+!. プ M@_WzG7U,bS0 KM B~293זb55gFvStp)^Y5q0L=WiJx-r(@Dg.\i$I4&4r5^^S482$bŕ}arFr;YwW(BWgF&2s@.8+w<^2+u 4\@3 xjcJ w3+6Mf"癿V3Lj1l`IdVY匋|cmt1O3,~M٭q<{;Θ~5֌m'u =So:GW"BD_V\ 4 T٧T S!|ShJ^ĸx &yS{ meKS">eeLڎ,]l3cՕJy8L'm]A@mO&2K'~CDh.žKCn:(߽Uc{ %0lWe k)}(4Ũy4]!ډ4Fڌ?wyjG?.be-~ CtJ7@R\n3i'91]fST8%塞],YdDt猭R-h3Sέd$"YEZ3ɛk9͕$| d|0 9ʖ~dz · -Ny@h6 eT~UV[ Ђ|3ۘ-r ({"1ݲiH! XKzڑa"_W/g.6xTE I   Zgv|tћYW5$ߔz V '{$̠p'7#k0S 8et%thUAb#~.RLAѥ !7 ĠSqriovy0)Zfg+ef, F6hLaԝcYW99Gg6&xv$%2[|tWLA,D$tCxn-)K/ʏ9YxWP]JxeEA E *0+뵕Q+% KSO8g`w\eE[±Dk02OK:!Wu9UpOYT[F[6 @zrr[4Ǽp`޳vU/_E8@tPYRzU:k]U4LR /O{Hq +sOcT}}U1)%Kw~(]M +9xiS47'ijT&q/~Xs#.W-s5U4cO&&Y ( B磧zgFkp=4D) kK v :fV?<<8F㑶-DiXE!$yމF02q;'phEdZ h7KK㯭ŕ^;b1b ^RZ]siC~|T>ͦ4l[TZeP: 8X1`]XhvN<>+:5[16yw#6i&%ea5ң fE&d |wO&{3PME nwXkA%[UQB?":̇d~!` -m9Ϟd2IPיd7T~]>U5O)R#*b\ AYplѽhXЍAs a~FZ8kC^SI.н891S^`tq+0]FWx줵2EJa5A+%_;;Ӎ.8S%,&<,@?"sci;~goo-|Ԛ\Bq"J@C[MPQ?z HK ~or 1PP 谵&/H|R9u*}قUF`5nj qF0X} q$,\xByB aHIHb\S edYXfv/ڠ [~ q~t$2+MP}mK@s,桄뎑WS/MF )#liZN  I3_Qρc:SƱ0M$hW 1 faEƨ;7]Ӈ^a$µ‹3;tvp93\31|噪@_30Ĥ NW:޷fhX3PuwWyw{`li{K]4x9l~y>r s􍴭lNBN="A7Y-yIQT-:G3 "=ƤڳFYh~-KfRxƜSc!5}.[laGS@JClo endstream endobj 35 0 obj 4095 endobj 37 0 obj <> stream x\I+ _vJR|m[ K~rR c$ȏj~e{د,\?_?~߼_~xx|~6_ >|aNm/ghܖソ eq7ĺx*>7b0Il{=q鏿C>63#}O42 Ym0M'F1a)`ř x-Qs?#Dn\c*s^*7'|]z42'{kYWcbBS?Mh䠸qI3wJW[Пžm/$e)mqC#W?/I/˭ $;ӁUK.hiD|Ҽ"g%ʙpTf"rxe:lm~JR[Ka 뢁}bwrETo5{wbc0n9C# aP^|8L{:Ub:٨m[zAi$BsRQۖXWTu#~#$iȴury+ٖp}qB$$)۩R}Vbf\TxF^}(F&"Se"d*ޗFn)vù͌hI>һkC["$vHY\.P\Ǻ㏪'uVߜ^ѱI|LD+<'һZ1C=om:GG_(ITsvݻY*yLIMeճ'{+ kkeb pĔ77b2FQmQ:GՌ[;d D_ c|S=+] lI¦XtOD"A*p@HPmtnCq DRC?wZA ڟ)~l#8 -Ԃ!@]6]#'.0]#W^ia N7@Mɯ{iT9$f(Lpu@?K9DZ巣e8= ShLQI ަ\S[o)i;ۜOϏm &$ l7Q>"n9گU2aFSMP˫a,%/ޏG&4++; Jrdw sҾ\l@+oFJ9QGYkچGYaZTw;Gu.<4ڞ:ݴi"G 2Ԓ̂ð'À `<:S[qR(0[Uobl`( `} Yμ&)N9b<G^ d3bo-L0%P>+7GRNEY 4(& Gv6UB:+ *'r8OST9UrQK֬ЖW"}v90٠'(;ӄ"g7]1)SRT֣{5ze\-'z&tH~e{,̔hՒZ7}ͬLsNX2lԌ*:7mHs|L /NJjS98k $MJ Gxy@Ƥ$EEHC$<<8IѵeGLBMl7>y&iLUtɴLSAp8ʯKWS!T‚6L2'q&e֦aVęO! U Xd 9caɵ"AM nL>YҨݩy4!:` W9KAFఢC'89ߕYE͔r$?hIp_)=Q.&HQL,i ه ~L rx:o.$ ;P(G~ .ZjϺ 3|r %6ڰY`wvu g2$ID0Ga81K]DOͤ0.kMI' ^6p!G>:C'U\8V|=[9Y+J(q&9S+!zg+f|Z&-,B2՟)8jWǫC \°Љfc$'טif0qYKCf-~V镏 )?TZaWئgI1WL*; DNY䊞Qą3Qf3ƧjnkճLe(YX{T O<)TzNϲ=Pa0^{Yjwt|xf#6p{Kh!Y嵠-3Rk0jfC噔ԗq\[/\6hBJZP-c2 b6|r}1oi j_6g!Jz *e&13RCN(C(Sl\Ut`E+A@ճ\ sHUʪf="eTͫ&LWv.xuDh QDeő4\}1d]>kxYc6߉nbrp>V}"紝-D1ݒR7I} -Lg8HB}N=C~Ynu./ν/dhQ9:s d}Zǿ_~XwNo`aCN X>3T3g ]_ĸ'=s儌"bgY]Cm} Q35T.qCtH|jK&VPRsTrV#菛m)]KqQqnfyaʿw"vN#rȍ21< ׵Z%89l8o'V 9EY`]yw\tάDix9<b(;x/Z-s! ѠBN&H3mŦ2&%GMٿA[I6'xoSG)>낛4(9Lj>V] 5168"(ѝ3o%F49#;~SpHlZfX8Y|6>F 63c#l}~wȘTYL"-jFsʭ^?V*e[~=[ 6AS0j{Uj c_4S|K!IOC1vE? W5w?%".daIw/b z&}}k8ͤKvbu>dehM_Ԏ`$B^-} tfBzKK.d†TpuY+g~zL9} 7ڣ:f |팤_DYH endstream endobj 38 0 obj 4451 endobj 40 0 obj <> stream x\K, ޟ_1@wJˮы.]E w?Ozr*[e%rĿ}u{?w\|/~ |[?~5.W'z]vD7 iŽ獖Wz/SPŹҚfpaBYDDWcTD-ݐ:k6(ME ǧpg.u17?DJB~,I HTD..@%n=\ <~8j9t, d$*cBW](ls|YNr܏ORgqؕ o`13sxJvNeE/,O0T>PDAUtAG%@ )Y%M?d@oEKy(sm2U}ڞ_kϱw7yt|h &;dNMA&#.і.aq/~*ja#˳NGO=k`9{%+ i \{(6RiB <ywjbLZ LY`cD1m`6ȏ4( 9(te&ș8Yy}=yezNE3BC*&,&{eyu{גC+oh$ȥcZ;J >a4Q9&9vV=/+jnLv6ys l֋(u-JO0}M(̡1}{.nVV;#ֹ/SY}<Ҙ޿Ra-(6qR$}SQo"2O5ۺ3c9DXxxtP%kc & UQĎe(umqJRBg,ݕE2W>F+'T׋Rk `j|iyXH}f:/ qq_T-B6X8ٜF s|e=Ys_3ͨ34wjR]mS fp,Qi:L п;uJ< uLb2z" Pc*p$a >L.*iK/޿Q}V7ڣ TޟÎ$4;h&N순 1. fYo!ٚNɼRy'ѻ}%M@RRܖr]O P6y^Z&p3 Cbr/*ыI=φ!O$pZJCI(U~Y]rOo~;;zX4n^YIfzT)1D,g|czؿ༛J!0&VS>?veӨwŴr4WԮ6żi޸&f[e})V~!U7լvzed`YtltgC6TUނMs+}CoYb n+ S-CHmA7 E$S {ݱ34sý-絶8ne,frXm"#L5`uȸʓݔbgNBŒƭq'fZ]e"B^Ċ >4\; N 3{ȓFeB `2 a5{3غnћ IZяͩ/fpVm5њI߷$,g΂ [t>#"8;4y 37cY(ʂ-,{W9\vE7,Hf0t:uSTf=61JA\nX hPZEZiVbSˉ! ~fh|$ìc_\{G XkBF=PU1l ΄WU گv@>]:pGP=]D``Ho'cQ| - T TqaYCI(A<;YӍ4m 5sYh:Jr% gD_+vK'·sRfu1pz`(iÒ g]Ͽak^\Cq\q<ʲ|B6VWh9 x*rʙw:S6%\^ᔱ܄كPn~]Uc-X#[$5~I` GF0[tNBaƍ" tC֥h zɯt^'Ċgnz|DiNuFc1D: H5u[oTdgA/O9\fGlB= z2d{BnuJn|u` `tS0;N#Iag@ [fPt\unGu7Z-WqRaԊCܥHZ*a4{[)Śz$ bc?0b/SL>hA(;*^@g sHEO|DDB\d3J3_nA}kI_j[W|̪eW?$_*,A-*A|)>&cTxWcɆ?mƪ7ۄJLV ͕u-S~#թ~Z,73c+x-֯6}&*›PT{KB)[h+2^t:LȽ"%[O!2sԀqf tB}rlƜjb[ VRԸ ոJD, endstream endobj 41 0 obj 4380 endobj 43 0 obj <> stream x\I%S{&j˃o >4y  "BKv0P:SKl"$l?OӖ#<ۧݛ׿}o.O<͓1Ob>_qEr/܋1wͿϻ^y?MJ>#me? 8̈́kyL&݁$4A<;'M ^6[ҷ[f?Аڗ570.hr xiq\LMcPs (tHLeQ+q2x#>dVv% WƸcʼn^8ZG#7YlXt_w-ٔ-яbL7h{YFN0Gߋ=bc9|V qN|WĨk {75Vh8^BR* A$Z!ENJ0vґm'f_:**G?{ۀm%cړ*mE* E3J&X 6 Z%I螔IIz4ǥyh=+ u2j.PI-){EmCBSdhZ*yP`tȖV:33{r@&I aɂҫ~E9B}Ge|Tmصgٴ)za&N&tnEK&IukѻXxɴfcАr ה^#A1aEѦ;iTj+/WB=mfmiRdLajFDUBz X,[jM6bn;3}u1lM5&tCIr0n<UyXA^h 'ٯ %%[`y+czrLEi %bJ~ uF=ynPCڬ/ .<WIYi E-B{0R[(10F(|Wn%J*d\z82-nݎ*m8uߎ`z"l(FYXY6ӒQ!B*CDwQ2Lk8>m- ]qY%9aKƁشgXeD'[ݜX`C4Ė/hVn_nx#UpiP5O=ň8ECGPpE^T9o=g@Zਮ?} f:ݢT)"uTViMb>﫷iI ^5)8qgLE7)R\@(Fs:H2:@cc1{X1.lL(Z1CG5KLb~*0w\%_'iBmdݶx'|a^e 7P]@k{si]*E`+DxJhV-}K)q_Y$ɎeQyʿm ب|c{P>Fj-PLڤ'^O|9F5I+uv[^qH.e{6I6X'V>oHx7Z(0[vI?y%MHNC%Hcbk,S {`$nKiH<Šچ9è`Amv@}JyCuP"5 Y"ܹBy1j-XPO:T̉sqѣl۽C@reIr`'Re uխ*'H7T*sӝ vIU3h'02z$A`Q֯)%p;$bz=S-|u<*҆M8>ՙZ(n8ۈ>c8|.