Revue Web

ESSAIS

L’idée de peuple dans la tradition constitutionnelle française

2 février 2007

Résumé : L’idée de peuple joue un rôle fondamental dans la tradition constitutionnelle française. Mais il s’agit d’un rôle ambivalent. La notion de peuple français revêt un caractère de droit positif dont les conséquences juridiques semblent paradoxales. On peut résumer schématiquement le problème : comment articuler souveraineté nationale et souveraineté populaire, le peuple dans sa dimension holiste et sa dimension individualiste ? Le concept de la souveraineté nationale, dominant dans la doctrine juridique entre 1830 et 1962, résulte d’un « bricolage » conceptuel en réaction au défi individualiste de la souveraineté populaire. Dans une évolution récente, les effets de l’unicité du peuple sur l’organisation territoriale de la République française ne sont plus uniformes.
Mots-clés : Souveraineté nationale et Souveraineté populaire, Individualisme et Holisme, Principe d’unicité, Doctrines juridiques.






  • Texte en PDF





Masquez la colonne info

Cet article n'a pas fait l'objet d'une présentation orale lors de la journée d'étude « 'Peuple' et 'Volk' : réalité de fait, postulat juridique » organisée à l'Université de Paris X-Nanterre le 10 décembre 2005.

Les tribunaux français jugent au nom du peuple français. Mais ce peuple français, source de la légitimité des décisions juridictionnelles et des décisions politiques, comment faut-il le comprendre ou l'entendre ? Peuple concret des justiciables de prétoires ou des électeurs les jours d'élections, peuple abstrait ou corps politique, réincarnation séculière du corps du roi théorisé par le médiéviste Ernst Kantorowicz1  ? Les projets de « jurys citoyens »2, inspirés de travaux savants mais diffusés par certaines figures de la vie politique française, les inquiétudes récurrentes face au « populisme »3 et l'éventuelle nécessité d'une « contre-démocratie »4, mais aussi les projets de décentralisation, voire de traitement différencié d'une partie de la population en fonction de variables territoriales et/ou ethniques, de la Nouvelle-Calédonie à la ville de Paris en passant par la Corse et les diverses banlieues, sans compter les hésitations que suscite la prise en compte de statistiques ethniques, posent le problème de l'unité, sociologique ou juridique, d'un peuple français.

Du point de vue juridique, force est de constater que la notion de peuple français revêt, au moins depuis la décision du Conseil constitutionnel sur la Corse5, une valeur de droit positif. Toutefois, les effets sur l'organisation territoriale de la République française ne sont plus uniformes. D'autre part, l'interprétation de cette tradition constitutionnelle est elle-même sujette à controverses : le clivage entre « souveraineté nationale » et « souveraineté populaire », consacré depuis les célèbres analyses de Raymond Carré de Malberg, ne permet pas nécessairement de faire une lecture aisée du sens, plus ou moins individualiste, englobant ou holiste, que revêt cet attachement continu depuis deux siècles au concept ou à la qualification juridique de « peuple » dans le droit public français.

La notion de peuple français

La notion de peuple français revêt un caractère de droit positif dont les conséquences juridiques semblent paradoxales.

Un caractère de droit positif

Un juriste français, en tout état de cause depuis la décision du Conseil constitutionnel sur la Corse, ne peut plus considérer qu'il s'agit là d'un concept de philosophie du droit ou de philosophie politique sans caractère normatif.

Dans cette décision 91-290 du 9 mai 1991, la haute juridiction constitutionnelle refuse d'admettre la constitutionnalité de la qualification de « peuple corse », au motif que la mention d'un « peuple corse, composante du peuple français » est contraire à la constitution et à la tradition constitutionnelle française, laquelle ne connaît que « le peuple français, composé de tous les citoyens français, sans distinction d'origine, de race ou de religion » (considérant 11). Aussi étonnant que cela puisse paraître, il s'agit de la première consécration de la valeur proprement constitutionnelle de la notion de « peuple français », dont le caractère unitaire est réaffirmé avec une particulière solennité.

Pour opérer cette consécration, le Conseil constitutionnel s'appuie sur les nombreuses références faites à cette notion ou qualification juridique dans les différentes constitutions depuis plus de deux siècles, ce qui a institué une véritable tradition constitutionnelle. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 débute ainsi : « les représentants du peuple français ». La Constitution de 1848 commence par ces mots : « la souveraineté nationale appartient au peuple français ». Le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958 dispose que « le peuple français affirme solennellement son attachement aux droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale ».

De plus, la même haute juridiction déduit le caractère unitaire du peuple français des principes d'indivisibilité et d'égalité inscrits dans l'ancien article 2 de la constitution de 1958, devenu l'article premier depuis la loi constitutionnelle du 4 août 1995, ainsi que de la notion de souveraineté telle qu'énoncée dans le préambule de la constitution de 1958.

En revanche, et ce n'est pas sans intérêt, le Conseil reconnaît, dans cette décision du 9 mai 1991, que « la constitution de 1958 distingue le peuple français des peuples d'Outre-mer auxquels est reconnu le droit à la libre détermination ». Cette affirmation semble avoir deux conséquences logiques : la première est que la libre détermination ne peut s'appliquer dans les collectivités locales métropolitaines, dont la Corse. La seconde est que l'on peut s'interroger sur la compatibilité de l'utilisation concomitante des termes de « peuple français » et de « peuples d'Outre-mer » avec le principe d'unicité du peuple français, d'autant que cette distinction a été reprise par le Conseil constitutionnel dans une décision du 4 mai 2000 relative à la loi organisant une consultation des électeurs de Mayotte6. Les accords de Nouméa de 1998 sur le statut de la Nouvelle Calédonie, dans lequel il est fait référence à un « peuple kanak », sont venus alimenter cette contradiction.

Toutefois, sur ce dernier point, la réforme constitutionnelle du 28 mars 2003, qui reconnaît le caractère « décentralisé » de l'organisation de la république, a introduit un article 72-3 dans la constitution, qui dispose : « La République reconnaît au sein du peuple français les populations d'Outre-mer, dans un idéal commun de liberté, d'égalité et de fraternité ». La notion de « populations d'Outre-mer » remplace désormais celle de « peuples d'Outre-mer » utilisée par le Conseil constitutionnel dans sa décision relative à la Corse. Du point de vue conceptuel et juridique, la contradiction signalée est évitée, même si des droits particuliers sont reconnus à ces populations d'Outre-mer. Du point de vue proprement juridique, en droit interne français comme dans l'articulation entre ce droit interne et le droit international public, nul doute, en l'état du droit positif en 2003-2006, n'est plus possible quant au caractère que revêt le principe d'unicité du peuple français. Sans qu'il soit possible de définir ici la notion de « peuple », elle suppose au minimum un certain degré d'histoire et d'identité communes, alors que « population » reflète une réalité démographique, géographique et quantitative. Des populations multiples peuvent s'insérer dans un peuple unique.

Le principe d'unicité du peuple français a également été rappelé par le Conseil constitutionnel dans sa décision du 15 juin 1999 relative à la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires (considérant 5). Après avoir procédé à l'examen de cette Charte, le Conseil considère que certaines de ses dispositions sont contraires à la constitution française en ce qu'elles confèrent de droits spécifiques à des « groupes » de locuteurs de langues régionales ou minoritaires à l'intérieur de « territoires » dans lesquels ces langues sont pratiquées et qu'elles portent ainsi atteinte aux principes constitutionnels d'indivisibilité, d'égalité et d'unicité du peuple français. Depuis le 30 juin 1992, au surplus, une réforme constitutionnelle, à l'occasion des réformes de la constitution imposées par la ratification du traité de Maastricht, a inscrit, dans l'article 2 de ladite constitution, que la langue de la République était le français, durcissant sur ce point la tradition unitaire française.

L'unicité du peuple

Les effets de l'unicité du peuple sur l'organisation territoriale de la République française ne sont plus uniformes.

Quelle indivisibilité de la République ?

A supposer que l'organisation de l'Etat en France depuis 1791 ou 1804 ait été réellement uniforme, ce que la particularité constante de l'organisation administrative de la région parisienne dément, la révision constitutionnelle du 28 mars 2003 est venue proclamer que l'organisation décentralisée équivalait, en importance, au caractère indivisible de la République. L'article 1 de cette constitution dispose désormais : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée ». Le caractère unitaire de la République, corrélé en France avec l'unicité du peuple, est réaffirmé.

Depuis deux siècles, les principes, notamment celui de l'uniformité de statut des divers territoires, trouvaient leur raison d'être dans la construction d'un peuple longtemps divisé en « nations » que l'on a voulu fondre dans une « nation française »7. Le 7 septembre 1789, Sieyès soulignait devant l'Assemblée constituante la nécessité d'adopter un système uniforme pour éviter de voir le royaume se déchirer en une multitude de petits états, sous forme républicaine, et pour que la France puisse être un seul tout soumis uniformément dans toutes les parties à une législation et une administration communes »8.

Progressivement, la conception des rapports entre l'Etat et les collectivités locales est devenue moins crispée. Cette nouvelle conception avait déjà été exprimée par Charles de Gaulle dans son discours du 24 mars 1969, au cours de la campagne pour le référendum du 27 avril 1969 : « L'évolution générale porte, en effet, notre pays vers un équilibre nouveau. L'effort multiséculaire de décentralisation qui fut longtemps nécessaire pour réaliser et maintenir son unité malgré les divergences des provinces qui étaient successivement rattachées, ne s'impose plus désormais. Au contraire, ce sont les activités régionales qui apparaissent comme les ressorts de la puissance économique de demain.9

Depuis la fin des années 1960, pour ce qui concerne les projets, et depuis la première loi de décentralisation du 2 mars 1982 pour les réalisations, le principe d'unicité du peuple français a dû s'adapter. La reconnaissance de droits spécifiques attachés à un territoire (référendums décisionnels locaux de l'article 72-1, alinéa 2 de la Constitution, citoyenneté calédonienne) montre l'assouplissement du principe d'unicité du peuple. L'indivisibilité fut proclamée par les constitutions depuis l'article 1er du Titre II de la Constitution de 1791, lequel disposait que « le royaume est un et indivisible ». Toutes les constitutions, à l'exception des trois lois constitutionnelles de 1875, ont inscrit dans leur texte ces principes d'indivisibilité de la souveraineté qui appartient à la nation et/ou au peuple souverain. On a souvent résumé ces principes par un double refus : refus du fédéralisme et refus des corps intermédiaires10. Il est vrai cependant que ce caractère décentralisé a été atténué par un mouvement contraire dont les racines portent loin dans le 19e siècle. Une loi de 1834 a créé le conseil général élu, mais ce sont surtout les lois de 1871 et 1884 relatives à l'élection du conseil général au suffrage universel et celle des maires par le conseil municipal qui définissent une certaine autonomie locale. L'article 87 de la Constitution de 1946 définissait un principe de la libre administration des collectivités territoriales : « Les collectivités territoriales s'administrent par des conseils élus au suffrage universel ». Toutefois, il est vrai que ce principe n'est devenu réalité qu'à compter des grandes lois de décentralisation de 1982-1983, votées sous l'impulsion de Gaston Deferre, dont la première fut la loi-cadre du 2 mars 1982.

Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, la référence au principe constitutionnel de l'organisation décentralisée, à l'instar des principes fondateurs de la République, permet de concilier au plan constitutionnel l'indivisibilité de la République et la reconnaissance des particularismes locaux à travers le principe de libre administration des collectivités territoriales qui s'accentue, avec la possibilité accordée par la même révision constitutionnelle du 28 mars 2003 d'accorder aux collectivités un droit à l'expérimentation. Le nouvel article 37-1 de la constitution dispose que « la loi et le règlement peuvent comporter pour un objet et une durée limités, des dispositions à caractère expérimental » et le nouvel article 72, alinéa 4 de la Constitution prévoit également la possibilité pour les collectivités de déroger, à titre expérimental et pour un objet et une durée limitée, aux dispositions législatives ou réglementaires qui régissent leurs compétences. Un pouvoir réglementaire, c'est-à-dire relatif à des décisions générales, leur est, dans cette hypothèse dérogatoire, reconnu : le nouvel article 72, alinéa 3, de la Constitution dispose : « dans les conditions prévus par la loi, ces collectivités s'administrent librement par des conseils élus et disposent d'un pouvoir réglementaire pour l'exercice de leurs compétences ». Cependant, cette possibilité de dérogation n'est pas permise si une liberté publique ou un droit constitutionnel garanti sont mis en cause, ce qui rejoint une limitation générale, comme nous le verrons. Il ne faut pas se cacher que ces évolutions, qui marquent une souplesse étonnante du modèle étatique français, auraient horrifié les Jacobins classiques.

Une évolution parallèle à celle des notions de souveraineté et d'égalité

L'article 3 de la Déclaration du 26 août 1789 dispose que la souveraineté réside essentiellement dans la nation. Selon Jean Bodin, la souveraineté n'est parfaite que si elle est entière et ne subit aucune exception, c'est-à-dire qu'elle ne peut être ni divisée, ni partagée, n'avoir ni supérieur ni égal, ni se heurter à la résistance de ses sujets. Jean-Jacques Rousseau traduit cela en considérant que « par la même raison que la souveraineté est inaliénable, elle est indivisible. Car la volonté est générale ou elle n'est pas »11.

Une telle conception12 se heurte à d'évidentes objections au regard des réalités contemporaines. La construction européenne, comme le statut particulier de certaines collectivités locales (Nouvelle Calédonie, Polynésie française, statuts successifs de la Corse) ne permettent plus de considérer que la conception de la souveraineté au sens de Bodin et de Rousseau traduit une réalité contemporaine. Certes, les transferts de souveraineté consentis13 à l'Union européenne sont, théoriquement, provisoires et réversibles malgré certaines formulations de la Cour de justice des communautés européennes (CJCE)14. Mais force est de constater qu'ils sont de fait permanents et qu'une rupture unilatérale n'est guère envisagée.

Le statut particulier accordé à la Nouvelle Calédonie mérite une attention particulière. Dans sa décision relative à la Charte des langues régionales et minoritaires, le Conseil constitutionnel refusait l'existence de droits collectifs à un groupe « défini par une communauté d'origine, de culture, de langue, de croyance » par référence à l'unicité du peuple français. Toutefois, les dérogations constitutionnelles obtenues par le statut de la Nouvelle Calédonie, notamment l'attribution d'une citoyenneté octroyant des droits spécifiques à ses titulaires, comme l'adoption des lois de « pays » par une assemblée locale, lois soumises au seul contrôle du juge constitutionnel, ainsi que les dispositions sur l'accession à la pleine souveraineté (articles 76 et 77 du titre XIII de la constitution, « Dispositions transitoires relatives à la Nouvelle Calédonie ») s'écartent entièrement de cette conception. Il s'agit certes d'une organisation transitoire dont l'horizon est l'accession possible de la Nouvelle Calédonie à la souveraineté. L'accord de Nouméa du 5 mai 1998, à l'origine de cette réforme, précise que « le partage des compétences entre l'Etat et la Nouvelle Calédonie signifiera la souveraineté partagée ». En cas d'indépendance toutefois, la France comme la Nouvelle Calédonie seront titulaires d'une souveraineté entière fondée sur l'unité des peuples de chacune d'entre elles.

A l'instar de la souveraineté, le principe d'égalité a évolué vers une certaine souplesse. Il est possible de traiter, nonobstant le principe d'égalité, des collectivités territoriales dans des situations différentes de manière différente. Le Conseil constitutionnel l'a ainsi admis pour une loi de programme sur l'Outre-mer15 et s'agissant d'un des statuts de la Corse, pour l'enseignement de la langue corse, à condition qu'il ne soit pas obligatoire16. Dans la décision DC 2003-474 sur la loi de programme sur l'Outre-mer, le Conseil constitutionnel relève que « le principe d'égalité ne s'oppose ni à ce que le législateur règle de façon différente des situations différentes, ni à ce qu'il déroge à l'égalité pour des raisons d'intérêt général pourvu que dans l'un et l'autre cas, la différence de traitement qui en résulte soit en rapport direct avec l'objet de la loi qui l'établit ». Cette formulation stéréotypée est classique en droit public français, droit administratif comme droit constitutionnel, au point qu'un universitaire, M. François Miclo, a pu dire que le principe d'égalité n'était qu'un principe résiduel17.

En revanche, le Conseil constitutionnel fait prévaloir le principe d'égalité sur celui de libre administration des collectivités locales dans l'hypothèse, déjà mentionnée, où une liberté publique est en cause, reprenant ainsi une application plus traditionnelle de ce principe. Ainsi une décision du 18 janvier 1995 admet que « si le principe de libre administration des collectivités territoriales a une valeur constitutionnelle, il ne saurait conduire à ce que les conditions essentielles d'application d'une loi organisant l'exercice d'une liberté publique dépendent des collectivités territoriales et, ainsi, puissent ne pas être les mêmes sur l'ensemble du territoire ». On retrouve cette application plus rigide du principe pour les projets de conventions internationales sur des minorités.

