Revue Web

ESSAIS

’La prière’ de Francis Jammes : deux traductions différentes ?

31 mars 2007

Résumé : L’objet de cette communication est d’étudier les différences entre deux traductions tchèque et slovaque d’un même poème de Francis Jammes, Prière pour aller au paradis avec les ânes. Chaque oeuvre littéraire est singulière et originale, tout comme l’est chaque traduction. Mais les traductions différentes d’un même texte peuvent cependant avoir des traits communs.






  • Texte en PDF





Masquez la colonne info

Conférence prononcée au Colloque de Presov « Tolérance et différence »*. Voir le programme des communications en ligne.

*Organisé par le Département de langue et de littérature françaises de la Faculté des Lettres de l'Université de Presov, les associations Jan Hus et Sens Public, avec le soutien de l'Ambassade de France en Slovaquie, en septembre 2006.

Textes recueillis et édités par Carole Dely.

 

Pour commencer, il me semble utile de présenter l'auteur du poème Francis Jammes (1868 - 1938). Il est considéré comme le représentant de ce qu'on appelle l'école naturiste connue pour son retour aux valeurs les plus simples, et qui échappa au flot immense des écoles, des mouvements ou des styles poétiques au tournant des 19e et 20e siècles en France. Francis Jammes1, poète d'inspiration catholique, est l'auteur du manifeste protestant du jammisme dans lequel il écrivit : « Dans ce siècle chacun fonde une école littéraire. Qui veut me suivre dans l'intention de ne fonder aucune d'elles, qu'il m'écrive à l'adresse : Rue Saint-Pierre, Orthez, Basses-Pyrennées »2. L'oeuvre de Jammes célèbre la vie quotidienne et ordinaire, elle évoque la nature dans sa simplicité, choses pour nous si communes et familières que souvent leur sens nous échappe.

Un des poèmes les plus représentatifs de l'oeuvre poétique de Jammes intitulé Prière pour aller au paradis avec les ânes provient de son deuxième recueil poétique Le Deuil des Primevères (1898-1900). Le poème fait partie du cycle Quatorze prières. Une partie de ce cycle, y compris notre poème, a été traduite en slovaque par Karol Strmeň et en tchèque par Svatopluk Kadlec. La traduction slovaque est parue dans le livre intitulé Čistiny v nebi (1999), la traduction tchèque provient du livre Od rána do večera (1966).

La compréhension du sens d'un texte original est une condition absolument nécessaire à la bonne traduction et à la bonne critique de traduction. Une lecture interprétative nous servira donc de point de départ avant de confronter ensuite les solutions traductologiques.

Voici la prière de Francis Jammes :

Lorsqu'il faudra aller vers vous, ô mon Dieu, faites
que ce soit par un jour où la campagne en fête
poudroiera. Je désire, ainsi que je fis ici-bas,
choisir un chemin pour aller, comme il me plaira,
au Paradis, où sont en plein jour les étoiles.
Je prendrai mon bâton et sur la grande route
j'irai, et je dirai aux ânes, mes amis :
Je suis Francis Jammes et je vais au Paradis,
car il n'y a pas d'enfer au pays du Bon Dieu.
Je leur dirai : « Venez, doux amis du ciel bleu,
pauvres bêtes chéries qui, d'un brusque mouvement d'oreille,
chassez les mouches plates, les coups et les abeilles. »
Que je Vous apparaisse au milieu de ces bêtes
que j'aime tant parce qu'elles baissent la tête
doucement, et s'arrêtent en joignant leurs petits pieds
d'une façon bien douce et qui vous fait pitié.
J'arriverai suivi de leurs milliers d'oreilles,
suivi de ceux qui portent au flanc des corbeilles,
de ceux traînant des voitures de saltimbanques
ou des voitures de plumeaux et de fer-blanc,
de ceux qui ont au dos des bidons bossués,
des ânesses pleines comme des outres, aux pas cassés,
de ceux à qui l'on met de petits pantalons
à cause des plaies bleues et suintantes que font
les mouches entêtées qui s'y groupent en ronds.
Mon Dieu, faites qu'avec ces ânes je Vous vienne.
Faites que, dans la paix, des anges nous conduisent
vers des ruisseaux touffus où tremblent des cerises
lisses comme la chair qui rit des jeunes filles,
et faites que, penché dans ce séjour des âmes,
sur vos divines eaux, je sois pareil aux ânes
qui mireront leur humble et douce pauvreté
à la limpidité de l'amour éternel.

Le poème comprend deux strophes inégales (12 + 21), écrites dans le système de versification syllabique (surtout caractéristique de la poésie française). Le caractère spirituel du poème est souligné par le nombre des vers, qui correspond à la longueur de la vie terrestre de Jésus Christ : 33 vers pour les 33 ans de Jésus.

Le poème raconte une histoire simple. Le sujet lyrique rêve ou imagine son voyage ou plutôt son arrivée au paradis. Comme le titre l'annonce, il aimerait aller au paradis avec des ânes - les animaux les plus humbles du monde. Les ânes incarnent ici le symbole de l'innocence et de l'humilité extrême, ce que l'on peut mettre en parallèle avec le chemin et le destin du Christ.

Dans la première strophe, le poète annonce dans une grande simplicité le noyau de sa prière adressée à Dieu par l'intermédiaire des ânes qu'il a élus comme ses compagnons, voire ses guides pour aller au paradis. Dans le sixième vers, nous lisons :

« Je prendrai mon bâton et sur la grande route // j'irai, et je dirai aux ânes, mes amis : // Je suis Francis Jammes et je vais au Paradis ».

Le bâton, seul objet que le poète emmène pour ce voyage extraordinaire, renvoie sans doute au conseil adressé par le Christ à ses apôtres et successeurs dans le Nouveau Testament :

« Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton ; de n'avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture »3.

Quelques lignes plus loin, le poète explique les raisons de sa tendresse pour les ânes en s'adressant ainsi à Dieu :

« Que je vous apparaisse au milieu de ces bêtes // que j'aime tant parce qu'elles baissent la tête // doucement, et s'arrêtant en joignant leurs petits pieds // d'une façon bien douce et qui vous fait pitié ».

Le poète ne prie pas seulement pour aller dans les cieux avec eux. Voulant se présenter devant Dieu dans la plus grande humilité, il désire devenir lui-même un âne :

« et faites que, penché dans ce séjour des âmes, // sur vos divines eaux, je sois pareil aux ânes ».

Ce poème est conçu comme une prière. Du point de vue formel, le genre de la prière est accentué par les répétitions du nom de Dieu et de la formule religieuse « faites que  » (répétée quatre fois). Sur le plan thématique, c'est par l'opposition du haut et du bas, du ciel et du terrestre, du paradis et de l'enfer, de Dieu et des hommes, mais surtout celle entre Dieu et le poète Francis Jammes. À cette classification échappent les animaux terrestres - les ânes - chose remarquable car ils représentent ainsi la sphère du haut et non celle du bas comme c'est le cas dans l'acception courante. La structure du texte est en ce sens ambivalente : le bas peut être le haut et le haut peut être le bas. Ceci rappelle un principe fondamental des poèmes de la Renaissance, aussi de la prose de Rabelais dans le chef-d'oeuvre français du 16e siècle, Gargantua et Pantagruel , ce principe de renversement entre le bas et le haut y étant très présent.

Dans le poème, le contraste et le paradoxe sont les moyens de construction principalement utilisés pour réunir des antagonismes essentiels tels que la vie et de la mort, la mort et la joie, et même l'image de l'âne et le Christ. Le poète se sert de la métaphore pour renverser le sens ordinaire des mots. Par exemple dans la métaphore du cinquième vers : « au Paradis, où sont en plein jour les étoiles », le poète suggère que les étoiles, symboles du ciel, devraient briller même dans la journée, par quoi il souligne la beauté du jour ordinaire. On observe aussi un renversement de sens dans le deuxième vers avec l'enjambement « que ce soit par un jour où la campagne en fête poudroiera », qui donne à voir que le jour de fête ne serait pas pour le poète un dimanche, journée de repos pour les chrétiens, mais un jour d'activité ordinaire sur une route remuante de voyageurs et d'animaux aidant les hommes à porter des fardeaux.

Dans la version originale du poème, l'opposition binaire des mots âne et âme est renforcée par leur ressemblance linguistique. Pour mieux souligner cette analogie, le poète les a positionnés dans la partie finale du poème dans la rime déjà évoquée : « et faites que, penché dans ce séjour des âmes, / sur vos divines eaux, je sois pareil aux ânes ». Ainsi, l'âme et l'âne deviennent dans le poème comme des mots synonymes, inséparables au point que le premier n'a pas de sens sans le deuxième. Avoir l'âme d'un âne est pour le poète le désir unique. L'image de l'âne comme compagnon sur le chemin de la foi n'est de plus pas fortuite dans la poésie de Jammes, la grande fréquence de son apparition dans ses vers en fait le roi des animaux4.

*

Après l'étude interprétative du poème original, nous proposons l'analyse comparative de deux traductions différentes (slovaque et tchèque) de ce poème. Comparons d'abord le titre du poème : contrairement au traducteur tchèque Kadlec qui le traduit par la phrase optative « Abych šel do ráje s osly  » (en français mot à mot : « Que je vienne au paradis avec les ânes »), le traducteur slovaque Strmeň opte pour la traduction « Modlitba za milosť prísť do neba so somármi ». Il laisse ainsi intact le mot prière et conformément à l'original, cette version traduit bien le caractère religieux du poème, tandis que chez Kadlec la conjonction abych (en fr : « que + subj. ») exprime davantage l'idée d'un désir humain quelconque.

Bien que dans le texte original de Jammes le mot prière n'apparaisse explicitement que dans le titre, la formule religieuse « faites que » incline à entendre qu'il s'agit bien d'une prière. Dans la traduction slovaque, on constate à cet endroit un changement par rapport au texte de Jammes : là où Kadlec sauvegarde une seule formule pour traduire « faites que », « dej (ať) » (répétée quatre fois), Strmeň recourt à l'emploi de cinq termes différents : « dovoľ mi », « nech je to », « daj », « prijmi nás » et « rozkáž aby » [en français mot à mot « permet-moi », « que ce soit », « donne », « accueille-nous » et « ordonne que »]. Cette version présente une plus grande variété non seulement par rapport à la version tchèque de Kadlec, mais aussi par rapport au texte original français. La solution du traducteur tchèque (c'est-à-dire son souci de maintenir une seule formule) peut être comprise comme le souci de mettre l'accent sur la fonction répétitive et incantatoire, caractéristique de la prière, tandis que le choix de Strmeň s'appuie sur la pluralité de termes permettant d'exprimer la prière en slovaque. Cette solution nous semble plus fonctionnelle et adéquate que celle de Kadlec, à qui la langue tchèque pouvait pourtant offrir de semblables possibilités dont il n'a donc pas profité. Il faut ajouter ici que le choix de Strmeň, d'exprimer une même chose par plusieurs variantes, va dans le sens de la tradition littéraire et traductologique en cours depuis la deuxième moitié du 20e siècle, caractérisée par l'effort maximal de rapprocher la poésie de la langue parlée.

À la différence du poème original de Jammes qui est syllabique, la traduction de Strmeň est syllabotonique, écrite pour l'essentiel en pied iambique de 11 et de 13 syllabes. Il est à noter que le traducteur slovaque perturbe la division formelle originale en deux parties du poème, d'où le caractère fluide de sa version. Même si la traduction conserve la pause dans les vers, celle-ci ne se trouve pas toujours au milieu, mais conformément à la conception plus moderne de l'alexandrin romantique, elle succède soit à la cinquième, parfois à la septième syllabe, ce qui produit aussi des effets contre l'automatisation rythmique. La traduction tchèque suit le schéma du poème original avec un rythme également syllabotonique (absent chez Jammes), à l'aide de la forme ascendante du pied iambique, basée sur l'alternance des syllabes accentuées et non-accentuées, représentée dans les traductions tchèques des drames en vers par Otokar Fischer et connue pour son rythme régulier.

Il est également intéressant de lire qu'à la différence du poème de Jammes dans lequel Dieu est vouvoyé, le sujet lyrique tutoie Dieu dans les deux traductions. Ceci est dû à l'habitude traditionnelle des slovaques et des tchèques, y compris au début du 20e siècle, de tutoyer Dieu, ce qui peut résulter de leur relation plus personnelle avec Dieu en général. Le vouvoiement de Dieu par le sujet lyrique chez Jammes est-il stylistiquement intentionnel ou bien naturel ? Autrement dit, est-ce que l'individu français du début du 20e siècle vouvoie Dieu, sachant que le croyant d'aujourd'hui (d'après les plaquettes de prières actuelles) le tutoie ? C'est une question délicate et la réponse serait difficile à vérifier, et le lecteur pourrait rétorquer ici qu'il s'agit avant tout d'une affaire somme toute individuelle (autrement dit que c'est à chacun de nous de choisir le façon de parler avec Dieu). Mais pour une part, tutoyer ou vouvoyer Dieu est en effet une habitude culturelle contractée, et différente suivant telle ou telle nation. Conservons donc l'hypothèse que le sujet lyrique de Jammes vouvoie Dieu conformément à l'habitude religieuse de l'époque. De ce point de vue, les choix de traduction des traducteurs tchèque et slovaque apparaîtront comme des substitutions correctes et justes.

L'organisation phonique des traductions

Dans le travail de traduction le niveau euphonique du poème, que l'on parvient en général le plus difficilement à réaliser, se découvre dans la fréquence intensifiée de quelques sons, comme va le montrer un bilan statistique de la fréquence des phonèmes dans la traduction de Strmeň et de Kadlec. Ce bilan nous dévoilera aussi s'il y a un lien et lequel est entre ces phonèmes et la sémantique des mots-clés du poème (par excellence le couple des mots âme - âne). Cependant, notons que même si dans la traduction le respect de la construction langagière euphonique du poème original augmente la qualité esthétique du poème traduit, il arrive souvent que le traducteur soit amené « dans l'intention de maintenir le niveau sémantique à renoncer aux valeurs euphoniques de l'original5 » (Slobodník, 1990, p.82).

 

Traduction slovaque :

 

 

 

 

Consonnes :

s/š : 65x

Voyelles :

a : 113x

 

 

z/ž : 31x

 

i : 103x

 

 

t/ť : 57x

 

e : 99x

 

 

r : 44x

 

o : 81x

 

 

m : 42x

 

u : 27x

 

 

n : 40x

 

En somme :
423 voyelles

 

 

d/ď : 40x

 

 

 

 

k : 35x

 

 

 

 

l : 32x

 

 

 

 

v : 30x

 

 

 

 

p : 26x

 

 

 

 

c/č : 24x

 

 

 

 

b : 23x

 

 

 

 

h/ch : 22x

 

 

 

 

En somme : 471 consonnes les plus importantes

 

 

 

 

Traduction tchèque :

Consonnes :

s/š : 69x

Voyelles :

i : 117x

 


z/ž : 30x


e : 99x



t/ť : 63x


a : 88x



n : 55x


o : 68x



h/ch : 51x


u : 56x



d/ď : 49x


En somme : 428 voyelles



k : 44x

 

 

 


l : 41x

 

 

 


r/ř : 39x

 

 

 


v : 36x

 

 

 


j : 35x

 

 

 


m : 32x

 

 

 


p : 30x

 

 

 


b : 25x

 

 

 


c/č:16x

 En somme : 615 consonnes les plus importantes

 

 

 

Le bilan statistique nous montre que l'instrumentation des phonèmes de la traduction slovaque se découvre le plus sur la fréquence de la consonne non-accentuée s (allitération du son s), éventuellement de la consonne š et de la voyelle a (assonance du son a). Il est remarquable que si l'on attribue à cette lettre s/š la lettre z et son alternance ž, nous obtenons le nombre surprenant des consonnes sifflantes du poème - il s'agit de 96 cas. Ce constat nous mène à conclure qu'il y a une combinaison intentionnelle de certains phonèmes dans la traduction slovaque, comme l'attestent les différents mots du poème : Bože, pozveš, z ciest sa práši, zastať až, somáre oslovím, stred cesty, sršne, stisnú, sklonia, tisíce uší, stánku duší, skvieť sa krásou... De plus, ces phonèmes se trouvent dans l'archisème du poème âme - âne ainsi que dans les positions de rime navždy - práši, hviezdy - cesty, duší - uší, Bože - koše, slizu - hmyzu, trasú - krásu qui dans le poème soulignent l'opposition principale entre le ciel et la terre, mais aussi la proximité paradoxale de l'âme, du sublime et de l'âne en tant qu'être bas. En comparaison du poème original dont les phonèmes les plus fréquents sont r, l, p, e, a, i, nous constatons donc que le dispositif euphonique du poème dans la traduction slovaque est plus marqué, d'autant plus qu'il entoure l'archisème évoqué.

Si l'on examine maintenant le dispositif euphonique de la traduction tchèque, celui-ci s'appuie sur les lettres s/z et leurs alternances š/ž (99 au total) dont la fréquence dans le dernier quatrain culmine au nombre incroyable de dix-neuf fois : « a dej, ať skláním se v tom šťastném sídle duší / k stříbru Tvých Božích vod jak osli dlouhouší,/ až budou zhlížeti svou krásnou ubohost / v čirosti lásky trvající na věčnost ». De plus, comme nous l'avons déjà vu dans le cas de Strmeň, les consonnes sifflantes se trouvent dans les mot-clés du poème, intentionnellement posées dans les rimes, c'est-à-dire dans les mots constituant l'archisème du poème : « (sídle) duší - (osli) dlouhouší ». Par ailleurs, dans la traduction de Kadlec il y a fréquemment une allitération des dentales t - d avec les alternances ť - ď (« ať stanu před Tebou uprostřed celých davů »). Mais au premier plan on trouve également les phonèmes h - ch induits par l'emploi fréquent du génitif, éventuellement du sixième cas des adjectifs (par exemple hodných, plechových, husích, nejistých, mokvavých, etc.), typiques pour les langues à déclinaisons. L'instrumentation euphonique des phonèmes se montre aussi grâce à la répétition des voyelles - des assonances de la lettre i (chci sám si vyvolit jak libo bude mi ; těch, kteří nosili na bocích břímě nůší) et de la lettre e, en sachant qu'il y a aussi des lignes assonantiques des phonèmes o et u, apparents par exemple dans les vers suivants : « Popadnu svoji hůl a půjdu po silnici ; k stříbru Tvých Božích vod jak osli dlouhouší ; až budou zhlížeti svou krásnou ubohost », qui soulignent les mots sémantiquement importants du poème.