óN{S+Ȁבϡ1 EKrzNճqXgR;3 ߦ8Ե~!f{icp8Նٙq=<2禺r45aIA7M9qkPUQ [=Ӫ-أ{Ig,=&SF_p׮#}{132S2_`#U|i!nAs (ؖ8${YR+rN/N7ڂ^s`,L3'*RUԱ!K?'Ƞ &R Fyӛ)lTb RK B8dH+|JeO ׉2x x!vr3`ի"2{;lEb?K~Sf1S-뺬֧A~8.au͔]-p C1P@*- *">-;)zVcڄ;ODZRg t'?zjM4C0od8~)9M% vVxl"ܴ»t@F"wZJ U w/+";MŲ ׼Q#oLÖˋN(_BBu.|"GJ5 vyuJShDɣFF*ϕ ^DivCfŭ.lzzZmO*\\vg.ǎV⴪8[N.]ASpRMk`]WW,XfHQqDžBP;F]`( z=2h(|m8VWMnkg=. NfC2חDg;VRa{;Ë hWdקȰ3"}@hE(4P@`yTT39.eEN\|KY2غ/͑VY C+FqAڔ Kz xiD?Y,$Ogepi\;B/MSf;ZWChurۯnKr{<$/0:ĥ*p]%;]KȒÃPNQӥ!+~D)$Ѐh ?JoÊUj1{,T6f@m#Vy\^@,oUMujD`I%fzonͼM~v8TR]%?3!4iz!3+Q݉. h=B7v#ӱ4]o7R/ >o^x",4V:T.n-Rf,6cI`Myڕ?}3Ix} 2D+.OJqrjtZ2mqT-(:>A까Yfsoc֊;IgܞsqE}B$zBXnu}FLQv"U3c<"C3Vu*|_a+òXɴ 酄,uuc 3Fu;lőp<+ikm|v0/ ,ݏOAJ@qI5[Fsep/֓@r><c֩8X>_':^"o dfq]D$WӚ:@3 ]2 LHo0%6: F 0Kc|H[\gfƹ\}`N8_u1΃3~!b?Y endstream endobj 44 0 obj 4429 endobj 46 0 obj <> stream x\Ɋ, ߯CfdBSPݷk<1I:!Ph~{!_a.\~׏_?>8.<.bnoݘ 7nnfy7_i8Tv8Қ޶_È2P75.qbi4M[3l'L+oo}7`\ytB im=Mi}*Ogzf3/#G"$anѢ=]FUy;x-5#׋Y ݙX{ e2W$-{61;JJ̥\|`zH#,.n95Go]6\"ʂ"+aPC5fӟf}ny(G|ڨ ?$.L& ^9ElvYQw JḶo[4l#^(Һ|ITJ .KLxoB~=)J_3ߢLӫƔG*2REJ۾}VϺMIɏ ffqt8_QU%sHȱf)ZV0r6H;_̘P :[PĈu-K~CŐ;Y5IZcO'Q{{\YNΌw 䳘3J[e'K4/0 v$]-5[Z\vɻh l@~3o#imE#wqRX?6qi3rP~Z3zཧ\R`fk 0{Dŗ:Ԣjɞ"6EjpV 6lHϷ1eSz򴱫*cSGnVVkn'v.jKT.2,qkwNmr~:xn_\aEE4v_⣄":.KF߶yCFDd[coO]a'{%2XVMo -,ic bL2m\R|0ulU9s/5ljh1ܳZp[H_CF=ff% i,dXx lR P<"5a=Lƣ1RVκ `6E8\KT"ъVWE:Yfx O㼟` A|{zTdnهѾSQ D&mY),%> @-R~\}u2eBjļviFfG[ã:A>51AGx k_\ 75ۘx2a>T34`xI;+4]&T|qMб\V)Vô0'H%\+Biq}鳂YvZ4wv۾S чŝ$.TB)FL̊anvaوqk],\\z%*:T$v ÜM>,%WC,pJ6G澹?~ۮpN%sqH<]F W7 Nv=:-):8z1mBw@jbh4ؗn0`l$zUmS=\?8ӣe1MUysew3 C&]5T-5rfh)`_p6 CȐ/y@+A!붢N>Z~$IiPr9)2F5Q%YamRAE%WguW^rȩStmZPwBhJ4ygG/#3lkla}&Y&dǚ SӰ/ֆ?ӊbV NaX U,$%7 < M mwf#5Vit| SsIsQF@?6Ս9AjP(7 L^yV+>; kA*]Ȭ NmJG1 K =SMZ> M WenMv-i < \-(ك.YaL'g#=ևc5GwW秿7):#Ĥ))-pgUm: ~םc^0C+CRPF#Gv]2x)hpXTnᨺ$D%0:)-鮙x p:-FAU^OY!4EA9ӲZņvM/óGg30]o^jqXS] &9҂ 0q#y6 P UՂEqcZ`]ia~[t) 7ا2&82V>apұo20PPhri _8 =((VǠ0x"wstؙ6CE.y\OOXŤ|WiDsM-.f#-.p|k#Jڄ`P.œ/TVA?Ɔ"B3 )|q+UL\"TXmKqawO=O=1luT=7\7ڌ24qW3PpTTK;@0`=2].;bhu1#21Td敄8գ(\5[YhFXj#i[|qY5\EGWr Z϶LPySPtR:7&{q*aK2ZCu>iG -2΀\rJ!B4pgwzxGYӾq- iHY'yËP΍&lJSC)5n=~ٓl@W({V^rL р#C6FD*4PV1UY%_9mp Poø$~čJݘ̬#,9Ş~FAÿ@4>aSFf:j p!94ŕ=rgEm*n:| qUOKnZmSmХqXC٤c)'H?vۃ enfR3zW, >SP,ގ+A?-joNvI-hQ4uZc=:ۯ>wb;c;oyy@x `-2M+}*"G|ް@Χ26ख?'ŕYent]׺qJUU,n  eNȧ~9js %Qʇ |zɾTʇ:_yTg-OzfEݏqθg:c5>/ձ7rc/'ٗPn*f78}* ӕm94faC.a.l4M$tfK σR@32]GNyc!>Ҕ4L.n>ed+~  ElG9Y ߠk5l |o#~cwA endstream endobj 47 0 obj 4559 endobj 49 0 obj <> stream x\I$ϯ2EAw> y ~}+Ģ% j2SRD(/B?}.[3qo˿ʽs.wp ۏ~&+ljowq<TKcLGm9poI1u4U" 7Ӛâ$4AiO~r~LIxo LCzܶ&#o#M8|챽)LAb'_H" D7T/]?2ǽrUFo<:Obuomt lLT3~yI2v`vɷl)u.H_4|pԑm<rJnL5 y^ۜTH rl(dz ^Bela 6@U>; r :FʌeuIRa:I3mǙv.72=d@e1H4d , ^MPXPrCu$f*UhS:!?2C7kiWW$bƑHlH֓T=\BǙ bSyLtyL Vƀ&`xjbF>ڸ/&ZŪ\\DP\E_]Bڪo|lJ>W{YmZ>?G"utV֕mk ݹi~}[X $p7AhU[P*A {dr~Bv8G|FbfQ \%F%2 T~}VlH+/t'^joaʬA)_i :W4mzb jF)&*Ǹ-b8U[{ G!Uix)Q*LWv:q LSQy-bT6MYJ`G<&!A INpwkU DFUZl쵹">eaɧbl^ z8᣶߮n H]f֙zҾUVA5,a4'ǭhۄ. FKC:$41A*7#?$93 !$ǡUEIy%IK`HPHEHVNpC`>Фe:z 1ng+3awhV 3]:Z[ ސ-hZҹD%ٷ8uqn Fv$edw)Hf8Y1))Փw^v>e>>5 {0IZg ]˚RZ+F]_Q7SnbP WM5¤)J <A%/jW.X{F.Uemf ZTW;q[Tg- /iGԲy(~[heܦglDE|@ΝEC%UصcGͣNMMU'AR۝ދqٞs,=x8]pӅl  M2HyL`qڎ"!/ gNw 2GhRSdsڜ>+jd:V"+ElcuaԺnʘũ*!Xϥ+R|L 1õY3[AL\Jdjjk(4E(^&qd.Ipu*mXMӬ]tلjNvp`բAN֣2KK:S}2kx^q%z&t°(k /V_I4'u˜ im-8tMQj+W*ݬq@BRaJI2gSa/ !ft7EkO}DfKg#"W8OcǹT`"]qD}Ye M[b;n:YB}2{5QSSqݞ,f28] d "WĞq.DNKT.m cv)YGڐfndS΄%)u0HL,P4 ONƎ~ J¯Ɖ2i-#?\Jo - F-H,舏Eĉݾb9aώ<ᕚ9CI:{PԕUAj' }覐֡+ ktᵫr.X伽S&[­wv>`?ո?gX(i^mؤzN,g[_?XLZ8c ΥE 55cGL\+@ -ʕ!04EmQ'"Tڵ9|2KAON߭#vQLOt{r;bye`Ew犆LJSW)Bg\G '{+vܒq9~%EkHrb'_u*f ٪>`"D&8R%@IYMZ,%6'6%"I)df%3wP#{@}Jt.07:0=FN-*2C1[>rgЧp9Ӷr .{#LcK0M5wuuxC2X i웨ч&Ná9 ѶE1n X),Ev @brj{u Ȉ5Vb[EPHNLJkZڔ6bM^*›| ƺ5p>R!L:mbKqYoVrIKD"wFT{=.hvuxr!̑.gǔ''&SgFZNp(ڦ{J`5qrrɦB]"d-.oa.8ڬOyi i|QgSi`{%8H/=QlAz$symSmcf?+9Nf>镈ޮʤ$Ut-svѢοvUB^ c 9jaU pvzd!DYģJΐrބ4+z!G_3з=v/èk}?▌gǾܭ#Tg:/,h\:=WZEMdBO 1y`[ѼxqX 7=@ CFd QJ;\_0)ZV|EcAmh ŁGͥ_ 5$-}XOt3hNr?Uɳv5ޘ MlFN^5Z4cٲMp䉑I~iF%?,n &Z"S&ͥ©'AN!89}g U g!>3s@?σjLYg=~@K$wӯT:^I~2nISr'Dۈgwf8Ќ;*|x ;"xHL<ŲkR|5l%͎v,b7lz.ղUu v1X o^Ԃ|l:^t?$[^73*_; NI2L {wua 'ulRjUyֲ׽ȼCDIĵM ?+$Y2.FD@L&/&+S =_˪U9q0卵j1,dϛ@kY5;| ?![WBCVUy9)p=B9DF\/!ߌ 8U턶aK!_+ٴD Az.!տihOSb9Ǻl?A$7aI2cbhXllk]Ai gl&\'),jS?3.~!_s[{s}m̬><~m endstream endobj 50 0 obj 4316 endobj 52 0 obj <> stream xWM69Ў$Y6CwBCCn.d/W%r5[UzTTv-5i\drj_j;z?]Jn-"UЦ#9 82ŕ@|Uq˽$Nn: i<{,L4:QSrH1ZEL>!gLp||>wm8+  4}:"bn JuQ۬չx66z9rR?d/|{{FtwTB ~ 1sJaXȖ%p&rAc3-0 8-< d_5Nd7^Zuhn~P/kR" 6zhhuJNp.'eMBD)?%/?`-|XB@P*t޲rckBx"Lک  4-/0y'UrԻ 6cp6P6)̻Ef{b|]vkTyYpyS .YqNZtU8C62z9p0eL=e»Ѻ>Â1CۇHwg1w+$B1PiISVWmVot+QQ:Vz=w:xW;iOKaY3jZsC5޺ߋWVl%\q 0k2d$1,5/p9R;6AKыڄn%: XʊZPjPo "JJ fiS(|}x]n)sgb 7L4l5r{X@ڕXˏs)JatŖ]#ODKwA*tdf˖aQrVoU\QHo5E9AzQ4_ endstream endobj 53 0 obj 1139 endobj 76 0 obj <> stream x{{\\յ1a03a CxH"! $<`ȳIIHk>q6Z?