Le Conseil d'Etat s'est ainsi opposé à la ratification de la « Convention cadre sur le droit des minorités nationales » élaborée dans le cadre du Conseil de l'Europe18. Après avoir défini le concept de minorités nationales comme caractérisant des « groupements de personnes établis su le territoire de l'Etat et ayant en commun une identité ethnique, culturelle, linguistique et religieuse différente de celle de la majorité », la Haute assemblée conclut que ce type de regroupements concerne, non seulement des étrangers, mais aussi des citoyens français, ce qui est contraire au principe d'unicité, plus exigeant que celui d'unité, du peuple français.

On voit ainsi que la qualification juridique de « peuple français » continue d'irriguer le droit positif français, mais il est relié à celui d'unité ou même d'unicité dudit peuple, unité ou unicité menacée par des divisions de la souveraineté, concept véhiculé par un héritage théologico-politique de l'époque monarchique, fort complexe. Il n'est possible de comprendre ce rôle qu'en opérant une relecture du binôme souveraineté nationale/souveraineté populaire.

Souveraineté nationale et souveraineté populaire : le peuple entre pôle holiste et pôle individualiste

Dans son célèbre ouvrage publié en 1921, mais écrit avant 1915, R. Carré de Malberg, théoricien du droit français qui, pour de nombreux juristes et spécialistes de science politique en France, continue à briller au firmament de la pensée juridique, a théorisé un couple conceptuel qui éclaire le rôle carrefour du peuple dans la pensée juridique et le droit positif français, du moins tel que défini par la doctrine juridique des juristes universitaires. C'est d'ailleurs l'influence de ce binôme sur certains disciples de Carré de Malberg, comme René Capitant, professeur de droit reconnu et gaulliste de gauche, qui a orienté la rédaction de la Constitution du 4 octobre 1958. Certaines formules (article 3 : « la souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice ») seraient incompréhensibles si l'on méconnaissait la force de cette tradition. Cette rédaction associe les deux traditions dans une synthèse plus que problématique.

Souveraineté du peuple et souveraineté nationale

Selon Carré de Malberg, la théorie de la souveraineté du peuple n'a pas été consacrée par la tradition constitutionnelle française issue de la Révolution et ne servirait pas de fondement aux institutions qu'il observe, celles de la IIIe République entre 1885 et les années 1930. Elle comporterait surtout un intérêt historique, puisqu'elle aurait inspiré de nombreux écrits politiques, depuis certains traités théologiques du Moyen Age jusqu'à la Constitution du 24 juin 1793 en passant par les œuvres des Monarchomaques et de Jurieu. Mais c'est en réalité l'œuvre de Rousseau qui en a été le « principal propagateur »19. Carré de Malberg s'en tient strictement au Contrat social, dédaignant les autres œuvres politiques de Rousseau, souvent plus réalistes comme les projets de constitution pour la Pologne ou pour la Corse. Dans la conception du peuple qu'il attribue à Rousseau, la souveraineté est individuelle : c'est chaque citoyen qui, pris séparément, est souverain. Il en résulterait que la souveraineté étatique, dans cette conception de la souveraineté populaire, ne serait rien d'autre que la somme de ces souverainetés individuelles. Il interprète la pensée de Rousseau de manière résolument individualiste : « Rousseau ne conçoit pas la volonté générale comme pouvant avoir d'autre élément constitutif que la volonté de tous »20. Le peuple se résumerait, dans cette conception, à la génération des individus actuellement vivants, qui ne pourrait assujettir les générations futures à leurs lois et constitutions, de même que le legs du passé ne pourrait les enfermer. Selon Carré de Malberg, le peuple ne serait, dans cette conception, qu'un ensemble de citoyens, individuellement souverains ou, tout au moins, titulaires d'une part personnelle de souveraineté ; la souveraineté ne serait alors que la résultante des droits élémentaires de tous les membres du corps politique. Cette conception serait, toujours selon Carré de Malberg, très différente de celle qui aurait été exprimée dans la première constitution, adoptée le 3 septembre 1791, qui aurait consacré une souveraineté nationale, reprise dans toutes les conceptions postérieures, au moins implicitement, à l'exception de la constitution du 24 juin 1793, qui seule aurait, selon notre juriste, repris l'idée rousseauiste de souveraineté populaire.

En revanche, la souveraineté nationale, selon le même illustre auteur, serait une réalité englobante, surplombante à l'égard des individus. La souveraineté nationale réside dans cette construction doctrinale, invisiblement dans toute la nation et non point divisée dans les personnes ou individus concrets composant un peuple atomisé, ni davantage dans aucun groupe d'individus, de nationaux. La nation est souveraineté en tant que collectivité. La nation ainsi entendue est une « collectivité indivisible et perpétuelle », dans ce sens qu'elle n'est pas seulement constituée par la génération présente des citoyens, mais elle comprend « la succession interrompue des générations nationales présentes et futures » et « c'est pourquoi les citoyens, même réunis en totalité, ne sauraient former l'organe suprême de l'Etat ». La nation n'est en réalité qu'un être synthétique et abstrait, une « universalité idéale » bien incapable d'exprimer directement elle-même une quelconque volonté souveraine.

Toutefois, contrairement à d'autres juristes de la même époque comme Duguit21, qui ne voit dans ce type de concept qu'une « métaphysique juridique » sans portée pratique, Carré de Malberg en tire au contraire des conséquences concrètes et logiquement cohérentes qui lui paraissent avoir être consacrées par la Constitution de 1791. Ces conséquences touchent tant à la nature de cette souveraineté qu'aux conditions de son exercice.

S'agissant de la nature de cette souveraineté, celle-ci appartenant à l'entité abstraite qu'est la nation ne peut être appropriée par aucune personne concrète. Cette exclusion vise le Roi, dépouillé de toute puissance souveraine, mais cela vaut pour tout individu, quel qu'il soit, ou l'ensemble des citoyens qui constituent le peuple22. Pour Carré de Malberg, affirmer la souveraineté nationale « revenait à dire que personne dans l'Etat ne peut se prétendre souverain, si ce n'est lui-même ou - ce qui est identique - la nation et le peuple dans leur consistance globale et indivisible »23. Cette équivalence logique entre nation, peuple et Etat peut étonner les non-juristes ou même les juristes éloignés du positivisme, mais elle est corrélée avec une prédilection pour une conception holiste24, ou plutôt semi-holiste du concept de peuple, et un positivisme juridique influencé par les théoriciens du droit allemand de l'époque.

Or comme la nation ainsi entendue est « une collectivité unifiée qui, en tant qu'entité abstraite, ne saurait par elle-même ni vouloir ni agir »25, la souveraineté nationale est un principe bien offensif26. Il y a certes des organes qui « sont habilités par la constitution à vouloir pour la collectivité et dont la volonté vaut, de par cette habilitation statutaire, comme volonté légale de la collectivité »27. Dans cette conception holiste ou englobante du peuple et de la définition négative de la souveraineté qui en découle, Carré de Malberg peut affirmer que « le régime représentatif prend son point de départ dans le système de la souveraineté nationale, comme aussi inversement, la notion de souveraineté nationale aboutit essentiellement au gouvernement représentatif28. Mais la représentation est alors bien autre chose que ce qu'on signifie par là habituellement, puisque les représentants ne sont pas chargés ici d'exprimer la volonté préexistante de la nation, mais sont au contraire « l'organisation de formation d'une volonté qui ne commence d'exister, qui ne prend naissance que par eux29. Il en résulte que le représentant « exprimera la volonté de la personne collective avec une pleine indépendance ou spontanéité, dans les limites du moins de sa compétence statutaire »30. Le mandat impératif est ainsi exclu, puisqu'au lieu de dépendre des électeurs, l'élu est censé penser au nom de la nation entière31. Le corps électoral n'est lui-même qu'un organe de la nation et les électeurs, loin d'exercer leur propre souveraineté, ne feront que remplir une fonction qui n'implique pas nécessairement le suffrage universel32. Ce concept du corps électoral, comme fonction de l'ensemble au service de l'ensemble du peuple, et qui peut donc être censitaire, s'oppose à l'électorat comme droit de l'individu, d'essence individualiste. Mais après 1848 la théorie de la souveraineté nationale s'accommodera du suffrage universel masculin.

Selon Carré de Malberg, les deux théories ont été respectivement portées par la Constitution de 1791 pour ce qui concerne la souveraineté nationale, et celle de 1793 pour la souveraineté populaire. Cette dernière aurait repris les théories de Rousseau dans leur substance, sous réserve de quelques adaptations relatives à un régime représentatif. Pour ce qui concerne l'histoire des idées, les spécialistes récusent, pour la plupart d'entre eux, en tout cas depuis les années 1980, à la fois l'analyse individualiste que Carré de Malberg fait des idées de Rousseau et l'idée que la dichotomie souveraineté nationale/souveraineté populaire aurait une origine directement révolutionnaire33. Au contraire, il semble que l'idée de souveraineté nationale, par opposition à l'idée de souveraineté populaire, n'est entrée dans le droit positif qu'à compter qu'à compter de la Charte de 1814. En effet, il semble que les conceptions du Consulat et de l'Empire, ainsi que les constitutions de la période révolutionnaire admettent les conceptions de la souveraineté populaire, y compris, il faut le souligner, la constitution de 1791.

Cela ne veut pas dire que l'idée de souveraineté populaire ait pu être mise en œuvre de manière concrète. L'idée toutefois que le peuple souverain est l'universalité des citoyens français, que l'on trouve dans ces constitutions et les proclamations des droits qui ouvrent lesdites constitutions, c'est-à-dire la collectivité et ceux qui sont susceptibles de participer à l'exercice de la souveraineté n'a été remplacée que lentement par un processus qui a demandé plusieurs décennies, fait de maturation, de différenciation, d'échecs divers dans la réalité et l'analyse qu'ont faite les acteurs et les analystes par la conception d'une nation souveraine et idéalisée qu'on oppose à un peuple contingent, supposé constitué de citoyens personnellement souverains et rendu responsable des maux de la Révolution. Celle-ci fut, comme le relève Marcel Gauchet dans sa préface La Révolution des pouvoirs, à la fois comme une expérience politique et une expérience de pensée34. Les tâtonnements, les échecs ont nécessité un travail de définition conceptuelle et juridique constant, dont l'un des débouchés fut l'idée, en tout cas après 1830, de souveraineté nationale.

Les penseurs comme Rousseau, sans se faire, comme le croit Carré de Malberg, les chantres d'un peuple composé d'individus additionnés, n'en étaient pas moins rétifs à la représentation du peuple par une assemblée, surtout une assemblée où le mandat impératif serait exclu. Au regard de l'expérience des Assemblées révolutionnaires, il ne fut plus question d'empêcher les délégations de la volonté souveraineté et de limiter l'expression de celle-ci aux seules règles de portée générale. L'expérience révolutionnaire a bien tendu, notamment à partir du Directoire, à transformer une souveraineté d'exercice en souveraineté d'origine. Le souverain, par hypothèse le peuple, n'est plus celui qui fait la loi, mais celui qui constitue la source de toutes les compétences, y compris celle de faire la loi35. Une deuxième transformation conceptuelle est nécessaire pour en arriver à la théorie de la souveraineté nationale. Il n'est plus indispensable de définir aussi précisément la nation qui constitue ce souverain source de toute légitimation. Elle peut demeurer à l'état vague dans la mesure où elle n'est pas appelée à manifester directement son autorité. La source légitime de tous les pouvoirs n'a plus besoin de limites aussi nettes que la nation qui vote ou est censée voter concrètement les lois36. Il est vrai que cette évolution fut complexe et sinueuse. Ainsi, en 1793, après le coup de force devant les Girondins, le député Ramel-Nogaret a proposé le 10 juin 1793 la création d'un « jury national », censé constituer un « auguste asile de la liberté » grâce auquel « le mandataire coupable n'échappera pas plus à la justice qu'à l'opinion37. Ce dernier projet dénaturait un projet plus juridictionnel, modéré ou élitiste de Condorcet que celui-ci défendit ainsi : « Le jury national tel qu'il se présente dans le premier plan est combiné de manière à ce que les fonctionnaires publics accusés soient jugés avec promptitude et impartialité38... ». La proposition a été écartée et le débat mérite d'être évoqué dans la mesure où il a une portée générale, avec des échos contemporains à Porto Alegre, Berlin ou Paris. Dès le 11 juin 1793, le député Chabot a manifesté un doute réprobateur. En premier lieu, il invoque la démocratie directe : « Je soutiens que le peuple a seul le droit de se prononcer sur la conduite de ses représentants ». En second lieu, il se fonde sur l'impératif de l'unité ou de l'indivisibilité des pouvoirs, retrouvant l'idée de Condorcet : « n'établissons pas deux pouvoirs qui puissent rivaliser ensemble ; n'exposons pas le peuple à se diviser d'opinion entre le corps représentatif et le jury national ». C'est très exactement le besoin d'échapper à ce cercle infernal de la « démocratie représentative, promettant tout le pouvoir au peuple pour le remettre entièrement à ses représentants que traduit le recours à une institution supposée concrétiser l'assujettissement des représentants au vœu des représentés »39. Le député Thirion conclut au rejet de ce projet par ces mots : « Il existe déjà un tribunal de ce genre, l'opinion publique ».

On voit ainsi s'esquisser le dilemme ou l'aporie du « peuple » dans la tradition constitutionnelle française. Entre l'impossible démocratie directe, le soupçon constant envers le système représentatif, la conception d'une souveraineté populaire et l'idée que beaucoup esquissent pendant la Révolution mais qui ne devient droit positif qu'en 1830, plus abstraite, qui fait du vote une fonction plus qu'un droit, qui renvoie à une anthropologie plus holiste ou plutôt issue d'une réaction holiste au défi individualiste de la souveraineté populaire, idée de souveraineté nationaliste qui suppose une conception plus hiérarchique d'un populus40, plus que d'une plebs, le débat ou l'oscillation n'a cessé d'exister.

Le concept de la souveraineté nationale

Dominant dans la doctrine juridique entre 1830 et 1962, le concept de la souveraineté nationale résulte d'un « bricolage » conceptuel en réaction au défi individualiste de la souveraineté populaire. La critique historique, à la lumière des analyses de Marcel Gauchet et de Guillaume Bacot, a permis d'établir dans la recherche des idées cristallisées à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution que le concept ou la qualification juridique de « souveraineté nationale » résultait d'une élaboration de l'époque romantique, sacralisée par les juristes de la IIIe République qui ont inventé une « tradition » au sens où Eric Hobsbawn parle d'invention de la tradition pour les nationalismes du 19e siècle41. Les conséquences récentes sont, souvent de bonne foi, déplacées dans un passé déjà sacralisé par la tradition. Dans le cas de la Révolution, l'ensevelissement dans la tradition ou plutôt dans plusieurs traditions était largement entamé depuis 1795 ou 1799. M. Gauchet a fort bien montré dans La Révolution et les pouvoirs, mais aussi dans La Révolution des droits de l'homme42, que cette fameuse révolution, individualiste dans sa logique profonde, pouvait difficilement fonder un lien politique. D'où, comme l'analyse Guillaume Bacot43, à compter de la Restauration, une lente élaboration de cette idée de nation collective et abstraite, opposée au peuple individuel et concret. Cela s'est fait, dans un débat indirect entre une conception révolutionnaire de la souveraineté, supposée venir du peuple, et une vision contre-révolutionnaire de la société. Les premiers libéraux, dans la mouvance de Benjamin Constant pour la théorie politique, l'influence des contre-révolutionnaires Joseph de Maistre et Bonald pour la théorie sociale et la crainte du déchirement social, avec pour faire le lien entre les deux l'école des Doctrinaires dont le plus connu, Royer-Collard, partage le même souci de cohésion sociale mais dont la conception de la souveraineté est hétérogène. Les Doctrinaires pensent que la même conception de la souveraineté, c'est-à-dire la souveraineté populaire a régné sous la Révolution, ce en quoi, plus proches de cette époque que Carré de Malberg, ils se révèlent meilleurs connaisseurs de l'histoire que ce dernier.

En revanche, et très vraisemblablement à tort, Royer-Collard considère que la constitution du 24 juin 1793, jamais appliquée, aurait tendu à instaurer une véritable souveraineté individuelle du peuple, conception qui implique un droit de suffrage au profit de chaque membre de ce peuple souverain et, à défaut d'une démocratie exercée sur la place publique, un mandat impératif du peuple aux élus44. Dans cette perspective, selon ces penseurs, l'assemblée élue devient le dépositaire unique d'une souveraineté sans limites, car elle seule peut représenter les citoyens. C'est la raison pour laquelle les Doctrinaires, comme le fera Carré de Malberg, écartent finalement un système qui leur semble tout entier fondé sur la tyrannie du nombre comme force motrice, et la tyrannie des majorités comme conséquence inéluctable. Cependant, s'ils critiquent la souveraineté du peuple, ils ne lui opposent pas exactement la même théorie de la nation que Carré de Malberg. Alors que celui-ci, dans l'invention de la tradition qu'il opère, magnifie une nation intemporelle qui tend consciemment ou non, à renouer l'anneau de la chaîne des générations (cf. Tocqueville), pour caractériser les sociétés aristocratiques, Royer-Collard se réfère à une société présente qui se différencie du peuple par son caractère hétérogène, autrement dit hiérarchique, au rebours d'un peuple égalitaire et indifférencié, dans la représentation idéale-typique que suppose l'idée de peuple comme idée régulatrice dans le droit public ou la philosophie politique.