On peut constater globalement que les deux traductions présentent une organisation euphonique assez semblable et que les concrétisations euphoniques correspondent adéquatement avec l'image phonique du poème original, qui reflète lucidement le message central, les mots les plus porteurs du poème, ainsi que l'archisème âme - âne (dans l'original), rendu par duša - somár (en slovaque) ou bien duše - osel (en tchèque).

Le système de rime dans les traductions

Bien qu'au début de la traduction de Strmeň on aperçoive une alternance des rimes féminines (navždy - práši) et masculines (doteraz - až), la rime féminine, plate et le plus souvent pauvre prédomine - l'assonance convient beaucoup mieux au style de Jammes que la rime riche.

En comparant les rimes des deux traductions, on voit que chez Strmeň trois mots en fin de vers n'ont pas trouvé leur partenaire rimique (gate, rozkáž, duší) ; il s'agit donc de rimes solitaires, tandis que chez Kadlec tous les mots en fin de vers créent des rimes. C'est cependant le poème de Jammes qui invite parfois à ne pas situer la rime dans la traduction. C'est par exemple le cas du couple étoiles - route, uni seulement par le phonème t, celui du son u et de la douce assonance du e muet qui ne se prononce pas à la fin des vers dans la poésie française. Aussi n'est-il pas pris dans la décompte des syllabes dans le vers. Un autre élément poétique à respecter dans la traduction est la présence de la « trinité » rimique pantalons - font - ronds que le traducteur tchèque a rendu le plus adéquatement avec la rime parfaite construite sur les mêmes positions pán - ran - stran. Le traducteur slovaque, en revanche, résout la difficulté avec la rime de moindre qualité : svätí - detí - duší dont le troisième membre déborde un peu.

Voilà quel est l'usage des rimes dans le poème original et dans la traduction en sachant que « l'équivalence des rimes de l'original et de la traduction » (Slobodník, 1990, s. 72) n'est pas jugée d'après le nombre des rimes sauvegardées par rapport à l'original, puisque le critère de valeur des rimes dans la traduction est la représentation « des mots au sens plein qui chargent sémantiquement et rythmiquement le vers6 ». Parmi les rimes les plus réussies et saisissantes dans la traduction slovaque, il y a la rime hviezdy - cesty qui est à un niveau sémantique identique et à un niveau euphonique assez semblable à la rime étoiles - route. Il en va de même avec la rime de Strmeň priatelia - raja, qui propose un remplacement sémantiquement parfait du couple amis - paradis, et la rime porteuse du poème v duši - uší (écho) dont le deuxième membre exprime de façon métonymique pars pro toto les ânes. On observe ici un changement intéressant : tandis que dans l'original cette rime majeure se trouve à la fin du poème comme son aboutissement logique, tout en attestant cette alliance rare entre l'homme et l'âne, Strmeň la situe au milieu du poème, ce qui du point de vue sémantique ne gêne cependant pas, ni non plus l'écoulement naturel du poème. Par contre, dans la traduction de Kadlec on trouve la rime plus épanouie, plus baroque et sémantiquement identique : (v tom šťastném sídle) duší - (jak osli) dlouhouší, dans ce cas située dans la même position que dans l'original. Il s'agit d'une rime inventive d'une exceptionnelle qualité puisqu'on y retrouve l'opposition centrale du poème duša - osol (dlhouchý) (en fr. âne - âme) et en même temps l'écho qui est un accord phonique maximal. Nous le considérerons donc à juste titre comme le bijou de toutes les rimes des deux traductions. En outre les rimes inventives comme celle-ci enrichissent non seulement la traduction, mais aussi le répertoire des rimes dans la langue donnée qui resterait appauvrie et statique sans traductions.

Même la qualité et la typologie des rimes des deux traductions étudiées ne respectent pas la prépondérance évidente du poème original7. En effet, au respect de la versification française il y a trois rimes riches, six rimes suffisantes et sept rimes pauvres - assonances. Il est évident que les rimes assonancées y prédominent. Pourtant, ceci ne gêne pas la qualité des rimes en général puisque, comme nous l'avons suggéré, la précision des rimes n'est pas proportionnelle à leur qualité. Ce qui importe en premier lieu est le sens des mots utilisés dans les rimes (A. Valcerová), eu égard aussi à l'originalité de leur construction, à leur industrie.

Statistiquement on peut constater qu'à la différence de la traduction de Strmeň où le pourcentage des rimes précises et imprécises d'après la classification slovaque est 9 : 6, et où trois mots en fins de vers ne forment pas de couple, le traducteur tchèque précise clairement les rimes originales. En effet dans la version de Kadlec il y a de façon incroyable treize rimes précises pour seulement trois rimes imprécises, dont deux échos (uší - nůší, uší - dlouhouší). La tendance à préciser les rimes dans les traductions slovaques et tchèques est un phénomène naturel, lié aux lois de la langue et à la tradition de la mise en rimes. Tandis que dans la prononciation française beaucoup de phonèmes se perdent (par exemple le e muet, les consonnes nasales, les consonnes finales), les langue slovaque et tchèque (où tous les phonèmes se prononcent) ne permettent pas de les supprimer.

Quant à la fonction rythmique des rimes, en comparaison du poème original où alternent plus ou moins les rimes féminines et masculines (il n'y a pas une parfaite régularité puisque le nombre des rimes féminines augmente à la fin du poème), Kadlec s'efforce d'alterner ces rimes de façon beaucoup plus systématique (la proportion en est 8 : 8) que Strmeň. En effet dans le texte de Strmeň il y a treize rimes féminines en tout, ce qui témoigne de sa volonté de rester fidèle à l'harmonie du style poétique de Jammes et d'adapter sa traduction à l'esprit moderne de la poésie du début du 20e siècle, qui voulait se libérer de la rigidité normative des dogmes littéraires précédents.

Le maintien de l'aspect philosophique

Dans une dernière remarque, nous aimerions préciser si et comment les traducteurs ont réussi à sauvegarder l'aspect philosophique du poème, à travailler avec l'espace sémantique non seulement dans ses détails (c'est-à-dire au niveau des éléments poétologiques comme la rime, le rythme et l'euphonie), mais aussi dans l'espace du vers, de la strophe ou encore du poème en son entier. Nous savons qu'excepté le thème de Dieu, la poésie de Jammes parle de la beauté de l'ordinaire extraordinaire, ou même de la divinité de l'ordinaire. Ce coloris original du poème doit être respecté dans la traduction. Chez Strmeň il est bien exprimé avec la rime plech - mech, maringotky - hrotky ainsi qu'avec le couple déjà mentionné hviezdy - cesty (en français : fer-blanc - soufflet, charrette - bidon, étoiles - routes). De plus, le poète exprime cette idée déjà au début du poème lorsqu'il rêve de venir chez Dieu « un jour où la campagne en fête poudroiera », donc un jour de fête ou de dimanche particulier où la grande route poudroiera par l'agitation des gens, des chariots et des bêtes de somme (n'oublions pas que le poème a été écrit dans les années 1898 - 1900, quand les voitures et les routes asphaltées n'existaient pas). À la différence de l'expression de Strmeň « nech je to vo sviatok, keď z ciest sa práši » qui est sémantiquement identique et conforme au vers paradoxal du poème original, Kadlec ne maintient pas cette image lorsqu'il traduit ce vers de façon neutre « dej, ať je slunný den a sváteční kraj plane » (en français « faites que le jour en soleil et la campagne en fête flambe »), ce qui n'évoque aucunement ce trait typique du poète qui renverse le sens ordinaire des mots, en abaissant « le haut » (le dimanche) pour valoriser métaphoriquement les gens en activité sur la route et la peine humaine.

Une autre modification à relever est l'ajout fait par Strmeň dans le dixième vers pour créer une rime « k čistej vode », qui est absente dans le poème original. On ne la sent pas superflue dans la mesure où elle participe à créer l'image du pays de Dieu où ne devrait couler que de l'eau pure. A plusieurs endroits aussi, le traducteur slovaque surinterprète légèrement le sens de certains mots, par exemple lorsqu'il gradue l'idée de la pitié pour les têtes humbles des ânes jusqu'aux larmes et à la détresse : « až je mi do plaču a ťažko v duši ». Un élément surinterprétatif se montre aussi lorsque Strmeň concrétise l'expression « de petits pantalons », désignés pour les blessures purulentes des ânes faits par l'insecte, par « hrubé konopné gate » (en fr. « les pantalons épais de chanvre »), ce qui peut être vrai en pratique mais n'est pas dit dans l'original. Une solution de traduction un peu ridicule, sûrement due à l'inattention du traducteur slovaque, est l'expression « les ânes avec le foetus dans le corps », au lieu de dire « les ânesses avec le foetus ». Malgré cette inattention, le traducteur slovaque a sauvegardé le sens général du vers, contrairement au traducteur tchèque dont le choix de traduction dans le même vers produit un glissement de sens : « oslice plné jako měch » (les ânesses pleines) - l'adjectif n'évoque pas à mon avis le sens de l'adjectif « enceinte » dans la langue tchèque. Malgré tous ces exemples, nous pensons que la tendance de Strmeň à surinterpréter le texte original ne contredit pas le poète, mais qu'elle témoigne au contraire de sa compréhension au sujet de la description des ânes.

Nous apprécions en particulier la correspondance d'idées des deux traducteurs dans le dernier quatrain du poème, et surtout la solution excellente trouvée par Kadlec pour exprimer la plus belle image du poème, celle qui illustre le désir suprême du poète et se trouve soulignée dans l'original par l'archisème dans la position de rime :

et faites que, penché dans ce séjour des âmes,

sur vos divines eaux, je sois pareil aux ânes

qui mireront leur humble et douce pauvreté

à la limpidité de l'amour éternel

Kadlec traduit par une expression encore plus figurée, en laquelle nous relèverons le maintien du couple clé par la rime parfaite : uší - dlouhouší.
 

a dej, ať skláním se v tom šťastném sídle duší

k stříbru Tvých Božích vod jak osli dlouhouší,

až budou zhlížeti svou krásnou ubohost

v čirosti lásky trvajíci na věčnost

Conclusion

Pour conclure, nous pouvons dire que les deux traductions du poème Prière pour aller au paradis avec les ânes de Francis Jammes respectent globalement le message du poème. La traduction slovaque nous semble cependant plus naturelle, formellement plus pure, figurée et fluide. La version tchèque reflète les problèmes du traducteur à l'égard de la syntaxe naturelle (anacoluthes). Puisque Jammes est un poète cristallin au niveau de la sémantique, sa forme doit rester claire elle aussi. Même si la traduction slovaque est légèrement archaïque, Strmeň travaille plus librement avec la syntaxe, afin de nous rapprocher au plus près du sens poétique et d'actualiser et moderniser la traduction. Cette intention s'explique en partie du fait que sa version est de vingt ans plus tardive que la traduction tchèque qui, excepté la création poétique visible à la fin du poème, a tendance à rester trop servile de certaines règles littéraires dans le passage d'une langue à l'autre.

Concluons que les traducteurs ont tous deux bien accompli leur tâche de traduction, en préservant l'effet esthétique et l'espace sémantique du poème non seulement au niveau des idées, mais aussi sur le plan des moyens linguistiques et poétologiques.

 

 

Bibliographie

ČAPEK, K. : Francouzská poesie a jiné překlady. Státní nakladatelství krásní literatury, Praha 1957.

FELDEK, Ľ. : Z reči do reči. Slovenský spisovateľ, Bratislava 1977.

JAMMES, F. : Čistiny v nebi, Petrus. Bratislava 1999.

Od rána do večera. Odeon, Praha 1966.

Le Deuil des primevères. Gallimard, Paris 2000.

LEVÝ, J. : Umění překladu. Československý spisovatel, Praha, 1963.

MALINOVSKÁ, Z. : Prosté posolstvo poétu pokory. Čistiny v nebi. Verbum n° 12, 2001, pp. 92-101, ISBN12101605.

POPOVIČ, A. : Teória umeleckého prekladu. Tatran, Bratislava 1975.

POVCHANIČ, Š. : Éléments de versification française. PF UK, Bratislava 2004.

SLOBODNÍK, D. : Teória a prax básnického prekladu. Slovenský spisovateľ, Bratislava 1990.

Sväté Písmo, Nový Zákon. Slovenská biblická spoločnosť, Praha 1992.

TARABA, J. : Francúzska gramatika. SPN, Bratislava 2001.

VALCEROVÁ, A. : V labyrinte vzťahov. FF PU v Prešove, Prešov 2000.

Vzťah významu a tvaru v preklade poézie. Preklady poézie A. Voznesenského do slovenčiny a češtiny. FF PU Prešov 1999.

VILIKOVSKÝ, J. : Preklad ako tvorba. Slovenský spisovateľ, Bratislava 1984.

ŽILKA, T. : Poetický slovník. Tatran, Bratislava 1984.

 

 

Notes 

1 Cf. Zuzanna Malinovska : Prosté posolstvo poétu pokory, Čistiny v nebi, Verbum n° 12, 2001, pp. 92-101.

2 F. Jammes : Čistiny v nebi, Petrus, Bratislava 1999, s. 163.

3 Le nouveau Testament, Evangile selon Marc 6-8, éd. L'association internationale des Gedeons, 1984, p. 47.

4 Dans la poésie de Jammes, hormis l'image de l'âne, on trouve d'autres animaux comme un petit veau prêt à être tué, le chien fidèle du poète etc. que l'on peut trouver dans les poèmes comme La Conclusion ; Mon humble ami, mon chien fidèle ; C'était affreux, qui se trouvent parmi les traductions de Karel Čapek dans Francouzské poesie écrit en 1957.

5 Traduit par l'auteur de cette étude.

6 Traduit par l'auteur de cette étude.

7 Les rimes pauvres et parfois aussi les rimes suffisantes correspondent dans la versologie slovaque aux rimes imprécises - cela dépend du type de la rime.

Répondre à cet article



|
# robots.txt # @url: http://sens-public.org # @generator: SPIP 2.1.26 [21262] # @template: squelettes-dist/robots.txt.html User-agent: * Disallow: /local/ Disallow: /ecrire/ Disallow: /extensions/ Disallow: /lib/ Disallow: /plugins/ Disallow: /prive/ Disallow: /squelettes-dist/ Disallow: /squelettes/ Sitemap: http://sens-public.org/sitemap.xml Sens Public

Revue Web - Home

Dernières Publications

ESSAIS
Beth Kearney

«  Traversé de fantômes  »



Résumé : En prenant l’exemple d’Y penser sans cesse de Marie NDiaye et de Denis Cointe, l’auteure démontre l’influence mutuelle du visuel et du textuel, ainsi que les divers échanges possibles entre les supports artistiques. Tentant de comprendre les échanges intermédiaux au sein de cette collaboration artistique qui a donné lieu à un objet livresque et filmique, l’auteure décèle trois moments fantomatiques, mettant en lumière une présence-absence oscillant entre les supports : l’effacement identitaire (...) lire la suite...

CHRONIQUES
Jessé Souza

Bolsonaro, raciste en chef du Ku Klux Klan et des petits blancs du brésil


Résumé : Six mois après sa prise de fonction, le gouvernement Bolsonaro est confronté au dégoût d’un certain nombre de ses électeurs. Les preuves du complot pour écarter Lula de la vie politique viennent d’être publiées par The Intercept. Elles encouragent les opposants au gouvernement, mais obligent aussi (...) lire la suite...