@m56Uo{ 9ss{^{:dd^0QA=u`~ @F͈_4}mr6}u {΃}2`}]=wg2wp i~?F,1ObΡ&C=_]];?u`׮K>UHi <Kߣ=ч]U BsJclg˝+> ]|W|V8&t3_/Etdtb L1p?";y6# i&1TD!68F__|@Db!.oY R ,fH'OH{D-!pj'PGnG_I~|cX7f[v٪O \1m+r\[mJD4Xw a~rq_}93&[&8E:v VFZ 4P4}N8zg 6M@YNn3 e$G{m(kcqەt3rqB&h!Zb$qšϒZ-SE I٥7\6iƮP5pԀ <%KH?{g˒g GEra`&fƌR7L7Lz̭wQ jWq%׌DgQcq#g4E@ ZK/=^BKQ8dw\啗Y+[SIt|ďl S0W,RTXZVZ*~/w6>۴n] 7JGv4 ̩_z}WS%4!' x\J>e =T7 l^ uPy0Jd@IX5 UaC5˂z\N;;d.w)U/s:-hSS=.lS6 ]|4 0T%`R !zb^dyeEJRP *5DoJ0EX8SU++]=}ê R@R1]+>ɦNYZM& ȡ $$5xP >;BqSsFu2܆nl?)PwK. =sRGQaMackOk`-KOBH8/2]8-A$K&}%hޔ$w1mkˊ|M9r:%"uQiΊ(aT X3-E ɖ0_I1rZP;RLP"/~euzT.n9H~\fm h(ޔ55/xJ$Ƕ85ŷ0;ǪK1-[}ד8;|%%K#!|QdX&t5oqQ+Fى NsiSW.wP-WVgQ;JT*fV :=aG}79NY ͇/=ԥMY@çQ>aL FCU lב-mx :3Tѩ ˗w).gQCpZcgKj"xo|Rz?rR1|RH]m}Y/a2*+rOZܲˋz'ol: %>׹%-s.toڵж(o;sTrUDYS|LL'"t[*ctTB(~`%rw3_8:qZLI5ѝΈuFaQ~T8E֥ BB/B^gIIfȡp@LEk>^EvևDp"8^\BX$S jAP !>Չ&gRO>uwà씏{U8?%U 3aw2HnU4lڌ,~9D+r6vr#ĿK4LwZkQ&-AI%q'YIӯM`B&NNne+87z-ީV{B{h*D[+܄͇Ò˵^/^]ܞ:ٓ7WuvG&(ecYZ-F@[#kt6]:¦0I6#'jWrt1Ә;s^Nkd# uP%) ß:cD֗+8c` wf* >D-Dsm|9}$h[Z\Uڼ,xF3G_Щ:VɴO 'Nk@?&!oHKIxBW'9UbA-j-<4SD ɴTt:}u30^d50pEEGH9䇊yq*!!y>Fe/j˞==s~a TgD'g;Wk'G{w/޼7M2d%}7ɯ>䲍=|.FU"7:zlՒWؙA22>X53qvk^Su:P =bJL%ȳ{g {ga,? 4t‘L濽-xQպ/M}Kk5{ f{{\ε37g冀]Z&O}\|65'tjs4䧁F?!km !5yat߳HOvZ9|"n/i5ZINȗSZQrHΚf2']4Fpj%v&5M[jPIH L?-,f48˜44j(T \QEre2-ÇT{qt|%?T̠ФfmG]9<裠KJX]>9js^Wz}SKDZȵ*j p.RKVƶl<^n$V2e0l/beY:}R0ӿecq?_jm^FK(3f`%k )I!5Lݦ#TM2I >8%e Ыx{uUVc࣐Gvi0{/1Q r6l x1:.wfiiGsU?ʉ{1{:?Iڿt_SP!8^E٨ I5fH_HC {WgbC/~ZoT 3W(_s7yԥM0Qi-ŒN:9ԤDë5KYIx9]X8c>܁V>[|\oG⿋>E}>g?Ŵ/ְ\>$9~]PDZ-]8 c'Y 6]y(fe3 d2G1 "ͻP̯cpL<4pLx ;y4=R܅>@eq Ḿo\O:Lb}Uj\~X9MqQM*;ɀ]rph`.$=&(X4QLtl48aQءa5kOZ l7 ֢A0I.c9\\"8yU)X #|5?`-)Xu 6^G`W0a3 ')0`l_?)V ޞ`lbS0ko&m#Xavݻo#Z fgAVYЧ?|y=PKۼya,}8"@])a1TNz}wԏ}ì֋^c\.#5-Gfgj yǻ^ND?^,CHspJ 0BL \;qL?ՈݰC]~l{]bkǤjod1^{e1 +gT~ų0Z8b0lml je<,CȌu1NF\h=V0NlecvV(Wf30 gku3ںr}NE#HAmG/2I(k (3t+s+>GvN)v2ͳk5v)&:Ӷ68^^|-#y/#l}axIo?ȢN5w*KkT1\]x/K9Qn)Q"1|t歊d&5?1w1ܣhmaYI,>5v(Ӆmtۘ}ae- b" ([IS{TOoڂ9sxgr;O迗;cN?dK׵O,ۗl1zrTT%{r$bi?mV9G/0't 0?njީX?]>NtΈ x_tUl2Mlu/稜q@W^U٨PQ;*&ՌYE9VvR4LznYmvW"l7TT5bY5#vyi3|mbTkIdmDX)laX&fx1땹OXFNnjgϧh* /Kmv&-|371jXyc3tYg724Jn[>h!u3%r4X׼Q̴6*Ka_9?[Io QxjjuKU +)«SXx$-\X$4a0C7\OZstL\!gh ɺ:vxYGpGL dNdg+ #C:&s`wdJ*))H 8&2< MsӏԬZD" XH,BDj*[!y"9Y&؏ !fdDJBl||5" endstream endobj 77 0 obj 9188 endobj 78 0 obj <> endobj 79 0 obj <> stream x]n0E|"$}@!E*2d3C[ б}gt\~_ݨE`N­7ռ识mi6ݘAצ-bsipGqs 0:穵!UmkybA4F m ȣyUo-θک(Džr@g;y'N)q!gĻ##qB+#IO> endobj 81 0 obj <> stream x xŕ\U}L}43#itdV%_-%[%ǰ\%@H/pĀaq`qF6~ߎ=x]fú}Ȅ"K.ޓlEv,ٴ!?N}8iiۋy#$MXjҫB2#ֽNgE&r7@;P N{cm=>xL|2!YC]rn{{MA&:xGGaKfhj ݈F]_=BӇ SL +QPV>~?iƇ_HlFp-bNs<ꆿ.Rx= u%{z]Y woHm*4-Ɨc ޮGO{чh>Ї9>@ˁ|"t''ߡ8.[3{bcØxmMuUeEy$Z\TX Yqj1#_뼝h w\rJ8̳κN]O@6N4DKΩPR{Hnx-b 2VhhJKN@#@'?3o \Z2vz 9ȓÃק?B9:Vnhŀ3 ,~^Z5Fz{.@w".}lvzt/ 9;N}yh{}y7#mymOkÃ|أ ńˎ!z}/4L]]]>dlb%JTvel_~],ir蘞*ޞ%y6Bc ԵugOۺ ;fknOVva`d0Z@3E i=աK05c! m+ݑӣlE߽}Hh={.l;;:wC3[{_}׀{90~漦@ޥ].5/2=/D͙<ͣloJH@u*(RiUpRu{e.^0OŁ]HE?A{}U{z;a{@O[mg1)R (dHoF.nNx52`]!8Y oOQrGm) HPD4S!}`|@4s=e?v{ѪKGU\/:TWqԓ[16m[Wjdpڭώ˲hj5ZYTÅ~lBdڋ=!l /\=fXJnLA ppl"V8S݇Km'# zJثbh#j:QKSEyB/'5ՎxmmUxݑ|uv{U<^=-ZhAWוU3ꯙidy ;oZ+k^XӃs<=zWxppڔ)tS&wϽ`0W #GvlMdm&/Pv{(FxMQd m a.0C $C;c [vvvt< gV+iȐi74XmծOA fI˨ \πluHHʡYBMCӲv6RШ,d,;ڌ`vnJa:C=8HȟFT+#a}S1"}'.lCdJUS/?4WCl{[n[o%?Nc pm'oۯ;. (#}jÆ\.|$`yveh@ld"T5:yR!uINZyʈRX(/ "M 4)}% cgY}l'l'UUzJf2!"#H~q}Pg-yZ RQRuRXG͆QrR';G3L63ra[--,cJK r (Nk_įfbL2I%l~50|r͞"Y.EP™K߄dYC֛Vj-ʷu"਴^_2dq+l8GF.r+Qnp40wci:p`sY8秋&n*) L:0B= WSWL`EK+X?-WPJvȹZ,^Ȝ^2ӹsp(FlWwD Hߒ$ \HU*LQ->M'0K VᐳZZLA{q47v=w4NxR儖NxS]DRV',u~hhXb%F`FMJ5G +ZY⁔xbRa~At 7ٙ+}yog/N^vOɔ %76Ig^P7tmM]_jY Bp޸,>dWfJW'p]_QQ {g{̔)2YfJJfsiIol1% )\6};GFWZs#4Xәåjk+N^3&+7OXmA)<7G'mϗĀ32 O1D*7LcycDMt\[)1֖6E#9F@AZl4]t=Nhc9%rLKKFt?epC1D4JFIWH)*!;wu)L35t_oO(9}qWË ]wPvxٔяKqk,fsx#F~3eu~qIi @zׂ[&^aHvLh)ڄxƘ%bT8%nv:OIs!˨YoB?Ӕd Хr%89v7fg4Q_ Lrں.Di1=`@ 24ZHTAj.91vP P4xBQ Lʈ PRۓA](_Qh{ dβŸ6Y9&k7{hzFrigO)L +je,xMoGez4*)T*;u Ft2XLgxTr5C33) #AjRi`PB41P%`O2q͍פH͈Q!ߴiXjyMMީWJk\m.ZoƧ׊nwќS{cXٵ<r[.xyXssce!jt""+fr>NU%Zz`B4 if??%NI##2.% 4 I$t3 3ƚckS~ay2+<_<fO zJ-YYC3]Fk<*%As.0Xx71!ĝ=ȃ|F-"Ҩ>Ӄ8ͨ=@;?6ɜN%UaRf;1=D}%Nqors63f1bQCu@`?buQ=^2QQ<jҸDk|6Ό:̝F?~>2jb3<f>%gЊ0̈́l^M)8"Ƙ[9!@ ׁN3'фf?gSPX\ȼR3-6@w@SݢP4`n67ONuHp>F/1w,F^h9"`.|J-<<@II`,^) <}.^J `;9Լ BP ¹d7r$^zM$R$Z#"eD#5L|O xpA!f7~ Vd]\"y.nq8dĜ]~̬@,2BL㚪Ƹ lai,l2^0 m$RXpa5LTګUlpcC9cr6gD Z6k>QFDgEk Z5/':fY4YjQ;L(|-~LyZ FaqGjΖ#U=d;vDv/68u죋f_~57?&߾.tO4fcϐ>򛣭tp/8.{Ͷ8MqD2% -N@@MU 5SG,(/02ݚTȠA!`%HJ'ҕfW #yBHs:m41=I;(F< u˨cjɨ ]# Idq_#2&d5LEBc"Tѕ6ˁtO>WL^^]}Zwm,NZ(?#:"eL@?$3?Π|>W7ea2ڌ!#gԘS1`̧Ms 9:!if1uV1(8NEC1 RHcA0ݑ2HhLfQ+G Muw-䃢>i{ps{N̹0 nd/ C6ۑdF*P ij.*!wzzBqgp4 VPҭq:?-AlOo R<~ZKny6 _ pJ_1[ج& I8 kNNQ_t86DcըцJ!9ßuQ-HQ Hr WCFE`j"s bl05Fs?nW.5ؔJ9J}>+[TG&5ă?j`-h!n,M qS Gu4ڬP2Np0 Td)[Z~_]M++n;.|P6f)1a?v뛓&My^uew4n[ ?=ƈ imB: &Ir>`x "u8H=uasqY;81hϘʻ%+ʻx΀a T?Ig'~f{|RL O|?F]l X燊\`c :cXQ~]GR(,'ٯ0:Gm`c|`<IVf粦"Vrt L+qN#pUKJy/ۘ,h Aռ^mPxK:m~)@g$tXHLHEsRE١S`M ?n'g{ٱg.