La Chambre des députés, après la Révolution de juillet, a précisé dans la Déclaration du 7 août 1830, qu'elle agissait « selon le vœu et dans l'intérêt du peuple français » en décidant d'abolir la Charte de 1814 comme « blessant la dignité nationale, en paraissant octroyer aux Français les droits qui leur appartiennent essentiellement »45. Le maintien d'un électorat conçu comme fonction est impliqué par le caractère étroitement censitaire du suffrage, mais la doctrine juridique et politique, après 1830, conçoit très souvent, notamment parmi les parlementaires, la souveraineté comme populaire et non pas nationale46. Le premier texte qui a théorisé la distinction entre les deux est l'ouvrage de Sismondi (1836) Études sur les constitutions des peuples libres47. Le titre mérite d'être cité en raison de sa clarté : selon Sismondi, le peuple a toujours compris qu'il était cette partie de la nation qui n'était pas constituée en autorité et que le peuple n'admettait pas de distinction, que tous les hommes considérés comme peuple étaient égaux, que tous devaient participer à la souveraineté de la même manière et que de la souveraineté du peuple découlait nécessairement le suffrage universel.

C'est d'une autre manière que, considérant la nation comme un tout, composé de parties dissemblables, nous admettons bien que ce tout a pouvoir sur lui-même, mais comment ce tout exprime-t-il sa volonté ? Dans une nation se manifestent autant de volontés qu'elle contient de parties et nous concevons bientôt que l'œuvre du législateur, c'est d'harmoniser toutes ces volontés en une seule ; œuvre de difficulté, de ménagement de temps, œuvre qui ne sera accomplie que lorsque la plus haute raison de la nation, la plus haute vertu auront calmé les passions, dissipé les préjugés, mis en évidence le bien général et enseigné à y conformer le bien de chacun, pour que tous concourent à la volonté générale ».48

Nous avons, dans ce texte fondateur49, toutes les caractéristiques d'un bricolage50 néo-holiste d'une idée individualiste et libérale. La reconnaissance d'un Tout (holos) social englobant les individus fonde la reconnaissance de l'idée de souveraineté nationale. Sismondi reconnaissait avec quelques réserves ou nostalgies la souveraineté populaire comme unique source de légitimité politique. Il en vient après 1830 à l'idée qu'un dépassement intellectuel de cette souveraineté populaire par une abstraction englobante était possible. Par des chemins détournés, cette synthèse, aux sources partiellement révolutionnaires, va devenir l'idéologie officielle de la IIIe République et par l'intermédiaire des disciples de Carré de Malberg, influencer la rédaction de la Constitution de 1958. Il faut dire officielle, au sens que les élites intellectuelles proches du pouvoir vont l'adopter, car sous la IIIe République, sous les régimes du second Empire, la seconde république et après 1945, l'idée d'un peuple concret dont la relation avec le pouvoir public serait plus immédiate, n'a jamais cessé d'influencer la vie politique et les projets constitutionnels. Les constitutions plébiscitaires du second Empire furent plutôt inspirées par la souveraineté populaire, malgré les tentatives des juristes d'interpréter ces évolutions comme une victoire de la souveraineté nationale. Les débuts de la IIIe République sont difficiles à interpréter, notamment du point de vue juridique, comme une victoire de la souveraineté nationale51. Cela est dû au caractère incertain des interprétations possibles des trois lois constitutionnelles, peu coordonnées entre elles, qui fondent le régime, dont l'hypothèse ou l'hypothèque monarchiste a longtemps été un horizon possible.

Cependant, le boulangisme des années 1887-89, l'ouvriérisme de nombreux socialistes depuis les années 1860, les projets de laisser une place au référendum comme modalité d'expression de la souveraineté du peuple ou/et de la nation, des projets de révision constitutionnelle de Millerand (années 1920) à de Gaulle en passant par Tardieu (début des années 1930), tout cela manifeste la persistance d'une certaine idée de la souveraineté populaire. Cependant l'idée juridique a dominé la théorie juridique entre 1885 et les années 1960. L'évolution individualiste de la société a toutefois rendu difficile la stabilisation de la légitimité politique dans l'idée de la souveraineté nationale. Il est vrai qu'après le départ du général de Gaulle, la montée en puissance du contrôle de constitutionnalité et du rôle des juridictions, dans le contexte de la « judiciarisation », limite de nouveau le rôle du « peuple » et l'expression légitime des conflits par ce « peuple ».

L'idée de peuple joue un rôle fondamental dans la tradition constitutionnelle française. Mais il s'agit d'un rôle ambivalent. Peuple concret ou peuple/nation, titulaire abstrait de la souveraineté, dont le pouvoir a été de fait écarté par les mécanismes du suffrage censitaire exprimant un vote/fonction, corps sécularisé d'un roi désenchanté, le peuple revient comme fiction nécessaire ou réalité sociale sur la scène de l'histoire politique. Depuis plus de trois décennies, la montée de l'Etat de droit et de la judiciarisation ont dressé une nouvelle barrière entre le peuple et le pouvoir, reconstituant de fait, à l'âge de l'individualisme triomphant, un mur aristocratique dans l'espace public. Le processus de bricolage qui interpose entre le peuple et l'expression directe de la souveraineté un outillage juridique, dans le domaine des normes juridiques et des procédures applicables qui lient l'expression directe d'une supposée volonté du peuple, est toujours à l'œuvre. Mais inversement, les revendications, populaires ou populistes, font un retour récurrent, proposant des réformes constitutionnelles, des modes de participation plus ou moins directes. Chacun peut en voir des figures contemporaines.

 

 

Notes

1 Les Deux corps du Roi (The King's two bodies), Paris, Gallimard, 1989.

2 L'idée de jury populaire, fondée sur des exemples de Berlin et de Porto Alegre, a été théorisée par Yves Sintomer dans son remarquable ouvrage La Démocratie impossible ? Politique et modernité chez Weber et Habermas, Paris, La Découverte, 1999.

3 Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy font figure de « populistes », ou plus précisément de « néo-populistes acceptables par l'establishment », comme dit le politologue Guy Hermet dans une interview au journal Le Monde du 3 novembre 2006.

4 Cf. le titre de l'ouvrage de Pierre Rosanvallon, Paris, Le Seuil, octobre 2006.

5 Décision du Conseil constitutionnel 91-290 DC du 9 mai 1991, commentée notamment par Louis Favoreu et Loïc Philipe dans Les Grandes décisions du conseil constitutionnel, Editions Dalloz, 11e édition, 2001.

6 Décision N°2000-428, Journal officiel du 10 mai 2000.

7 Si l'on se limite au droit positif de la Ve République, les notions de « peuple » et de « nation » tendent à se rejoindre, comme le montre la rédaction de l'article 3 de la Constitution : « La souveraineté nationale appartient au peuple ». Mais il n'en fut pas toujours ainsi, ce que tend à montrer la tradition illustrée par R. Carré de Malberg.

8 Comme le note Roland Debbasch, professeur à l'université d'Aix-Marseille, dans la journée d'études des 16-17 mas 1990, « Unité et indivisibilité », publiée dans La continuité constitutionnelle en France de 1789 à 1989 (sous la dir. de L. Favoreu, Economica, 1990). Après 1990, R. Debbasch a aussi publié chez Economica une thèse sur l'indivisibilité de la République.

9 On trouve ce passage notamment dans le rapport du sénateur Mercier (Rapport n° 447 intitulé Pour une politique territoriale : l'unité dans la diversité.

10 Cf. l'article de Constance Grewe « L'unité de l'Etat : entre indivisibilité et pluralisme « in Revue de droit public N°5-6, 1998, p.1349-1360, celui de Patrick Dollat « Le principe d'indivisibilité et la loi constitutionnelle relative à l'organisation décentralisée de la République française : de l'Etat unitaire à l'Etat uni ? » in Revue français de droit administratif (RFDA) du 1er juillet 2003, N° 4, p. 670 sq., ainsi que l'article de Gérard Marcou « Le principe d'indivisibilité de la République » in Pouvoirs n° 113, Le Seuil 2005.

11 Jean-Jacques Rousseau, Contrat Social Livre II, chapitre 2.

12 Sur la crise du concept de souveraineté, voir l'article de Henri Mendras « Le mal de Bodin. A la recherche de la souveraineté perdues » in Le Débat, Gallimard N° 105, mai-août 1999. Voir aussi la thèse de Arnaud Hacquet Le concept de souveraineté en droit constitutionnel français, Paris, PUF, 2004, p. 77.

13 Le préambule de la Constitution de 1946, auquel renvoie le préambule de 1958, dans son alinéa 15, déclare : « sous réserve de réciprocité, la France consent aux limitations de souveraineté nécessaires à l'organisation et à la défense de la paix ». L'article 55 de la Constitution de 1958 proclame la supériorité de principe du droit international sur le droit interne français.

14 Nous pensons à l'arrêt de 1964 « Costa contre Enel » de la CJCE qui affirme le caractère illimité dans le temps d'une nature particulière de la nouvelle communauté économique européenne, devenue en 1993 l'Union européenne : le projet de traité constitutionnel, rejeté par les Français par référendum le 29 mai 2005, prévoit pour un Etat-membre une possibilité de quitter l'Union.

15 Décision DC 2003-474 du 17 juillet 2003, J. O. du 22 juillet 2003.

16 Décision DC 2002-454 du 17 janvier 2002, J. O. N° 1526.

17 F. Miclo in Actualité juridique du droit administratif (AJDA) septembre 1982, « Le principe d'égalité dans la jurisprudence du Conseil constitutionnel : un principe résiduel ».

18 Conseil d'Etat, assemblée générale, section Finances n° 357-446 du 6 juillet 1995, rapport annuel du Conseil d'Etat de 1995, p. 397, qui reprend la logique de la décision du Conseil constitutionnel 99-412 du 15 juin 1999 relative à la Charte des langues régionales ou minoritaires (J.O. du 15 juin 1999). Rappelons que la Convention cadre sur les minorités du Conseil de l'Europe avait été approuvée par une réunion solennelle des chefs d'Etat du Conseil de l'Europe du 9 octobre 1993 à Vienne, où François Mitterrand était présent.

19 Contribution à la théorie générale de l'Etat, tome 2, réédition Dalloz, 2004, p. 157. Édition originale publiée en 1920 (T1) et 1922 (T2).

20 Contribution..., op. cit. p. 155.

21 Rappelons que Léon Duguit est, à la fin du 19e siècle, le fondateur de « l'Ecole de service public » à l'université de Bordeaux où Durkheim a d'abord enseigné, couramment appelée « Ecole de Bordeaux ». Juriste sensible à la sociologie, son influence sur le droit administratif a été immense.

22 R. Carré de Malberg, Contribution..., op. cit. T2, p. 175-176, Édition 1922.

23 Ibidem, p176 Edition 1922.

24 Holiste au sens de L. Dumont. Le concept de société aristocratique, au sens de Tocqueville, se situe dans le même champ conceptuel.

25 Carré de Malberg, ibid. 1922, T2, p. 228.

26 Ibid. 1922, T2, p. 177.

27 Ibidem.

28 Ibid. p. 199.

29 Ibid. p. 231.

30 Ibid. p. 228.

31 Ibid. p. 208-227.

32 Ibidem p. 179, 194, 244, 245 et 424-440, T2, 1922.

33 Sur ces points fondamentaux, voir Guillaume Bacot, Carré de Malberg et l'origine de la distinction entre souveraineté du peuple et souveraineté nationale, CNRS Editions, 1985 ; et Marcel Gauchet La Révolution des pouvoirs, la souveraineté, le peuple et la représentation 1798-1799, Paris, Gallimard, 1995.

34 M. Gauchet, op. cit. p. 27.

35 Cette définition de la souveraineté comme « compétence des compétences » qu'exprimera le juriste Georg Jellinek à la fin du 19e siècle demeure classique. Voir Pouvoirs décembre 1993 avec des contributions de Georges Vedel et Joseph Krulic.

36 Cf. G. Bacot, op. cit. p. 118 ; et M. Gauchet, op. cit. p. 107-121.

37 M. Gauchet, op. cit. p. 117.

38 Condorcet dans l'opuscule aux citoyens français sur la Constitution (juin 1793) in Œuvres, Paris 1849, T 12, p. 865, cité par M. Gauchet, op. cit. p. 117.

39 M. Gauchet, op. cit. p. 119.

40 Le populisme, de Cléon à Athènes, Clodius à Rome jusqu'à Milosevic ou Le Pen, suppose le refus des intermédiaires, de la médiation et de l'intermédiation générale, en particulier de la médiation des élites, du temps intermédiaire de l'intellectualité, de la sophistication de l'intermédiation financière, refus de l'interposition du temps ou du compromis entre le désir politique et sa satisfaction ; voir Joseph Krulic « Les populismes d'Europe centrale » in Le Débat, novembre 1991 et l'article de synthèse de P. A. Taguieff sur le populisme dans la revue XXe siècle septembre 1997, qui s'appuie notamment sur cet article du débat.

41 Voir, sous la direction d'E. Hobsbawn et de Terence Ranger, Inventing Tradition, Cambridge University Press 1983.

42 Marcel Gauchet, La Révolution des droits de l'homme, Paris, Gallimard, 1989. Voir surtout, pour le problème ici traité, la 2e partie et les chapitres 6 et 7.

43 Op. cit. p. 119-136.

44 La vie politique de M. Royer-Collard, ses discours et ses écrits, Didier, 1963, p. 410 sq. ainsi que F. Guizot Du gouvernement de la France depuis la Restauration et le ministère actuel. Librairie française de l'avocat 1820, p. 201 sq. cités par G. Bacot, op. cit. p. 131-132.

45 Cf. Les Constitutions de la France depuis 1789, Garnier Flammarion 1970, p. 247-252 et G. Bacot, op. cit. p 137.

46 Bacot, op. cit. p. 140-141.

47 J. C. de Sismondi Bruxelles Dumont, analysé par G. Bacot, op. cit. p. 125.

48 Sismondi, cité par G. Bacot, op. cit. p. 125.

49 Marx cite Sismondi dans L'Idéologie allemande.

50 Bricolage au sens de Lévy-Strauss La pensée sauvage, Paris, Gallimard, 1962, p. 32.

51 G. Bacot, op. cit. p. 158-163.

Répondre à cet article

1 Message

  • Actuellement, une constitution est dans les faits une règle du jeu rédigée par quelques compétences d’un pays, qui s’applique après acceptation par les représentants élus dans ce pays à l’ensemble de ses habitants.

    La notion de peuple est donc très loin de la rédaction d’une constitution.

    Par contre ce sont bien les us et coutumes, les rêves et aspirations d’une population qui sont à l’origine des textes constitutionnels. Il s’agit là non du peuple tout entier mais d’une majorité ayant la possibilité de s’exprimer.

    Cette constitution définissant les règles à suivre défini à contrario des déviances, des comportements interdit, et se doit donc de définir les comportements collectifs à appliquer à ces déviants. Le peuple se limite alors à une norme très loin de la diversité constatée.

    Dans cette description du peuple, il apparaît vite une coupure entre ceux qui sont dans la norme et ceux qui en sont rejeté. Exemple caricatural, une constitution style islamique (Iran) : « La particularité fondamentale de cette révolution par rapport aux autres mouvements en Iran au cours du siècle dernier, est d’être idéologique et islamique. » Idée exprimée dès sa deuxième ligne, entraîne une conception du peuple uniquement islamique. Tout autre comportement populaire est tout simplement ignoré, les nons-islamistes sont considérés comme des exceptions presque « étrangères » « le Gouvernement de la République Islamique d’Iran et les musulmans ont le devoir d’agir envers les personnes non musulmanes, avec une bonne conduite et avec justice et équité, et respecter leurs droits en tant qu’êtres humains. » Ils ne semblent plus faire partie du peuple lui-même mais deviennent des « personnes » à part.

    Dans cette définition du peuple, finalement, le peuple apparaît défini par la constitution comme ceux qui sont conforme à l’idée que le rédacteur s’en fait.

    Une constitution pour moi, ne devrait jamais définir qui est le peuple, mais seulement proposer une règle du jeu que ceux qui l’approuvent acceptent de respecter. Le peuple étant une nébuleuse de comportements de différences, ses membres doivent pouvoir se différencier et s’exprimer via des principes de comportement collectif ou chacun trouve sa place dans la mesure ou celle ci n’entrave pas celle d’autrui. Parler du « peuple » est pour moi une anomalie dans un texte constitutionnel, elle unifie artificiellement des êtres fondamentalement différents. Je préfère celle beaucoup plus participative de « citoyens » travaillant ensemble grâce aux principe de laïcité.