ACTES DE COLLOQUE



|
%PDF-1.4 %äüöß 2 0 obj <> stream xYۊF }>tJa tm@> ߏ]! =cWt9:l5}Rcg{1S08:i;]Wӏ?noEO9|}i ? * }Z唧fuU7uWZ_o6+.t{WE6l,@o_`vY'gb"8$Ed|H0/\ /eZ96KvRt~6tooITb(2Ed_v1%YfNI4GFvj'ym{P XZ_H;zxC8W$d$3="Њ\M]byUA UP+;7䤮{Y'3krs=(x{%튖`f(Ak4n($mhc1$s̓n߉I'4=gڨsK YÎQ NwP@=j=g~c;tV}! !y*Rle t-F5䗷G"'z tphr>"b@qe}1 ,Exd竼seS]'},ݝLIjv`FL0 9gu&ū+8ݐǹ;;=*[E l|FIPPu]$e0;te,,uF2Ot)8T>Fך¦pB9 fw}2P0s@a(Y;.k=AU8#Յ\)9a-a7%I6ĺf-PDW(#a(Ua1$[CkJ7b;3Vw⪕FQֻMhO5Q^A 4Ӯ$!zTҌu7g<ب#gUe'ނMfqmʕװ&qU>fmb hG@#A{V2Ơ swXeGݛ"mnk暜VP[^ZߑӤH!>k@,Z,KXD/m"ccdɃK ğ+\F7Lۘ1)|mЩ]!Mv\ΰs@:5v ~Ѯ1-\  # l Am ke0XP㳋O#m4kᣆv";k-8ev9d+@k;Cwp^Dg/B0;}ܲCZB;Zr9Uj'gޖ]PRy۰O}ABǧx{wLߩT< Z}O o(g~f .w endstream endobj 3 0 obj 1837 endobj 4 0 obj <> stream xOgGVJa0NCvAWA34 '<\$ L6 .xd`$@VV@@C O4L "0E.wSNsZt~nT B!B!B!B!B!$/ŧ??:O?~xs/[@m9ћҋƟn/]"l{_|Iɑ&vqN֯K0u I9ZL'gA/wjւ-BȘ~4jnh` sg)Z!Ug5W!MYE~ SjHuBqV> ў'g n]mz@r"0-+++ LAv NP3HUN!]a)z/.sb%d0MqAWR3oXor&S!5cVT 9JU|5>ۧӉ'4 9JuC !UT|@BΓTGD,Bv:>9XBT+BHQR%S !!0'Qn|tw-yOxCIJV[ol](53W+2g˵.!z '`.Iƭ;g[k@??PK wǐP{٦XQ6Bt:9w?޺PhjCĺx0fyНlgYCWFUx#zPa^x?^Aa <Qյ-IW"1TMPoȳq)՗_9͇A7,kF+ҽ ժIVj) RP?j,IB5&U]?9DB=@{}Բި}'}^J{OӮB/2!>M+5Pվ:lAR*UȰ3N0}JCt\9VT?ha5'XVh/JSF[E!OE{:i[&7uJ*̓ XGFXS*Ce:jU7` ыWrU[y J$)A49SC@|D+ieJS-_ɮ>/#hz^ILÇ/շ KwɈfTMkenpj+$r2gtpBX0ɯ:e*_&| TBWDN R sR=>4Tв~iZA6KAJM +(%ui? C[¸3pnpZ 9ӆ^wdTx廠 o[Vz1EIݦewhWʩAC 'wbu[!Jم|"iw?G?[XcQ)]6v]sE%VA(FR>Z9 TUlRB˖f7ڛ` O-%x0Ь7n/ UG@1Elg9檛jsVji PT4 X-aElM+R"Ňuܝ7ik:s 2QtL9QbؗWnb~Q c:&6KPc+rAtC||= y!!9N/TEhIzTX^97x` w%j1Js'}bpsJsor&U9IBoԉ캎MTҡrQcUHLu>Iy r)C*>װ !DpJvu~qsl:nx^B9UR(^K1l&hiZ38wC!IW+T9B^ęKGUAQڸSw*a4Aj%hxm| M?^s/^g*)];@7z\o J:4lfՆlɥ3 ̺r)Iyy!½*G8ZCM.JU."OdKN02~9 }0n|tÍV=x4˩BrYيRe{m0 ߓRmokԃRUD5SS&|Ko>mP{ >ߙ8_Ÿ^A ߄hH dAaTV :[gmR8=tKM˹"T%IA8 oN8VRcEJ`4nT(:$PplE2'}N`W9Q+])C2uc*z~"<*o4/{6Nq`и/>@'+URC2織-E9OFRm庴|2몚ѡR]8]G;[TNCꪹ}*UwQroVp *]9߲JuѱXu lWI%xO&'T^B8>pQ=$RU(':Lo$F!ޙ2rβgTeh+p15_ DϷcp7ҕC q~~s|͵kJ<%Gћo}}ԕ+WB/_ YU髜 P P~O}q 8hԄ7T<@߷h8=X36NMӹFuT&eS5Z)z㍏6\L=/6OM|zz&S͕}<#kKz(H)p%?ٮR +0lxqzhy$ ǫ+8B/_o}t+) jjLejdE ԾWtjxmTR ̈́/rxx;Tc*7G4䃥}87z6KR^꥗N0wC%Ra Mt=sԪvhD͛7~b>yȣWGF~)J$3<_B\pGH!7M*ioA.liSzB2̥_tI3]?p9rnPɟ4]aAx\VQ6r'+W󽿤gi[īJf[L+ZE! P? 5fe)ͪRsrrr4q*_ٮ^QU!չFhO+͕>T>#m-Ju6d[z bRo={G@nJʙĈƟzJ%/,s٪y$6h)?:gP4d*˚#fY9v2Iݮ%S*+l<_$RZⱫ+r)ܗ;jztíJ|JʔX5#^=*lLu[,4R&e:z0h*cSFV7єP'DR)joHE\7~w%Ԙ9Wz?Ka?-uH8SkM% z`SXJR)CJ4~aތ7ZFxM?y$٭Raxd' ޒ\*Y~p Lz]jH6zעFA&;T\X a^-Tx_!QE<`/>a Nsz4Q|xqtM } :8zaĿE/\J(IiQ*ɱNJIO k|J`dk?u<$ޤ4QvnY?a8ђRC(Db[lYE!1G+jkw~)CMxj1Bt+Mq)'k6٤DiB5V,UBOQ++U֬)h,thB.h?=Xz1BՕ7\0sNCUE~5J(&e%<@ 7JЦTkrRj[}yj23/a#ϴ^ S9gRt|4g~_ԛ}Jvj`z)U~2!!C#]W)*Y~ˆAX2k(vMC@9j Z&xw} gY\4hve L)=/ Iamo޺) [5KHRGjb5:TdxZ&J&߲zz?~>yVp ܚOlʐ'*`i-'c` (C3ӱKC?q7nK]6(ֈ@RM["?vq!ϤIċFš7Еөu6,Į't-X7|R(T**5.J5AwIYeTloJ 9ѝ gT)j4t0JYxoJ%TĽ>.tT.TrjRVeޔJfQv )UԵlTk~/-9|:P|ِRE3R-ؖRE٤R-C֩TD*fڕRuR-;9jRm+JAs~cRy AeIeRz*]S(U҆BP|%~Tr 5j*U(zBTRe:nWIm-Ju||͡7_$T*_Tzݕ7&DEK917ljT*_6TYCψS)UVTlH^KKea1l_\6Tʳ5g]!Ig P|qOy) S²x{a Tޔ*9| cJ{}:#:-J)@-d/IvT C&]`Q|T6Ke;H́*I (xFwj:T*j~V T*_*+fM|`P W*W &og3{&5nJ  F> stream x\ɮ, ߯MU= \ ?8@7(DQw?pPs1gٗkl]\ez_=xqbw+O~Wy# ܿ,խq{uv/o{q֘Y57__!noO]kao"3Kܠ`y<VFb7f%AX&,fǩlɻyyE;XX7tt0mFMpio&xtRƭ8f5G?PFvW `w$9b}ǚIWkzɽ˲ӊŖ;lLX-KT Ϛ!HOL8Ed-߾5C7 }:8=/wy_Z+{o+ i؎wE[*)7)4P^D\ pBrЀf;k?'[ vrpIrʘrv?{{,pmLpӬUukq9]i`T=Dsa(Rry&?ao_ e$;҈G/,o8ދҪ ]t#@Jf#IY}y|v"+}J"NnE:v7Zl,$=iܫhs)X 8й&´s 0=:MHNyz4@W]Ç^McS5Efoæ< io9P`0d>#gIa쭧v8 [ {|-+oT[o4ԅ$;E}i(]CѬ]Jz)zHBx/k4K=Z֭fQ UnW3,9Jgu:1$L >`lnu4j8T|@zO>S }+6~! i\v%ǦpSc`hwMSB 7wO0ibW".cܫI^VfWh)ǹ?P)xhL.Tew%Y '&-Etε{a`n*{8+(59GquyU ۈ[zFLӏA޳r{1P9ێ!/e=!:,d'՞-V&5{Q78X GўubU6Y8٘'5p7VjGXN5ѡBy0'#@pn: [fyꧡߐEʎ)ٶsٞ)_ EGaC'yfSGnPuHJQfH[Ii9淃LTnɥ(ŞcJoRl=ꬻ;T. ,{ CzF=1nUztFm׽}%{A<Ζ;#ύM@Z>yo[uu1n!D߀R} j4ke<5wXŠ&P/fلfY5i!` ^A$#M΋xsTH2`_0q\h&wGu~QD`A$]u~CmH?:Ya3#t my뵠CP=/ܺJW8R*=˼2k7xVJsQ }^ vX䕈Kk~2-LVz $^ZԪG({ DE+Mz6m%O9rt8?"'ǂRQ$wv4#Ibyph~[d?yY([flZabXmãO`k4SrAh7H@î9lX_9p*m0lSSTAJHqZ-(̨2Vap"~^p)G\Ȭ:( #5$l8m(},ʩ~LHXb!d j"Mm^A^\BnXkʃw$0$QiARϙ>5=tdGkƫG<y$[dk6^jިH.H~b4Lv`ƽSAD1Xi"<h]"DqnqtDbk‰l?QVtV3ba}Cę A>AZ@Xr7^7Kh֣lX]wap% >&Ҧdw4re[sի 檮5:*Wl$YV z3YEf/Y뫬ddSU2L[0[)5Me"\ Wp?UZ l2).[VBJ,DSn7W:I4ˇ %|J\O^~mbUi`j;u2;^OAa! R I_4T*+dY"RM5[$rmP7=.ܻNmISr $z=dgr$'bLL&#e8En 3*% O`&jY SWMCEnde#ޙƱBgWVc7N;Cn1EpڅV"?ѝnVԎ%˦c@ikܥ<‘By_nN[b+v-,^0 B*NHFlA=ƴnQ맭 E@F'KMD=Ġɸ3){{kSG<ѺUDRiqKD4CZ^`#r)916N5'LN3h@f Ġǰ*><X6C|;0ڗEeɵCjY ^FqXM~LȐƺ^q$_b8Q 4&Hv4@D1V"!-4(ֶPK{)*!όE֟; K)ٔ9,W ln ZMlB Dҵl#!p܎;B'ާ;Rk$EK8Z]Dn_ N&HcPrLujd'4)=V}KNo9!{l>M쑑r3cVŸ o^d>>ᣓU3ZU–ɞ̝P[#[2C?"Gr)G=&}Tܼdvw=+vFe@SLR;ͽ?ud+[̑pA(DΛ XP[R@5P+j).Kg0{O֎BgEaFkx@;tn{Dmmk*V]3B^p|[ X $K*2y@E6OYrY^FV*[?0] dzW) 'wO׃ ۠OdNdL5=la~2u9S0T;7@6 lےZ(T 腔rw$Ww7IM$}M֞y蓿f@AYK~p{I@k'ELoo` g8ih>>6_#,|ſmZ4.cA3P =߲]"Hv==n)oӘ,}efdR8]buz@}Yp䴛8:υms>nPsɃtflo ƲeoPw} uZYƁYhw.9tM Ut!j20Sf=tX2hҽp:1. 9nja\o5Ͷ=? . b{Ef F uCEI{|eq7gz#fj+9ݡp[HOp [iJbWҽba ?6\q2m PrPX#͑/MGArnv aCԬ4 > o76|KNIJ;-~)ez+Cerh' BGH%WQNRQeg>[Q(4S*D"gյpC:3SSV+uToWPl"[m&MdKö }$.1J2{O8΄*rV1TGSh[yO uG-h b"-զ-&[3П!-#R%<ٵO['#1a%}('L$-`luJLPIz#j=sHjtH|A"a|BЫE<*Ie`V~-X=03UqOL)w,/uSqrq,ФY,.`L6f2̓vl O~4G9%K,xaO zqDDrz7UT՘\'AJ lO&#M7E^eC<9%*D{.=H--vAJD t&Ômqu 7bI 5$&;/FQ6MKizLQ6٩ރC TiB\qQGԦ_)vg5jJZ%1v/[B=o*f>Ձ\ fcm/Ba(` IyvhxUN ae~p-:z(s\tAӭ ۷]1`IVNJ4[Ƈ5.H6*JLjJu`dZ|O! x0a0SeF5.v^=TiߨY׆sTOkonihә|{HO4jE"&u /Y1}&Ų$&iaXz0",tIР)5$[)OUMh^ LyK_ ځ}au]w6@~ҊC`p+mTV4Mݢih*R)< l6R]a=r.tCZ0)k ~}mcy`t6q_L_Q͋H'roíǡwP{lJu\H V\PU-j }Najὄ4dzBkdsva!xXU(+>9Ħ B-+h;jK6z q7Rĩ'ZDslٳV'Co[yZEWq* -ãäDC[/SPъ|*7mؚb -/.>i "5ɣtuTxUY\ħ0Ώn)FΆ uT(Sz ߤ5:6c(D}/16ѧy$@T7ϟHO:]aZ:|ciۮӍE:iqƛ&M]t 3j4:>5:or[*S|v@ug6 ;H\YFnkZj1TZyt/x')|!_HIr%>Mq[-S'[zrDsu t63! qZ4jW_]8kcbY?0u#|4Ea{q/y_(_L,{hQHt!I#bYv N/t 30-$:x#-gjjS3̑0`nimBDy j[HGHN;OґAoUl鐳phۓ̝qZ:Qh>Q^G;îƫ'(䊏 cC8=ozxe]649Jׯr[#gt2,J~L_|y߇*4lAεח6L|?szZ֑&ȩX*zIeܑ7#,kmXiL%38Гʈ}R[xVw4yē증:%яWˏ/gΐ)*>?t*xTGp9/$-',<  [ xϏD endstream endobj 11 0 obj 3155 endobj 13 0 obj <> stream xI#ޯ9Gk- .h H&@\BVQTIf]p$sL?nKpzn,~!ާvJ וEA:$I;$j-IZmP7\RIfR@+K)q#)S)2K"MΉ&uI[6Jzxf)Q}?V_>F6){a3z8gQvz@h< bش7%#SOf,IjWh ʼtDJV<Ϡ1O_( Eά?S C%Q.gr d6k3 ;ChYAAlІⱒi a;IP2[aQj4, RƯgَ.9=18RҷywQkL6ď4JtO#K;rr2/{hlR{jMadPМ`PAM~ZBE:HBm7l{-,e m 4svB+=48c;O޼ON!ɠ_Ed4̱ MMڦNBuT g}~O|/ j D)Kik)hA-l? Z9DU!S0 X=Lp0@ 7A= @Eؓ%c<ҿդT)8 "vaa HXY^0 3L2ٷ#t҇p5nYκI d7U?ω77T9t -+ /NH[Û(l>O DB&3 Cx %Y*m6`eׅʅC_lXzU ^4@R]HPhre@>,/+ q\IS:2$۞Q:& ,DjoemTg=XA$sl0kr.t􊩧 O Aٓ*&.܈gPiӉ+/2'6FLUMmc Nk?OAa M`6i" Z(&ڏ~Cc 覵M<<Õ>xhu;y)Y=(W<7)Z;a,9#ʳN'BAd{5 {j9V]f^Y̎U &$W<~s^dceKžQBCVXl]{OJ ]Ic bуiW~~`.$/ϾE5@8޽~(ޫ`|ةFԜ>%BK"g՞@hm>U1>5_u1^ccDu&Z5XNU ڠ!瞳@;iiXRȀ.g&g+_5es8 ͮպN^0e+^MBꝪEAb̢ ?^k&l6GʲhUUȃ:\7ělXjX* 1syTh6Z^Thf{&bt@wDB,&FN ! flՖǝ 1Ty:?% xao0 hIZSo1m[f<^OMQ|RY框'<p˂[P=RggeùO1Ee+n:GH}h?.^:Rd-kރȷ[^F σqltBhNil91:[*~5E7^czist`MJ6N <ǔEn0mJ>;$.Cc8lI_>ħɰm`7 CX0z n73ՠ' c[TC|yDžaXk},us*l <|tJWY|Ծƞ_)Hy+")F UJܻKf=M|?,ۭ <ù뷧OB: PVwR[[Q 5`\vBƒRw }kl<)[fs}ے; ;x/ewVoC, q^ H]+M2OFqW;(ۉ)citft|; 5N5pvÏ_o-. endstream endobj 14 0 obj 4570 endobj 16 0 obj <> stream x=I,9r+<ϩ%7 x`}߷BR,P( Ui b_TmJo[?~~>_߿bۺo 7nq?'I~ yڞۿN\g ?kyZYl5Oxmۏ#&dӫ| u7w_=_4 C,iv/$wMi&\'?wGZ{V8Կ{zPEσ潎F(r{]G|bwwL_ +A ){%\eڞ@L!ӎ2UtՅHcW_ v +R՜ru{H\xVΉ?MDN`ާ@p.P! sN@B`Ui\Ye_5n$ >] (֮?1FuljO[{7;},Fݒh uyvIx2Qq`rqoBTonH)է!]h\8k5ujBP[b΢ fVˌ-mWHحߤ7> I{)HkpHJWyDȴAgob]hr+lHs2]t,M2_WFI*;u:CJ!u֪hUPx-fJz"P .b3klhZR=z}6/87sf UUb+KIxOTdzua}ҳHcҷn7qFA I;H+o:!㏨"SAHJգPMQYԁQ !􋜳w4&4{?`G#N yIZ&❅tdEV1!nn@J yܪHcv>no0\^dO T 2be)+ǻݜMR)16ٺǥ'X<w'Y6Ak{k)CZP՚Hyna;m"h8B_ItQAA\(#݆p՞y--5=eQXz$TגlA4PƊraO23,j8tL>Q{\w¨SԾ`p&x͠DHκB)&bOoIVcLo[%A@PCνЊ;· % Q !ϠrȕBpIBRy'5+"QMga_$cRY bmU7сfPuB$G"[EN ɨ ]oPEü-*2w1w 8㓓%=`^ HczDkVo£YbuJwM mnHʑ>KDRNHU9(CDI!~C­#.c X̓4`L%oaeo'QrMQ)E%U9(=Qy bzÀD_h(wTz∀{Ag f c5l|K<4+ud4@WmZAē| .^Ur7l? M4 7% 3>8O4џp씏?bkAsS#ezXHplRH)VH?Z ZZr2DXꓵ1ĹWaۤa:ޠ0K|r,w{7"F9^&o? F}wP$@yu~B;V&n*Y{'O ļH)=oRL&cadlȿ6~& ȝܳJ=plum$ba%raq4y#3)+*pa٬Vwv S"9!U ND gSuyA4h! GG?0MN(|"PWT``e%{ߩ ²˷u"|J59Vu>EqWK9Ϫ9{ۍ3;u,fEݱ8r9ǞsG;.w ts%Xɲr2́IXA7PnU9:s5Q~.Ls8r/>L:V:Q_d4,8 u4 tjQg&?gUXC.