[N>y9 Ѧom^]\?SW3/rً4͝OI5xO'9%t& b:T2khfCѹ83ݵsCqPO%Kssc7u<05rki8g H;k#=sFU$,SPi)iyDo:z|曡gŇ}^am<%MeBU)UF\<tUUN9f.cN?#J@]Mu.Ğ/dc7/McT TwV*y+k/'VK]d_Ypg'e:T]_TکZL@ZU_v}Pk01 e%kj*+ui N] &Cȏ"BL81by:^׊PT%q8=~n#r4O{srz^9![V?ᴖ_^8wl_L1җڡώIΔ&hU& ׽1qZQ~)000Ftj5 61$r"ʼ娆e,Vu0j.+-."2!ͱb0*3VϷ_sP1,QES$Hs$NSLhGebNbz i q3dUght;}(PMkA\3W6N"0tj2Ta0^tpP/8#?B,\&ܹ33hСwN,iB``cNFz#xQ-ظWQ\pqWp:3\>PGj DxɌK&/ "}TqD~aqYNI5 H3fh~f0&(E dԁۄvQ8#' 3cj^oߏ"-MEèS ^llT|LۗG_⏘hJn/y4wWKp cߖG-6lASvlđThS=  Χvqa9NLM b2:f5褴XfQs2f~0\yzH=*ZbwGl{/'GA( ` *6= uԉz1ݢ[g$r7mCh)^IzBRkxY_*l.o0l6 pZ:? :&uFlXYt[x1ƈA{4(UFS~:^K~|4`ضځ\ z՘:B6qE\YS0&3''.|ߜ̅}J*R__23/l($QLlшٱ-\vvN}q-V(44el(q-u]F5Px[|SÊ 2;_AXFY;WӖ`O>iy&-*s/[rek" gˤj쥊!(^W;;ڢUhV):*.>n+˯l=;秖~R?ZuzY p{tGz5=x 䉏Z+]WY񃹏DsU+QGusihTpB;{c Y*|K4Νe"g*D23F2ZTLu O*@PHf~K p rZH3e 3J%NT|?&TQ$o;qǷUà{= ѡ5F0Ӱ`<*lE\qHt$JSgrPH ~oB{L5;IO:Y`C!tGWӴ>I Gdž%h:i4 ၁!rNf ժ~AmI'&V5waDeYZ1ezB]G04;u'ɝ {1& -[ nC|}+l}&Q/Ibl)++,+(.kY?IMx5^j .*$c:Q6u@iꊽ^ z4wSsmQqm zwƍ//8y_/s̘epE΢S׮i}9=z~ƯEr~6E^eiaҶVD#Us"Nfzuo՟K_\%uIrNS qLO\0(\b.)iQ?t>m|'|,Ak# B͡NAy)9ѯ7]pkScǤqwMMp5+Il<~<ogvV !'t9}("':ݜۙ|g{To Aqv*FW#xPYA8GS3nc5'ɗ%_|>3 $YgQ:F:RD݇Dб]`\ ԃ 'i:44Vz}}ςa/2LN)sX)i)7AfLuq]&[HO"&ԋ"qb06LP&&kaę A NŔDnw&}x9<693Ip28xT}6>؅>|'PߘZqD* ĕ 0I&I"@]hRu]ãT6#UPU/>z&PP;rJM&`;H.<ϊO^Va Mj"kNkٶ^W`VR S4xZ`@m~3UyFR^6䥆#/蘥1,ݣ{+=*s𒦿J*ѩwj:FN:e|PgQҥlP#PF:5igS& KLY!\2ᆱO $qSa^p Oۦ}3k]q{,OS۔z=9wkLV#keziQt6t1`bgv4LxSc/So|6 [8CaQaQkC#zQUQoVoF<4X'StHP0}W{0f-mMm^z[EI!oytiCT?vuAУ+)w;c)@ztn⃪Q=jss:IC8!aIǍ=e#pz  qBG+3J,~!&ObUoҢduV:an陗ġW9:.~5gu=Q 5p #<^;VcHM- d4) 99 9aCI)z #vjWڔ"VxPchar!p`J8U73V]\iʞFAܰt]Im2)hX3>SH-j?ܣ.8՞"me:'y4!c5~ZݑpKά b7CSKIR 1̀ M)>3u +uqZq.26;򪽣eH0 #ЬÇɣCѡd"*KTƀ7jΘ-{o 񥜫7^mUI]ސ*bCh)J5Y,κ9,.AO -^4 t{@u_6ef?.C۲FkcZ6ICcF5(q_heXYheaV潲jm`uyZ.mH_mhXnS܆L61%/VD޾1PUmhsTU:U4I–?_Uo}|fY-W[bwElN[׷:y?U#o_ԙԀ=,;LX0=&Aeħ>"26@""XEmIw[x?=/}ʶjul"0 \y\g4O"\'"" R7M!IP9lrs}g~!IX' T$膄Tbpa~o$z߃p M&RyӌL(na.Uu3t+Hn3Y3X1.jM%^+ph2a^$`Ll2*;%AGD󒈩rf,WёuG+]d9Q(9jPR-e3?jo%q|,g*2l)=Cu4h<8y^SEUų 9yfkjU%3^YU*i[@ApOC 2w>}MD-@zQnއ`dDŽ @{4}KAC%4ǩ <S)l.eY F[5s59UӗrK K.&<+>;~t|dJ hBs[ dihnÁP4OXJ2|2F{7j>Dnog%x ɮՕu^ڌ/]*~+wK6ȴ U$Si*m56.9)J[&,7&Yk{3KCe,F4k6ګhd h,Jx3γb}dᇇ֭N:9ʣEdЀp4ލ?6;V߇` ބ!|E=gb)cXHo$kjH FsRL0?ӄ3)ӤiADCԳ5 56UQ> anP1$fXxͧ{SCEU29$ܦS}d9ӽ"rYt8%)#,;[U-q:31av laU*$+~w+۷ʒ[-˺Q捸yT/'KJsQKmɜeB5.Dc%ZhZ:TV5ZQg{5O1?FTDSpͺ=WQw0YQMw%Mr9k;Z}˺yMmM\k|욊3}wwjoJJ"knxSΏL+Yy ɸF%xGU0W̞uQ0 e]9"irM{xoL~?;L>m[ymY0E->,>4D\Na| Ea%|x w[ygAԕ:yVb!8]CWeꑨTC^*j9]WfeqmN(_{-q8憸q/\ةsf]; 2VoqYg.܁^VtY+]er{䩗%xez3?&_VV} , tfL?s`$xOY#Pu.<&Q7+t^g+)͐CL 10 IXRt&4i(If1~'-Yc6~6%%^Jۡr!GeW٫vGw&wݙ1i ( } y~.6)DLwr̤–1]dmfdfno7wC#K, ǿAQ;?t"kFh{LuʬTYY4h"&5ZҤQIhSM 416(IJ6buU+61B>B.qKNԝ1ȭi.ΰ>tn{3^*-XR=2!cK j.g'^n1f|H͸.$*.>X%W5t)zZ.-HRkr|ik~J2 e+,s9_4D"t- pkkݽ&O6-=t{%fL_fc <{ 4$&/XEH1&R]Z3]i+m3G?3?2ŠYc-K+"͑,f_w u:H l LQqٹۃމ[$r@,#sq.UP2Up<@~V.*YPSp5R"s}?'m뛇u,yUWLKJTW͏ѵts:h7~PDeEx1zMmƒn_423.HHŧ$DҢ9$sQzcPoMM4#ƥEF?q==Q/n5M Pzg9 f6[ ytz^D=d ]b0@ )Y9<)%LJ$r9*c展p={=q{u;NE'V~-BHt ).Tl+&l19,XtXa xM (.Vʕ$KdܤYt#:˽Qg`ۈnOr_n8/izUP~$pB]۞;JҥJێzmƉ&O/\۷p6۱|{+-kg?X|doOڔսx =g-^qZk_r _|_ mW[=ae-I-h-{U) bń9S5hxXڃh0aLJlTlk!A%Jp+4|uMpl%b]` =b:\3qK^x! co :n@/[9q n>u.z3&As* d4cI'ަ' &Ga SI|0͗_~?{#0'W&W3{:$ROà$B#FHpluŽh mnA|-j`Bk]ưc!g& -9ۀPJEn =KVNO!o~~cx\{ . h*9/o!ŐEΆV1Y;z-jZgn/q;)4+P_v9jѵ{*״p,v@O³^Bt1X.cWYC/$ȯAy q)o^ttw6oeNۖn95}wT{Wїq8c? gnáгa1-|<&纜&H,-rW.^ȿ`L_(mG7))ʿ*OV^XռPymA{^g+gTM3@6Ȁ Aug)92!`41Xd3c ,1z4Q12*LTaKU4|d pe֡ *,bn Q&Ih<69%ٖdn`޷lap>mJ;veX v|vy `^KY, 2 .fAްK*eRcҖ/4C h36>F1l߫Q/ס^.n'4 /QUrTVݬñ V[?;Fe_2gW}ߛ )[`J郚@g4mfPM7CY]X}Bp4J j^O]Q 3Y!mʥy,Ai'rKnZOj6_Z;볔a#Zz1'N;+{v},Eb^v5҆gW@]>i}Nd0Lx j|:tVgeSBI@wiFேaR_/k+"ץtn͖f-w? +e `KX*Z ]ٓ~4WewZY XV7 VnfU.e5BY鴜 &w5̴9@=i=g5RW~\`cj=J %_=!(ePsXtԅi9MA^(:z>'K飈,6/IQ[~np@[e+Oulmf[_͸MwTt(*\czVZ]*\v|hUl>Ҹl_6X=/Ik4)a8apڣyUY#eZE{{XS<+XMg1l*mjߑF$e-PV.W=Z1J#t$F_-մޛ8B_ )\i:ZJXשG.SZ~+%PE0S҃F$?RXam[^vg#FOKSBݿ-ۡNjpD{YQcΏq=-yUYJoS)1ZFkxJ6Ƹև%{a,M]QBJJRBbV%TDØHY6G?ՑVˍ4=KT֏ozj3#xY )I '+|@_c=yίmf2E#8d3~b痢=ѫRX5^jb#2Jn"hO4t45ݙBMg“NjmpRRdDH7;%p]׍G!vM: 4ȋێ2!Y,LT;tV3)N/<0FJ 27&-buxZy/^݋Ƅojf9g}p<{p &8~xڕU%NLUUݍi}v.ѵ[o7]nXVܙlWV, XKof@Ub A%v3JkR NVݞF3^=so-oJ`5pph+t7^^^½{Yw9] `-0X؝q>el ~r7x`~wq`7Jo3|]`*d \: :y9g26m|շ.^oz:|^})[W-~/׽Ϸ=O^;5ٻ*kmB]3vں]^./wr`v;9携gk=3$=> |ܿof}E'U±>4U468)lm 4 6!TS VTkgkV_e5 ߽'o"{lZyeZ?1jZBZ;fᰍVwbyֿt,{Zs[ɚp x]OޏsrO--iotU&wQK\y>Xr+RHB-xo5ter5 c=9pv8]Xv5"[1p?/06X>i z =^A_ad0A+r 7L9dzcT?C{G2=e21;Yw̜75ki ük@꘥NƮ7 pb1Ҷ^X%Hp/pEڢCO=Bl`D(ц 3'Ren8Sֶ(pp6Դ,67 endstream endobj 82 0 obj 21876 endobj 83 0 obj <> endobj 84 0 obj <> stream x]Mn0Ne,rRlGDjYo_yl tGWaշ㜟119w};'^NcZ9^^g˻> endobj 86 0 obj <> stream xy|S8:3JWdY-[זw ^0elx6&8XBBY di$d)b BI(YڦMBZд$4lX+YN~?/33gfΜ9s̕=4! hq߾.߻{BU}tχ| !kxyiJ~g^@H"Ww " aF'$tGO\7tͰa ?ޞ@{/Yx'ĥ`¯^ Z78t #4 񋬽 !j'R No0̢g;D7Gu%@.>9 gh8>CiH>1!$zwg3|JA(%r #ڊh9܎QAaWx塇AFwBv ݈n^R"#JEeߌbԋp9|wc EG U MGw  @A 4GjoʡGá1rVԉDp^@RT+m\>Fx -lP ?