    Voir en ligne : Brouillons pour une constiutution

    Répondre à ce message



|
# robots.txt # @url: http://sens-public.org # @generator: SPIP 2.1.26 [21262] # @template: squelettes-dist/robots.txt.html User-agent: * Disallow: /local/ Disallow: /ecrire/ Disallow: /extensions/ Disallow: /lib/ Disallow: /plugins/ Disallow: /prive/ Disallow: /squelettes-dist/ Disallow: /squelettes/ Sitemap: http://sens-public.org/sitemap.xml Sens Public

Revue Web - Home

Dernières Publications

ESSAIS
Beth Kearney

«  Traversé de fantômes  »



Résumé : En prenant l’exemple d’Y penser sans cesse de Marie NDiaye et de Denis Cointe, l’auteure démontre l’influence mutuelle du visuel et du textuel, ainsi que les divers échanges possibles entre les supports artistiques. Tentant de comprendre les échanges intermédiaux au sein de cette collaboration artistique qui a donné lieu à un objet livresque et filmique, l’auteure décèle trois moments fantomatiques, mettant en lumière une présence-absence oscillant entre les supports : l’effacement identitaire (...) lire la suite...

CHRONIQUES
Jessé Souza

Bolsonaro, raciste en chef du Ku Klux Klan et des petits blancs du brésil


Résumé : Six mois après sa prise de fonction, le gouvernement Bolsonaro est confronté au dégoût d’un certain nombre de ses électeurs. Les preuves du complot pour écarter Lula de la vie politique viennent d’être publiées par The Intercept. Elles encouragent les opposants au gouvernement, mais obligent aussi (...) lire la suite...