}( LT2DYxQz~ 3LTrZV}(?tcA'/}M|L SB݆{ bO1y CZva_PCЈ#2E )hNI ]U)!\l(KQnvW|ȶSvh ^V7Dۙ^2q0,8UB)E$ۣ3⏳GIMN!-C-TtMoeqUQƃ /Ս9攴X|dmb(}=P#:|$K8hBі 7_E6٭UjQSfMݥc R>W>h l.0dFQ[ 6N ܉a)fn5qPo%'n7tJz՝:s%I奤;y$xp43O`x,S"FjzgMJN!,DQ,Ys D*, w{emz//'ԕ1q_㚙w[ U f}*E7PNQfx&.5c*t-V4C"b IfyngdCt ]tM Ө&mnGB ٱsS'pA2#:e2UJiQe׋XW<æOV25 ej=P$-amݯxWv#D{oC h7ၬEN+K)W޿SK`b?u֎pތr)SHKtĝfadB7Tx48mwn9>0a<,@QY |`$v׺*|%0S[a!g;.޽BM`l׋rI%CVsWvɿ2*͈{qo&~P(A@BWt虫qS:⨐ɑ9 2^ú:KO_dkmЈN]pƧO"CnNwrS4 k+PZTcKQv &2>Uw@,U,l,?7b[n<=X8\:^*0 ~)_`0t9&fK0p"c2]W%r\Ct4|~>9ՒUUȖNI\.ZQbvЁLQGN^/Du - ]m6BKC%7NN'uի3kby 9Osq$~ץʳb_> YW/atw_3 ĺDZJI &_}1Yɿw¥\fҹfwwKco̖眇+Vo#+BZpkF_&KjJL݄a"{~#Z1-G]sO eDtTD1< 9dK~3_ ^ ^Р'Amtؿgg`. />w闯p38O NdO4 A.dZgE-[@هLo˯RR endstream endobj 17 0 obj 5668 endobj 19 0 obj <> stream x]Ǯ+Irݿk-ҕKr? ~_TFD=ƴJr_\k9~m[޿~?_zWl߱\\ӿdM{q'v}wO/q[ޭ%aݎB*oˑ_$ c^o;T$ w[)~|0ɉV᧼`=< lQ7uãY yePCџ >̎$G'wC^o~uV7\edEVQ^;2kdc-+uUٷӯpl8Y^OL{߁Mýܣ#(ncl>6 OƵC&Xީ{d5q\Y "XZ#xZ|MxåƐt/"'9/So״{V&K*0T&qBvrYv@q,-?tu$d\Ge/P7if+2ϯ`V)3dIU%, < 'S>#y>F*kٶ{e&ysa]2 iM9:nU @mPtEz$j;h6ܦl#>YATvFp }9Z̀i/F\c`Cǣ( ? ½+Qu!6PO7oU#,>"# p^M Kq<'6/wb7]Bv(4jud@>dRc!.lk,b{ E$?? VG\Y-he/Vd &78e<|ju}F^G`vI#}q*Xӕݪ})Λ 1P*V(Pr86rdb꼋wbWFmTнtIZ,hJ?h1a6RfV(5Sc߈#os`BhECe}Ĝ2Qd!O_Y$et"qǃ6D +0nqi!,vF>ZYT&>2Ӑj݋(;9X?u7hUlM/]%nRG*->ԻrUyV{ F|祇Pi_ḵ$ >99"#t33B Uq{{/9vٯPWY]]aQi=J,3W;Gb7If̊aԞ70%o0Fr>}֬`&]f14! `y˳Œ)>I&h%iqB7281sNj{vhZR.6TkWc'9XtkZ>i 9$64ft^sd:}KW}(QR ʨx55vnexG{YVc.%)QGۈ >ZAIUjX..X!z(>[jFW=S,. tX &i`t*"&EQK^gSA kqt̛T|MI#LY,p\!6|k𰪒]U敎;~8xVyD3QS=C $K(T|LI{k²nŽp,hN) HM hA' j9{LYJ,xUtqX{RHe+%L=@e,y LR~L]iq%PdɎi͸ٯxq3x* $(.52+g$,8cXH9UWeGk"u-&_GT$Dw(xL~R1K}P bγ̕H ŋ21OQ{7DNHP%"}T]iG#M.n0U w CW n:\B|1ZWq< 43􊢁M-LXQR#2;!r@n-UJlgp")ϮuQs&_(/mNUd9IlIͱƌ#J\v5w\f +۹.l<ɏ֪x@ OܕnL ;d'(3tSmb[%Q5ľ0:GVSXwK 9XYڗféQG<4:_OЊa 1{ xl,45ޓظö(p%;˦yzP?.j(v<'ؙHbeVZ*c)W(gع:,Gkh'T^i0ycuAy҉R.6.:)h2uY3gjVQEhL E{^E]QµDоBWm!& z +%9!_$&Yq o.M?fJI5L;18~(jikѯz m<j£H•e|A%fI2xBmej5ʯyvV tcF9fƷZ:gD(CVA_O)2pA aIЏ2W ߈ma=YQ2OTP*BYʬiC :ŞBa㌑>ssq&;ENv q(W$,/[SQlwM_//0K\v -SdQ.ݡE2wZxV& }aKf/zpp^De'ڭ42x`FA} .U`UqUD]Ɛu{+Ƃ10" B(,RfȂ uTj1nXdQ0D te_-=9E6K6jwrٯrsn?ݴ!Ox4Ԝ϶wDѠKŘAzbIu]ˈ)2 FdI2\m10ד@,/SVr쒱V̋kҕzJ ْDbYWWm'>7Sص2"ssR%Hæ@w1JQvorwXk{Aַ8x]Wpb@3ZGgCV޹_h^Sܓ^.(cǾS{B0\?LPfEsc,=Mzm+5ޟ,r({3}(HOK):P+MT)mnt<АCWdzHZ;rcupf.UQL]Ӯ%y_\ծ\Y$*P-ţ`*s8kX0ܿg2LL*"4+G~Gq]Bb&ue(!vG*#Z3")EW劬S](QqBu/Bчg{Y-1s>L/䙼/&y5A MDGXY)-B&F A֖ 9M?-/iA@;CpȮݶYrݕ&%yqդLG RvNnE4H?iM U L̐w`r\ޤ<&Nle- 8 mnmwShV}U7T &xX,ה9q-J\\RT4z#yj$k teyS+,wI5ƏY>#]߬*>I!=hc #9Gp \|)'g2gl~ox19)+Ҿv~HkW bPA l Wn9zBa+EGbi/F\n_aSWeڕ,vszCH׍EﵸņھMUiڥ.5؅&e[y^=N, 6\ ~|xuY~ 8{%o/#3}c7RG_>Bh~-??r|u.^5>C_ вEKwG(]ĭp~<-=@`D$̓R8\5PJ&aXB ޯ.W> stream x[ˎ, WڋG=#@uw8@&o%UIT$|DqxHpۏn~}Oyvow}~n??~mƬw{3]da+f_W}̤ZAYݛ-eŬGy#0d6O<+=}h"Nop֟Ê#?hUP8%K\}bv%WY+qVfe7`]e"rRvW],BgBrӀ=fP6m%# u֙B' h 5oץ&d:(uX9]N?H =H4.SNu]FI(P';ԑ©R!ʳdurm nhnHةUG5p5mLlg(Nss^ uoc!;PCSr9Jf8e"G|$/T­SQ*?kF&C;v7C=bÒ3ddw` gv܇ F7LDl Oz9^[^S| 0v,>! =r-ohH/-2-֕.8bG "K7>z 9+ y+UA#a_mK4[ A ̧Zm_gu+fN9]S3SR+FXsL#4RMu^N^D\ T=9iN/{թ#i!GTܘDf豧`W-/{yH9%ekԚi:U:k+U m?h P.3$;R"I nRZ~Rk2^㥪Ivz u"S ɪm3j.4CܠNP@f])Q>PO0K1;cVmk/ψm[JAߞPwՅGp8.LVTR@%֥(U3N .Q<9s5cf \k[K";Mw1rɠyԌf൱[{l2_Vi]`ݴR`:X6(aB%tjnzgvEqsիfAO@zy̯ԺN1DJ_ŒHqY*G eޏEK: ]nZ AҦtyP$~躯[|劯KQRIΰ.@b& ut8 + Um$ u"X$3i/T^[j@ibbK'X$Yy)ya_}p.m4 vPi.ߏ>Z?B![RߛN ($zl#h ?X?R!o0= `o'x0 endstream endobj 23 0 obj 3047 endobj 25 0 obj <> stream x[ɎS VIA SEqvbWR駯L37=-67ӿu5ۗfy2}&ߧ~ϯ׷33CsOSzHm6ʎOpjǖ}QtW*^C=k#@`B-gZ˻ BHXĮjS}gv,t@%'g7,=e9E%'d(a˧y"NE~̞{O<ՂNsm ĖЅP"@3!?fε$YZQ G%SQaNU=Ad/Sr,0DmwF)šsj/%ȅ ]W^]26TmKi %˖_*>4ڡW֝dPZae 0 @6 Sl-4kc〭.{w4+Ugu5@3hw^QUr\喚WYȥ4l2N;7#KGgMihs`D-e|OpTPV1@Χ&3\'t~9"S҆,Ҭ!UGg.!aq+~5~ )E,7Ǟ6ΦNj\evUwYMOĴnuw\0Lţ4:xRdĖބnQ3*{;_,^E65+g @q>.[6&,-%;_߆NB,1c,8ቤip - ݋hwW6^smdwD:OܪN3*]E%کAst|d= \5cqqk'< um͈Yʱb)JA0Gm5ʚ,1Ι|x| u'ۻFRsڄ[GP9Qo!Q^Qxm-Z $27ߴ.mH;\ 9p~QV3I zZjW.*|?s~ endstream endobj 26 0 obj 2904 endobj 28 0 obj <> stream x=ɮq☳$!@ pM~,EX,@+Ś'Vߛrՙ۟}Ͽ]ǯ_p[~i}J?پye"lZS('2>۫ ھpSKZWGVE=+Et>$4_&,qpⷸ~qoR+K^ծtY 9[eHoeX*?6MuPPڥB %Mw{Bɡ7+/"2+2>Ko<=ӢaMIV=ܪMA5_2za&a T֘3;|n]7Ưkm( `RYd^`hX+Vd{^ӯP\D *3پqME o1M_ ?u,+G.cU&&h5:DJ*)l I%&k UȓCu/E"y~K/WHw2I`:U"^b]c#ªTӴ\P{Ddk9=Z#a[;,ֽ j؋ڪfDoY.Kܼɉe}57fq;06Gˢ,g F_ADۧd-{-DHw2;($:ۂMҢoD5 0[YgnHc` gOf]L AAZ35:(ڻrOpo?)03P9Q%&f׿Ƴ3Ԗ2R6dh=ddu}9~EP]} Z;J)D-A=}1%58tdtgmP(._WC:HG*Pi6XX REl FuIgߝQ.PMeF` Ebs}'y^ݟÍV84O佣g}ҭ%]=rGHGp0yӻA͵F}݂T6EթHkY 7 C P% rQALv$[1!->^\L#upuX'a@ތK!I*]M$Dx@%n:!$h(N,ٌ1V ff%RxCBʹ^!z-W? Ujxm(wetLĈ=u3!}x{Yx.v"eEX:h!3Jآ.J"E,:;*4j?f0~n}Q!L~JԽ=@#қ|;(E"hBܚi쇐,jmJQ#UbsU[n #,y0/v^e`3?e +:BGʃ.zJ(-e _ 2crH{bT8pPs{KYӳ*SbuYP~@P'jNjrN!Lo蓛A+Rr$ڢ>t_ֵZHT"@n'*o5VJ^bNl4n;3+l$w`'\pJ;,Ozо0GZ.pN-ۿ7YyW"oɔ~B#{am 97l;w:ÓwG(?v#4%E-uq>ܯ2AF,A⮫Xl VlF'se*RRL(]<|CiBװ(P(ݠ.WR;m6MoAKp,!YYWQ@&ia>C_=g4zC%R%IAm3(~Aل$mꨗ.\li:0geUv< )O ;@mT-%u,!XʴI3!::/<~&V2ǸoV&rxĄuJ9 $rf4M/1]{Q Ε-ˈ@]RЍ?x9ɿAG:~QĜ]uo0 R[SwIC#)N c-T Q~^DQ얻B)hT ʊֽAho`X܊]u&D/+Sޱȧf>Cˡ CRYW˟88}dm Q?uy!`CFvŦYkd X.Md$0Մ+k`pM;D]t+;O)z EȌ䴷 7ZFCңa,QEGcB$s[$6qgEn:Jo4&֤VφQHCjzpgƔ4tW+PƂVfyg<`4_ʖayi*E 0[(%BB*Sc SF@#,>[4+ c6{T {`_}]!\|f0s+DOs(ӳ*}ӅDb߾lRf]x"D5a&ic1b{ 8&Q;GE}k`l4H鄝ZOؠOguӰc'+dGkY'8Kt^ EZXϒ b/ eY^gI0iZk>~}"x58Ӫ6!o$ʪ5j^oR2@yQ-!QfZIu0FQJץ2O#.3Ol"vг k.J^z3"EZ A l<ٵ`Yt~iS9^SekÇNʨ_Ԟ$3~H,btXS3T_tZq//QPh6d3Ħ)OZxU4e>IWȴFjfD"I bX8D rp)\& L4?GR^VơE|$K۶Nl?)ׄ|%y:S?pn> stream x]ɮ4mOk/N4N@ w׏("(o7u4R>R+{J-_nu+5~m~Wy_o}֯:k_9-v+'nϾ'}K\n-ÿeB׼K0!sMK7tٚ2lNh/Ш!~ye +mQ7uS O,6; /f$;?} *v mqɰK'wtg%ﰮm/JݢɠkVZ_*pq OpO>ٿ|v{YO0Ha@}z:5Gj_3oe( )K)J~ܽl~_N Ϸϯo!_|[^RHjw{_@! EI7EL.=5Qje۸2w׳MQlvjTƾ%5ZG{㱓$$Ȣ[|(Uեqiƞ8 [[c*Y*); Ah *Q B LאNX CʉSy%S-Hѣ(-C/IrY/D S9 9L)M,'1b,ðJ_vV){^h>72kQb>yI[-~l!/Sv&q@ԣ g#`UU4f EBUw#&ؐ =Ν lPi{[W[E21 [5T (JDgL!-t8("Uy߱Ό#m[DDkBi |ޱDnpM<³b|hٕ<N`תwfKAnp , WFӵm+$s(J]閪I'öfl-TZIQѷE.2j03I  X)>:V¼ڜ$a" ѯ;6NxsqkҸtfohˀz>@k$zp+<'l֟LFֺYıF+ rM ~Ϩ$Y: c6@$(ԎKe``ù':0R:Lx;fjI3v&+ٛ[( ox?jixW` _$5H's=,w{с7Dkw"' Ӈ|SyD:MRV@$5Ivް@> ק߶B4 l .QaVg`U"( +i6Oգnʚg?Z1򞸎ii?$Lof$,6}8{Pl >:)ǞCst)$B#EkuQVjqy}zv& -0P6&& Z `D|LUm~enuVaނ/Kg!$Q, m PH2ТLƕT R,Xؘ`B/[=d@ΫnlW!:VOHD9w}4QI$BG+&puCOoL+;d7^*/mPkFHCP9Ud=fD 4pPҢ=E^ a4*(N8 /qjVP#b- +UH(iGtSI[] 1BHh5Y,L&ﵔLw[?o30pೢ5, 寤Y4M x߻D>2@ wE6 _jt=oFXӹV[@RL@.RU W Uo1@rh>3N@ǡϬ;̀9S2 CQy!r"Q$1 M_H8v1s}IE݉ '_NZv Rð@*ԭ_;i0=сQjpY!@l*tl=PιJ¨%% #[w 'z49Z<2̵h g9h sh9xֻߩ!},\ 'Ywʠ*(cw/=k7(T*Lkde`r CM{ {-&J䕃J7NjF8u)!4O"QS;}à40f-P %33!^eo%eORL}y0D`gIDg97]7Kem͋DrPl/.#Ά񎺡 67lzr7;d %T_Ƕ;lŋ*UH{($G`[&s A;KZv,V&q/dW3WN)9궧缱P8|QDm,-QygDZc~\O*/  Xr7Uq!2*лLheehwzoF}Š> ռ.+J-+iY |l<@t}UdIOm ӾۮUu\[m"umH?b&)_A(d;]_V QXg:z\(a<_$P!U$|}sv51d^Ӆ{t9Y KatzW[21iTِ3JZTY~C=FXҗOL qHX.d5ly|2"[%A@/fb:wh*mźx9 T>'(񃊕O('Pڔn j((k5wVVu%bu0ʊ|~ #FW7Vz,ʼO5?bqs} }DGթeݥN SSu0 uPop*̇Eie"S0q)S鷊\Nv7_D{9\]`2љ+viA#[j17V#,'[t]szP8Q>Ga!3"U.ʓ0:rp #I _5::.1nw bά^A`jmE% g'&;P Uo pf.|E6Fh\O~SuI5$ǬVSA}}LÊ>afb~\,~Û|bjs~Y+'H *(^ T:tS ~½f?圷'& u;H?UW~T;@ՐfY4~ [eFb' dU, XKuB?UСigaŞbL 3̊\*J Wa4;Ts#xlɡ\`wd7hRlR1,7$A#nt 4m]Bx~'fX+Hf 4 @*MP7^#糈` qQHz &Ϙ0Tu5lf?UqY8%^:+{"2pY)AE|MpWcgԛ=b'ʗn&ش#y O22M-s0wǘX# O/;9\#2{pPX<` +mQx,ҁfLXe| X~uDֳoz n?1͉P"F}dyb?EΤ)Fa֥%Of͟Cl%_97gc>JUQ-Z;HZ&-]"<];㩁AM ƥH%*Arr,}(\U`'W\ETp3F ծP 7d+EzlD^[Hs mc2 d׽ ۛ-="1#D^fo+Hx(5-V61/̰o5?2Q׻(q\W2j?WSٱ*W(ڷ -ýg#:*?L@`Ix(29}E6|QM+s1𠎕P9C)]iy\Ɨ -A AIxKW,K R?hW֟tg1eEf󪿏׸ƳY(d%G+1FOfM8RV<ջ6`w5UX菿_/ؑ endstream endobj 32 0 obj 5725 endobj 34 0 obj <> stream x]Ɏ-9nݿ^5"hq}ۀpm[D!YpHAJsϲ/_wws~|ۺ?o7koq~߿^MٿܹK'g|_MPljkϽڿe`m7ȟ/ygC[?fo.벧$O-CZc[dyEm׎hYm4Vu+nPץucSr/.-.7Zƽ0[#8?lOa]Zn6+k[%LV42ݽƾ2Ivun{bVU]39dZ-6[fk.9|5و1M#ވTFp:!Bߩ#mUВFCCkbwԮvª9ҚA!oLUYGbDIPoJ!:SBh_ n8z&*yWO)J_6$g3fx]qUu;Rj#5|Msy Ǖg͎'۾6y:<}UN,g@9~ ɸ5NpRnĽ'V=1Oz`U!@W nI usNqu(ԙ?R8@+-uڅx KiشC ϋÑ `CCz$B{Dg5W ?BW븉 7lKfxJ^x3OZ+a[sv,@N-+U~ B-JH{1'-]dr:IK05}R,:JJIDxO#y u/ҽ%YgEX'yxbYvn=Oȗ:I]x[lZކ NfN0b