>\(-_śK)KhA@' |_umudCR (y|.69z'<\H6#qH-Nu>| QiKu F$7)6BO%<!d%!3_nBz}5ZBOa+p'ނq|!e%pz~< 633p~6&!Atwџ  :xnwGx7VN?O?&$%d/#rsr>+Z>j+{|UvT= |G4~ŜmC0 *tx 'o3.4<yI';ȽdINϙx.[rAnDžW?s :ç_7V^Q֩שoS! uUG8 i|Gy|I"&y^:jJxQ!sp :g_";2Uurmj%,}- ?` Z<ǻ n7#߼iict%sfϚY\TX?}Z)̌4ojINr'&{-j&AjFmR(-gx.B$bB$͟41QL,J%dJTB+^*-R,FSRT쬐BM ع۫ו{˃)hNۿ;bGi@T([Qry+(!.2[\Y2%7۽B;/d1TΚ CkFꢽAwH{snsLD|oG`Es 6,>h"s" [˛&r+]n߾U ZBʒmCw$h·B ܿuK!ws{w Mߜ2?>*ޔPi%PkC7s%){Eؽ&@0 N(g1Ȼ"$K@I4zh{L@O Rm8!U蕶x}rJ@IQDr5ȏ!/CED(1xє܍c%}xhOI|ǘHhxIЪH9ɉ_Js#9m^Qf-LJ4ѯYUvaU ު%˛m o'< ŕ7sDH"rA(WDifB1&h@*Y ĶߢKI R,(3)>KD0j#r(7>96i9mXR5#ҜC2UNͱb2Xk6U 0h4S73Q-т! ^ 5y7@7$hev /4,4 纡n5@Q6tE[.FBl ᫨Ͼ3Wn6+/L +t@na5%SJ)Ayݐ|Z-qHşNOcҨU <Z"LENxbIxb *X R,)t0Ww+ }$(ݝÞ\C?[Oas&IGM>w#M$q"oUP p`K)( C jagh@"hy#B^f4@ѦXS#ĕ(5ʚb:HM3: &K*̤?%t-F#Y* >j )d rQ2(dadP j6hΑ &ñh2lVo<.;Jbu̚> K6gȕ,w[895(՞k=);)PKcy yANԺ*jVoXE&QdJCBg*DElS@5Ur˕ֵ֫BfuZaHsP}|O,% e3MYLkm&*nܦ $yRa?:>d%3/nRl`|̷UA'Lfފ,A.MtLgĆtXM^^j$8ũuzKgiu+,=-Esfխb5+w4.DSZTZN7tb WS!4^_3-F,VO%T*n4ٌFb6tG*"Z V^cLFFh0h4@V[f lD#n3H~T}uD7FgB,4UMկVq*@ޏ/]X~rUomu^l]E?u%#3NS}[?uHVxL0%Q{_y($<)|rM3KVU; ҳ뭰v0pZy2^ϜUr3,U9uQJD,!lhɛRF&[2:OD1)~ ZtMju=nX:Y3 3323f!#Û9$xZM(1~ݖkҿe3sp -!`זn=/#?hzW+:T`sǷ5^wR.lˊ;= Aģ$| w?i^RCvNqeb* NJnZCα6m %N>%%!-4.-&P;n5FIL. t@4N갨t:^b2)}~=]tN%[fuTСuLtuC8X#fU0nb!|\kab'Q"m-Wl`{+*t0T;mhJE< 8VUZRv4 TY픞eE% ~D'F誔il*Fehcv{û-g<. ۗ,3|_ޱx/ǎ{W^|oD TQ; g/4S }q8Mg78^t7GI3}bOw:O`ZJDO`$I IM$FѰu`GMvD%] p`!2y|5ҵPs_VҞԞZz@IB2:J6͆T˴P5ut?8."9耖bH,xd4aQkTP!5DDFNM0tgTD"K:3(̕nyGkEһdsF4p]m ⾻/Xp62˷茿 , Vi"UJU yǓ.ps{vxԳJ% Z5fsnMkM8-[?w_Ny3٦J~bsjꭤ_1ī JS_S9Il1!j3f_ߦ6:leMwα鮏Lw==a ( a wɶŁ&K*u *QEN1?\M\:!)( 1:IQ|uEd&+MEN}C[PeQjeU)^P`ĊțɁDU{?}pw7> Q{jyyp7wd_9% ^1H=N=l1G(6}1*_<9-t|5fP5YqEöQo'N|gǨ`%awv.w]dC+Pxp_hьT.P?Hou')^Ю L-(y_*|OK/]Whkpŵ9~H~=h|L|.]7U 0q~~n™RW793G% ځv2Λ7j[2\P6puj_}ݶX_iSk\I [w~J|[Ьgi77swnr)3KsTf74fw )mùoeIIaWǏY8]QBӘFGu#EmU :{|AznҜsKkҥ;'XtmasNmwszR_:y6Y 8,h*mB0,x .!$N j7:=ỳOG5yg&Oh%VVJn3vi|*>O}{Y _щ;H ԩb'$DLX\'[J~x87i =wy{չ OK 4 wZ6eL62Έ/N(ؚmix[&6gE&D&. =z*p1׉ƿdh̦SC)-<ӗS8_ۤit6~eR\h¼VO9Wfelwti)lR41}bLA1XtlLNTd_%aʈN6psP!bjrt:os He!fkY5٤ׅPzJX`[n=Ui-F_ONcQ%//L?3i{2TF c7e j|kʘNFjy::욅g9[ ɑL͋LS2KS^ 5KDmlmR&_Gjv6ОR3Mͮgbџ?#ҔMp넏ݦ^/߮FW7֧բp,$WȜK N-lWq{ }k .v椐۞ݎUV|$#󟾵ɘrEz;+^s[rYy ۮbi2`oK -Q\ =9)ɣVa {<g#L?~k9~'Î]!)-:Ӎ V^Fuҡ jmmUoĽz?}'gvǗ@E 0g"c4η-r/5Wh783aJa8t>?lΝxg[̓H͗Ʀ5E2l=l"Z ePfCY؎R?m( Dl(;G;dX/"BY84Y1r(Gs'wGhc.d#bH`9luĶ*}%I uǞt);YKHm(=a㏟o{/݉Kʈ?}WQ_"z-@пQ LEΊi-hj4]mg mNRFvQŒYMΖR4MHyKIwlp:aΜ9M_'z~,D娊-(a-*$iTD|V\f&SZ&`[Q XMxQ`Ul,6&^'t`CRHN*jg4~o?woZS 1x+ڌ4ܲ~ր}Ѫ:N\^ iN̼yk>CC7tuf,g_罗s2]xm5R`mɃV 8|W2,)*th,Sadv^g4 1#C,M+r->v6Lnʹ^W.(bSZVymLnivsUc렃^I}=dy;E-2mve5_\yP.|1w{5&;mImMjC"6j-M a|aWnanI膵uw]~tq%yxu w_0k̂}"v!Yt3l~apۈr;6䷌) ڗ"%>r ;ni_ԣ򘩖?LlEdo@‰g[ 3;^ug"x蚑[7.gZX|p/㟎8'G8;S9MQ=⢖O3D_Q8CL2c.RY<e2m%ǻtכy:&I"Nysc>*AVU 'D܋7 Lh㜦.No{dl&q<揣MM$X!93_NdY)78,u>aBaI,4t_&<.Bf}9bڏᙠbTX]woD^Su!ϷĊxV{;vMp[{k:ˋxX~DZG-<3q#mfmF߫x[9%$*Xm_-;#`˶9b"EDTC'*?TzOVv0cR~'F$U7RD^lo3ʤ z'[<1nE W}Za='~-q3٤ިּU}p+[M?$MK 2٠/ۈZemDmL2_3qP3}MAfRD^Q4ɲ/r?! zݰ̌I? >vpVpfp'%Nd4OfFH%"D k_۵qdh^kwoٲ{ [l%a_}_|swu> -<^i.&Q~_2s&~ϯA*6ML$!I &!R~UJBe4w3/N+ VAP6 +pwc@R [zF}DpF==u\`i:[<7otlpc-R`W ̡T+`p7N.= 4_3x D_5~b20w |4 MG5N^pCh3g)HbS! #zH[ ! F;&(Ub 56AJ-ڍj uoz$Byv(P@X1e4~ChGk+! 4w8CGeYx!y_94581r=}JO%mgP&(;R6VX4QtrsX u&t%!?:C@E.1L#:kFecv 5\ e~k/MQjf@3ǶhJc=mo-#Iߖ&ބW0M ܠr.ȩ0>xu>װNH\d[Z`9] Ot4 8(`3 yćR:ĸFu;,/XوUº>!~6J;Q&V;kjWw9f`H B=Jr[]J J]AOeSeAIrt~K.2lE."-7/Cq˴S=9UY)+_zڍQ롘T12"sx7¯z*8eD۲z@) Y˙X˴]Oh_F$/Ostk6$eYkAMj7ZHձ8RnH9 [e{UfBN ˯ѫ΃M-˗,1A5L2{ْ=P^"@Tn[R^z@@#ʥ{#ڠl?:HL(r4$[F<;Gte &͉>XuUtU_/M&k~G蚰&fΆa.}x0FBGhjˍ2ի-2`s>0OA6Sz4DdYϹ:Bd&uԎU83y=Cm9nhY NxAd mZ湴u.[GucGiOzerA/Zҫh2: ^V<4v?صn!XO͇2Y"H]=4AR+ %0L6bؚN0]7I,NcU_uѲQ 50zVw5.R%!e))iC(%7)Li#KNjk1BY5JnԽGgpM eGfZgbֳԥ^kYa>}dЖ*}(:FL`!fVZ(YzWv1MJrUʃ -2-1M2?%LjYLrkdcEssgz˘$V22ㆨg+SNJjHRe2JWCO;z tzk6"ܘ%%Uʪj裭f fԙ3YBu\ HCZoy|hp@`SWvj4E[+tws@W{W@j0f Jgo l6@(WIA?8khزj3[e4?ױ}H6uB1e!m@9:'ut èI(*Iz{6KY]P$I^i([bѺ0 :Á.hoSoO_ Q : 탦0H 8Ȩ3hcT*0FE0"lYCCS7uvt ɣ<\kv i5]U0S(/p`k ݫc0d B5`@Gzr{g`` w38@[󨗲%t1b׾a0> OծMqRE ('%M]C49FrG{@i]6=̕uta1th3N zՆ!H@AЫPmK$MsC4#bSgߺG*zedtۇ""6! ]l~͎y`U`6uDΦ YQ;ЯUIS4JU0KX ϺRCeeҢiQEeY\i٢ƅK%/iljKe5-Rբ\AU-^T ij/XT@jjaX*mhJU*heՕ !Z6oE-E5PiTWV߸thTjk̯V*+kB&U6ADjXXx1kl)P_+k_`avqE%$Ϋ-N/.[T+UU-djzPla%K[޸vhe*sE !kzN(Q*r5r-Ҥ_P9AKEebE IjڌW膽_>'נL:n{˽w;=-ۛg75|{O=ͷ4|{O=ͷ4|{O=ͷ4|{Os{Ig&p{o]cOSyeaLLOU gMj\-5od;q?!/_Ұ9BLtħ̀\T&grvɒJgp3<Ѝ9v;O)xޅ2QRp+w'6"}/.Gȟ[L-H )'] `珑ߎ| # uKEsQ:>9R#'<ʦQJ^_G:pmz70v )_' M4 \8 99͌#2""y"?ݗf,~RpV!#+TrA9#3A%e̾ vJ;3? Jz 2 elzQ/cJQxc2=ŵkTf&KKKO6}S~8{ z<Mx_}x؍3?:):/g x8 K?FRF褃}$82:'YHRJa꾜R9>uv~L0 /w0@//Qp Sv*~+܍>f|>=0JtBx-8)$ş$EǍɸ69LjXưˈeZr7nC T7$㰧,%>6C8 xrkhXiGMP<9MӞg܇=xy}WycHy>c CpHb3=ϾPoG<7zZ7WBog,,*ܫbݬQo2pi B0Cr#$ McՈƠi4 35"lLqBs (nqCi@SPnZ[1O?