ACTES DE COLLOQUE



|
%PDF-1.4 %äüöß 2 0 obj <> stream x[ˎ, WڋWUF~ .Hwߏ(Jzp]EdYb?al.?~],?qazqK. o/5L4k\<,ƥ% N% }4~z @񍄸{$Qb*H^6ڄ$ϏtțPu&g{{vB*0pKMs[ y@9Iu툺?]s>?'J U&5G)ny="T+_ p4-ɍѶ`mMK|eڞ9xy\x7mgk6+9ͽߵ);n5|w,6\jшс2֐pͿJ[WQ8D$nD מ>.xŤ2+ZuF&mʆ NE `M9V3չBz]/Uppx0uw-ѵb8T+(W-$4D%J| Q gq"lvr3L8Wz [_ hNLiz%d}>Dv52fTK7Si$7N|޶M ٛ6[&R[,Eg:}`=j80*Ǽ:4i3l$eڍU`܎hnt! dғOmMU+gngR zٜD\9>g}O6c?8eГ'tp;1/] @.:X*EW*E)U#MAiG7yYMΟFt'Xxڜ{2՘INa"Ytx*6f (E)k_.'>.vR$ĚSUV~抾2dzE~ڢW Ii)Yؘ >a(d hlpHYv/"o4MrlGԅ짉h&Pwӈ0Tp©tIŴpiw=ʒ ލ '`В)sVyNV[-LAzuxBM/t}AHΔ@̶ Ⲁ I*[Z>:{Q<.%{rN;Sgsɳα3qeIzW*V!Yq'ot{cNl9lWݖx)R\HSwldh\M+{&Ziy ! ͙$;ܽ:Itm QSw\ u=6Iںil?)PR# &3/{:vm9Z8Kv$@ӽ\r.j:6.[몫 rEA$ɇnuVW[\+@5CBc"{u&Oܘ]8eo O)x#6 hUt+)@]7뉏/p/ {_ :'<rοS5 paNVCkv2+|r2ka|ҩIyE݀ɤ#a] iV;wmbn- Q'JeͽjxB8g@_?:Iu% jP u%°*SZa< &BQ5ɼc uJ.ɩMwǐ[53?&3.(LAWu2'*"?w]kZSMoUȘGrsGΥ/JtCN4CM]&|--3D k-A96b6ݺ M4BD<&jbP6$DTws\'P)@ yy8鶒Q*;DF:]=*%qUTC_n@If FL&'X+IYbud)snkG}ݣk4^ҙGgHtLڿJ칲31s9I Q/ 8]˅} |uRs:IOqr8 f>1od몺UmzE((БQ68ѬL~9 twrO[=^dZ} &d90('UX]M0ZHF bufX┹5J d{{c4._0whd0أŖ$ɏ_~*7ߖ? x4~kZ_¥v?w<|K tz endstream endobj 3 0 obj 3058 endobj 4 0 obj <> stream xOgGVJa0NCvAWA34 '<\$ L6 .xd`$@VV@@C O4L "0E.wSNsZt~nT B!B!B!B!B!$/ŧ??:O?~xs/[@m9ћҋƟn/]"l{_|Iɑ&vqN֯K0u I9ZL'gA/wjւ-BȘ~4jnh` sg)Z!Ug5W!MYE~ SjHuBqV> ў'g n]mz@r"0-+++ LAv NP3HUN!]a)z/.sb%d0MqAWR3oXor&S!5cVT 9JU|5>ۧӉ'4 9JuC !UT|@BΓTGD,Bv:>9XBT+BHQR%S !!0'Qn|tw-yOxCIJV[ol](53W+2g˵.!z '`.Iƭ;g[k@??PK wǐP{٦XQ6Bt:9w?޺PhjCĺx0fyНlgYCWFUx#zPa^x?^Aa <Qյ-IW"1TMPoȳq)՗_9͇A7,kF+ҽ ժIVj) RP?j,IB5&U]?9DB=@{}Բި}'}^J{OӮB/2!>M+5Pվ:lAR*UȰ3N0}JCt\9VT?ha5'XVh/JSF[E!OE{:i[&7uJ*̓ XGFXS*Ce:jU7` ыWrU[y J$)A49SC@|D+ieJS-_ɮ>/#hz^ILÇ/շ KwɈfTMkenpj+$r2gtpBX0ɯ:e*_&| TBWDN R sR=>4Tв~iZA6KAJM +(%ui? C[¸3pnpZ 9ӆ^wdTx廠 o[Vz1EIݦewhWʩAC 'wbu[!Jم|"iw?G?[XcQ)]6v]sE%VA(FR>Z9 TUlRB˖f7ڛ` O-%x0Ь7n/ UG@1Elg9檛jsVji PT4 X-aElM+R"Ňuܝ7ik:s 2QtL9QbؗWnb~Q c:&6KPc+rAtC||= y!!9N/TEhIzTX^97x` w%j1Js'}bpsJsor&U9IBoԉ캎MTҡrQcUHLu>Iy r)C*>װ !DpJvu~qsl:nx^B9UR(^K1l&hiZ38wC!IW+T9B^ęKGUAQڸSw*a4Aj%hxm| M?^s/^g*)];@7z\o J:4lfՆlɥ3 ̺r)Iyy!½*G8ZCM.JU."OdKN02~9 }0n|tÍV=x4˩BrYيRe{m0 ߓRmokԃRUD5SS&|Ko>mP{ >ߙ8_Ÿ^A ߄hH dAaTV :[gmR8=tKM˹"T%IA8 oN8VRcEJ`4nT(:$PplE2'}N`W9Q+])C2uc*z~"<*o4/{6Nq`и/>@'+URC2織-E9OFRm庴|2몚ѡR]8]G;[TNCꪹ}*UwQroVp *]9߲JuѱXu lWI%xO&'T^B8>pQ=$RU(':Lo$F!ޙ2rβgTeh+p15_ DϷcp7ҕC q~~s|͵kJ<%Gћo}}ԕ+WB/_ YU髜 P P~O}q 8hԄ7T<@߷h8=X36NMӹFuT&eS5Z)z㍏6\L=/6OM|zz&S͕}<#kKz(H)p%?ٮR +0lxqzhy$ ǫ+8B/_o}t+) jjLejdE ԾWtjxmTR ̈́/rxx;Tc*7G4䃥}87z6KR^꥗N0wC%Ra Mt=sԪvhD͛7~b>yȣWGF~)J$3<_B\pGH!7M*ioA.liSzB2̥_tI3]?p9rnPɟ4]aAx\VQ6r'+W󽿤gi[īJf[L+ZE! P? 5fe)ͪRsrrr4q*_ٮ^QU!չFhO+͕>T>#m-Ju6d[z bRo={G@nJʙĈƟzJ%/,s٪y$6h)?:gP4d*˚#fY9v2Iݮ%S*+l<_$RZⱫ+r)ܗ;jztíJ|JʔX5#^=*lLu[,4R&e:z0h*cSFV7єP'DR)joHE\7~w%Ԙ9Wz?Ka?-uH8SkM% z`SXJR)CJ4~aތ7ZFxM?y$٭Raxd' ޒ\*Y~p Lz]jH6zעFA&;T\X a^-Tx_!QE<`/>a Nsz4Q|xqtM } :8zaĿE/\J(IiQ*ɱNJIO k|J`dk?u<$ޤ4QvnY?a8ђRC(Db[lYE!1G+jkw~)CMxj1Bt+Mq)'k6٤DiB5V,UBOQ++U֬)h,thB.h?=Xz1BՕ7\0sNCUE~5J(&e%<@ 7JЦTkrRj[}yj23/a#ϴ^ S9gRt|4g~_ԛ}Jvj`z)U~2!!C#]W)*Y~ˆAX2k(vMC@9j Z&xw} gY\4hve L)=/ Iamo޺) [5KHRGjb5:TdxZ&J&߲zz?~>yVp ܚOlʐ'*`i-'c` (C3ӱKC?q7nK]6(ֈ@RM["?vq!ϤIċFš7Еөu6,Į't-X7|R(T**5.J5AwIYeTloJ 9ѝ gT)j4t0JYxoJ%TĽ>.tT.TrjRVeޔJfQv )UԵlTk~/-9|:P|ِRE3R-ؖRE٤R-C֩TD*fڕRuR-;9jRm+JAs~cRy AeIeRz*]S(U҆BP|%~Tr 5j*U(zBTRe:nWIm-Ju||͡7_$T*_Tzݕ7&DEK917ljT*_6TYCψS)UVTlH^KKea1l_\6Tʳ5g]!Ig P|qOy) S²x{a Tޔ*9| cJ{}:#:-J)@-d/IvT C&]`Q|T6Ke;H́*I (xFwj:T*j~V T*_*+fM|`P W*W &og3{&5nJ  F> stream xYnG W9@bm FD@> ?{GF]d ~nJN_~~nG֏sӗ?Ow6M4c?>Dfzcgs2faz`飉k,9]Vfs5d49.8s!*Ɩ 7du]1ɜEpkD:2DH>ty ܤJ< ] Rgs>>>j|0I?x0>OL O?Pi9)@.7ՅdqZӏy s .5P/IJ<u00y*Ox0Y,d.$P٥H]>tóY )T<Sm71t%|Nd=Xh-Ѡp'f_`.v?M|AZtD1 ֊VfWhSyqDXb%v{YoXӈK!dYW1zΰfqK)YB|\( hOZ1HU?~KO hqY[2*5t6`YAαӟ 'ʼnObvpCCڇ:'5$>9فj] fK-.驒j#$d2M%պXq8*)&b#VҺrޒsҾy| vļXq|X_s` cƇaO# h-%>[$$H^+8 Åˑʮ \e4櫤j2Rc99L@ \[5&d"v.l++_ͻ["и|E.,CDƦH.B! @w:]!7!{ (.$Ah>kJN %sQ+|)s (X 2 lLa-:gEoAM)A@{k2+uo# v;7U6]faMVbzeLfoUxj[j4ڋ=TڥJ-r|̚73;ǵ3:%V530r\zk)Ҟp/o|vbVwn7i7 d*2^ؼ; cO.rÜpbG`^:y]'/lfV|p@cd?'>}8 5bQoU]wLGv,ܥiflI̕Zici2u5ꤨ"2ځ,s7|oĦOYqK ts.N?]󅌜Ag0:i v :/)I{ Lg ٞmeuTN:ZqorֻTkV%Kky˂ :o*iF"}Jn{󽶸^libfvTNھD輸,f]X :*!Uo%:L஌B*.!z^I^fYf{Ue${hFyn+ $P[)򘆾7{]֥בيy<.,F&2廅4=; 05Qmp勤8m^u:rK-4>jNjv]tQ1 (I4~qM](*[Zj-]{4.rɃCX+ӨEMjF2l[ŏ~4'A`[:Ѭo0.t%饊|fʐJ T@K8dMơRdZ[wOMp>!mzuݠj}ʃi0rv@.,ҤNKy,s4:[)B%-=mw o Z~t(lBn>oٝyoqglf{Or endstream endobj 8 0 obj 2027 endobj 10 0 obj <> stream x\ˮ W:=-h ?L l!)-U4v%Q]eM]˿~\?aD)Ưr _?_~|z6uU]?Ғ.į?~Nj^/?/È04(HüO.sui+$lJVx({XsqB>$JH4CķmY$x8 =CB[2t;6ʣ\9w@7@O࿅;( mYZ4!+0UXU6 s_#N [i@#3 !ж\sv0z[{?8|~nEYԺ~-R/oT">2;Y磱Fm-!Y:ɂqKep1U!E;4O簡2M fej+wkL ?hP"W BpEւmt !=Ihem*0$/wr[@sou%rx-Lrp* O|{MHڕ`*ܙ _ueG|_&ćhK%ө> C˼|"89ía3kWvqh%_$Gh, uIҎ7f!{k'\uS`յ kC݂{ʫx,qly‹vO>MMKeD`81U= R)\ᥝ\Y<>`iʂBfƄhL"@2X0b<1`v1+b$ň*[^EU6`3.J%2CPjoq(U"EhB R-MJgM!KV7j񜢶0S0ݪcaAhؙS [Q=seRۦH*'yca290R[*P V7Ɓ9q?WPH%τ8#U0bb.gA@R3 A9]4 8JRqMW]ӈI((c2}^ ^3apv"TogImPԞA^3*Mj!NNCvSo `S^  =HŪ{9!1DϫTqI-qԃ6o ixEj-|㳟HxhLM|V=4wj1ĉcPb֊6qAsTB ձ) ~@YUnUbp5ݼьOPoey$sv$Br^^GXِc0%tE4b'CZ%  "eN (s0tK*HjZ1%=]#lȋbfte%uhOj XFM }Wsҙ*j$m[[n{`% X(J8եGj?KvGRO*<&-$2 ) G4TjԌʘ9뫲;;D2 oRI: r:KmyaV3-Gp)!>+%u3sI~SU#@G2 Y$۾+E>!:a#Ɣ7ZkbA]莊aٙ0!ݩ>$ZP}1fiMD}*bԳuvsSNX ejd}4F$ /ۋ56LMFΣgk",hF:p$eT@"$ItX ܬfjN,P֚K];R1]vSDu- Z"ZTȀނ;b$O VupdL2[XÚUY&>fz4#ڢPXo )^֔e$p3hD'⍸hmPXYǛ ꤢ=)8\,GЧm^OgUOe6jXChid| w9V<#H`J,*2&+?*ȠvEP3 &GN@öM#X{6dT,J) o![NLQCwPL0z)w};cʈ?X͆`EU^`QSM1 SGJ+9 WM7L9|'t-z|J]cSWgVa՗.ߧ6/9#)ʫ4jK]K7F'2:Q{N=c5x @<"ɂY'N)lNCʮ,4RN{íWx@V6G* I~@.?qrzhhȓ@I4@pŠ+&9MHUB[92_QWU]oRs> stream x\Ɏ$ WهX>@/<%J" U(0ͤǯpۂ_tw~a u_n7ko?qؿ~_وk~2ìi@/&humKӈfSGWTHmJq6K F )sΚzӿw}XG|uNkMk{O%}4._o,~--kTAcպgNq=ެN8[~ 6"kۋkp/ALڰ CGBb7\iOQk^yotIcK&wJ'I?-;}u3Z[P}lpU/ Β,(юvZOub҉Kc\3qS|GwpmlH=I#I~}&Fu&/vF9O]Rr ♁e(^Y9K3Dn5 ~J ;t}ⱓQn\ )}\к))k S݁jyǶ4і*LY{YV4Uʨ[G\b_{pTKak8AZ1'E#|Ds)8:NL{}'݋ 4dwX1]mgx@x6&,ϴ wq=1$K^$f%[8H;h︆ τbhɇZ]㘵J&I{?Mk>4@[w1~ߵ=gc* ?zh Y :.e@DIЎ3JeaM̊#TH(,786WDODQ$`bk`̼MGA*LD3(#ᬁ K QU*V3u!uA@ûH~/ӛ0Nǣ $8dqԝvڊ,4ƩԪŗ)Zl]#` 19Kbd*->{cʪiOww{Yx^]θ͙g$&V_4i_j.fPIљE}ɤBxbk+1W 08(ȑCqg1L},!ᢃV'XZ.'6'Â]fIyAvLŵ(ƾl(Bʒ}R`3c`<Y^q7% [7 H?Ҫ"hYX vѬϬz*ufH uvIξ vpD&kVr0iKl"CE %'Xm/Z&4%{ԏҥ1 NmfDunRtFFw/Lr[etmXdghﺑ=*A8Oo+ Dpǒ%峰q/xs@Ŭs'R/QCB""2s6\.cƬgZ{&Jz.;qD_E!R3it'xdG$>ћ jqҟlxWp5b<<HO*dY`*%,0B0=n50}8-%7+lIZmH9FNX1!qIb.hEuWԾlk8K4u*d=}:\qaflW/D}ydqȊzFK|?T%mJկr:{žۢ!1ISrkp@'cfg}#^<*b+QtY G*leu31yҰm|Β9^qAٶI_4%16vU4  4Ж@/lYZ^:: ,_Eܸ i"ӗlm(5zXEгM֐~GjmTm#;AC0d5/Wo_'`Vbd[[!"eH6"pYMϾ& $CZ"tf"X"U+4{^#9,?FCI!ɝ8Ь};F<5DIz]뫾XOsPlڞ}%uPnjArf2F7Hcλm[!ORÐFڂllYLAq+/pEV|*4r8Qg\{4%HJ󄎖j~kXQ+# f * 1N+t98t1 ]:_6ݯ~ަ}B%) ^'BPnYVLU[B[Q42(<;tYֱ3%}ⴲ[*-apǵ7Ғ]C%ZQW\K9֪j+I3Ћ_ޞWyc*؂7u;G0`v/Y B*q1pU<҃5 endstream endobj 14 0 obj 4418 endobj 16 0 obj <> stream xɊ,_Qgڱkg <C(!)aӼn^VƦо7~?m oGXm]v۟ۏoۏ|~|F,ØӗA<̚O1Dm[Fj6uԾ}Fe önB5.gvg;`]lpg.YZbm:595i_]~-Ҫqtm|gso  ex@j3/؋)C]PWNNV$|/[w퇆N{F@;'gMSJ*`{YgK9ߘ5JW{ET Ovr bP1㋈/<o<%}:lZ5Q'LnK -pTo]Beg|vI/,ۮX_R y+3| X2Kk{5UaX:܏. >t q+χ ƭ´7*3D\Opƚ,`d/dT'I&Je<|Q Q k״Faz0|dP k vSM%Wz=DOJ4T,Qc2 jJ`$j9c0q%V97f8|1$ICۑ^ؐ~.NX\O7ە8{϶C0ƺx S69=Q9@ےMeR=k,)]BBa&0s3S ڳ#gKGo,sjlTmp->) x?q\] YJQ{ qU7~뷑ȦUℤHf>Hy Fedx*:~< XBMLhyFQu !0 n3q0Bꐉ+g\:85 !0XB_ri}6XF鯡F{9 gKicH8%݇~>B,!I1i#%H R8׶<0i{VAEg@><,>RLwPv X[X_0!_/qjձѲMp P!Ccq*Yّ{ǖj 8_'+3h-FmF VUfvoM`+:_*035%VGģ^+D;p&BoHyW0N| Cs lYH]ph.d2۩rk3D9aُ]ԯl"|It{ Í1_.vmM#F'֞ ʮ7[- ~R*﹟h_.2$ 9!*!6C5=`Ib$=ZTX)׋YPJ7]H zz™G9HÅQ"OqlLW!Z1Uƕ%i-mW4S1=&h &lScJ~bmg@{s[1YX:$c%4Igԁ6;S\F?z [@¢8l뀱U;{o9"Rfm;,a"PD"bT0$MQ!!-Jzbb*q;:œU>TcgY͈aCMOĄ{z #M)s^>]~ńJ.;y I*G3\ muE}+cPպgaG/ne'l:bƎD(X2I?7ɥ2ɩ T^CAZ8DQJsڎXLS 4C MP4vC!h79q;sVtwN4 Z*gBc=z}x$kͱ"X ,N`KVS݉52qܽLOEdfw? x^|d 9e}И1#)/Oi=a :va}|u H Z9X9^5Af#m,35az|k6նSʼnZEDxL ]?zy2,ovPD)!7Nw"ٙ5-e|k†G3caIc/[̀*Ӑu0Vw,k',ar> '0N bhㄜ*OYV&';,&TwiIԕífrDgӣJJ8DzsN3S$ HDvrAe_9i̢F6[(-@Ry(`-u5;e+vEzU5xT%:-{ن{xj/q-LАDh>ήZt9ޅNaPXf\&dtd0u kvo6FXRO{MV鵓B]gB1ZC5 7 " -Pl(3ٞ"rRRҒL }P*I,r'﫸V  ˄fYx ^W".;4KZS9 !KŞVv ͹xI^wYGW_WttXꙵ:*r#^;T`C8,b$ΐWq楩@'ﶕIk!U^;=:J|BuzeJH %2oSmdbu3o:9F=.4~w3 wdz|T >]niO%^~^]k,涴IAA)mVԿ+ȹ*zP l{igm\{,1{qa]tc:Z4d)ioT2<&.Tf NΫbe*9iVZ`4XAy9*Id >~( endstream endobj 17 0 obj 5342 endobj 19 0 obj <> stream x]ˎdmSڋF꽁HEIyDQ^d=S+GJcn7_oWmq7kov~߿^Eؾ>5_6w? &M80P{+*KH^o0Om,"S԰ou6݅2u\|fm,lAB_69kv]_M'zY86&k)qݕO <5n_gO,~m|!GjPA#՞R&!͚B)k+O[uN ;N|xM﨩N=t{1ˡ AvOljK8H2g5I@#~62x7.9pmyF;/(j|6]v6hO LNr#kʭӆ< #K^fL5@FPhAg"1[Nx{#5,[j%LI`m;Q.Nr0/1{<2}Cc oq߅/Tl<[SoXNg&%ǺEa6~h/XiVF";ɹz"A͓)='E6RLByyE_GV΄$}vK`G6LQhjƚ4bFaXXڧ3ƞirH)+4r[o 3h%xY*PuAiq 2>G;/>wͪ;h 5F`?V8q/j&"RCVʠ2Z'MU?J o@J'"uuŝ-k75':W48x rLHGb6K9;sU-${=~ kG4\id Ģ;` ѠB'vVtTLVj MI2n_ˑɖ {saRfheI%%B8[$qpj` hNTՏ\ uzzRDj#'S]댸s[t]rpGE)7߲E<J;S<ꩣGLzVj4Q3X-+8S{=sm@ޯ{(6vXl 9̜<*QuUV?cF7 DW$(\kˁQ(!-ٓV?g#R$4_q+F[8yhМtp U3q61cslr}­5b0w<`Cbat7 QKK;y-!8@w=ݽ#waeTSޅJ<-6v=FpO ߌ.陹4GU /ɟ_ 9g΅ Q1ڡLNJ8pm<#co3;Pk;Ardh " 4b+ёR;AiQm =MDFUr\ W 5)MJ7 G-Y\7A'gz)XB [{/6zzOBaaj$Hm58:+#Z(d=f84/"#6W%W s E1 l'~RK ?IVXζH /hʠ.;ۤN87[RPGA=|g^_˔]\V߈c0H  h3JcB3%BS%hHpUn|xUmUV#Jp3""ǣd@` `W0,L{a?s4roT@-&bJ  ڽ V܊!h‹{:b_AʺkdNgpH+Pr +>,n_.{5c i0Q% d dl/\7!#pf/B?]$t.p$\|fLDźcB"x@f+BL#ڤIHxCӡ-Ѐ(3]?y<~,1ږtlu9yz!C 0QD-@(YJ/ GB$Eh$ 2pM%% ,Տ꿍-Qff: q}\IʍHy:s, ҳH*;ZXJnѧ`[4$UIw](V`*es rGsϮB2eI$~xPq' =e:EGڀGIʸ('U=hGJLED_2·D9"$&3#dcbf&%|D?I']SaK3h xI~r9`eLV(OIPY_2Yح^nBA>[rU{x/!