ӑ!&c=NZS8#,,f%G9e[EYjV;ْQ8INן%^ A4σMllKD@2h~?znrt/?",,J+ѦCؒ,'V=qQ Z*#Qu64]֍EVPdU-w1ZgY1⹥̓%gw)Zu^fn_CSbKZC(q:M~QW9}f؍̄Q6DsmrD2[PP-} *?Z Z lfIcHDʐ;cH!N[|{ ueTVdmr.DNI~gVsMcP=慬tOe9c#+':r(,| yV-_K6R ;.ưpK;0aĈ:}G}|oI_- }5Puy֞<}]DJ&<ޅI^uFQbZwA ףTSMmK1=2|$x&lI}xR?msJj09ncE9Vy9%i^a7hi+^CUru! <0sazL0RZ5?";ץ{!_g*MRg%*gՂj=o~z4*l@<~$S+ҹA:P=0Kt%|R<QY٤r2Y?凖pYKJ<"OVvVgcRh tq%kSjK˶dmWf_ H&(Bl+6 "NlK1Y:.uƾVUفPV+"UlEsuIJ"V+bvc UYQuiu?YƼz;#1Y Gtɪ~sK/MU%BBrvPWɟً~PM:+VErUSt+0'eO-j*q\RY[PO(qU{TiB}eNSN~kԯ:TKq֟캘Q/ ^yX*]:'y()6v:(B<>0ӥm :WҖg.Q#(b榾Ǒ LQ3,;&Yιv 9XSSm_r:'sz>%RIp خ*zgruDC6B_>^6;p8bhZPJ#Yhj``k?u1?uZkRw[Q򺣐'svQBq/hOUPK^GcCO25{?'iX)9nt.IG:>U5b=p-p\\~{%ůdb]sWh)o>[9U:"# P089\\pI_"~lijGFuMIW,D'0yd[/M RV/<40"KԀ{d* =QQ' C) 7Uŕw'~WUl-Ӯb˴?Y2w!k5l6a`pDᮦVz`TY:2h> =V \-bO5. 8ҡGЂ0$B GWC~PB%MP䍩?BXἾ9_ ĺ fC4A{`LbH a۫f[0>ʇ"OZR6 )3Kay-j4 P7A;qUe+;s ̥Դ'꯷qt&!&o2,{+% : `@^B%^O l(5IV{!N)tu#7zdiJ .+CΒU^oGЉT^-neBC!ύ9*!+~%zꏭjjZ}+Ub6![| IG˂쨛0".V\vɩ'aR>v7EzVAON_ܳߕFB\ܨYʘ1}y2 +% vo|~܄[c?Rm5=K,sF=٬%WM0tyeNitV0X6Į,_ObgA^Al7D&Ѷk(= ޅu,,j%vWkxdD$ZH/f.p:;ՂGxݡ*%?y2k1aoɗɃ8.e5Wy/i Ol= [\Lm%е-_\8 r$~O F1W1<.ynX,AW~_CtfY$ n9QZW3xB6GiN52jT ܆sLJSm ʄEN9?T2 xnt}=![VAMS8\3)2_alg7ޘs,oT9=mlٓI"bvxk sɿV{)I-Z_`dZ oh%K;#{2KS 0>%vKwۜ?_2&5_XX(VK|P-<ũse Kvvȇ\Nðj_#0$'~ c=6^Ӿw BooP]밀6򎰀`fp;ҍ'Afא,ķVh%%ǹ7K.~Ye}lsB $n endstream endobj 35 0 obj 4981 endobj 37 0 obj <> stream x]ɪ5InSܵ10LIqEU?3OR?Ǖϖo?RʿϺw󏿊wp|gb{m/%s%-[o6fOnmm4O7wo?yT5~[KòT_^?$e}H\OhI~s/)ö0ɁVQ 0jf{{{֩ʺ /:g{ !> 8)<|(/*㊫WLFk{aVx- 6q;pH)G]i5xq9ʯspSp3n=Ǹ*S|ӈ0\;,N.mi;a1.0gk/tÎ31\,?3Ã".6 G_X.DWyKY\ PP:ah/bUy>ձA!OBhr^dQ-aZ:IB,uד!qJ"B Xh#:1AZvrK e 7qU"Vx;`$5hhx:fk.S%܀/d;=T妨͢aZejN0(*E َ0B\hQ VĈ$"$$Fg˦wy}MWr A7{~E_~Ȫhaжh[|1NKtvbd3U449 ~>}9h3/4M6ѵ~! m?`VŸ<9CS)փdW(4^7;M..g#SkU>1qϦA%f+auX{˱G52L3)' ΎNP;nb^N_$Iα|w#) cSj %и]Rp| #_1Ily=8[ G|w0kdR>;g5"c#ZsXl@){gU8!+u^QfrV%/AZLqfOΩTi8&qo׻UxB[PulC޵?\ZPY TM*8%v`-+ XcPh<̢xЊJ]W ^۱Je,?:3ҪgS\ I'hu_x+ڧAE0>pW,2bCN'VUm7V%2(&~53ɾNZSZ܇P =[upE,oY*O5]{BӜFhGypm=]P-;xqw&|Py]H̎\ߑ놔%.н(Cz1.&%I,tvN )C@MXb.OD'wf6hՒr8[uI^b Β8νEhv~zԭX =ٰWrߩ<:1Uw F9_ L~b|.3w`ƻz:o\>G5Ƃڻ@OX9xY>V"nmmm=Py+HfLDn (ycѬj_Mo L~QbiUǤ6聡HۜzM61s3rMQX#%Ac@ %LYJFHqML3`d6D7T$I9hs99dQΥ;ʅn{<+Y$w2ϧoH[{P&Yme]̍Q-Jܤ/z2/Ӑo`0l5"uW&C SqgԐiI㤖p7u̚e";Vڦ0ۙ&Ǫl m;KS|BG\IݢaVW%}ƈNXsT m= O^' 2#ܩ>VvGdS:{MP& 2iJ**k ^ y8R$\ UVFhwtf) MkJ YPo`^Mc+&5Ӣ=1qΣ5@^GRmnPe PiFԞ>&ISÚj z1MF="H(}%-:/lW/܅3c&5g )fgğSAZ?Tv'ѯ{Уp<YeCkPp!<H(!bOtfʔ0FC3Qd-p@ *^\< ו< "_ĺl)ZmEBXS(ں&a\Qlr|*~oH@YX ΪW8lH8Ao!US!CڈC#0-cgA !N%Eדm?-wrY1V5sVi-0usP$*0џPu 2A]нih08OvŊV {ENs'o*9]'|NVNVkwk/TI\@/Uf0&P,ܨ>% 3)PZk|c2Zx 70q4mi^AW_ɡ@100.}۠D#,*Xؒʔ>=k+s DH>k=rЯgMtTp s۰ /E2U<<}5}H a̬C\&P@;mxe1"0(% Y8zS4= "O˾ЄrfMumesp|V Wj7QgD0̴qM{,DrO],ʕs^քQi,߮V$V-ë̔z>BAϡG& e AÝzvlM_ny óeЦr"Cł!ﲉaS Q~XS`~5 WK*ݦ_x*U&RC5 D_.YXU+4`sl:6fB~wgjUV`Tx=ipz=]vE/(Sڌӷ494ϝGTН~Ç#}!3#uUTi>YXgIFKSrjkԼՉV՚K1ŸJIٗxOPzĤjxw5pdi5@D6)8A 3v1ś5̎Yiꢴe/./UT8w~=FR޼rڰjVهU,kߩ/TP5+hWkOLS[ S3kh.~vCuT e&?4uSG_41[+VWܮމw.zG? М|mOW\~u<SȬ5 - ƼWp`x}n[ uhN}}K9 +ʠ9;pKRz*Ѫ>8@8 Iݍ G{ ? Po(eOo \l³CkGr`VKa1&hP#q歏Ts_.buə|`>ևjߦ`Տw)~Y$!4WE7@cO r(gl+ Vقo1<TџdsM,Ub.IY{op֘wfW~+BE7w? v^釧:?v(ġ.X,AKү(K fft&Tx?G#AU4 .P^[\3؋g_< ߿wl}xͰa<yHinw=O0x:p^R~x7u> YCZUFpڝ>ƻ>P}c =?Oݏ߻/fP! %NZ|t;~kZ r$ YdWVҎV>*¥%. yv{Wv=s+F Ag#qk d-aBy&}FOj3)`mʻ'1%߭$n1m%R?U)ĕ_Ese endstream endobj 38 0 obj 6133 endobj 40 0 obj <> stream x\ W9V/ @m@~  2~HJhSkr =$#E75mI_o_ϟ?R6~-޼t?~5c{؏ .Ұ~s/. }4`f=ܓyOfr,}Ӽy?ò0eJ\oI~qGKeȎWݷ6:oykW'|_ @$NN4ȯuQxT'BeJ\6=%_2leaqV֐|Q#yj~*.쩫 {O؇of&)?z?ay_>Se{J0rt=OH~2@[>'T V_X\TwތH rbj)*lf ` 2Ͳ\vU-%]E9B!OJͰiUҺ@ǧ&2H~ W8j'|ōz8zg? 0**#3:+J2pFI  ̮q$Sa%32*wOS{N@ac ,0YSk#XtIy˧Ʒ?e-6l426h>/^B"#}_]p`kp;0oԭB8@]cMa |ӑ!$4,'UAo7֍ck4H &^X`Ϝ.,02peDvJ}TH.&m7[:~;wG?䜀vCXaGaLBb֤?x8O;[WOs?u$eB&4q#IRwkE^3||胩~c/Q`kQ6]u^a]LgQ*YR-:~p)zMUĖ?$܂ "oaVك`LS)N*BLH$B t)1 :rooM. ^ %C/^\"{IG5?>LP @LPσҒ/aR,R y8cĺ< $f᥆TRӇ%`bH/A u;2Bj\ j^;01]h>BL9RVSη !Ë &_~F:(ŷjsk!LuNQV\=-7уqZ(HEN6Ƅ7%OJeV!3t\IƚH8>;@!X[R;<0A3Z\sKt1(H}(( ;C:b90D*;RV|D V$jG}RQ8cG"(\c+iw'EUؤt7M1F@E8Jul:ƣ/T7P韊EG^QK[F֍ĵZ $1im <-cr璕"gt'CfCp+7DCOҳ I풋y}lG^SK+5P9Ѱ=(*ѩ&QnWƲ-Dd|(rluVx&Y$Ӟp?;M*p۶`py/kyw7Ս;2${ s0zZx-wX1tQ=uvwVseŪ}{PBkT ͨ2{#e"Ƹ4̬ņBоw ߌ oxo#XR>Cݮkǰx;{Y/Fv (:?1@N2 o}v[W\q\۫_uox:AߙLJo䊁9 bD0H cuPNg)#R魂bj> stream xZˮ$ ߯^ko8 8@DIo<3SU")){1%wK$?]S`f{|򳁿_z~Y\,Bc!oa3xUdB^;h#0$<3buէ#@}E]$K -[H1 .<;b1]2Y 'YJ:L;VtkErħyʧB QK+TA}T#Y7f" MJaV45ݬY%3$,K V]f2B ,DWl%urL, g; m } n ޥXp,+yde1 Z(+?ܭ   [֛_"1kP@U'h]G]9Kc  w=W;qKv_~*MN\>kxK092wGSJ7W p$2OK@.( p滆9 kt/L-Nr<ɴU%^BUЈM':`pZJOufZ]`;N~<}h#;FqTd1 F(n"=؅DTkH4DjVB/+  5YliT bjY$dVhky RT;; BיhbBC$d0!.BMS!Dq*zpc{TԙOքD7wkǍÀLHha5̭\zN9h})ph*:)pa[BEKN99"7e/Z`e/.iN߼JP2$\J}Iڹ,2 {#gy'1^A-%T%vUF/Ve2&ǟޚɶ)pȌA1zdh(ϏZ̷r_sTA_3uZ_a@7Os+ rPY\j~T,䏵!Ѽ֜ T뒠Lh& S,Hظ 8KMYΟw =Ig Ӟq)|@a.Xy$x!`yW!F)8!+'8zz?ovN Hx<"ѝQn)-^n$TkOhqx5a`o E`z]QXy/. :4u ךȑg\ݤ=,Zmoi;\ !:"# Pi~;'5\e 2*@Gr~Hх]ʠe7yyd@awI2d'.knOx3ǡ6V{ֽhzZU[h%2GcpN@`qtsfe0;{.edͶZ Z+5Pn|I01Jev@jzPZ!B#̚sZ/.˙}iE'Aq6h zݴαO޵ S#y6qq8N{xqbG+d]'%2:#@o.[+㨿Zlah;=Lv!5Wkw!Pk/S䊙USl'͹))> stream xzy|[՝9w.keֽ$o,/ɑ쎓8XYlv&uƝB1]A P:S`֡P(B 6{S~+6{{~gv~GҡcE=6O@}g{rǞ}zxhW|aCŝOkn!a@3BRktdXm\G3@=^GVX\/Ȉ̛3ef2]אDx?Bv ނwPp] נ#Y OlAGѯ؄WY'H&o ގb(ܼacIqtQȅ3'5t ĘN5;s۱ ?>۱Cxn6ZJ!K [S-ka%yPKNo@*/#F1AHf}Zyc MhjAizimYtA*}b["_/N!Ϯ.0< a`+P\ړ,d͝qgNqu@bxK/޷L=v긪nD%і.$:c1o%}#SВm +a+ІN/tm DmhYҨ7z?w>%.S~֞V:39+WO0jj桛\։/ hqyL]j{t; ])@ʨ#6uv@NwĐp@Dz؈ !yTmJN.m4r6bDZe[fxa̖RvKKJsBjOYbb ӗrK㠄g)c wu-&D{_)ZDwJL]婫7fN,\&m;h7>AgܘjqyM^꒬) š1ma`)6? qli/a(aUg oL3,:탶3"RIM$5xOQ&י(Bh+G ;4zf4 f^%䛅WAԠ`8EQ;B?{g(JcCч YEcbr^VBﴌa Ѩt#:#; *͠^o8CT6#}t&076ϣȒy3AƪJ|q,Fj{NM y:LC&~<3\yd}T{7GjS2ӿj8#dzAmhfgnVL0u K*KTRjZ"ړ;ȏvD~}XĬ}#aY3h wʁc=yGzE<[l(~M!t/ <n*Un^D&#汓K[1)Jb(T('2?|T.7KWV˯h)*MĢ)@AgPv#pb ~W: 06*@ N8@4Zyr)&fHWF56EC`mEͦ=žPW۲n+]n?.=Zo16խ[\vґx򶣷+|E 4۟ydk}F,f!50aXC 454QY"@EBU>A̾5}L?$~Q{Q+eR4y`zgTMXdx^ͩYN2J%BvLXM _"12M4, Kˆ=2ƑAoo}X rQ.H6dcz l6PgԦ%'J"%pX!:%ĠD 0 ީ4(Ȳ Y'Ok@P$֚5MęB_zqgg 9˛6SO2 )ȅNԡ31F>5LGEQHv7>/o"c 9 J^ Z#/E $-,yؐagJc%!vi>0aF@%Ut,`S(}qf.SkbKw]dvv??[e_~h+_/ƿ)֛Rw{>֑&WPV(+/ [t{͸n-rBҡp|]CpjGjB?UsZfWyy[~'PQ62SJrPЍ!Y78___Z3""#:N KNbAј\M6-+l&Uæ?]ܴwzjrwӽ7F}b kZ4Ioԫ-\zU6jzrxd"ͅ#4矀&ʻ;sJk077:y=4`!<ώqs6pq4 W@Nv|y@ a]8'tc1]ئDJ6i75#8vc)6Qodaflz{ǎ8jȜ[֞xEfѷN?|̅E% plCI7>]DZ|IPawNUJ"Cw@<JStV:giQ8XyyJWErt^$t9pos'|;}~[ ]O*u.6ݎ_MWnA7mxZg+Ec_eqh9BpljrAnXu:Y $Qd\j5]5\Cpa.OC:L ͜M-N%3F"Ȥ {E y뚊CE:J>mzǬ3}O#X樹4M^Qh)$D ֺ,S&VҙJ Bi%}Zo6Y'|' `= 3?VqӔSL9?,{ o:?! 6}yUʵuaɟKEv8[G.>#a g/_$t;wiق7qnQ]8>w1B㶠iT݉sv#񎙏x5. b\ 3;:Pȸ-p6A{q(ρ7g7X_A߅h~)cO_u8 _^O(T#> 3ʏT9]:Ƣ;E0(P(uZٶYTʈ|G\-c2`KdA^<Ĵkdz(F`j9ns((恮A?1%@Wd!+@*8$!;*p98)V}x1IɘYT1=p2V ;/c%dW!7sRj'cikQN5Ds29hHfm9$jEuOmTv9D-2vb#gBdi] _d J~1}bЭ:F*)C]+y6)vn1W'@GYܡu2%ʈ|2} ]@#}5N-dQ"s&>bkPmFR$:j0:A-& 4~VRN{#tQiDt% >B4dn24M)RME)*C=hrAũ\CW|$~b/0ڞ4cZG]t@u7"= "ayH-ܞ>*i=l%}dw22\>;E"2:GY~Fh ;Hgo^tdLڗCs-ogQYbzՈjph*$IceA_4.]\lzр,Q˵{?h!:LY2Qemd}x_5rzZ.[9ҊT)Y?Q`TѝH{4zajDڃ֓>9͵~Fh$'syT}:j@KKҹGkf9,#*]2ldDFh;gPѝszCY[ȧlfwl@Ĭ}$T2@ų1jJ)N\nF}=wFh0TwM.o׸t #w#=Tu|zq^.]{2@c% 29hxVY=$gA9jf ,!%,h3ܳA0"@SABgH!l8)ԶC?޾\es/#X5;jDE>aK)K6F=淵G}vc_\-s^'pWpW5pQn)kz\>Do$j?\^6/}N 67Y/,,oYǜYkaOCc,u3RX=TS$tRBɤ^OVN "m]2e`0@0]\,[ pR#odny\ځM瑅mi Kƞy7ɠm ZZdɠT"=GWvL2PKKWUI` K -Q$L]i49&2@^ɜjeR>Bb̨@ň1NW "m6&]"OfI8˥/p`<2!OꩦIXj eť,U Z*\UZ@d@PQ)2d̎(}>K`Rg34 GY i] luͼ-)Tmu kރ.F/2S3ǢZ]Eο|w4h#_//o9jB`8 ᥗ±y92SeO56ڴSXrLf F/1.cώqѫǮ>v5u@:NӠ&o5 A>Yw9wLB sU/)<K8}7 Ɯ'Z(IJBYC* 樹|%ϚY! +nXV2#6` c~~gƀB(av ݏAϠ h133 3rV _&0l7\#4b)-e^Vw,KY07.;NmXvݗT c]S*ә)])/p Q@ߑےRS oJ䴤 b6㔵?eh 0!e?>?##!+!3:%I>B endstream endobj 70 0 obj 8220 endobj 71 0 obj <> endobj 72 0 obj <> stream x]Mn0taCb !