|xߜy+Bwlt4(moQkF۪No"Yq4{b/ZQؼw?X12?hٷxR[G*DeuBւKdbV1mkk 1kޫAZW>ׁ%̳sIqސx,'2x煌h֔)e4 2d9ox?dlC B6P˾orȫ CUrBK7Hm] ͎crTHM9.HJhV ~s7(!7a>OCh %W5PJ=]"[؇#u(dF7A^ )\ FXPfb2v Ѵ3 endstream endobj 87 0 obj 17462 endobj 88 0 obj <> endobj 89 0 obj <> stream x]Mn0Fta!R$Qi@̐"cVlcEuL?n5̢M`N­7Dy[ B_[/ Ce1˂ͯM[ԎWxׂMl>ڏ뻵_0 \} Rնjr?/[_x_,ƊUd 172)seiE.vq>|T>Gc8!)rD>0S\ ?2 f֙D>T[> endobj 91 0 obj <> stream xX{p׹jmˎl [,`WP @2A?4$,zU_iqHytRʤIC;}LNc;P\hS{ېIN3dLۄr{gԺ962(}}9Z; A/"̈́> @})qDopOwG:2 v'h-~m؄Y6葾`$Z !|p* :i1*Gg"Ǯx,(mSy<_&dߞCٚ2ͯΎnO"~w,Sxҏ]<# /븷뫸1«H=$-=x`Ѿ{ǝu5kWJ BmBnͤ?Mo:`w]WR%wYJr|M9dJmL"ݨ4 ۗxil!˭TD'25kY4e{d =u>9-(HτS|ya 9@g_MLYmVe) d󀙜="Kt쵟iZ<8zNW@@j^rȸo`QOeu[E{3v;rTnqzdqV_TPߗۏw*Zg$NMb4#ߣy5\n^ PT\K.*n͌a\'1\@3v1\.b z.FO~nHʸ?kCuPk2f " "߫"E5*ݛ.%|K|ˠ2%4";hEau 1aͳ+6322~a 9R0,0|L*k9)zbUؠaXoukՉCD,;cx,!BhPw0d ׸ =a91kY㋚@#qI+qcu7YL1e1;,L8eb 5r"H̥<1"=:Bcє('x  R5B8:w54x"PT |[\CQ_Ǐ%a GhBjq&v,WVH5*:7#EiS?':%*QRݫDc}pL 9j0=xOJzC [ R͵}}}5mM c 9!1' 27bV6vqݰq݄;xo,nbayYFNQjP҈ø& A%5k/~t1 nAK7ߢ/b1WRI-+6bXM>C,SR*?#ǑG r=ؕmi@Ϳ %ŲH"o]5?GUD84|lgjr@'ը&r$qj9\>ܥO?Ӎg8ۿeI|麵n*3 VJk6Ry{tӻy=)ov׮F=s:@+QkIx3Wk#Uc4j9= }iZ{Ydj~fCAֹ8~^k԰=5gGȝ" sj71ByeSs˜[>guri~w8o!~?pe;Cߺ1sAPEyWˮ/gC7޽ 7YA.!xC4j dl ESyD" `G~wẍl*\uKa0F;tY ]f]H^YB*15<88@'q]&\z̝ZZF?tOoeW_ I=Y QkfAZuh]FxMׯW.+܁U+z1YAF3\C3eH?:0| 8^G 1b>JXY\Ʃک4Ta//\/AV>d'eu2{3`\F\˼)\pT%bt .nON.Ax׾ok_Ʒ߾߁cM:~kV~[onX758$ ~~ kp}n,;Dzo7p}G*=_l?_9:i]aKّ#g*x8x˜ ,":RH`pO9uԐQzToL ND!U"4<#Gt2uq|N<ڼ7U ~y>/V[T:JvR4Q-7WpD276˪($WS(t 8 .8SЍ;n)Q:+KUEu*L[gG+?,4 ox0ta'sц=Z1F_͎K \8[,QʝhR*clo^Pgw*#R匳ͭ .Qǭ(zgNd*yC)te֒D%l-#F[(fGP1#Ir'5MГ/&%3Q}*AKBm횵}3 endstream endobj 92 0 obj 3572 endobj 93 0 obj <> endobj 94 0 obj <> stream x]AO 96О&f&=?´؁L)VM<@x7kQ13.qe0HU5fߖsGcl_[2opzqwȁ&8_{'Hj[8=O6=u.;"_mKuw=.:dKƘۭUHw>,K1)t~ڀ[IT?)+ +m endstream endobj 95 0 obj <> endobj 96 0 obj <> stream x9kXT׵{H'_p ҴTU>"PZ*x/5h脙ߚ t^9>/(n\xw2T<+dKtt\>k5Bq&- kjg x",,a "Xoy]%!-L %2 ,EEYDuN=5ʡ_JDohW phH1Əbv1U(q)kEU9߈" |2sOE"wPE\㵑_nw|hpE9!0uQXO] "¦k*Ĩe˽"6b3\S}dn瀇yjowv,6W m2/qQXF3=A|rz!)J Zo@dx~_j,[E$pnbF %Zu"kgk@%N&Bq |lb/M %DWt#H~D.&jetz%eXD*1%/p$%,>xqB %d x:DZl" xH߷I LVXV$D D׷^K $JT^B7D(2Q7$y/٠̻K:,I)n 2>ť[-tR@Âa8t *RE|K Bŋj/GrñntMqN\\q<:,lTBEm0 hnl\ I.&- z-5ޛ,7YFT+R)\4,ˆxGmJ^S;#}E @>"c)%H2ɀpJoyʉАLedN冠>nU"+140ccs3!f hrB>4`!EjdDܓ:{X#*/Mcap]hGQw^&}9يө/gw} JWWv&5F =EA+u2)f(%zb8sKi/~-5x ]rfeR[,*SV̲ƼyDw69B!̴ggf,Pf0MҳRS6VoO<Ϝ9/m,L]ШfΔ8w:KA=VE^j"E]Ƶx3 CiF(ީ7 QVFrrG1oN -+WF՘() QžGqYZ?W.Fz;R*Z'_{K8ſU4=ݐ_&}C<+g[rd2!O%3?3.M6O0֤/ȬiKo賷?~[س `9-(Ʃ1%)Ti<{v2v>M @:4)$[JxPDž(VGptMW+g c3H1 9PPiם#m<ߠ|l6hF+V">)S nysV,}=Qܦ֯]WeuJ:)aG@[Ɇ%3hAsYRU@UQ? H{]أ1uWUӦ "9RXNWobJIސ+% !XUt%M/Wj ,^TTnaO4sx(>#,3f-}k{v'V*"VAa};3 "NьF?C%<zk'1ݩ ؀U-l^CT9J-@9ee0L[u/RX\#>}K'sz[LNXC_ RFqqzVd;^\;3Ov2Z<5*>9a䨪ZZ3Ihc柕n+8#KR!c@i(IF˘L&DVkRZΤq9H?7y^39rl1A g Je"隋mKRtUFs(͠׊LVaH+%o\C}u+3gӈ :E"H$D)(cSeO>//=t96OoI/<"n3z Ro=N#u$)F GAX&F%>λKfҰJr'ϞB3{FӔ^EV Kk@G[&(Q? _Ov8gIՌsKq0sQ̂zzÝҧy=Ä c8v6 @;w"~Mu"B 69BNҖ Qh2w?p,gǻ>]R-`N:?ەm'M^IPOP48!!JxPz?w%MN:58po PóKQJ#*P[L:{5׷}q''y_0%e7/)l^G+[%{˫Ak|Oa4\Փ&2pHn]];^ZKg>e]D ~xO]0Ⴥ~oBH͈Bm+6{X'YS`'\u'kǯ#z!E.2h|#yR(`18Ah :_(xjǂW؈~` K8FƬ9p됕Cv*?D 4B0$;` sX =rԈNWoR-3e2ӕGbneβ٬3¨p)nSS\VrgU>MFWpQ j 1Ba1ݶ0L$0 vaa~V ;0D0B0EuT°]9Q-a؀b12Q-EݨGkQpGnn@sR~F h}0{m0ޝT"XIaY?3eMZ[瀵p Yrep˞hl2K]~S[c?h-{m o7}{te.2^0] o"=lpW︜[[=8<7;h,˷(O ~=<}`r.:=7DMFǀgh`;04@U 7^`ްǃz|===PL5՞C)Zͭ~}5YSݍv?Met;fȚ`7Zٶ%ɺ[2[p" 8fzlcc3@tVSIS]荳6xgXOxdszCΣ|ӭ5IֺZl)[xGqaA˴H3v̴کvҺj;?~܏X[몱RIUX%6U`Tq+Ǧr̔J.c;,#cz{(<؁<9"̘ţxp]mJJŨ2XS!xXKeb<˽Ѱ}nT_!fzE_|CF~!\5W___?6m ҷ/eEx \2'L`*!Cd7݊ endstream endobj 97 0 obj 5832 endobj 98 0 obj <> endobj 99 0 obj <> stream x]n0E|"W"!ĢRb! :\a_5~02lxR =t}EnlgwͶ0֦ٲMNzX v0W(nn#U^ >Uk펇uۻ6PM ^Ȫ*ga%lJ (+'1W1q#'SL#\"?r_r(rб 1/?żd2w_""IO. )ղw$S-Gx_}_bEG!=iq~FFt7kݸЀҜ ӌev endstream endobj 100 0 obj <> endobj 101 0 obj <> stream xz{|T13L&C2g2I L @"91NL̀ ɄD̐@GDz h"mTZ?_ VK~]{(u䜳kzD G/B5}mT~l"l . u!=g}{[!dPFGW01L,E(ohGoi?mLxB?jܼ;> [p,? ^CH=D8B/C)aM 3,k:A0&̖Dk-95-=c]rd;srN˟B^kGh?z Zgw-:uE{h=@6 O]KEt = h:|} b+zg!/w3څ՗zE}<XA4X}+xF@I~o x%P 4F}{ qY_)ˠw;L(BW0 v]>n r;E{GY:ip|aF. ~·4-{/S ƍgoB&t+0jzť`^%64v| [ u˖[7-jlXxÂk}yk*{͜ef(vLvl)A0uZ ϱ FR \)p8&mI)/.Q3ڤXm10;Ly[h.Y)^vJ#xic wT;Rs^@\$@+­Ti`rV h @SVl3<ôL3 ]YvZ54T6frV!TEI4U1-%)uviн#epvnj; Ktձ `X&"TMSwiIs-NiKq~吀 ZDcbxQ\d=4uJޡJdq C7jh#coc{1K[W]TKj\crRW Wt8 iX@8 aaVB'6آ%R|n?ƴ#dd`|dbzt[2rk;5 Jb9dM~+WR!nȔ! >aDT2NM[ە$ϥ▘\ 9jf 3mj̘ٜ%lt7)괘*Y1w +fZar6<w(WaÒ0Ƈ LGADigwvI1썈JYŗ& Ą0(0P]HF pʈ<L(^ÈL6NF&1=cẗ8 Qˢ1KK7/m9fD0>aJru!HP6P p ;灚1fp+c+Bk\ &S0L70e-pI)q9єʐ FndQG<O ?2vXty43eUTx.DkbFl}1W~_[H ug :9MKԙ !͐9E3D>% d),PV W'ZqyyǓ1ؑ4kf3[eI<63{JRmZy}߳%NֲMߏy0y eO~g1u5?=$wFh} ( U^oe a`lY4zAoF?JA.Vq'z\ȃ[WSgy3K˒e2֣udLIM[ou"KIju..cvw6bښ*@5cqS ")!szNO18u:K eJ$cRRf?b1UR~FkK*K5a'ۚHqjYi/Fv]G jw3as:yښ*/_ocȷ'Aޙ+VyA+ ֚d:#kXb0k5qOŸg\De QʼQP}(cNr`q p‡}7ۭ=&Z"c!P\Z,M7sT)Mf\~Ng2TlN*b25ףu Me(Pu/N%R*/sɅV Vkb2vf^{b=46ѓ/']/4SmsuZ 'n]3znyyiڰխhk,ҢeqN֟3zl_vN~QyjxKƨ1N j]v@-`8b{ oz_g9Ne_/7)D(YtY(˒Yc"Ok:R"MlcQβi- JFÕ4<롟[=ݏ/ذjӊk'oTW_se=ɝ{$VD&:"Nq7xQdΈU_Qi-bAE梈_;E|!T[#*o?miq ~ EdO?M^ =-"f*ąbȺ+$Oc8=-MȁsY[BaAxinWQWZZ\~ZW(`et5lMUۣFLeBqyWy\gbꯉ/?su&R<z݂fA~/[~b# W ENʦJd%%f!