~/!>bKv‰ D~ |vpSPRǯ\kOntL׭HSޢ,f,h&>QS[.CނD4jfrSBI&O[V {E/؏֑}i2xæ]!tuyE| 6K1V%B&*`DHa9H6n`^&ewХ.T`3¶QV FOY i a V> $ijVy08F5s`e2v%U;d9W^LB:Í3ƯLRVTj_>{e8#'1ދK !\5X7wl{by W˴c<^^{5uRU&'2Zi]HEgq$pmT'E{GlV SWD؇-U^8lE`0  wdX <i5_ T,Y7)9au3B<o8UX ,<Q@ -bd {8|} t-+ߍX?`''h=Ǘj8wWJgGt~en hcaw)mO^~MheYL(FK*δХ1:#̂k>A#= Wqu>,c<6LCŔwy 6-.v:h[t )s\^MYAt5r= >@S(n*VIevrjwT<-JU PG\|x܃帨'2{SM3˛_>yAZ';Jm⸛`DigTI *ǫWl3)OT~Qxj>LدYg/t ;㳱rsb_#3%tMPꂭ,.{{9#]ށd_Wzz|m |~ALWߑP%}6*.W8~CyL(M@_Ce_%rCtѱR(/x` `_ә"> stream x]Ɏ#WCk.h?`6-dDdJcc0]$ b??}s忼tR_p~ϟ?Ғn?Ͽo~z?~?4f}Pp ×׿[ɶL.`u9j>۰|0VÚ+\{Դo>56COy7s`_|ϐpe!=xrGwc8ޕu-~/cB;O [#q}?}*YZJ)ͻNRy_.tݳz[D2~ J|9yc[ Cns?ݜ;Os=܁w,6wR7v`axPfݽ<, VcLdf9N3x:+}sIyu{娐>ewCM$+º y*+T(S=]CT{/{/kȖ-E'}X8{Xzr3cF:T+lVgGxCbm̗` t +fgc %&}̠lYnJ4(UgxXIe,I)^o\V/үpF(D+TjϣQ xPl/+2[wYSٶ0Ӽhank[ݣpj]W70zG>WP<{}26n7:e YF(l #(>*_+;bF< maaCɌiôT6(,-^4s<ϯtf;kyyPߧࡪBƽwɐ5P&mw\̗Tw@S1¹f*ܲ5_1s 7(]<Г,½@ <ABjed3·W04d^]Sh24;5ek^%<a Qje&*<zX,F*XAL.6{3M0lE\ļtt'JOخV6EQ~Y=;p}AL%]8㿳x6`P-km)#X[(w?hς|:q¯2ܣ_p}BccSie@NN XbѺ,2鉳wmǸ".1N{kqxËOxTtA.,騚0amQˬ ?hf JOw<@Z{" i!s 8f9(P؉*E*21#x\c L}H`A@Y@<{0SR 2՝Q,,E1)'\<5 ":keE2,QzfRH9#I7[c& J' g=LTPb4Qh tm-.ʔT8-!!4l$|\ȽٱMך,e6&]j96fyticxo]j[8Dj|ia$I]7qk`{;_gS /)xbq]P8#T=! fF%Hao);''6VJ=u^kލ9Uˮ*uvi10ju>"1#e)p\S0zf叹Tfȡr|Wr"ӉC& $M.Kp4SxvV ~k^<-ہsi>$;Pr :gN,E$B%TN/9qBIiDTǑ;i Q.|;SM❬Uerٕ\6SDye֚+Wy+@l.FqXx Y aDGX|6"kdr_M%7Z>]?U=7THT2jBdǘ2|F߳S^N-=ԫcQUFI =bYP9+b l6vZfwJLR2ba`/03le"_/l; ; L?q^TQY .<M +}Y#uZ aӅY/AC^>Tkj'P<륲h?ۛmQ?ˡPB񠧄LyݜmݨI52Yo@`nxpDqQٻj e֒R^OBd4 JGR >=toZ ']vSDs vhM@vE(#Z;)&T|:&q`fElǚgƥQ=;ZC1N$B'LV8JXV@z ·2ᇜ.g 9c]BBtAQ&spAGdDWj.Eǟ8.ktb ,^K?g@ձeO$hcA\wQ)`gwXw!`FCklt}`̶in48zp3SK2䃘.Pn\'>:/',ҪMG|aF^O!+7ީGYߏ5,asZyln$ZOE`iBq!G.؏ vބѢ\+ꎄ8 )V/biаBѸD@Lz(潾2 e OYL~Opښ=Q.yh`V"6lL_7 N4^QUT#$c^C\"M2zh*o/+3{ 8X6ԓ%: JLix̎[_(4u(,xV_ތb)Cx@\ _9֕ZJ9uwI_j@j`eԠiEx ]]g-U񵂟ѦY@p`8Ūmָ񂁳 ;v<~!Y}[Tf]?lYml< ]HLم$R ,>=gϳ^Q?DBf[-¢U^؜FڪE}nOKXΜ nzRr?*}'\_7$J8y骯󾈓Bs:WL*?,U \1do#u"pMr ;C^@-t* ӟ8mINcQo15 Ak7Iĥ.Ҍ^hh=߮B*k(jLRP|tE]9|w"пH^ZOuG9ReWoo= &LWD&I.>*0vXQhFdS\ʳo+fjms,]$z,dB(c vw5_jx-tp\2ԔՆ;I2I`]Eo$7]ꋷ2X+z yל@~__7 endstream endobj 23 0 obj 5795 endobj 25 0 obj <> stream x]ˮ#Whŝ+1t7P0H# Q]d0Ajߏ-O:W~tG|?~5޶-|_pso?/?o׏Ԉ}:/ s˗%-}ϯ-9ؿA±˰=(x,z ޕvO§峃R`[]rA!e>ûesRw?}jlc{sKkuG/VMi\<κ-?gko_-Vmpj9©^&(Uݗ@oͳ&aNj)\k004C}E n w<^,2 ݞ0=61AK&g{af2N2ܹ B'U:6Ydaν):pEkq4o8rA2-. j͢/ÃaUnLliޛ ɥ.p; yL\,2qi=89]pԄv8Lyk o=6 VCq0<7!2ݱc{UݴM[1:-OɥbB] qs VM>!=HeNlѢM.gD()1x^>V+pX~I9,t*PY!1,W~ħiu)Po חd00VĨ*[@VF-6Ðytzä6 ʎ6)j+v4#PtV#8߹kУJ{V a+|7(Ŧ ?uVLݿ(uL6 髼] A1!!oVc`9#34'Llm h!шaZ'X `a(RDЂ..LEwug1~m7+VUan"^({( Z=/ kApz坨tHB|E&G7O 7#KrBd{!+JSDۊV%H%M{eE&)*ECǖ_H~Wxi 7;_Iݡ=0>[VZNw.dix hfZuH`|& (LOB5-L3-u2VBis[ukA#(LTA3Q]giiLlu%'&Դ`9 >&˾p!)F k#==K]g`Pt69;5p`,Ȧ`&g XՆE-Tc Aֲan Ɋisǻm{x,uّnP#[|iϖQ<p* otenO{q*"11YV%nl8ωcE|=.W5t؍J7Sp2+a6L <8⩈%ح= vJ v.IѯA&QcQdMHY"RiBBkQNT5[;^9 j[$GPj&7OpAOj㴑6mܐ}ElmGS;s`3L*_-6zRU{H`o-eti.Gza.0fCDpNvߜa0#*>Z ̑<FjX3Y?#ѡ?!†sp0*U 챆R-gdA't)K<)h#}QpLTdW &:Q-g$hP; vrŶBU]~0V%Vz9xO%iţ<$чTKheiM+JČ`zU6pӦzѫ.^@&x2 ZVyhA-Pm 矠 æ)HDJ0%?%SJxlѦdjPM.4k!rE~W Ԗ_#ڵ2㟝2y(+(t%$֐č2ZGSvrb^MVwI{ѕ*{!CT͜>E҄Hب'y ͨJx@4zP#zi8R L]CAQY$GʌOzIɂSIc-fT2ba$JD]#fk/@96?}) ǜ&9kZsA*2fI50IӲ \}AnU(/V>8B:8h/õ4.Yۻa>:gW蕋Xj`5}!l>7p#@&JrbC@Z\ ISaq?m/͈Mɏ? Ν8: 6䯹%GcOyd2v"A>m(FS(cB1!`k܅~U<6]XD4P(4Ù}`h퍸1^AaXhqDV3r`GO")lxoESOBnR^nB(L0s9ljeB}NR3lOECml<#v1K/[eR`rA!i9WoBh$2+N׵KB$T qe&{Awi[LѕN٥{<~ ōjW5'X(3Cw"V:vz4}勹zKɭjA(|/ ]tKH 6rQ1>8.^rq\JH.$r :mr_ mؿ8HgRtpLeď7SD; !5>\>JՐfwou\\EP8ЁEwFR\;w6V\(X 2 xvPiվM|Ġ{qrMQ΂&x{ [vKW[U7#Lj- hO(|c|oqDxa։{_B |ֈF=\l.v|CGu:Rrup:C3ߥݴ"vVfyр3y8κU@1OZJAS|a 7wQo(́wq@(84aތqԁقZ`IM Ky82M x.;e57\RP(Beu;y9ĵSBUBeX A$.^Y[|^}{FC/A yǴn61$l&s@Je<8ׅ;Q:Q6%`87mGB5W%CȅJ,!gHKy7x4g"XէAb?)R_GܭcK|RJaNٖ*K](D[~U~?<oRV܁dIه۝|;%g,(%.N`CxPP4Dy#zJPRRࠨx߻Wcb_*Gsmr@# ~}$#/ӹݷ3D]N`=htZ&jdžNRcss&%#VN^g{ L\]`Ϩ(x`Hs;O`W9yީeTk i/T41쐲Fv GTt1!?90/7W+?Lj9!-oYf38#OouDnwd\FLO9^<HzluGIY&nݍLRW]Tho4სM0!phZs3W Ѝ4ę^hoW\5 9szΓMm鈴`Key/y9*t*۪4U^^ *8yq,e-*u nr^Y<@GD!I__:$ԺlE 'ߊ砤x)f6Dk^gQY{9(قXC+st/:W|B~s}8h}ׂ+ps:L$ylB Z Chqc+oϺR[#cH(oN@)Ǡvz2.Z~1ڿ3@GGCO]`oG$;0Z=K)}6/YFЀ /f,uY~oS endstream endobj 26 0 obj 5571 endobj 28 0 obj <> stream x]ɪ$;Wu-nir_?ߦdlp="$.dpp_\q#-k]뿾3~y돯9_׏0fmPpۗsem[fm}vwöA_=Ӛ+ sljX=DCOn 6/|Z?i> g V߃w!?]yd >k{P?)I[#qE.d+2UH@)#wR}wR]>{²gY[pTb2on)2NY},z9䲗2n>⅛9h e'3y EP%G&0z4 Z#CG{^D9_8W[J?S b17dG^#~vW)-e\bUeÐ U,n,Ϫmڅ*N?#6&XwvXɶwRݍzbֽ =wfE?!dTk*T3"b6IHw$&opF =PSdwbA^袒c~K|6N\YZ^{TbS}CP.,^\Ucn".rZffgIW_%c5O`yDk'ڝ0ZaMovb*v"څ@uGҎm`JCj״7E[1HtE?G1F1LB t#%0'xoL&x m 0j΢>G %cVg1LEM%TKM֓~NKy t$s Pm_(3C.Z2/D9RCOJp $e[$%LH5i?}8˳?/MxbI`i2F~y[ :,"S;q}kaa14xjQSbk:L;mPdAjэLHu) ̣\hĮ{ĊmƐ ӉZ4I͛mH;',4a'3FCۘ' %X۶)Ur٘$tjGScӅb FZщӌ;OV$\GjHlc:e٠e9 Xq>e-xZZ~)Q릝4tG%"ծLtUH@*\{'Q%oܾߑT&}[sx"Jy"e!؊JVmJw/}`(i|f,%Q42)/Hk*['* p$\ĠhpsXRږ&uS~*hei),j58孄 @mrDS9*Dd񘊫T5&Gx$(S;V#(6) RTӢW8$^gȂC-Se'vUdpCA'a\Mvx!ˮ͢]zPӟ=CwU&sx3ir{ Q,jQR޴)u1(U^u7'*\ HĮk[58[55V7EWmi-}h)GC$Em|HMB?9RE=AC բ&fD{* 9i:USϣAAk)Z˵7رwF*o㹉S+{Ax&{"IQXUN"~g]OBfsFC!A$b1)/Oj10U)0B3}Kv(W8vJNz$*#6JYeBqq,z'8Y v\{;,,h93 .6rK{d2<%&$*cKA)Yٶ|cu/  :4.ὒSsӏ!ti\XA1 He*!JV drq*MBs̼YuTfInꁱDHuVPeNj&aoȃjPe3"/W ɷ~s 9$ST'RJ e枍 =f6S'\tBHLH=)D(e!p/T [¥<*u]^L 9xșLZAq8NQ@?(#ހL ၞ_6Kg3p@{sٜڅdY7K'RF,H.!bDVE|\ҳj ie$7, OuED4jC?ݛ FUؠ6e+|& @QN }>sp([unF)TT>rjVKDMZZY{; |-7g5Uf {;(}dIH<}R1k#͜& tD6 vvvPY9CjI>xT\`pM,=;%nѱ3~ϴ1wCgg'"+>M?rBmxB1mj2S.& IM֦;>nZ]ǍFO:=?Z$ݟG#nĴh|hM Y$ WRITCŻEk9zMB0SRžOySsV]Ɩ.c£W^#4ry`JTwKZ9>𵛯ۨpK ;m%pSc<v[^R"lShDX< ݬ!~1g? >NU=LSv8 :=Hܽ:CZtrH;LDL-bT+1IrfBIDk&Z}HRPX*Bl=PS@"3ų6/vjə~C.Qɵ_2d4AyvnYz`eԫ!&h[&q:.1̶'Ni~RSyc2iu"՘;gktg>>+^si';J~{'GgeV2ь9ԪZnީ:Yؚћ&g}}XɃX?$};\`b#)눹ݤ׆)<LBI[;_x<;{}ti~LQM2]X(쳤i8lN^jJ2R9+ԦS*!m>ZDԖrɢ]v0wtD@1tBp͓-_- O=kfӭ$G( ĤesK'-y`'wB=8wK^̄B/!5Q(>?qiêt~OE-M\zBD*`::~6K&7N6\^Cv~ɈjL F+:c*)V(t|~N!J%sbR{xk"O@uru5qt "ɚT)﯋nhс"NTSyf0#kTmiwHpSF"t+ʢJ:hyHQE0e1 \:XYD`.sѹ?LY[5m#z 7>Z33R1e8~#W}qSY ~&J`sK=Av^}L\GG5-}Nq@Cѵ#X%rs%Ǎax2 5xX%^DsVDZh"WڐGw? d銂;vh\_2x3=$tPiF؏ Ͳ*ۂ9DE.ПbPASa"CImCꚆ#B<~9?No Xd/B܍H:üp6Hsꃏ|E~/z[V_-,ӖAPCs^,٨Y.>Fo 0#z%`hI馈Rj.btF?+!o)RBYZVk?zݟOKrW-S A}! $!ma/}ΈcEE>8VOB^~ߎj%[bT-[(N["a>ZNڳHWmyK;tMlH/r$<| }ߒJr.n[拷R1ܳ!4`zQ(8p?_~_, endstream endobj 29 0 obj 5359 endobj 31 0 obj <> stream x]I$;njB[,@nu00.#RA1c^7^VJ()t_sOW9tt?=~s-KZot ﷿Lnaڠ8%P_eSfwu X_!a8lt szys\`M(xBa yZb| go6`rC IϐXôKsjO»X atac"L?+Ҫ􍟕Y?C*{sTNMq„ʡ7D^ Pͼ+J+tlT.p}10Ӫ8>]Jm7|R>|+a`?2w_keƌ̸n'Wڿ_wq)M <@lmZ{f7SnRDܬdhO%#(˫ ~`;l .[UyEC*J,p]UQ;x<$M%nJjg[S}#ĊnAwَU_/^'Rb-R,Uyz.Qǵ&Dv9ֿϲEKY rtO}G\hD(j8=51XdJ\%0v%Fյ12lo b"h`%N'!Z|Je217åDazSAvGSU%t#}Ġ#6(ѝ trL13Q^íȃ%"®6#P*QmPa_'(U v|ZP!qcbu|t#<ac'Q3ޝ"ڳ஍ pD5Qc?O?y))\fvMd=2d]"̸.cJZIWGoY_GjX9ϝ, %k[AUEfmhzrB2oU7flTA!E]%\Id" fOH6-,U&t֫丽_[ّ]l 6L̅}l9=&7&EBc=f U796#1iT ?ЄFN&- MV{~B̉f=%e?J2#`$ƛLSHc+ә-Hd.D{$=Q:9 *˝A`yxl13*R7 ~sfɢ000L|-7~T"m:ch=˂X$ꄶ]O+!zG[e/ HK /sioW #Wpje'1HrY_PA:ۤݬ(P>aCxb`\@TZE+vQ#J Pƒ&e%la&BWBUc^ vp2oGǾSxrHl'XAɠiT`;˱WbD8D;߿&.D>jDvk&HT GO4P<242[@."##Q:Z%$sX?mb*qiv-'mރLJ2xt7"ħ=`eq4&>CSm$IT%;j]4vKK.,Ԇ;&[[81OY:Ԣxr"1NpRR=_6g, d+rAu (PUz !$9(2̌7Md-=x@b% ̛a~ }w@vGRhӓrF*u_LN߿$nďepУ8d5uͣQǏNcw`dP43YV׭ PT 6/p|wD9en$c&M֩L1>5Q2Fy=d=Z FOaGjGUN(Kp.!~Yֱva4WC܋U?u Q 8py;:c_)F~re2_.ְ6Rf/e%P ln2hdF;b]1 26\bpuz7MQ A2јbAȇ:NVO(4E<2Z:0y`v%5IfAaD@.$xjri7 ]õ~snpmڝA w^7&{R IO@`lI’ hTZ1w` ,B[n#0C7D9;M@~hg*UM;z[VmګLnb{!sIۜOsΪ ]{ uhcݱu)3PJyTUݐ:/K6g]1k/}]+\Fc՚O͹z\ 0 wLI,zl2jizR aː0Um;8bDUH/¹*d2ᑝM/GcXC:8F]nڇ$'$z(l/>4P\Q=A'3J&ho"?M3q~Tb"]|s\v)VztTM|NrP-dR) eUjI513r'1\ZSԻ=3eZ.~H OMO6R Ciإ4fW*^rtB=.-2l58.Zoc 0tiGH9Lב7Cq T :85% ܳ{@>#5io6(+ly!w^ X;>Xw(/l3= B; -((R:~ѱ3s#bsE(-=jSv m -'7)[ۙkn ~yo B V= [Z'pXFPMG:uX͸))uK%t 1>Z2~[{_FcLذG*"r !gk7hDmqm ϢU=c_Es耎!gM8UEx#zaUj W󀁸s+[|~t%JrMr6Ͽ"}߱lAbpy~NÀ̒}eyJ [ . 3K~ة] !4)~OzLn]5qdCb@qٻe$ >xݭì3A LNSQڭdi6Pݎm>HYR ~'Xr2+ 1K[1>UvQFU|w;>Ee[hIJߐr/OVAhv WQI.)襋5am!1_MvC*sv:΀ձZQ}yjHt-Aa˻0"0hB %1׿K݂i&P1J c {>=L٩YO{WrH+|~`pg @䣊+>NIT, k 4CVOV ӧx7eyзabtgwi]{jKj9QD]S6@'ި%:%\O5+$;aKTb^MY(ka$q. 4H[8D \X;MЇՙ{iW6/[ bkf_V! t A$N Z'fL+ٔ4/AT99o:*SeXCrF]d1pq[S.Ő)'6u{5 >kD_vQji/m)|6E/z (#^QYF/0ώꭹ{pr&fP%byYE7ڽzuBo G&}w;Ņ-Ʌf) ߟYJ;bp-U%VO>hh̓< W/zj j׍`w)RROiw-J+\K"4V{)%_N08R'-Oqٶ\=̧ZJ_kGJT_C9Q $sqȧ6b_}[0ĭLipPSd2kyṯۡ]/JD30Dbo x=e&<ߑA@2g%J0ޞ/[x'(TUЧ}C'SClP>~$J0(=}ӖhF,maA6G.іc% *&%~GW0K3Ɋ/rMozuȃ"c74 ƽ̏ŸD"9 ބ~0[JW:^(0¬6s^<޻tk BfO:~WݛSG vD{NuFhjmOdgi5WaAl&Z\xQ2tlgcW*\(Ϥ^(<d3.=W4j#7i? ʎ_ʗ)Ρ)3"`CcІS7n|q* ӻ6c'?=u/ߣ猘 1*W i ae!\QɃ+| TngTYvAXަ9}?o5iqX7^'"1z3xxC T/G։em {Wx℠«{lj{z#wZ N}zE%pSr!y@|;蜡>i?pX خѐbfbQ4qqʪ~UU}],gW?ZƳU?C endstream endobj 32 0 obj 5351 endobj 34 0 obj <> stream x]ɎdqWZ2;ʡX2`@6}3Hp{3ez/c0Aϯ'+ݶnoW_߿ҒnOy۟/5Yb\ݼC.sm+Lo_Xk|Wpw )Xy/Vp[C#DhƅOg;m$!B{n1ӵ#'11we]KC]'Y#q 8~gk O_J(vzyW))?ݏ}\mg$Z|={)}F&}WٝyѕuM, 9OuNCVs/&Q*0w߅=4"=ʹ1-*;Ͼ`Zםm.Ur? $LJ1p+dxxų|7TY`Yf;*/{(2tiK~OS?׾LuܦU4(HDđ"d y+4E%z7RG90TGh (bo}MsE-SO~3wHs[-f9ڧ^q~}R&7(`,YQU z.LSɸ5j ]em_(9I`Á.Ris[h'M}xxPWNB9idUL3wgPOIIdPZg!jl0Q(Agڎ  Nׄ)inv]Xdb!D>XB_kp@׍J]R`E#nkTB+ ;&-(u&WyJ {(fAut\ 7i0-؈ثŅ_|EDŴ?iupP}@)wLTP-Yp.KN]^Ҋ=njyҐ4ҷy$r&r!^b@lRW' r~}S,`uD%"bFc~{~ :ǙЗNVaQքlQL^7UKI(&5sgsu-.!;ouK3u7o p' Ҩ}hrs4 ^BpsVd~cԮrRg{K\:*!(57ҲMۄNi}}l=6, vd]NO!\ǩ/8Bo|`iכ^؁ڍB=\gtƈ8,aqVS%i{Wm)t# X oW+ Fӷr !z^ <R* eZmvDi;S$h;q G p-S0u-yȀHO‡-+%QBWnn=rګ G^l?׉Geڅ\؅\+jƞUuQO4!b^RZ._ 2 PV~ ?