$Q!E*Vy0Ε fv8k@\@Etͼ{YʶCߛf Wxgu&6ů/q,de@:1 rg:O$ e}9=25NaD}U. endstream endobj 73 0 obj <> endobj 74 0 obj <> stream x̽ |E0^U}L=gL&$3$#r $A TC]tWUt] ,bVY^uuEW]ueueUeLOUwO~~z_ 6!yɪOs %ׇ/lqK{:}!YĆe+7-p!dj?sJVBv9d&}U/98/:?Yٳ wZ=^qI/҅9zdXյ<6#oG|koϺGm9M:N t!aa?&Hp $h2[6r{@vn0΋F+bU5Dm~ȆQSƦOh4yi/1s9sοpAK:.[޽⢕{׬]aŗlڌ#N3(o^A6?|/}I3݆-AAȼt=ͮnԏ~Vѽ@oO3y;ЯQv@2oA׳{@ۦs3ĉ Q_ 5@{dW\'/Trf]? w ut#h _]]nC;}U.ڇFWOh&Η!Ю}~!y u3yk$I#Z5uF:;:Wм|c3=ڗxj^h^Xxowe?З>{o<Dۯ `aznmmB7GByE#t+/S}Ww^6/tR۷7wF;;:ڛYf͟:۪f Ϟm +4c^mXcl@A{&]́fa`"TZC3Eh=uաK[15}> mOPsۗ&EƵo>.}{Ǿm#![dI6Wσ :7>[r<`O)`܌y@ުNnu @͚fk ,H+WJH@uclF]u4pRdn]0OŁHEI5>٦=ɼeO*YmnG}/w)MiUR$є! #tqt; H-'4lv{3#.?/Լ=CJSJ@ꑎաDfj Cj+h~m} 푬P}64͚7cӸ+`9~ABW͚`غ+r ͥ&Do$J廉mcOyÈIZFK%Ϧ<џrD(ftF.'D#z^|Ev 8a(6}CT/~%E8( X@{ $\Q x`zLFBlđh6i1)ھI{M,E)x^cs_p?7xG'Ʊop}e/ NTMs^O&D{|߂ȃD=Jq5M(KZY⳽h!{^FKNZT̢D/-$<-#>=>FWۋi/OVUOZHl4#-q[9=269Z-4HHG C3Bkd>ݴ覅E?-)i)1DK^ѓmZBmnF[ E݆j/.?{o/;n;oNR "m؋kӿO櫯ʛrWL(Ra%z.I062k7S0ShB-o3lzu}g%.FY-DK .W0W; "(kjR)z3N5o?2 k ȕA \cLf˜to}iP03Uh{i6$^C5AhD3~HK}ZK0mhb舞6L0)*EEښ,gS~!_x=OzS~-RK"9/=8 cQV|@r!:&'2mps^1)tgvu1yDJ\B PۭsrYyHaJsdEWQvQµz\7- e`+(F3j[iz OI8yyk-R1tSJ(M#p2_Rht':n 롧}Aqiͷ㑃xG.6{>{ }A)?hckD.3(Q N.-jGc˥o{4Ǖez0NB-rk?nmxM椯dM:Ֆ~#Y2Rڝe&}'RlA9N1fZS*Q~zTF4xIh^\9V!vNi(DQXXTFܒU/olh|}W֌ËPnxI2я˱ qS,b3v{EFnҲhEAθ?& w'ȴc87&%̏6 I`/2ڌ!#g(XqFc HăٯA1q"WF#&&!86FܭW5Ƣ&0oh(4*R*B;)0))[?hփx~^iTUw8(c)Q+ɄǏ!ck>yL⢰0ia/Zܴ-!R/2-5J Fy# m`a؏}"c!3SX1[X_!s[+Bv5_# F&┆)Qk8{LN,s/60iËfmi>xp\Ϙ--t:\'8}̂"|3y7_&aژ-e#6'erB0 ZJbZy2ZJ*#?k޾ؖU:Ybe*0'ZlGYb'#d-z9idw>=iYeZ51SZGsE%4(DkFZs hCQu͓56n͂_7U7 ٳ*'Ooz}iWeg;ygrë 8 !C>6uEpE$YT"q dђ_KTTįT@PИ>vZV~Bˬ PB XQZa@EX@2v:(~l'mdS'*"B+*-u"_X5 3XGnU=C):>Pa[$eY^2uvι~V(Τ2Zvά@iZj[Z Un$mmTTmS/{}}F khH1:ld e Bƥrυ-&%5G1w%G]:x冹K~V{nUo]=BK*U(MO@ #2>!3!ٸگT8lƗU ##/'^^Y8hx4>*;֐~غ,ZgXi& ]Nׯv:ܣ SȶjaS\E/7 Xx-M.ل,&ksC 'qiV{ f~\r Q- YR&U |J)&d@rs\E%u!ħ\hm`zdn1"+ڍ~ UIcg; vsx˜T.S' [4Hz'|E:֠5fاTYl0$UM0ըSqul'ԏA4v* \=uc‚p2[~,Y"]Sx Ũ@ݨe0鿽!6c{I)I/w4ۚ=nf/j4{S;?f/:^yq9HiM$J&r>5䎟?Bp< hd;6лrI2ƍWf M&eO IY^cSn;ς_?d;W' U$JO^ 1HL=Jb^SRb)1HnZ ߏؠzCSQ5cV}}~SE3ޮ3n_ticF?6{trWy+ݒ$I͸ ۮgEg~CD_cf_ ~$[ v08" @yF2'"Bɢd>]F 逸}EϦ^^e,r_OYEq)5A'n8qQ D-b=x 7lRLZ$H§$1 AAOR+e=>^{\c|7- d% r+ZPފ EOIߪJ?4 [^uvҨ;tt}Bl>5̵V;:ᏛH{yo9)//#!!:}^3 Ȋ5`bQ Q\B8XĢ{X8M)Yؤj}Ã4~VA2٤IijwfؼX wnu [Oʮ*+-zPNkG߿p΍kcz;:p`nZ;6,:y-JC1OԌ02"9`jn!oX N7&F&>"øN7Mvl?^l>Ȏ~YݞEQDQC9]ےIr=$h5-] IO o0oVGAlt&BWuEs>d&fNz~j~SC@^zhCOG!$+ܧcu4;8e0&}w77o~«7E@[C߻{Mv㡺>V?"2CB 9P̄(Bgop0ڀC`CP'&Ź"܅Os+xw]8I7~Mh#Gf69NUj āMq.S6:ߖ1OOCv 4z=ѯcocT6',>CT~' z׻\]bnEzx^%`hѠc5jۊ-Zh*5[8G.b+`L2feڌi3V' q!6c]Z:662Iw؝rmjHqć3,0.{7|ms|q˭#[#S_җBKd]Kpq%V ,Ĥ)S&M ?IEʁ,(#3.60!k\`quյ]j*l2oeAkPYVFVX|!XL)V VspWWcW>uX;m;vȌeɇ/-_)M%LJ[YJFwFFWdYVzSL,۲Fw](AW4ܪ!WX͡ZhLQ`HQFH,߰HwތPQa 5@R:MW_ mbD0{Nk ﹡XZpfǿ l7v=fA?|?TޑMjH8ja^uTf}ƣ`HYQPt'scx" `TKa jH|jx(09uLQ'.3"uf+4XmC8 TaioPn}r7O ԴON}N3aܽg汚e33)c7`ϦxÂhX)mnMpkxpjlK󿿿W kZ o8A{G s5T@ $ISn^T/(՟gT+rAWACԟS[qY1Vee38@yii&Pi4rGAY 3z^ÿ|d`##́">2Bw X͍jƓq`9zRoNfC9{bآd:;;{a~±ҵەly͖Ť8jK@rryq?Y#`Q1)ȪUUC\ U: p{ XAɝ>*$xY!nfOK/૤O \;=}a!`(H1 S"d4D{ғ!vht|U"e3?f&{N^{9S6*jOyu?ع(xϯ/Ox,TuzA׏{[{N9Gs䘎˻Ѭء>8r8:+C3ހk)]5(8^tzכh;ƴ+4+zr \*IL+Awf6B\BQ n&-3Jl :5%p%3YMASʴtIu4/{C^sZ1_HjX.L])+JJU-3N&C4nmmkyЎ B>2Y0X8pihkRpKt4ڒR8=-d3@'fSr&ՔdVDP&AQ(yLYn)ʋ,H&VUNGOJ Xa3y‡~%ssN{Xp;Oν95foe|3AOEӲ+Gqq]J[\a,P gksk؆2uLӌ>rS +3p\gg2 w"Y{lDd'oLc=)2OyU|)9BL}g0#1rY3/ ̼-ݓ1 ߄7w'M6mnSfN@l!]xō#Z\یȌHgxVX?n,R_4l%2s4қؒAĠhbPkkeb4eUS]@nĔW;gP:;/\{;~2w 0zNXX:_]oi3hI|eBFG/L\SuOi?l=4_fTF]`KYYZ. v*VRbгr[+EmJ8Q`^תq::' TZaT?^KP!g8 xz8qGj}٧7zl1"}^jJBJim~,1&6%8psϦWWJk~/:;n$t'9֪ M: >=lzCS1W,L&/:MR%bE֠ER 2|`!0ۘYT#}~ nJ5L8Sҝ/?8_{0񩭗߸.fhqב ]*>,~ q@PiÙTfI5jԚjrY!UC`C5|{7P-v6,}pM_?82.`V|CDTn$ Z*WJJ_u,X݊ EY<|rf̬iKv<+KʖTvvoX2X2%Yb.D 5PUU8j M:\uc8A"p. '5XA>Sk+ȧ| X-ez W2beaImbi8cj%x@*\TA\W]=~|pk| ֌9~G=˩1_zEaHy%K[M?X`e,7yײ+v5nՂMo[{;'Qt3_LO N"e2s~)i Ci/< P}D*C_WR0)dlW0Vo&yu"Q$؁"Cu 8Ʋk R diTumstx{*UDUe.]!TE=@4;ĴCm*Ș.9l~7V'囓&gFM=9x~"yu g^<}֧}-\tXXwy̌Wߟ~lzS?&VGrAAm)ԗJ"xybD~lVKdl#TDnYbuG6{-k"9.gmb; QC@P;M kv.?NH7~A@ HտhN°hq} y2 LKu,LU]sUM"ڕ٦115**F4$K؊QJK5n򁲼B,s/V^u|}Y4zeGcƎ-|bVQYي .Xw ~'$0`?rP5EQHpq.G!. x%fSMY)~+ Imy5$y1$kqBY sѿN}-F|2Ґ}%Cs.~ l9lx)]5qr'/9W%&B̢3$E<.f2i@:P;Tdip dND\fdI#:h'jo΁CCno>h)t/|ٌA#H:T.bMűh@O5$'o~s8}FN1Y0W\猹^]>ժcq .qbgAdM@shq`Y!ؐj[p" N0pwp7qq 5#uzUD'R6ȹY. li -5_g^a!Txlrf#˖ s&S's髚ZywY\w_ZiQ4(hr\lm!ex'|l͹pn.uZs=M9$HvՌ&u{SrZ25̬(3l bJ>ŁĈAl2bxj&j~+˕~6C#7:_{Ӄm:{[ZQY;#};6v;+Cnt=BI|+GFr&iH/i\;ǠLhKaT ׭ÜNIGXqAO=|lnI9^rStޙ aT,j bJ` ^-G`.斞=025s53G~9ԯc=jpL.SR5quG6 lk,{YզSR%!pzzťUŬyXtƑk>O3.g@ǽq-n>o77R |-N CrY鉈 SWfӆ,TPVM ."ڜTǨHc󖊵|z۷}߳;@XƠ) ~ig2&E+40T]fy8* AξLk &hz׳˼V)s[eni2 16M_Uh J*JeNvoz/|^K_ $$sCJz`a]%e׆mKf օJ^O[NUUkl2^ oPsc#duȮ]jU"5|_># $_Z2L(&~n6?__EQ7GDbKZ >j8q UHǩwŐ*u0~CKdnD6M7# lKh0i!e'0O p,I׸ ,H3jإNEZ W U]Җ ([D)h_zyX_/OP%S\h[,% b{rs§MNoޏs:31h aLcQ&?H|KbL ii7X@\6262a,kvGw&?߷+}]@P <7phENcwޡNDy' 60v~/LXɢ!5@oyLE{Fg6EyD *w ~co؏?GYlޜM[nn[vvny,ms|_LHrjMbl ,*sz#7fn鷇mkcG7J4 K :J?:i:>[u8E{5?qm}8|ڰt/vru4BuZ&go49߷B,Bb0g0HNl6UU*YjW6[W 2Zr* [UFq9/G~&[^ɺW\Oth~-cJ"e0Nd=)]oO?lcft[2JCaJ%Л褄t6QwBU& jTuoTGx'\1 t)Kg<" &R>ܚDwu>m1ԶV.['uTNA:SBbt]W ]?ǓڵƦ.|/[#WUyJj6MYӔB z_J9[ewHTGEп&bJu%B5yCydd$mKKoXTTc"5^%E{9& 3X,ũnzKot;m5 ])UvjTvHݯ ¿ٴQZ 9{]^;-s,<(,XRRFѐm~Ju˰o|k!X8^H@P?H۹u<׻DAcfHJ^=Dt^7qǮ˷޽]7k:n\zx۶~˒Ή/x$?e<=2?ԐT\J/DA V"$jN?Cp0:<\3 lV0JA?Vl7`l-dn:N.;KM3Bv5dh F`|2'~ewң tmGrƮ]I %=~Fl]Kb{w>S2lew:S0B2JfUSԼT K6:+ ُt8 znnNЉ: yN9E[nmU3a`5Иa'l|켲lEa`R{ [ dh6`D48-dD7M֘<I3O"fgcf  fc"\;BkQԹڇu*.g. 5pQ|^x~$̅zͬ=puñ‹{ NPXAt &^8*a+}T5Q/)F W[_~M6Qm5';.pNikL[7MLXXfZX]{[ߵ=jKگrff5g}8k>}gF_rjr9;#82xAz. _u$"D~y `R!)F S7Rx9E?/z%?֕-!ؖeeeח]_tkXX\bG͎R̮l\V=F1QRaC2 CVl<:ZI^flTg IZMujC^RӠjZMMۭu(C֒YZdXZ򏰴үjDi`EMds4*qjZ@^SMOMB|XMK(ࠤ(jڠ;Fi#gdima#Ki; gi˿-,FiPtAiy]n4`1m,dlΧ,]ҵ,]ciZb7`i-B6)+X7>t/Y۳gPSޞ{VWƬ\Z۽lu]n꬘ձgUnjeVvzOݜ렞PMEU\QKu u֯ZձPhHlRaQZV1l&Z@E==~zjT qHM]z@AKjbstCj5'cp] yrxu  %g{-ڢ mh{Cl:=!`*sv]ݬ}4jX ҧz~=_ZZ}v:E;XjmVױTR֯M.Hw۴6ZOWAB6t :j :.T8\7_WnZn1B*Յ6{ aCjk}}_ֱK Yƞkm){.FwM{U,Pjm] B /l6ԧej.QkZžA<mZOSZ5\yEkbVRapڳ[ytW KV7@L/-{^Jl`^s%?yc*(xWrP)4A૛ uf[z7wmcⰗղIɪoտnHCT3KmdfxREà]ྒ^'kXI:T*d=Q<3eL:C=MZ֣vk*g=Z8CX,coutweugOaɴHX= 3T.R:D+TQ-fi= w1<͝j8ӳi@ ve֏^?E֬͠S=\бr0󝟶ƐlVdx\Ad:BZgҋZːɮY[/I ӵc}H6kzƏf7VE(_Ѣ?]=Ღ?޳9YϘJTed9 />߳*G)dƧ`udR`=W(8ןJUT8odU!q:V5 9շ1}|x,yS\^K=}xnD1~,J8O;x ?!"+Sp,c+`?;;v?$r5q5_OZO H\fcohFڼ^S$< >y<+x`KOc>ؐJ NM`cjFp 2Du3XYx"7rx8]go?-EjVzk^˫5[)qnb`So>gX^.ݶtҾ]Ou޽ oܴ&s=okȶ-1'wvۅ [G,s`s_[W@DwnEY9d  %$qk ZHibqɝ6XR'0vt|} p.h(Λٙ6qޗ'7QJ žooέxCɁ:) 7rOÏ 3;[#}ΰnZ~aYa͏2iMӏAa|G2NQP-D݋W}@rאkFI2F6B}&VS2m_)) endstream endobj 75 0 obj 20235 endobj 76 0 obj <> endobj 77 0 obj <> stream x]n@D !Fڀ @H@,ɑ# >êl>(zy=.nߟ┝}7mlc_ج;Szr9pMOj:v{/byx_a~> x:i8|:^Qn<琿C,PkoñUUӬf\1/q}ZRQ Az]H蒺OʓC?ˇJ+2N~nͬM.1c_$~e- :SZ/+шG>d N+~~=f -ZoiON=c_va11'~^ztw_bGN9~cⷴSߡw'1[b=}1[O~Ùt~h'ɱkרeg~> endobj 79 0 obj <> stream xW[p#!l ,.bv5\EM!^d."\dC$^[e"BtRŎ$\2 @i&&eL@C%-L SN!mh 1}ooGD@ZA-ړP_ME;^<GS(<io=;:ڞ0ǭ?A{Q3 LmKUAFhvS덖8E0JެE{8c9YcU7oDѿ"G@3b0/4;LwLw^#wkw<8$,. xp~74 ıR032ǟ U8 ?c}ށ`F2rp7씸nx e y^'qrJ`xau]%ې[Ndc /!\>!PpKm ˏp:ʎi=C] fB mί*+-ns_;B?>Ԣ kv\{yo1#]BŃs&|s hܘ0cO))53MΤԵ̱ԝ5 <{O G 7]Y~e[Xݖ5lӖ 疪jYqښR&6TqTUAUU6ʪZ;R&w{\fO&wsݍj\f3<0 /p"ϰc3{nE#^j{/zjCyNNwzea[|X>"]yocǞ=6hSW`br ['Q嗤gW-jg4jY͖9X-u%Lv,d.)uW%>VĜ%XŸb;QfTdžZh fRx/[/c~i/ ~Ye:I/y|RyRg%d]Kt>,skvk|jj/Kmw̖^ӹeff-)Q;M$Cr/X")c?~i-zB9D<^>%n5ƹQč"P,6mno9@"> endobj 82 0 obj <> stream x]AO 96О&f&=?´؁L)VM<@x7kQ13.qe0HU5fߖsGcl_[2opzqwȁ&8_{'Hj[8=O6=u.;"_mKuw=.:dKƘۭUHw>,K1)t~ڀ[ITߓbک}Ymu endstream endobj 83 0 obj <> endobj 84 0 obj <> stream xY{|ս9+&lv !l^ L $$%!%q%ƚH|ljD"JMXto[*郶Z~˵Lof7<Ծns2;̜9tuqm# ? :vsXlh=?`c GZ`gc˚ueo>r2QL{G{/^{33#}G?uE4 H3fl{ L9́d.SEp^n0Q 8AN0{;)G3`9ԤfJIRя#c3hc83lmF5ˣY&ĂUO-&#oC84,:w'\a=9 GQf@91cb4c1fdZy_n.5[mZ^?ups{ۚ8{&ka& &&Ĺ@ E /aUJu3F/ϐx((gsyuuX3M xK1$?