ǎ}%瓆5첻.V`mIlJ6XTi6 ,jj?{uh8uF; >nBsTjI1YV ̧̑۾-lix.}}[Vo #]+rX]sE+Zlo|µݶEدl1͗`JXj6!5 ~V5p ǡ$mDA Sݖ$P6, ܐ(s&7%pGY9Î5w` }wǖ}]́|Ŧ&5OLTS})YGfC8WfyY&bkY,yfG&yf[B9hAlT24ΩPgg ߙ_d}F ןR,K6 T[LBjB6IKhFMcf0Ml4rVxF*y $5gk̐3ጇSS6/(,%=qdžpxCͳ:Mh՛ f l!ʳۑw1pئ4t}[r_ffV]pnܸgqc/qԍq1rcԍCmn\^f7.x ds@P#]nsW݌Bԍ-nWXNoO[8aOh)94BR5=7QIxԤҪȕk &ۺZIaJ)Ehw3u";/0{6/Svݽ+y3t)k f-卑iuoTSeԁуDg{\nk5-e# AG F`32R-ѯղq+%x9X.lK󰁩EY)U[>SvW~݁O+ Oٰj wnk;f얆yM \둱ޅs - # w|(NsX[&f+ĉD+k:͚lJ@EZ b]'aC %Cg2 #$A#D{sKRǥM( `-[9ƮOaXӳl%>o~ =rlL9CypEZ;$Y`y̫sJ.vDGrfhl1H&y`~I Y->ʎLJagAFv&h5ŖdČddtdX>57Y5B ʻ\jܯDxU31꬙nǿ9x,>t,+h2D\%4 [*`S,!Y-ڕްOƑYu# ƁVlf|ASlkZ]-0RbQSIDjX 9B/P_R K}K\*T LC0 mpVi>9GP[}t+zVp \|-Y5ӊ3.W+B]J]ks).2J&2 ;T_ 76o=_f;=~*9'/%eznfu|^I()wV'IK_@M;g6Ϳ}_hK$"$8T8(֑8wuzSxMO .Q3WWcW?OٹW0q EtO$-?})ٔu `LXWP`4!뒅gu`\ED2Dm!_3ج?z 8q;żFϝ9EN0zs?M"Zu^:Q:f#ѷGܩH{BUIV9f2Y|bpɧ&:ŗd&srM>ү>0j56 ''=4c$͑=,]/!޿8 oI9cK_)򲬤pKY2 l \*)md8?ͳSO.6l`􎻫]tw|6=cgQ l,yMo fCRZR:JҡX!̦OFp>ø7[)&fO $ei+0kr\&k/ZwyO g_/tMw6 ϊ)2+]O.P|o7@1j,Y/ ]I0c^xB|JwW"}7?RҢr8uoѾeL7vM|1G*U/ʏ?ӧ~igx4QeN ukU/mbO)s}a>,JHCbWLx"SP„:h@<2ZƳ`"j%G5ǒ\|u٥_( e$8_sۺSSȶ? ͱ{ARO 'Y_5X3SLt,i=6ɈuLa=֍M}_P1wB wƒOx7QFk9 3M fNCҰ`-O|~R/ϮM-_37?KginMw/ʏnU}j+-d5X]M׳:C_gN%hc8R60)o7}G8q&r O'g>? ?x1m/vp͑GǂGO, 7.-H„2vkzS2{6}DC4ג}l}$@kSY 4P^ӧ&iO&1 @{Cy&KaCQL#"DN{4~gGo2'׾3Gǜ=[GRb-u|fl5+zLJU芠bH΋߀& W)G\e{9k(Eewy@Ex/5$s]8Jh.2 > %h>_4°I~^ȿL%ot.g& 33G\6vsԔj|k%mXWǺ ހ tlJT9 é] @!y~neCEFp93 = me[6VUmȄm h֢ C6<[m ׫mKն0&~WĜQ h&M(N0SMj,-6\fQ)W9TumMvm =kCh\"m=_P-Em hcmD73vYVmPluh`Px}4=_*)Q,] JUp?D+ _ Z w *RS/R tϏ:Rt]I_PIQqqьK8PA4;"h#E u^Α\'55I h/*:vvv)= r(\߼;NVMlf\AiA  FB} H뺺ۻutH0ɵ໳?[%El"N D{@Oz`ov=.@, U7ZK+}N#; 4vH=B2š5pK"Hgm0BQDl&=-d+~`#U8P_@Gj_KT3hX'*h4<^n]Q@J;((i,>TUOԃPՒM4K /0'Ҹm(.bG#EP*Bo=FhQ7@@ՎBPG Q>KP1| rLtCA]?R+" ]ZaJLWBMC"<͇~;`%/By7J_B"X%]1|`W3N2*W_F#d "N7H hFÀDL"(]b-ʊ aNopf;MPAKh q0ɼA%q\^(wk (#tu_zGd8!vvʳ&vק\ (}::7>!U$s TywgkHg7d.$*^Rvj#=C⃽ eՕ>5wwdS^b-Jv>.BrEZVŒGhPpr;.uW0j $oQU&[$D72v嶃B%X=Jʎ{hdeB+uPjAT6Qu> 5Tk)67|C0^zWtQ 9Pg;)7WUO)Ryv_#|'{E/c}f׎k "O=a~+(_2nΠ]( ('BeYD  F?cSC*H+SߕXF6dm5ȃ|6a `3υ< 7Ӿ2VA>e>cN^O⣣b‹Xlf;7z~y|~;= 8e^c,MgϜe峞Y޳4 x b~>f3_\͟bGj{3mZCvn~{{\/4^0+GX-Z58U;շ1؁X,sHI|p0>:Ę-<ЙCp`.'zAAf| ;x)u頔}toݰ?gC97:HJHGA^nyiszϙ=y}ϖ=;=.NʻFynݵ]/:klF5%{`gl'sr;dw0;ple%ϱ(۔蕆wz탽c5g֜_Þ_ {di_ +J0^89ݓ֬^ߋ{huZ+0MeߥN*6$mV آ\DdvlQan"ƱFFn9+7Nn n{W }[в >]8>ЛV)ykL_Q/>=e8$9-%fL #l+̭-flvC31`l`7\u#ڱEu1mòm"OqiL-.k>;Pef]%֖鯋u@C&hX2SP?D׸ȅrE\.ڌhC(%+q)DI/oM@#u!Y." Bq>&.kE!(kSSVv? endstream endobj 102 0 obj 9293 endobj 103 0 obj <> endobj 104 0 obj <> stream x]n0 } mRUA85HPMځc;_~w9ШNk=]oHܹHv8\!C~w(-]GWu!_|Ksg5p/Uj> endobj 106 0 obj <> stream x{y|SesI-M!7M[4-PD"[ЅVJ"J˦PD"** J ( df38Msw˽VBX'^jeba9^&W(TjMV7M~i[=#3kCCs\?ß!򫉙>7rBz.X(r$4m yO rFCEI(1ySyŞ܁< Md و4W=0ZOjIH;y܍V{{I4#qm,AIj s%ȇkE_$/!cc " ؟%[~Ľ'PcЫȍV,13mɓnXz[Iƺ:Q#G /=h`Vf=fM1uD*Axed a*g/Jf )fK‚O˲*/,T ,|⪫nYwCOth2Z\.ߟ`o` )<\-h`P.YVV\8B*a}|mlґBPPx=Aţ:Ј"žgzE=1h@x:eX6>,S "dБ1YPPk|wTYmc w׆qI3zיt}I:/ؿзeED0̌Ì xYJmm%vwu]:@1x*pc=nKuU0%dƤq܊0Y"m#-6}oϏ5d 29lltM`!:B* dq;0S%tZbKkwxe;-eN#7­ PcׅmPҾb5AY$?FҦ\ Ko 88O*oY} N K"̬' E%Vܑ*X*̰z+UPVADMä::*,v%UMPOxz:a' beYm5uakNn/Jkje᥺2bR}9#H t\f +,4aEB`,;B(A>n4>L:d8wh,$k'D>:/&8Rk 6 хqBdji 6(P?Ǘ*) Z^/ݞ 6=QfPGe5O)Y&bXAdfagn6Z-<1,) b>1LDv[/ ڎWСISnpEc%NbXf/M{?rLI3 F6waCٜWtmYqf|8oGU"⦵X+VA,3&ruXcTʢ -N!յ:zueޭp+jFX:@:5brX tv(G+pKn(tj'^.)(l +B(x۪$ 0Ǡc:`VljEb}T/娢8e s+lhB;6עTt_ EL$Fȉխad<+c 尪}z]zװ\Mo3mګ;&󫯴W9q. I"NPJ#rJ(969EJHxP1@ 7o)+r 0.LBv-3dr`TpÑ'Ǿs?? 3(7~۴' +WwYuv.J Y.1e~P%U&#l?jO&yZxI,ih@XHH?/ !hX.\yG$3tF3y`ӑ0[n/իO^ն߿v Ko=ۉ3}@dad Jd20P:5Ta&API Rn5lGPj>Ҽsio&Z?֫0PHov`5?3zLk r6ɬg IElu>v;gk%kp]ИL*VqID^8JPJB<^&5 I I}]+&`ʙ<L=@o/pp]f^t#!yw]]o*ʘH~|jQ"`x3['CK&VL\8iN2SY+8G.#3ct`;X榺g<}hװ\{0x\nN氬֜ 2?I z^\OAOdTlb^x:<؝yК<O8k*qQS8ģ /|@M%e9%1p+) xz'3p׊&9̯ܒjp[\ǽ[֖Tl{Dݲy=dLt {?e^ɭ^Q%YȟȟlLEd$9E*tev@{ Hq*<)Sz &cC-R4p|__'6ozM̀/z&7r1i{gߝ c/sOg1xsߘ/y:y.Zy`Aå<0:בEsێgS|{.+m Y]rBLұm2hd`L8) ][qNѥPYղJ(X1:ȿtZ2Ξf`S\GwΎ>Q䝧} 94ܕ+iȜ0S/^&*l;3z?c3:Z0OxyDwgg3 &90-vg@k83@2\X}¨cxIU]GwoW 7mmk}LO&1gxptϢ̘Μ9q"H,$1Q,23"G*;kd@T'iCZHR%8[￉dc#wݿ +^&HaY޼j7\߽^ { J1wU40d'(;*}x#rp|ڇKҬA+W.5lqo紨qͩpЮ8Xbp˃Cᥘ TM.řT_赳fn'Ĥ] 2;`XILMi t Ixt)zb6sYڔ\I(rVh;5q7$R:-ܰl;BF"-}<<羏|=W)j~j ̥u닏;TNvS̖-+gJʼ}^z[6[~Ckuٌ|}}Q?R.&Q&5ubb:oL&Nds.Od:Y-vb\d AOH}(W*R0nXZ_.^zW2?Wߨ*`=X;ߐ= ƿRŬr_*۬Anf5tR3©p>{R+z+wB - fWݪ`0QO~!U-ۏꃿٟ~{ &5 o"818XS%XiA.Z=1TpD{TUTRA f]f T@TpY]*?ퟡNǦMެqCg8doSRi%ĉ9G UP"X˯{ѝIb9¨[l2f^iVfmx폛q]d6dAG^PeV33f&]/( ڳ ,ɂ,̊fQW՞>ОlݞH."|e>_{E߷I~uS//{n87X3/r9g'ѻHgk, 7~V3,&ufj>ӡ/ j?\f7&t2<:WKXM$.,}e?u?es'݂N`r^+r7F0]?jca&=b&p_FvE` \gXd=7/t̯wHV "J{-#֏ Iuk8) GŇHI|, $ߐrEܜg9GxXC|ģT)]wE}Ǐx%nJ:fzֳ<+ƒP)vO叝ȉے2ՓG (ۡ)f #0:*xK8t9Cb G1p3PGDG溇kV+p:N!g z5{H5=6 1%tU51"3$=}f(,4:jcm\Jf <ٽ_0E`wUvѾ;#5b:#lMdx6 ]$$hkxm ckS a-BZ҂G XN+'z%;2 K<.Fu'?3WkꫥoU;A"3yRIX9^Që<7 ^<@SÜsb4S#3mf[ 0wWcꝑяG;l]z(QaXDE2! *c1k02SF`÷7gK3܈N%)` 1/`: /z_FC{_|skS<6k~ud^+ "=pkHLƜ՝(ڽ5"$<tyc*N,Gũ9G]rԝcBQh堐˕TQ.k`Z5@<u]uj\qF ha-;qrWw`fH1M<œ(Ř6OLԤ32y=cb$iP k&dBW&tfO1M%`Lhvb2$ j1m.F(;q]lӆV![mmI:[Q?'r!