A N3g;*7y\FB{r6 9EvG ׃ʋV[Hc@vf7"B+H-Rfy *lEyrܢ Ͳ6SGf,<}:I!A5"RdjN9К|~Ublt >B+ 4jƙ̜ \^ 7V++[Uʙ ,xNFnFǘDI~g5)/ĎNA/3 6rԅ% G$fUz?9J;kjtG)NߟD[s٘2lY$[~Z[JO44a+b]C[⟏:W77<ܫ&r#u6]3ഏ } W n-H v˓9#mN}AMg`㌸aApޢ- 3־ -.?E=t,]ybdoyBD*iוlZ#kg)m`liT5M[j\OvS[h٣\95YJt n-ء2{L#Sl+l wt!´)0;`'t5|** 48z߱!L$_oK-< }lҶz.C-oMD0Xh110i[CbZb6o <Ց+xN*36"ٲӝ}ƽ@m"t.3ZIP,8 ( q*cwT&(+- N|Kĉ ~,MQ^|pnO]=ra!#lx8^onj$;$+DH ue=6OX]RQƒ~C+\ظCUɞZ)*T*kGA+5 +Ros zԡ$*YOИ!S4;n'b֧עQ ':FU({B UۣT^ʪ`3B0n4KVixi`4C&G}1Dӓ5#2`}R3Di/R2՞ *Scq*q M$EbG~s:e2یsmٵ$VF}-p1*@gT'!bG I{DI1c젣Ͱa& >גb7CR4qB; jORCL1xud"#F8CS~`)4A3yvv Gg2-Dpyk F9qBM'dHخ^!UyFHɵ>9Jòw fp1OS🯤Joϸ,7nxw^|=I CEhﮎQ4"S4pՙtB]ܓEí hdmP8؛Y:,l1Q}(0Zqnxe+_O*'ҌA/xCPΊ!?8'{):Oo_xьOJ4m>ǫL }^ySz7̬#XG<8'9yP0*8" - ָV=KҔҚ!B' /{~'ސxgK6/Ku%ٌ pCE'CO8Cqe m,cn|G[ &:g [=~ 4-w~kx38KfGq{'-mw18/j^rD'#9lh`MG3xu- `َTyȡWN #`2I:N %hJ)zNK[#Wdt}AfHU]ذ uZE:bP0Bg,z5ދ<G M"@ d8.v7p`m Ou`W+jwїRo@/;0/|vo ~r^(ƀ{{G_{ݶ0M$BPjwY;ֱ UFtݐeWugJBi^Y&Zir_n0o5e'%3VXi5:CZ?*^ +"jh81S.4>H4!ݲCl'?\r>ܭheczDOve⋫ t.-9\ΛkJ]8@1Vg6꣹10%teN؆:xgOܜ ɡ,Rj.d?j!WvxSs`h֐pu<ɂOlaDƚ,'= /3 Ң٧2\B|T^8$; H.knwv2M;9?ZwS.XvWжGd>M 4-L^6K +19l9OGBG1.(ڮUlqw!TR=f|| %H/-}TxVmeJbvS+9qZ[nsBhN_0'@E-B;"aBktϜD5]r4Ia2-[<"ZhL} J~Cz,Yfw&]eO[L5;XX菿_/B endstream endobj 35 0 obj 5081 endobj 37 0 obj <> stream x]Y,;r~?硝ra}g [ ))Ux`hN)e(txۣۿ?+mkۿsyq_߿F_Ø+A~ 0-_.ȿd-9ؿA±a؞?h|/ic*s#/j|t#u)|vb]V % (- >K}`FmNL<Ɨ>VMi\8yۼBbG|ޔ7'm"ŻC}He]BpBFfNWߨ̝4#Ȼjl y֓ ^`fKSflld( 7ޕGF!xlu%W}|}]y5}V)Ɣ) ˞6'15'_LQuypNCvxk.X{6EJ2,ޤ.68((JF9׈bPDe|E&z͉J6@YLv*nmbvLU-(9̘ \~AUaѻ@ڳ*z1k]Tr2oʜPfG;V9moӠ8&*ION{H^ǖp&x!P/ )Q])4L {[D BRd4>oQϹk)~Ts|<˦;ZLJ)xȌQP2*!!6c+Cqh|+VQt0?7CyRPaȃH_YܶվeZ@ڀ,hrƂ}ʻC8QQtE? *3TzE!d hI3gr $WNB+w%H%!M.q4^Y)TW~qYI "FPڅ&.h9f4$l;k'NF`)r'C4iV,V)ނ{|nWVy(`~ eg7cUڧ!1akLϵ$a t ߲E!#Q6*d2gK Ĭ.9 &=C43_fq}Yf&/J}/_%7sMhd lUav 89PpHcd^";|[S>x1*!5޻uNqhyYh*I%؃GH"Q% E%Ι`,Sm~BNEBN[R/qSֆu+Gayq%b/A<#3wb6wtQI閘%]p |r:~Ct8 ^䐟AIÏ^W^.X)0N=FAFx~! *3 2NܜRWBq!=HWQS >eع3$%t¬@@NGL Wd^By?گ! )dm|\`p N"u}A&EB:I9AӊmEތCE&pjtA^KEB*"gXI5c-QYԇR5ʭ*ZSMM Z">[(8wlQcr"8]bGƪ) sxL8rI,RG_`]:15WFIa "v bqCqRuhXXݹ(&=#֟! n403UՊI%zwwpxղk޸DfT;}﵂ hB ;n101 ~O&aYfEQITT Zu=܁ bJHغKKJǩp"9+Hu倚v]a?,3̶.Ptio'beu֕7*;;Z'h~!3aB & aE8#ޟLAC.NxEE։hQJ@2tRS>qSmVx+o1|o_pbOUNƊ 2 GVـIEg (#qܬ sʼn qqf'Ѱg^EzVO'1>k萸Xa>U+@ǜL ՇwD_LT$Ϧx\4MKS۵(_zؒF~* WFzE:l)Vdyo*1_uj"*9@b]ÅS7'4C({`O~՝:5L00'n$e-5bCQ"wp_CfVj \-^j;E&=*4 8o ႮCU&}H|<]dTDǂ%$$[.hx;C^sugU">:1Lݾy<}3PhhM:+:4xۙaG"jo9@ějy28eY~ ?Ѭ~vMqLVRT:i'ՃtIw wI#{)82/7v sR'lT/86sXNK8#^;e?#TqnNqQ=e@~zBg}; tг ђqb_eCuw̺ ޝIJәyIO/z5[ũG}$U㖤m\XסHTXlvuISկ Q_FgoC@q(|(]u}Edd6٥1qpv9^ɍݻ<> "PmoJs-R)5&8^zuSuY1vFŝ".(kg]Eu']P#e"CzpaWYDjI;q~ry$D& VOjM#%/+FM]Xeő5$׋ծ%2%iGM%t{ٞ6ʣ Ӫ|0>-hMy=$D|QkrH+[?/缔ӓW9ҟd(jU2ss[ѱIz JO699)0K68 tZ5'"Gu7i6d v3[}>2ͽ?dn+,[̕}ĜLxLƙr?Z9YD>Ni~> \us~zfl #6}Z^a.5 +UvAܽ;RM$``>iob?z#ܔ59<4l2N)'.}93[}!:t*1LuRG!tm5V eNk؅ԝ@I^ѱ\WY^,ԕ4hi`YR"#D/Bdw9VcY6(yB%Kyv59ڞwbC5$lji RRhЮVW4K;GhPha1eENKϪocj-%}g:Hw:]KdûX.PS\UW;GZ#<>;̱@C = n1 ͯPph!51CRo iUdN2S5MgOh)4Nbp!m ZY8lH/2.Aa٠ӹ ULDٿmt_0T R0`aF_CE+G4\$\PtN*~<nI\Xqi3V 67hAd-b>QŪȠQSKaƭMD2q WclO?:R-3UVuAm˱{eҟPrD,KO/\*|wShj)?{&ұ-k{+Dr*d'C[N $l樻yN/(5"-ED~1~'CRBLEgCB IxDRLG$|q^-pgodHBiV!d@!Oz?H:` endstream endobj 38 0 obj 5273 endobj 40 0 obj <> stream x=Ɏ$Ҁ,dVC.]y$}gy c_{WZ^;OʟRR5G]W]? d+}Y*Y*kLoUL @Xo `č{CsUN w!mA6G"_꜒dk&{Obch KlxTÿ-fEP:B{Z]OҝN{8W Q\+}1O&7 яN>оm5c}r4X=z9IS0܁xx#%3Y"LyJ×]Vu͐&`]goᱴu =A,{r0:\iWᮒk"+9a1re_І[IӶUY>W.gid0}>g{l>-+#zcӂ'@[_*^@ ';duX![8[ A-F[SJB,]% X&cpDg|,؈\/{4`uy ʊGYoc1GD.Pns\(t256OHȃ)yoϽLt0QZ1GT䫚:|m9TwCh|$]cI/z&3SƠI o)3#I>rrm-‹]bs-\(H6 K~8y Q2NJ,G"/1 Q1[pjo-rD\ĝR:zkeR t+4Dx|+-iZ‡ﵛ0r v+X$ q90\uXN !mD^dG7R+Z JC,+jVlۣ|N.rlU~\;$ɜcE(e]$φ;ưĎ6[$'񌎰> ghViJe?i* * OCq16> ?"x`n^vrM:E&=Q16I{W7X^aDr"ZؚELlEyaT$[;J߭2T)L|%Eg~Wܩ_hԧXƎX*)"7n/0x`3=A$+4 ywPiGJK2=ιWŌ5*&GSd[D,lMuUs}^v2AMbY ؂ U4쥰!QK6)G54D386'J܄\oT WhD*ݐL!:U킘1)dbǔ)k\c)9gs~:vy|.'o)H7utы{C 8eKل˟̣9Fw5kMFb m@V`ZbA{:Eľע(r,AAH/My 51d_;֊ɐcFpBb^%XQ6J2ax 2d*6 D1^Qnj˦K*1+Ŧ+|9.CeZ 7Yy!êb3BF{gO>J{ vyC7\'tm\ǶB5"/UyZYE1iOЌ”Ӝʍ4 ZV0e!D*~d"UheaJ+)Ux/-&u.ȖF6PG\A&KA+Ff5pʐrLʈ95pf@ǎܚ֋A}& <=S,DXH6"^kv!:C<ٶՌIZ~z4UBșMǬ7ھ_3veU{P{*pElk|!)PzgOw0ɭB򨙒}!x#/ƣ4[ %4|JCv3Ő_ִ{2ǧ3~>XSHGqM{%zu9nǃGTdD6~HFc=HskFRAA`6*tŀ‰_e@ݔop j_;2س8Ƭ&JsDWӣW`$Pפg=L6f1Dk]PzeJ0.3>MQ/}<и|=T3hW,  Ú cNݧݍ.kn$%P6kz^-f6sZ2,ԟ,N 8Q:`>qFOUW n_=yk8>ʵ쨶j7ٸL=)OȘɸCa[^cL[!gd'N*mrC|l` ^\H9v$cI\=dƺ'΢ @iGHZ^/&$S?\?UV IJcur9,zUPB,#zBg&2Xص 5:NUz%n&C4+4#xVOr\TW&c"P۳ >Jw_ A󐦇ˬbƎW"^bЄ/֯ums,{i19_FwvV*jR^2/%lU)I]@tňb@H++b}YI$21YSвn3 LVBp3z{J~cM*DF- _IiI9Ǜ,?s{Vn;_6EʍjNڼvՓ:=g*~V2KX yQY#v!啒w8qΪqƟN[4(Q5_2.R+%qqvNKltȻc z50y:O6 9M;e*tSN]y:#ZOaCvLEhh4ͤF;}-XwɆ&sQ ۪9/<>[/9ky'π^]P]EJ(ca@WcPFo:N^ (_{$l[}ӓ"butDG}X7.7H(7Ny.X{2񯜾K(’Lt02:m.)bkXqN`!vjǡXGҮ,5O.s[r"o46]=m?Rmy#ߴQ\c[k&qw4vwQ Ӈ*_q"G>?o}pdLN6kT_s9q?Tu*jE ~EɽqE.ۆ˩ .. ȼ5ݏfq罬[0>Rm ~wE蔠~cS@2AwhS"7—$ނ$By]껋R0ʔ3SV UU fa?q_~oK endstream endobj 41 0 obj 4943 endobj 43 0 obj <> stream x])?\s* `2? $Yն!tK?d0/6\n[ z??w׏ۺƯo3޼g?^~EX1Wluw_ (?K.Ŝl4 n3GW6{}\!e+壆|}H~ɭ!"慧Ns}}3$Y~ޭ>\#g}cszʾ1~Io_yWUW>_VT"պ܎T7^mDx >(wϲ^};}9p[}37Aٗɯ}Oq4R1-no DJƏp퇋׼eW8\r!Tk*D=]e>Rp~|qa鏄g719\WSGD,FUPAkM\ZuN luHpխkG HT0fk p4gq{ɤd襢:h89C"P/x\lĎVuIՕ$uD\8 H=axd#kwym'uN닀XQUsI|й6s&-Zw|3p?6{)^bH\|nʢɧʼnN&V&_QgK *ҍ9- ԡ0;-olŁ59wt^SjViet H-*[W&YUXKi @BO4*vQ䚠\z33ed.ny282i_#7w ׭ޫבvJ*V 쨶HKa΀YM41&HZw?*{IҬ! !ƺ +QqsWrg$nxhf+^9Ip3A2!!tP(dyT:m걟h/ '+Jq>@"!A3cB5O&3{b0XuNb"[bV@>OZ[3-EH-.@QqD@'/ 9,Hi*YH7#'u&BTj0DU_T)=S0tZ9qɫ1WP۬,Am~<0Sۛ5vkuBl&kCv8$Sj[h*Ȯ߫\S ˳B\ [#ey"׬Ad*ĭ2R5?55$U8 ٦ LfPeU#V"EevARp5*&&^ňx<}FIre27OxM:HloFF>ƌ$o$` _p}^5la2^?1\J@YmhLQOA"ֲvt$U#$Itw^葩M}^ևa'HU-XD zv,c$v( a%<tj^[_Jrס@75F"b)$9 A" \P癫gpkS c((!-TiRxq{lilMBh|ǪZ>{AsXg@/x  3GQBlŐ$9I~I6w07 KMR}5I}pLr*(" IcJjaOJ&73KF6lk%[ zHGrZ>Ob`FOœ]fr!T.<8.f3T՞=K|/U.T:P\:[sTA*4 fN_+DXeHEb^gz:@>9|c5H;}^ ikCj6+n`߰:{@ Wk)&pFL(A?yDPOۆ(><0~/krKyF6hӷC^yJrsṂ > s tf)0zƟW,L.8q YM0uM"[-9tCxh_E{lYWju1ٺ >4rGQ^UݜMhDe>g4kBܺ0Qc/̺#/ms GԢJ2Q3!N]Lj.-K6"+uFIE.}A_6# n0)M,O,Z&N>٠ g\Y,zvP ]`0#'-O>< ae&Wo\hVOɳRN2 睩UC$'M ^)47z$5Hж +eR=q})8GȣnxSFVPÞ%ϴiDl b^,& I~䱒s0k/H;܊A88)?#Px.c3޿i} ,'յ\cۖ!L#=k1)$V|KVvzo2#C订OAsZΕvξLE0`ϦlPwW;8~uvɈjI=t[>z5r ѾخߚsȫI(,!Q6Oʵiwr %'^W>C1"c΃U9e!r2M+Dg3\Lf.J.:0g\mvh)2 ~&uHqv#z o QǡY609w郖u]˓ An[oѦ_L?M"v4"kĮ|Dl=}( J~ٕ!Е1a m+H|i_m(HEۼzK&C(!z@X*BGh^/m ¶K#N x},Ih"x'/X]`;w<]az}|S55?Av$lm7-!˩TU-qa VӨ dZۈY-L")xpA ģK1HXBDo/[6;^܈mpI;l#rBk) R %VDBpTYWzwʳA!uDQ+sؿw!qۊZIwm-d25i/*6n`O!g).1^+j8wowsʟ`EEUl@M Ťo[Ǟ`TJa˩=^yqegE I[M4Z] DC$^~[Q#`[YrA~Bjy ſ@_.jHWI :bیTr 2Gܤ% gNrv*~16o@'C > stream x=˪,gűޙ Pup?0 7}+E*"UnOݔS|ǿ>L'3|}q#ms_~_olEl.rƗe|ڼ _L0$u}ۈlfWWgT@8̭, 2m/"| ֺ`wBu_vem,?CF!sΚzMs?pb[emOkM+#q_W~B>ӧn?dyj;SXLgۯqGQaI^fʴ͋ aޖ9Ww[Dq'j*4(,v>W:2M*ەn̦%_: ]XI6c4ZyM}񌃮k#>iL&;ӭ/]s_,£n_.mP mNu-2;Hi$3Sf Ю3ЭK$R7fU'!Xx {0maںU{>Ȏwt \hKTb;meKY}n/]Xe=wFu/J#H+CUcAG[0=͒jCgt:BdFh)UTwoa0{-KqDQi[.SWB1KQ0鞞ʀ C\쮸i>I#&"a"w8t"H =%W1ljp Iܗjb*f5wj|QGmQ`=|&i{4U%SuK5(`_8Glu҅`L8qM0sHˬJ>HAdF:>Λ7JYw;Avk=D-,hx uHkcI LgN:5KGB[ۑ9%G9suYg!q#^E)ERcZ.2{%7< 03@(y,ĞU"HI4Kنa˵` |oU7t D|;V÷^iߌ/K]w.`QHb{i޽`n{BSKkn]O׍2 &cOҕCDO]A{4Gw_ཨmBҜ]8¢ `YLJ?U^lM#e<>0Fnu60m+p5ݾ2b[(uSlrIuWm%-u56]AUEx#QҊ[YG`fy%_xQ{.'5;~?ENXg=5"[WngA1u>[+fʹj qPe;#?$$=*YjڠDsbI z7z_5R=mg{ΘJD%yQX$jSBX!T%eTs/H8fXiIjQͫfb  r"PR7 3Stj ~j!y߃Y JnCw"vu2EjRKD`LEd,JD_i zMYZ38kRctDIAJ/L:.TIԹD;lH}聝Loh> .DBǷX%2D> V$$gMtV;@\&iMWVIא> n^'u&5!&PbjK=ZU ;`n@򮜰:c#C-F;[Ku~u#m-Vx]t*n]ylZPYclQdzU=z'c T ,w)ΣLAi[p[;1Ŭ<#o,ⱨij̟AܺGxnHQ,b:ޫ Ǫ֜@!._urL+Rsv~9h;|WdwR!ˬqMjdoEv8#гl Ū|=XLOytpU!Zid@kY'G[vش:'Pui8CpfltIz- _H 4ae̗"dK.Lv#WvPb_u/۬0QP\rEWcc4~`O|n&TuJ~ބD }n^IE> X${]%eM5fY9=xql bm/=W8qI~;^iRz@J'gEun0Ja"Tj"j!