~HL4Y#ߎ,ȼab5NEȎp*2KIZuuRpΞ'|t| yI*vݲteшnU\FddgJ"IQgFq-ȉh6E!bj.EEjn4d2)467'xZ*pyxUSZZ#\ Ȉ) b`4i]gβtٙ%.^ե`'Or@Ps \nX*)'IХÅ% k5EfRZoFFϴySw/!>ˏ$3rqtnI:Du6d>mAZGkkI{=( e`!/S2Ϡ^$z)9E J!_;쬔6Yt )33^B,1WV(Iӯw)wɞI%CEܨ' .ܮљweYv;x}m˿%/x_}KZr|KJxmM.\Puߌ+Fq\8t(&B8A5*Jrat6W0W:Ĩ F3CFEv&&iK1*>u1!PN 1ZzQ$0Sȭ\|+KtL;hx"ʌ'ŸW I7s8ϜGOkrq4f~!u;zľi~Y췰hUљi|]>Pl,NuLuNx|d9l-s`ۓ'i<}aQ,-`qu|d4ݯsx<SNzNˋyQ"ڨ.ƨ7:%_QyJjP^+&I: ʞMoͩO8/^u[Gh9>ezjϩuuۿrΡ7&]kp)d:#gt)Oj}hg T7|ڨɘ$kId^7s\:qv1\uo3#Y#<'zZ6k 'XԐ`n4Md=`,pSEp^e^Nu2}S~w$i rA>(UAuPuA}t`VT`nS2EH1n1WTM@DMv!#6GɌdE\HNɍxN?"!c6>9c+;FX'% ?tG毺cKW5 _y >) ?x#R =v˗,YQ䰁PJ]vcR͐w( XP\rFԊ:Q&SR)k@;EATjEEEUErdngkZs>Wϥ鲺2(軘jQ۵*a| Tó:l+B!."Tms\aZn;v^A:B+t(5׫&WIJ }tA/i.]z\$fBf V~{mЦUţDƗh bS*P DrH@SU}K_M|2gj]+G1$%Ẵ:|=_,[֚W'-? T hVOK/c,HddM!c uY 'qn Ʒѷ/I\x{0׭Ԑ2r5'W2O/jBJ=[3U幋,<:4*L |HjPivsw=vSgEE8enJ9+Ӑ+mI$djǜ']'yZ@ $ug 3Uz1I5]Tξ|_^ߴnͫGN—[+ʖO:Mbus{K'K;@'L qeuO/~e*y^u˖g1x4\qrP2>' IՒ VEd*ZYSU>]gcI:[]҅1ͤR%lD>KEs/<Oa׶{OoUSW?o¯~gʤi\{2D;4C tOnm>+4ln+TѝE ̳PBUQ10*O|ru4Of롎 ՝ޅW@_ ]KP]vT}*PM|!x=``Ns'U˛FJՄEiIO,X>:>ypw}q]$AC>7Ĺ\?FGR'kB˞rC?"g#;Ÿ6.7~ JIa@ dۡTީ3uOr-p08{bL>)ZJ8nYC*x<.,O?0Ff=s6(kd85j$4|]%?kG5Mڸbٜ,,S4L-x/^ gaΠoM)qM: zJ9<{V}0TYSKYp}:T yo|-M6vKB`={SG{G[˚@k"k6liwWopmKg]y[Ҷe]qMgGgu Zmll*Bwm˖֖Mkݡ뮵YQ̽`M-"٧(cZu7́-A/&ϕ@X)E8/Aa6^v۠@+qӎj;U@'(VތǫjWZ-x܆g с{> & 3a endstream endobj 85 0 obj 5666 endobj 86 0 obj <> endobj 87 0 obj <> stream x]n0 > endobj 89 0 obj <> stream x{y`T3gsf_̞LfXH** e I a,עjk[K; BBq㫭p'Jն֫USo.ir93~y{M{[ZAA5WŞ;04B dy\PYk*BEH򕳈>Oj5.JI㲯,R]驠Ek[7Eb[L#ʗR9|0 z^w$A q(;"CbSf@+KċI.цWvz:B@ha_ ӣHԀ:V2++X<g/DdJT5 =IX'W˪*r/}#4{u ֔'_XR][IFVEZ5#A*%X +i$jeA&x>iVVuQ= jR0wSiE( /V#nrcի?ħtܔT4×0J)4fbFYCFO`iUuP[FiT뒪^(F!fXuA'4RIuR;=RieA)rdIӉ>g契qPlrn9=P+t uNcYa-(ixJ4hilqð@ tHG0C(K($4 Ac. rZ\CQBEV$6waV׭4v:#@5>uBT1 |)][IՑ9 |ДuR'rQLgs%zT A-˪th%Pf1XE&?%_:)N}x?ڷ S!ߙJ/XG1t2ty٤xXH?oWѿDmnhyVi1ۉApOɜdpH/g&ۘm\/*z3hX3MB!VgcLסnmzmcԠJuT-ׅ<}PUl2QɃRK6,(VQ,ϡ3 9ˤf`$SRj4e%fo7 Syxx:~ Gx\~&QM!#_AY/ xǸ4 WU~G@NXsxKtx A,G~O"j$Mt=Ӎpb=F#xa̒ۤʕ6өߍ_ŗXRxqtty!#e')ש "ڢ3l,VpȜ%KZDEZ6!L< IZ$Β-34>[BU9T¶(Zڹ|q5j]b_lqQǩ8q&q]٩ݬ۪Ncĭq[wĝ'p?>D1 tö}T3&Qƫz/_g1 ]5Ͳ̲V9ZP3nKELbESjuMzEXhl65Yl Q"BgCUצn< |Lo8jyܣvP?j;fI*":8*+ m-O~H9ԞZ0>x~Tվ}nCnk0 8ϛ_FFXxڧ, 'e9`iƿ?\p:a#:N3Zp BZE3n1g qC3~O^Ws~_ӯ~o{=߈}j*zml]qSY=LcRJ+4 I%Hꙇ:Mu#h)MŹ^ߢbjMɝE}k+NmO"G 7JC*M#SL}= ȴaZr+Tu:MNW7#]Zn AˑlԑmmsnU!~zH!!6a<˼Jz3lG[[Ss~sſZ{`5%)iS@ϠM p|̎ix%p"MCfx NaifiTĜ &)$ ISҬU\.bk8flwʸ곶YY5Ҫ间UV B_h(~,}}/>-z[ s6o{-$q8Y26|y*q6G9:c?U*S%bEWg3nf(UM&Yh0.25X Rܔv.ʪMޖht Bbh0.6-{Q?!cƼoΑ"cmICK(uTի1X^ I<$IUW (T8jL{jf"Ͽ߯Ҙvg7c_J ^Y{0dX= agB4 "*DQU 5|EhEeπ*!좁JPI@O|t1 >$*34#[eq=^@NMɥ ;TH:fô* W 4ȖZ6e゜(U52MKIup 2 Ȑa"V䪫ruZ[m+!r?j8, /©X1 lpr6~/$kiyW\Z3?C FyDS*8O&/7bB"vv@1 kAFJwu2i1eb ib?/"!rcTTqnk =Rr /zao!4~3`tDв (\D(c 'Z[ O`FW0`ٗY?̏pĵ#7w.3V7v5aG)y2Fǒ'8g e*2P+AYHЦ=W-\ktqWĽq_'ppx4BU11Gs}F^Qojimrwh;vSWN'VpP8"EgY0Nm1fycj^Ok{ɵ{rsv8={V~/Ō@.idjf%pXd iz܊srÒHN1)6Hq)eJSBʐ2L)-NaI_UTrK|{sl{Q;GZgr4 (`t7Fa*I9fl saeXVi*Z6-akE<*J(UFUQuTFDQKIAbNN~. 0= _H9Vs M&M DXbN͒حNӋRƔ/$z r$I5n|C᭒=g7'R©\8~< coC_xW1O:Htv}?j>;m5PkErAUPwQt;YStBzK~PFUu‹ V A.-1E' f=J%)xdQF&C:CR. #/-]8tw_}}1/b\|QmI|X]O^i9$XbFFlRy+% .Մo@NrR8EI~HWݕ7eXV3J }p{TI.S%HυEj1tSI C̀B'`O@ ض۲Jq;ˁt$ fjv,18|&ށ&b)0'YqYa N5^WNj EѭijazEtc8 ԍF_fӲþñù% s=88ޜNNt:EG+Zѓ^9C׏?[[;O⓱{'}ɞѳm#}2yy],˿RQndy,zoL,!%h9l\PTvd pٴV\H( 7]9l6!G]-]ZBk-ϖ=!W BPq$ c,֔h.郼Vh:lAw1ML1>& ܘ+ybޘ/Ͽ2YʠejBYrE>+Uy|sj*jLCނ撦uy~O ӹj. 9l)ma{vaw}a3Τ\kYݤm7%SڒՒݒݜӒik)h)l)j)n)iᗒى@2/O'Ép4QQGSEg4)mJw)[ʞrTN*7JS7KSTQ8Uru9|bkŕ% | >(Kqq٣;ٲ Jq 7B!%̺XJ 8ٳU)Tp6Xy/oWZ ۍyJ(δ'R, +e+Or#J]j R4^瘝;uSWzIHPY{ިo?vsQ]/B(k5qzz%3yrԓ'M  s#6Kf)U1WJo-rKNwgrIoڽ||?~dWwS _bovݶcĝT1?% p"qphFBBv#iD":D] erSTv~.,6Tfˇy0^-=dFeb-SFQEd j\~!_oh/,̄#ω!NIpzs;Fqey8hfjj[= v;\4 MfSŶYo׷ n6{'c#cO{ӌF N n`ԁؑ2ϖkv-Z_|+[W~o۾Pゕ7~qYE[7^zSq]- 7 (KZ!0 Q3o 4J-‡ iDkCLXQ)2|n亥e#NQ&m-;*C Yʯ6n)P.pd8%~t)lzdjh*Fv[`R8N cx޲rqs#a#5eƇ+uJ$:3?I fzux}њLnֵ=/7;O-7Gޑ-]|o>\Dd 9I1d}=hi *y.]*VA nA%\>p)_JFSt.ϹU~u5@i͟CFvf;p+Hy\q;>A$+H)g|t7nUvʅ+{N_@xΑzT1,J#9+3]ajlj]TpL-夜լ"%J¸.9]8.✻cx#[L~z"F+jb Vi+|\5C@^#deerJE|9Vh4&8Ps݀^ '!]T-R\7.TsY+WRȠf& C˜0IU%OӤQOC U42dSv: 2;O`=ObH޹Qf1q-~N%}nR7f[V0$Rѳ46lp.Dr҂.KѬg e6^(rCpJ#9U--qEK+ JzQ/R3zGI_OA¾kbc)C֏#°-e;o?s{|Cp1ykɐ%$BG)YςiNmG!kc',~[qwCv" (/<=\rNsV0l κθ/x{/^*8_*<_*z+P3dM>C``1xSLɦUfܐE9H.qAz5j ۋ<}!X`+;i !4%%1eLa{zzH3~]=ӓU116qǩ^YjX}VҟS`]k$F"D_##xӢgN-{_[?7Y-?zU,4DJН@eېX-6bSsZ9NᓜN tnݏ* JJըTe̱VتL tچa(7NƄAm(]}.f1TiUfRpnTgWEU؊Ӕ N:5)mű7G77W_&O.pm{ln%iS@yo?-vYoSE{1\.#n`F]?O s MS>SQ afH1€a8`0掹o?ȫ@DfWe:ͬ~~ei+~_Zھ-~s'?y׎{{Ν?}56F~ݻzjSO}Gǣχ^^DR+fP3ox>c6I2UL5X֠=ȮĵjT|@`m组QvT7 Jrr.pKQ8$K*z?oWFoXWp3G|t ~HqWzC|R#fϡv7.LC0tanTCAhL0F)t:f2x9s\Huچ9_Y99~ԅ?M]b(9 {nԥѵZG=hcG72P/s>$ a>8>$md:)s/5*_h6JD p t 5-"0>r[1!zLWzjoGml2{a9/B9jEwНAszt;݌?A}DvэQ=?Sqs&FyʧSI-4_XBGR| H7eհɰpXj\gZivOY~n-n?p8dAe`cݰQ* Hj#*p n+ Q>L 'ji[2},L V`Z Gde> eeO#^ϠY/-y#M5S]ep5mkWm -\uت6|mꈕ}K~jmmko/ihh[ZܾX0}$\ nڸ5ҙ6[[^YQRZU풆X5(\h>ڄb ;P;+EOrsypm EFB a7l1{6} f]_p&$Jh.}7~k|$=pg<[ׅC'6}HZF]8W)OmD;ۡ*p ;T inA;M^^"> endobj 92 0 obj <> stream x]ˎ0<ls"$$R>'4E޾RA\>N8i{qM?Ui6}])F c;nIҐ{|Vw=LyIҟm }I~p~.W{ |V%uwuv˷Rz> >Cʿ┑{M~mzMj׉SN!T,:!`Kށs&;U`C[25x[5oPп/LBjҿ9`17C 616FԱ/uooᣍ_'>_ןP ؂qrtd7o6 endstream endobj 93 0 obj <> endobj 94 0 obj <> stream xy|S8:3JWdYeڲec`l,cb,le$$qC4b B4 6K[$%Kh!+;3z!K}'33g͙tw"7wԋz !lm\-DH=nEVu ҈o[ٲ~5c#B&h3pin+fʚ P:xOon^7n @~CK{c#%AOi تBXG =}ʎ#YG;}AHC?4O8^4Z`4E5hw8]$Or:\ܪǑ#'B |LHcZOS ()AOCy|Z=~[@S3( -G?îx?C,=etٱ3wt-Ƚ6"#JChjGK=h)zKQm;⏠G~ HܨOUw{{^Qz 82 9h6:Fa'UB/c#A݇"(@?30g#9"2̅ &dW93esӹz.us빻W< Mv %NKA.{N AkZ2a:.@K⏡{+Q[4q'ݎv⍃W.T5SM%[ɟBrjg`'_Af -D[otg-G)X0 0*Cvǧqq/֡x E *E5ɗM*-X\TX?~\^؜@LF/-U${.ÞhKZDhA9QNoZ7xoƌ4 AAhTACLiĤ&] ʘaL,JellTbGd~-NI m 6 *gT)ش5[BwJ_eX76s:vcd*M}Sb.T:Qj͛_[55)5nlN W6ǐoJ`( SW6A7Ksoe@D&_Shim 1,wjq)H:Vn]mrF$ݺu1vtm*hK25lCD^(hdc]m o!%*y}a_-iX%Ŵ)歫51`}j?U֚Z_j}H?/. )% 3DA*'âCp,egS*0,_46g:D   ՕSS)o吉ίZԇyi5jњޡ >~&4?hOj.a }JU[V\')P,K" D8V Btfj 1>L H%+Ҵ0CteYڊ%#͔iJ']hzL%[.Q$ 6UE7?IeÔPW_B(J -4# ư>aIZ|FL3TQġ2e\deCmLeMha*Y7`<xpRLZ2 °~#q HӳT)'&?d1bn F~ qPO!d+DVq8G!Ku#ZPcYtF` L3h2vo :*8bu!$f,,E2t')٠֛Z(z3 47W $˪k&UD Mhɦt!dkBT$j&rAaZ_ineܼZhҬW_)tkY?S[P1Ӕeδ&bZ&=݆NSa/ڧ>`-ڏYϩzj:cEXlfu2%3y+hM`0Y32 2zzdl YŖ-~]R/-X6XZt!L!3fb-) ?O俤SZTZN7tbWQ!4\3,F,Vk@%T*|0lFIc1: #"TZ+1[ &#h0h4@V[f lE#n0v{q?Isu]wȢv[ EnPuzU W8ss;LGKg? 7 l\w&`h0 1~dȳyc~4,YAFDSW+\-ì uaut-HrJSX)t,Ѿ5}8cH# w>Y'$^Bn8 }|wB i\}gT:q}]*.HpL(N"29\=xr`E{z1?ey]գd'ȆKsftlRFIʐ-p@w@{|}iT~zGV<1qU|-T;K;5}qZ8m6%<=k ~!7 `Pp(҇AkJMfAǻ%"Mv'i,]s]\Ofz{]90ʉ8Om]ALD8EL0=6{!MRqdIx: E f3@\׍`0t,r9jnD[$%Utry MzJgl: m|6vR3 |/b I2" P 袓"]MT>}fl`5=Fk|a13 [i"$]syZ}Z] drJXby\ fMl9~hDNf6KHª j%4ѠKYZ:'!AU# ]wM}'O( 'f3sIQ  vԉ6hS}i>MWmXW[11' ~n%fF6nx&6o>ml 20qMvŎs؀R>ЌTX0~ܳ㫃 *N@v߸r<"G<<;yIc3VJjQg4L 3HɢϢf2A<YyJ,}à( ePOQR,PcqR 'ƜgùsvN$V X0L(ty 6:OGfu:"t$3sC˜g!OBIp8`ֿ@مseT.vT܋Ӗl]m4:AǩEEmJ_JT;:\߉@ ,->Ky/.sA!p`vEf 60 Ojc[`wzhB/a4 *|.ԙ@Yxh#@gZ8l)7?RzGz޻j֬{깭o#G櫯J 5oMZH B3U05 vNHgpzT`p:;;8zJ !ǰ:B YwJ!]#R܁;cT"U[Y7ppq76dhڦH+ikOjy-= )9hZUKg2:vk t޸%yqrsPuyjDgWAL4jA՜ A}W{ TLfY^!73TƖV unphR>(^|_|[LlLV@GRb>`8H"eracڽ࿟{v5)\5|g/U.|v_|Cn>R,roTJTԗ(X"97^N2X 5T\Ϊ8/;U %k Lt,LXhHhpO3>">6h.*Vz 1^>^ndLik͜#qN y9l֣9z`& JK^ 82ȴqA7cN1Q`E&O*<P&w}rNwOW )x(uConG\3:1yoz/ާ].#7 ot-N^{lo}oO} ;rZ%űq;`|=߬غ'> /@TkTdF*^}ܯc?.^tc6tIQ~8:%[LdKr2βd{$tbe]ͪWYokϳ?BvZ4% r6͓}Y%belVhFOJH1pI)Vg!ۄKeӸRZsP*3Ka7eSSrqtJ|^$fdNq9<][ᦇJ3_hW3?98l7V݋O(;*uf006`Aӛ4  *mU! !ĄqA-PѤ,Ⱦ1϶\ `|'!nzHpyUpn{ŷ/8LD|NgB:դ&']^g pltcASfEگ*aoQAX1`<- ]r(%JV0KLK?>&^uMtjPM@'ffҫOu0- (#We|@T,od@uf0WT8!}e42'6 |5ϩ6@ʚzEOU[]siD#Yc7,9ͱ ]K:7WCrםz%;Y1kvތ^$z?