_:Gg QM?g4qDE(ǣFW}F N#O6T=o``4N T2oOнqT :,3`-%ig5dž[( E/_ \6}vMQ&~2 6gSMK&T&Z51d C/'n9X)nqY"H<>o Q,;Pp}O}qt}vƍ< $w6cVsNnSg=O {q_m\iYޖ7>im8ˑOs+$sI0w-_Ѳ[|BkS4F|c;gc87R۴6֪eY05xioWbzH(8e!=Kǁv |[;׮ٶu}SO"F޴TsO#{?o[CAl9bv3#Sevsxi|Ld*_&#}d/$q*z;lDxVf?@ۃdַaz[qg¯,&~ +H3U$Gr0rc{#0>}t^?i"9ؒ@~zEGYCGMuX_T.MǾ(3Hm5% S(|ckF[iQkZNmvoK I[)~{{CDDk)V"䣶G4u$wpH7$L UgےA ^*qX+/\d]XYU?+I~Ub=ubr /*I~uk[үʿ#X?|y`|+['ǪCwS,%gO7=Ydy<Zz:= y%֣EGm9!ph!V{_K} E/f[a& ΃E/_`:_8ƹϿľ}Vo`[I[ڭ֭-[l>~i}[Z0[s˹-̴*?Wcݵ֭f A$4TR`M~r-!UV%ìsZۘg(=\[ȂNf{Xwt=`d{z栒X"XKq>XK.0%g.׃\-gOji+-ZNuji-.jY?iZc1tL3cRX 2>',&sVt<]y3R8"\;)\[ZH"P0!^ $p"b!QAln8 $ Dk a}#D_A!x{gDIK8.˥' +i endstream endobj 107 0 obj 10508 endobj 108 0 obj <> endobj 109 0 obj <> stream x]n0E .E 08~^4 dvĔ@ }y2-ЅCrfxH a{Ü;Yws.ϴQi$NYsW,nsxu?ܷ, _cϪȚF|orz>qy1_䔑J76 lUZM|ZdnC 1(*D6‹ l$|%l KpMށ__df y c3ƾp߂鿨k0+_8'W'{ѿyp_N4Kܡ)ȸqvC&KLž{[OC3o_> endobj 111 0 obj <> endobj 112 0 obj <> /ProcSet[/PDF/Text/ImageC/ImageI/ImageB] >> endobj 1 0 obj <>/Contents 2 0 R>> endobj 6 0 obj <>/Contents 7 0 R>> endobj 9 0 obj <>/Contents 10 0 R>> endobj 12 0 obj <>/Contents 13 0 R>> endobj 15 0 obj <>/Contents 16 0 R>> endobj 18 0 obj <>/Contents 19 0 R>> endobj 21 0 obj <>/Contents 22 0 R>> endobj 24 0 obj <>/Contents 25 0 R>> endobj 27 0 obj <>/Contents 28 0 R>> endobj 30 0 obj <>/Contents 31 0 R>> endobj 33 0 obj <>/Contents 34 0 R>> endobj 36 0 obj <>/Contents 37 0 R>> endobj 39 0 obj <>/Contents 40 0 R>> endobj 42 0 obj <>/Contents 43 0 R>> endobj 45 0 obj <>/Contents 46 0 R>> endobj 48 0 obj <>/Contents 49 0 R>> endobj 51 0 obj <>/Contents 52 0 R>> endobj 75 0 obj <> endobj 54 0 obj <> >> endobj 55 0 obj <> >> endobj 56 0 obj <> >> endobj 57 0 obj <> >> endobj 58 0 obj <> >> endobj 59 0 obj <> >> endobj 60 0 obj <> >> endobj 61 0 obj <> >> endobj 62 0 obj <> >> endobj 63 0 obj <> >> endobj 64 0 obj <> >> endobj 65 0 obj <> >> endobj 66 0 obj <> >> endobj 67 0 obj <> >> endobj 68 0 obj <> >> endobj 69 0 obj <> >> endobj 70 0 obj <> >> endobj 71 0 obj <> >> endobj 72 0 obj <> >> endobj 73 0 obj <> >> endobj 74 0 obj <> endobj 113 0 obj <> /Lang(fr-FR) >> endobj 114 0 obj < /Author /Creator /Producer /CreationDate(D:20170326112802-04'00')>> endobj xref 0 115 0000000000 65535 f 0000162109 00000 n 0000000019 00000 n 0000002693 00000 n 0000002714 00000 n 0000010196 00000 n 0000162293 00000 n 0000010217 00000 n 0000014017 00000 n 0000162456 00000 n 0000014038 00000 n 0000018070 00000 n 0000162620 00000 n 0000018092 00000 n 0000022437 00000 n 0000162785 00000 n 0000022459 00000 n 0000027099 00000 n 0000162950 00000 n 0000027121 00000 n 0000031529 00000 n 0000163115 00000 n 0000031551 00000 n 0000036306 00000 n 0000163287 00000 n 0000036328 00000 n 0000040376 00000 n 0000163452 00000 n 0000040398 00000 n 0000044272 00000 n 0000163617 00000 n 0000044294 00000 n 0000048493 00000 n 0000163782 00000 n 0000048515 00000 n 0000052683 00000 n 0000163947 00000 n 0000052705 00000 n 0000057229 00000 n 0000164112 00000 n 0000057251 00000 n 0000061704 00000 n 0000164277 00000 n 0000061726 00000 n 0000066228 00000 n 0000164442 00000 n 0000066250 00000 n 0000070882 00000 n 0000164607 00000 n 0000070904 00000 n 0000075293 00000 n 0000164772 00000 n 0000075315 00000 n 0000076527 00000 n 0000165149 00000 n 0000165313 00000 n 0000165477 00000 n 0000165641 00000 n 0000165805 00000 n 0000165969 00000 n 0000166133 00000 n 0000166297 00000 n 0000166461 00000 n 0000166625 00000 n 0000166789 00000 n 0000166953 00000 n 0000167117 00000 n 0000167281 00000 n 0000167445 00000 n 0000167609 00000 n 0000167773 00000 n 0000167919 00000 n 0000168067 00000 n 0000168213 00000 n 0000168364 00000 n 0000164937 00000 n 0000076549 00000 n 0000085824 00000 n 0000085846 00000 n 0000086042 00000 n 0000086459 00000 n 0000086727 00000 n 0000108690 00000 n 0000108713 00000 n 0000108904 00000 n 0000109597 00000 n 0000110120 00000 n 0000127669 00000 n 0000127692 00000 n 0000127883 00000 n 0000128300 00000 n 0000128568 00000 n 0000132226 00000 n 0000132248 00000 n 0000132440 00000 n 0000132731 00000 n 0000132890 00000 n 0000138808 00000 n 0000138830 00000 n 0000139037 00000 n 0000139491 00000 n 0000139803 00000 n 0000149185 00000 n 0000149208 00000 n 0000149418 00000 n 0000149890 00000 n 0000150218 00000 n 0000160815 00000 n 0000160839 00000 n 0000161037 00000 n 0000161550 00000 n 0000161911 00000 n 0000162008 00000 n 0000168482 00000 n 0000168626 00000 n trailer < ] /DocChecksum /16BD7C0A5B0137DE6B0355064FE3E5F0 >> startxref 168961 %%EOF