&#BjAKe8]w[ DŽ}N3Me &0=wF}62vSFٜ]K T#׾ٳsAeϚGw^M1u~1}5X_{/xp7Uo2y2>U쩩ESisji3/1]9dd"ʌκSY\}yێw\^-Ka_=&rڮ|s`3^}W}L{*o|uŖ*)9m8 Htrtaf2/⪸F:\`q*` Z*Bkiݕj]Pn,X2=ӲSU;zUj?k'=n'xա֫WD>$~^Эaԝ|0MBImHFYyq CZ ٕ߫7MF5g[T.G~~aypU oAG|\-܏88m% J9L lH>FceG53ZR^^m~Q|Z" @wTFʸWY.I[U&{qmqG:ĄROy ƅC#{bc #.;G43a*]&KDbRScghXz z"ڶ|+zL:zٗ]0Fނ LY7@(BЫ@ceq>ڬU[lj+W4]m~78~ÃȺFiK+<7~!Lz H$)yoN"rw86LdD&HKi NA_jZjW-KKRSS)m++$ ]A e2vuJ>cjG'+FSY=Oo"u1p}|?b n2pGҭfN <4}۽'>y9Z[:p9}\|e{7Ώ+JM#׳. _ʫ4=Rc^Т gpDyu8cC*bzC6^|&v N-J@KIǃ/ ցf}]..5笘hA *Z><*M{F hlIIꃪCK=LCjCJ 7Y~ pHLI=b"'~ HNQ_xܰhΘ"R;}; F3&]:Ԓ:؈E<1h-'H;q#/]fm ѣ;N8tl6L 0FǾGݵT1=Z]l5-M1qd<|ߙ^u/~?Ҕ(k<|͑VϷ&'O>#[BA?- )="u:w ?}iK̝ vFV9= eܑ'VVF|*_@Qr~=}D0 "Wo&[[/TZA$U &rU&$,M\ZZXoLhI\jHZO֪4oV#%^kz7d vfìz:%\g0~bppyb3gq3^idb<ze4IK=& BZw0ypGHE5^BjRQT a3yU 6  l86\G= VQ8f?`a/0XKyx]G+0W`k\x(0ȵVGI (ѥAuHb7k?4; 294\uC])y/}rh ˬS+`43]j6ơ0E2&2s1a-7cv ε)h\xXVy"G!- eD;^R \,< gڔClUSJߕlClFox.)6ʶ K-Itd.5G%#{]+H/o-j~}l\Ca7GhnU,LY:Zш|dk.|/M^52}]ߢHQRIه0h-]?_EyqL]=X[^5*wgVn{z $/Dp֒ p*dg+zKU+ؿ%V ,@o?Ef}GxE1,jn(*ۻ:ڻBݑ61W/hgZfA%%B+UH "+҂p4ܵ&T ,i u u[ %tq+J(7NʚijðFW5,)t­R8k+2wH JBݒ_-]"W 5Ihxm3m_h^?(,M m#@ڱ҂Hcs{K(C{4FBPO[41;Jֵ^@ )lˑd4V(]a5ӗC]FXd"QXGMt y,0Fa8,E{Hw3#Ck{{mMav7L*^n뎄tpWxuBm(]l +zZZds[aH[SO-5ڽ%<TRtpWkatnC0Hf`S$֯mKH2&ȇ ڵE=25aJ,)nY/ڢ ;-H #oDQeFh<,DA5Ý=t=ҊvX2rK ߻A4MQ OȶVAhм)h CmюPL P`ݑ(혢wtr;J֮]۪lnc{k^swkK^k77AZBtṴl6adܚfVV̜;G;Mtfe՜URUUuF]M3ujĔ'0QXA7[ d=e#63#Y,A8A=++AArFвP\K) SJw+#,l_f(5 {kf;hԨeF&J+J+J+JWG&|ѝ>[)x_qE#PCa:Cmfr~x(B]cH 8y!΃02CAJI;k!p9GHnfɞU-,KYveur:{N)h )r#֌^+/; 2chbVJuO?!G#z9gWHAV%r 9d^1= Zra$B\a;CA8AMNo@ԣ,}WoX2)B^K =#h#B*B*=VoByA(02CPC$kNW40YzHA%ȘD#%A]'A]BFFoF+F5ߴ ,F5A4@x&=[AoE" uqQ勐GCB!OBY }ly3@sGi}7}7<7y_@ɳ L> C*^C}ޫ=ӽ=",W\\]_M,>o oUD)d0&;`pP+&B*xd!IiQc4:FAZ¦ӘgHhL!h%pդz\;܈K }X7IL囂cjT]3%61P= Ċ1a嵻1JcdF58N6&f?ز$fm9kʝɖiS'jPQv^'^X{".Oxr]uُVMݏEdvM\*{^ڐZ7.vLf;)yMpHv"}.fM!Ъc+h2Ir^3)5ީTPlMAhrVEQ@Qw%?􁺪X045ڍPu,{au|݂ tIҡ2j ~X.̅RZqÈi wߣWLpb)5LAwn:X`pt6myGtCG:t+ D1TB7W endstream endobj 95 0 obj 16259 endobj 96 0 obj <> endobj 97 0 obj <> stream x]Mn0Ft1!R$Qi@!E*Vlc?yչA04ܝq[g y_^ʶC_f Wxgu&6E};(sa<5sCHUn^/ bKVуil4 Ȣ(YYXoM%V6GF~{ y;3eRὉ?r>F>1ȏG䂙:3އjKGO'Df}$OyO(ct,W4;bWx %>Oۅ;[Nz],qo$4 endstream endobj 98 0 obj <> endobj 99 0 obj <> stream x:kxSבsC-˒_؀6?$ e0a6X-clb JIAʆ&M$Mpov4_Ke@$mk{%6ke3gΜ93!!Bk yw _C8Ƿ{C/;vCvuN0ԣHX7qQob}A@NX?u]˵C(~4[}yBui5/~ g(@n7uv_4L}?/ C|]@`@b &EmX~G\E@?^㉱FV\]k!nONv&KSp&z k_CDѮeXfЂ ҠЃ2ʿ~?R0J8o:h@i#sa#t]p{8:|F3F. хF_^Bka #^!")!%~8[-NYK8_uH'sbRF^#K;rТdi6j`Ԣ[оA}s5 -2!$y[m>>s'F&~%3lz6OɃ! ߁pg<ϠE?1#dyTr#O仨ɫ,n&n qp27/S ![$L))|[8)w}wć5J'R&z&x]17zo]ȃ_ZcJ~\ [ 3fg6Zy!8}S8/?w0~E |W Q[-I!DzbYXIVM"8;^|C?Y:zy|@*n Wm÷qpp׸_qr_=}_JA/. "b؈^|U|]3=Meju9 -OMn~>? ^Rn%w8YESO8' ^XI(z wAtq34#ީE~`弐K搻fn7̭{`%_&lrd1o& p&,*{UuUeeeKmҒ%-,,X`/͝;;';+3cVzɘjH''Q9KS PhY-.$NYBRTYr26i*9{qN{ba7-ٱ {-|.+CrK2qJa7p֣Q}rΝ\R zD (iXM58G9P+y!7Z 2_pu[y%2t`Y# ԱadMeHjFL,JtvɼV$k^))#'Z䤺1-m`}44o׵ݓȞLJ9V{$ؖ|moG%M[QkD,@$NJJR5S1mqPINoqde:TzX-m|&3#O7ڥƩ-%ţ4ӣFI1$"x;P똫 ҈!"K]jfJqWBi'Q6UӉ L)9` X.v*ťR4ρ4\!1\.*,éEVzyId$ ]mةڊ.ϧ|`XC[ڔyOZ.sN2kl-XKӂ ;eʺ?)kZ&Y٭c8QA,7 85 pEj;îh",Ѧጙ4?'tL<kfiڲMrĩJV #GU3Z(xV]d+z@|?X'75ԖV|)_EH8ɝ㏉a3gO_U&+Kf-h_$O.b_9FٳɜEvi$mhz"1LhmD즐TiU*#be*M_~[Eٴ^UWANg_]4}vt1=*-jXQ,+%Ucڬy We/V˗WPBʊeeYV,_PVWZʱpnUgeRR3fYV\ѐa-Xhvm%E U.n֧lfW,.$|U+[ 癳7\lcuijƢL*+\~Ѭ4JWW/ksH+şasӱ=Q۔8$o%Xjs‘2P:xfPJl,_Z8oTqT<  Uǝ/^D~/1|Ȯmr.uQ%4)_:>vMu%׌Z:A(J \^=laR)b+%IxԖIhCqT\ UzT~|%y`7jd[QRY7zup Htz:YzF~!M#Au\ǥ%Fe 2uO{קΑiJA6&8b512^NF&˯jϴ`j'YUޝjM;=?4p~Vۃ\1ظTX4]>5˔Yf1zxԊ6b^KaV+`A:K:W r6Ǽ5ȼ?T0 + {nuA˅QTSu_ϴE[?G#h]̣J>tւȡ3җBdѾ&jUUY]l2G `y3><%tִਓ70,qK(zi8fHd* N[U SdQ>Sg5i`iݶݾ~y{Rtv~ڌTlY6ll{{pd >9N.#U#gGБv~ u^tD^̂Y VQ0sf3pfbMI&Xy)I2֐ޖd3n&y{A:fg{3iG|I>$2%1$9txI-2dqxM:kL1kMzVhmZC۬j}Z~mHTџӟڳ\ƨjZ!hj(EIF ^qO<*S̢`%Ch3l}p2#1iQ6%΋g !e3B44`F1rueX\)~?U7 xM)v)hSJѪ[bRSB' Fxa!G6 t#t ܄sQGJqF)~h N <,-)-)2Fn۵GFh#~mKqi#7j$<].GХLT].Yitay5m[C.h/YHhYC&hjY#W5*U(j;F ]Mwѿ9P2zU4ɉcyFϵ[Hkچ%E>F)< nrp΅x׫CjdsִۨRʧ9}2o_efϹ=ȣ/jS,kdm*-MѦTw8jS+^ M&$!0 $ oD>:T +LȜWd51_%̷_ endstream endobj 100 0 obj 5697 endobj 101 0 obj <> endobj 102 0 obj <> stream x]n {bKq,.:E~'aCƅ>k$R f+Gc1g\a)jC6)-l-4Jdtq_#qEkJ8#e0m(> endobj 104 0 obj << /F1 88 0 R /F2 98 0 R /F3 93 0 R /F4 73 0 R /F5 78 0 R /F6 83 0 R /F7 103 0 R >> endobj 105 0 obj <> endobj 106 0 obj <> endobj 1 0 obj <>/Contents 2 0 R>> endobj 6 0 obj <>/Contents 7 0 R>> endobj 9 0 obj <>/Contents 10 0 R>> endobj 12 0 obj <>/Contents 13 0 R>> endobj 15 0 obj <>/Contents 16 0 R>> endobj 18 0 obj <>/Contents 19 0 R>> endobj 21 0 obj <>/Contents 22 0 R>> endobj 24 0 obj <>/Contents 25 0 R>> endobj 27 0 obj <>/Contents 28 0 R>> endobj 30 0 obj <>/Contents 31 0 R>> endobj 33 0 obj <>/Contents 34 0 R>> endobj 36 0 obj <>/Contents 37 0 R>> endobj 39 0 obj <>/Contents 40 0 R>> endobj 42 0 obj <>/Contents 43 0 R>> endobj 68 0 obj <> endobj 45 0 obj <> >> endobj 46 0 obj <> >> endobj 47 0 obj <> >> endobj 48 0 obj <> >> endobj 49 0 obj <> >> endobj 50 0 obj <> >> endobj 51 0 obj <> >> endobj 52 0 obj <> >> endobj 53 0 obj <> >> endobj 54 0 obj <> >> endobj 55 0 obj <> >> endobj 56 0 obj <> >> endobj 57 0 obj <> >> endobj 58 0 obj <> >> endobj 59 0 obj <> >> endobj 60 0 obj <> >> endobj 61 0 obj <> endobj 62 0 obj <> endobj 63 0 obj <> endobj 64 0 obj <> endobj 65 0 obj <> endobj 66 0 obj <> endobj 67 0 obj <> endobj 107 0 obj <> >> endobj 108 0 obj < /Author /Creator /Producer /CreationDate(D:20070326213646+02'00')>> endobj xref 0 109 0000000000 65535 f 0000146268 00000 n 0000000019 00000 n 0000001927 00000 n 0000001948 00000 n 0000009433 00000 n 0000146445 00000 n 0000009454 00000 n 0000013944 00000 n 0000146622 00000 n 0000013965 00000 n 0000017193 00000 n 0000146786 00000 n 0000017215 00000 n 0000021858 00000 n 0000146958 00000 n 0000021880 00000 n 0000027621 00000 n 0000147130 00000 n 0000027643 00000 n 0000033565 00000 n 0000147295 00000 n 0000033587 00000 n 0000036707 00000 n 0000147467 00000 n 0000036729 00000 n 0000039706 00000 n 0000147632 00000 n 0000039728 00000 n 0000045522 00000 n 0000147797 00000 n 0000045544 00000 n 0000051342 00000 n 0000147969 00000 n 0000051364 00000 n 0000056418 00000 n 0000148141 00000 n 0000056440 00000 n 0000062646 00000 n 0000148306 00000 n 0000062668 00000 n 0000066674 00000 n 0000148471 00000 n 0000066696 00000 n 0000069283 00000 n 0000148827 00000 n 0000148997 00000 n 0000149167 00000 n 0000149337 00000 n 0000149507 00000 n 0000149677 00000 n 0000149847 00000 n 0000150017 00000 n 0000150187 00000 n 0000150357 00000 n 0000150527 00000 n 0000150697 00000 n 0000150867 00000 n 0000151041 00000 n 0000151189 00000 n 0000151359 00000 n 0000151510 00000 n 0000151627 00000 n 0000151744 00000 n 0000151858 00000 n 0000151976 00000 n 0000152090 00000 n 0000152208 00000 n 0000148636 00000 n 0000069305 00000 n 0000077612 00000 n 0000077634 00000 n 0000077828 00000 n 0000078265 00000 n 0000078549 00000 n 0000098871 00000 n 0000098894 00000 n 0000099083 00000 n 0000099880 00000 n 0000100492 00000 n 0000102693 00000 n 0000102715 00000 n 0000102904 00000 n 0000103195 00000 n 0000103354 00000 n 0000109106 00000 n 0000109128 00000 n 0000109324 00000 n 0000109758 00000 n 0000110047 00000 n 0000121166 00000 n 0000121189 00000 n 0000121384 00000 n 0000121922 00000 n 0000122302 00000 n 0000138648 00000 n 0000138671 00000 n 0000138860 00000 n 0000139287 00000 n 0000139567 00000 n 0000145352 00000 n 0000145375 00000 n 0000145575 00000 n 0000145867 00000 n 0000146038 00000 n 0000146140 00000 n 0000146174 00000 n 0000152326 00000 n 0000152421 00000 n trailer < <26D477E639C5470B3B13D0B6FFFC4BFE> ] >> startxref 152788 %%EOF