Ѕ goqU!=)ƧhchH݇ 2>3Rz{{8N4M.1RJLTݖU .}Z;FqGgz+IGtwʵV}mo $Q(ْh«r/>x6+t{ @n5tڣHS%7֒OE[x:_7Z7Hdw-a?^ I' f+cs1T- 0>8u[t!PZyĆ>0\)O8Uߌ,M:p.e1:cʫ%79RCaRVni{@4ܓhPXgWcwH-cw6+ c<} È0!a |~ 5ڧP5!XO tq]WP7HMu~տ)g\!m%awy]\>>>o q}w*~+uV}|GJ`R!ẽ#g>3v늙 1d"oDv0}3Ґ#~CU5| <>KnqiI%',YTJ#[dy8N$kؤRba7K6 P@dӏ}A3 endstream endobj 47 0 obj 5334 endobj 49 0 obj <> stream x]ɪ,ߧ8k/NkLCMgo/ж7-HEDf6;I)r_\돿{_?;__Ĉ{~6(üe@]r-dVQoXn0l+=BuMM+}H~ɭ! >歟g;mg`$#!B{n1k?v?!Q+Z^ƄwOR~8ָ||~lO_JֽRHPv{,+gc.dgFtu/wsno!}^RTʯ&.}Ou#%'f7|VvwMΎJI屶)"òX_V=RYs:m,=Ѥ/ľ圸(sןJj(ڊl -{(0 )Ȼs<HmU]'{< .y oUۚ񠯦NZQQ* ,lbZ[2F4]u<(qhV|J̒ڬ_>43D!sâUߋcGJ*e(:jVB#cN Ϧ,m<껻wuglE`c}$žjec2o`Ncf7eOU]j!O"sPݞ)5#>ϒTB6z/poɦ1♣OC$t R.A)~,Lu{ӐKqHGR@ G3|xwlW-fFğ(Y{Cq{ 2GB݅hmLԵBW!%gO9Eȍ2zҹn[u9?Q`W\DoDD?$:h)` ^\Ub)j:M5m{W!1pk0$_S|% )z<3~o4KIB}1[C$/C%PY{n?\4(DlzBW|hۄxάD+?5![ *ˎC;UbD GoUѫឱ[I|B8}pIJKVBYA W;P!^h]%fa䑹l]]k¡ZMjCB+:v @.e Hi4D8܊=h"B=ƅ*w%K &L= 2.S;̴7D)o 2;mW<YLh zto#lkVťj[[R7,&A[k15>@ZP2/Auݡ7׮x-)dNA$FcF7p!4$\l2( P~ ZXqPQs`"'a@\فQnCe;h3s*'F#Ip~Vn&g"qEl *x"k>m>([c+& V ғQ#_Wo8:U{.̎jlTTm5JQJB@_d2蟭od(>C1.Eu a A D#$"hzDLRfcD *WѱsH7 F̙ bSfdh@YAjhB<ߏ N7OtC2RKa*%0&գNUxQ\wI },׆{hbn'B-8, @ᣝq1.t]4$/'K9I$t]IAdcUB ^FOΚUl=吀,@tK*ug8iJkeO"3~y Mi*pmbE퇲Y{(Es(S C@NziCkCȓnnw+_=엪jQaR3+] X,Z8PcgFxsԕ-~-jض0cOS& Qn2(ew`”#Z,oP5LۄBmdB fQ1*JB֌p5%`e$6xʃ#bF"ϡCromiq+cpBy8GH37:zm, $,=|_!6>JweR4B¾?&;Y,"rѠ/V_{uL0WyTZLfp(,) h2_.#:#uؚ6Ojv:}+ExT 5ӜvPh^Q!ƈ'<-8왊I"l^?H <6s,yFZai?RP}S6,6' e^E0lh-1 :ZI7Ù/ :_4;m"OVMMu{*Bbzꞕ] 쵈؅!l,T4ģnH)iqpr,{2EbI.2 :`hTZ!$ iJ%VdnzD;]aoqe/ J&;TJ5ӎ({fxcqL}$`{ |¢ !8%o`k3trXOD7 az:pnyqkw늧V^7{YOɭJtZ\RBkD:_Zy?Z2QXT`mɼ/HlBCEṢՂq"(4n*e[ ]zkȧ91滨OJ}+v< B@i%]*5m nHiYXvzMTДvB[``vdџ=4tH?ݗ3h8(eD vds˚D01+"h5(`-RLőg# = O"agiޙUW{8As&C@Sd{!%6k)v-1^#paamоsB[rv3dtM`2*)݃X3A?h@Lи,&CMc6Ɨ(C$izz3XgAP^vmCO ř ˟Eރ+-6j6Cpl,h \nb% Ɩ"6ɛ!V`Fˊ εofy]"Xk7L 4 fJ} 1zߛv@DL w/a6ru}!9v %}Ӛb#"w:sj@p !q(xa@B]Ph~DDRc zJc +vYIeDJ#3:_e* .Tz>G~zD'aj$"˧'=jrq̔=!?/EgG0 8\nHKG:p,;+ʐ*9ED^&.5}N;nhYADGA;y~ 0OXFcn@P}yh(g=3nN|ϐojdzL*-YF`xvԯ lɡյ.m~$U1w#݇*&fjon\{8ݕugvi{Gl渍~;Bv .e-puT&mUEV\ͦN#k~A2?p -Ԯ7kiGާ4FB||!}XeP޶gv*Vt)kY_9?qHQo '%(_0j1wZ ~9[͠P4,^= (QG硉ۇOSm^|5Tp\#?emmHb6 D`RWG+p)_-Ч[BDʐw4d'R]OZv_ӯ|?c#' endstream endobj 50 0 obj 5524 endobj 52 0 obj <> stream x]Ɋ&SgZsou74ůoXRȬLLvJ)_T+#ݶn?ݟۯ#-鶮c폟o8xg5bƬ .a}2/.sm+LoXuV<ӽB0W˦$֐ nl\, g V߃w!]ȴ >k{P+F^"}*YZwۑ]@{ᙏH^@ŏ4Uꥻo6 _>T.$IuKhw~CM],/¥-SxuLUD߼jǸFEome Օ!2ϡ&};C|#y|qQ$BRY{/SvlHgv3mYeXJI8'&AnSCRF';+=vO%6f1_Ӱ{ղJ H`֊͟g^"oWLcp_^kgC|wn'DK=3b QHbP#h JEpLb^o>3]R1se&HFb.n O`A]e6G NL5*s'YߩhRզ@qy<OM mF-* a]DQ+oB3Lp=-*p];n|'mTϼgfxʡbguj0 tO"D-:2 2 hJB怜<[w?Ny"7BZ -VyÑ_FZw]>*jw;c &4טL׶USeB:NT]5"#Gpl f⼤ HtRPqcg6D⣛H={/5*£e;tH—} Mcݫġl,J1EYoMg=]O!Vꥍ_jN泣kJt7:)OgiQ4}񲣦pTY=?*N`7Q0<6)Z3S qIZ֣1L>W#& [%{n1Rܞ4Èt+KvIڪ8}מScW&.9ѧQSii@V&2gB;Zh%m죱o±LA+@N,\AHn׈`wmQ9ե剩"ܥg]%Vv~G]X!7ϻcCjM^n[65EJ(k*5-+C"[I8XTE:1YЏ)`ڄBP+Zt%m zęT&f,wv&˚u'ɩtAؤ}?~F=ǂc(h*T.qC^Et'~L!ȆP~ol @.13ܫAMR yN6C^ziF`qm,TQT9U/'t!0UIjDֽk\Ґ3Gk…dt( ^c+)6 @cO3/75u2J3hԙ1 $W|jߍ HjYtd/$'&1vjP!s~kSLXQCd06t9`A(Gd"W*ʠwPbƏozTo2 5Ry$D# E&}V,mseDZʬr<~V Kj5;PJbdI7vg8Հ먰ČyQ3(\ y$R@#4C呪*c\SvTѷCTQɐXu!y9L{1 TTEvf=ᆊF\MHAo1RA@uI#Hޣl2Isp-3;IVRy7?txbF:SثJF54Ʋ3򬥛gt7=e+bApi9,cR$١cE몥@&k‹x#Ejy39R8r ̗q$ڬ]"6)Q\;L:f^  am%"6۱#lPkXH! #7_,H+c)N_C-1@I,\ k+҄+YN7B+]~7}[5A2ͪk=`Z4zTeZM58X]Ek;'lji6Ev.0`TWfi<¨*Rr!s'=zzIkEJɑ݇Nɑ6Y8!Hw7aκYsYY܌ɳĽձ`m6:T2řĕy2 \SA\gBE\K($7˪WF@LJTϤ z|- eG%I8Aݡ} ՖMNŲ6\o{ 'YƸ1 p#`+sXƝQ v^3a0/sfmwSPvP3g:n4t܌R<(5N89fCXY,p!'@*"Bwa2uJvdyO=\Qea;4Hk9\q͉kv=GDB>d]ϋaZp\Uaaﲙ0ɥxL4kD{/5.F߻+^uSo虗+~ly3}Em=}}R~'GmVG/z?ih\hy~ ®qT Nc6Ty52X4ClVm!Uj{\Gf3BPA|s#+-m5$L%UPc_l6%ƈC7^H%Yͤ*e7A nጕD2:*6/ iLWd.laI\MSMaX"{l]4]ry@a-\NmP "ixa=[F8+ ucݳٹKM*O ^&zFL)L<}/> z0GY6آW bT8J͔(_H2D|4EES&a.雙M'薖Í_k@QVXSΓl(* &&-)͔O-f$d~e2= w >En'ZvrWGf31/l8e2#, 7:.M58ޓ}WgWPz2v,3+\lC7>urA[<'K4|k^dJ!gbb?D>]y ( =~ߪG8a'?=nQLӪ::7C?²T=9z8gp=1@2nbHsA^b.^p+X@)HG^5WdJr1V6;=ui=#: EKuvjHJNi`Ħ$?^aj[j&ݫPѧSܳBL$b6ձDF7ze%*o!C_ >%^r/Bm7f9'86݇bZFƑ1QZ%3W۝Q29nUZZq~C60~6F2qzW@[ndMT壶oNBΖAsq/R {= F cfUy(8%˻*&}o1^| .'IOe;=!`:apKx5 vQ!+U Ocw$Pg +p\jMӗ.3[|>k=/imv-,R:݇K% $]LH0!~d|[?*(u© ȄFB5d؝IP?lmܩt`t6zD|\2=LUU]M aQPtݫb2J*>;h1EKt!gW4 T]5%M/|YKbǂ3]{觭7Gu"<0z`0A=\c(3]x:˛D͞\?"iḺk[FJ}w0`82E&2  [|}2-"w_M֩&-zB6Y7" @k#)2- ov\745ք@Ql?G(齽#x8Sk1ka~{P!L`'>0BnYf/*>O 'pvpݵȷ~P=_okS#D-tG?⇎~ѴG=!poe؝dcG9g\%aBEɣF5s!ޅ~[wlxxul5B񞺋:zlϿ-Fm}#N3 M2OlHSHxmM\\J3Jq_Uɐb/+h uBS_v~?J endstream endobj 53 0 obj 5558 endobj 55 0 obj <> stream xɊ,>ſoEfD(gA>,dVC.} ƾk{P?)Je8θ|uulO_J vzyW!eW:Ł] !w>Z˙1 5ؿ uGf'uY +Poɉ @+ # P:[ &O׏DS}*BRcϜ0o wBU_BcgQ~V6Darl&aYt󷸃S_?Mw5gr˚JYOR# sY9NQo 04%JC9_#j Fͣ]U%KP%qwYi/YBw cF!]!:bpk/H\2z+Z̴1k<~1&Ɍj:Hw_E )l L4 "-3,#6)H,bOVWV<^DąKox%adzK^/s`LBp_g 1N'b`v4N0M$>ͱE 9 UBRh&ZDx6I΅-1ɐ}y'bֹZrӍ̬QKP=H5q^FoWu#4+wɌtb.| g6$UN#9[Y;ZbZu@hrrf ~]Ѽ$+_'Âni-ܚJZ(Ѵ@(0GيE]Ϳ) V>2gP9?OŚZ5>ńY(3đߪr`1R U7Ybքb6G@Rc&֮oAlnQ_*ll<\#+_lPڙ^<&Db+j2myPfVJY0 kߣl'uAѾ "D.DFW(o61EP B_1zaCDUw&K<ޣRk)ljuȚĬ qv{sC, B+b40vv#0]O{b;^:ԭugx7GPuv˴$~Y>Tb%xtE|,%js؜"֡1 NߎQ`i†Z3Φp\(<*/I }Uen=jȃMrv!MҺgl*ؗR6y~"W}FTMKEi0AE96Lœ5 "r ERc xe<{z()HI9[_qd؄Y; tKtYDGi˰s`b)IfW*5f6pSG"*/I:ٽ2pxWBʻxA~WMRm[[~/`=DJ\mm]5[dz_Fe!yT@ d|̕=xJRwP߷;0V#24&J* [QV$}6e.;GjN ޔU3=]r3 >?>g؁P>ؑ)'<ڎYݑ@ ~nMhاJcN~g٬61Trmb?^᫾(e7|noKS*9X";ah3}_E'=("̀g` o,gJiVMaU]`'LfYlaVΈӈgO-:{} t%NiԶD+at38-V )ѭtҕ\$y&0IxHPY3½YcOq:"(fE2H'HɆ{xG MN ` +roU-іXKM #Q=}O/5'8 y)%$LU*2 j/ܞ?<v#|T(݂NʵO[}kww1 ?yV 4u/pW,{B<6s 'y/^lpwrt ?i%qG]с|0J5l {@8w)%Ͻ[ N-e=C^H3dʔY:6%Y@#,҉'['5ޥ~oZʡL.0TД_ E2($nÏ?v endstream endobj 56 0 obj 5087 endobj 58 0 obj <> stream x\ɮ W:FCh ?"@&R)Fp}],]8k˒叿_˿uw??)]9^Ͽ]/?q\~Ո3_c\,üzn2'[f-ufc a \h+{Zsq¦v+}H~!"]ūʛ\'}3$^Y~ > y{FyTc{ c I8]=uvr-_'0UDsJR⃵L >l+!$?͂3V`ρFe$ jf '&2 & 'jḈ{wrÒ*~N%(겼y=7x~v!a [Yddԟ2Z[\ѪF׼aG q""5" dY8 gtI tGwH266Rs3/{赹eS}S=-&g=ë] Q:hQu\`8mQ 6GhEhk1#h l.ڝ- д՜@q{U40ds hBn3 +Y ̲(Bx DQs{`k!e1l?N+oQX{XJa٢7!7Ph7 Z k< >' dP|7_/?0_wUQ\{:<67+pU9˲VY[Y7ޗeԪQxJDɝk$uf*fd਀%؛3yA80~X{)AKM؜V2t2n` H cԪ-\VmmLzNXy.$`gF'ˤ3aQ3e'?(ɓkH*]F@ƌI ?PyuE \jIY2\YaFt*-Ʃ;w?a`#1y Bs<ϝiѶd14VRd[]zȁ| VroVi5C8iլwd|T S\;VEJG6?!s$58f Uu=dU|jď臁gxX:}z0@y@:XY _=ƒ=" M"CQ4bPXt5u쑶hi  7}f:$O[2f 3˩p̢IJڲ| (< Nt]&)͝Ǭ!V!*ZH(:yzHΐmŗ8HAxzI8Ǩk":5ox)m:^yAqd3w8U;=X-e^( ꞅiఴK4%H;Ls>{8/Gb(0sAU(-fҠIR/l?B խ FP[.kAUTm?Ӄ/Ltrh8H7jsM۠@sTUG`׃Ю61L\ %~I'`)U,wr* UQSjcr'Mp ÇF\q1QGZr@ 8,Km-OwZ.{|MՕȽ,L~SrkpʦWg^gGoj@Ck81c !Ms ):.Lj3P\3߈ɰ|w>RX\& |y߆ݫ3Y#Ri6V' -ƤV$A‘d#\ S5]TnN4ukSIJ9b;Le|zDR@x»à$+W8Rg?NQ-eg.$Cvq+jD 0־BZYGtb)Eib|\f:eKҸz.Zw&[Iv5!j&4/,GZֽ3|>EƯ*kH%?A<҆?PTr{,-aE +CYq|rf<^3;R#s2/hi"w`+(=<( JbO$6%&8W %1A_(9lUϱof,ywFh; D~3_ eF21M誺m`o{_;wԞG:S~ζ [M\nWiЌڞ£qķ r_bY{UNƞlAW %D{Rm/uߔм{Ϙ`uf, A<$Uʝ66j4b0rT!&5D0]v`%]r<;$? e?_;A7 RG`|;B|EM>MY>t9V \$J_ᠻ&LPkˤ1V1]YtPVd{Mpp|3WeOs_mF:t$-6fx)ECCS,C@tD>;b+&^dB FSTزTs F@άwK˛LiLE 5i"}Ō ?8*d[[=M[R?zEgKpiTjǥhyk6D/-hICJ92T)G`=w:֯3h N2 9;3_$4 !9ν6 ~D57u ~=(i"ͫ ׷ǭ_P.fOyv{>k_W⯀%-xmp# ]ݥ7lorRgM9'UsFJ E%5I.pWCx&Yl@+RtJh}{XC2k4$",Cs > stream x{i|řwUW_s1sȖf{CC%ٌC2$[LHH:>ƒ1c̱a@,/9B,$Yꞑ-d~zUꮮzTc#0;-%UEs@aCgkWo-?c qn߷MO@F,iW9(πj ,n߃x:gՃ}oۺa4;@6ܾi ܾ۞o߲񫛟Y۟wߺ: e;q_/q!<75iM V7Mf &.wNn^[E9sKJÑye <^pV-`,aŭh6[JN"Wj&0 1r@Dh=Xbvz!Sv:[Hxuh/؆_ )p'@'/\yoܫO<\zMp9 2{|dn='b˲}qUmz,b`Dl$Wzd) AЅy0qa""^>彛H0 S3xUn`2ӌ 14&PZ04Gh4"D1Ơ(HaZ6`}a\sO V<.r _]sHYFxJkTeAvqmwnӺM%TwĚ³3lȍQ0TbvTb;uq]~ms=|eR= $LI%ICҘ2%MIs)kvH:bOk!k:PnVT~0Ъ*O(O)"~C$,[7pAIŤh8Ҙ#A\L% HBs2ф:BK*BF&,"|4Iͭi>aXULBޅd5G-\-9\5hAo? 6Zdn _/,-h56& }{R\ak:N.pֹ/,kUHm20-7K#W}Y@좻َਹgKUj7UAL6FQH_,,Ue)f쒝Di,[SE[v]ޥG߻{Ζ'u{7/,Vw-/>{_XMQo: 2 EYD<R=y͛9!ٖ[`Tm$KFlh4"Iu&ZX.Lv6\Ձ:XG1ulN_gPn"At;ţF GAӿcU[I _ ʴ֓Ю[R2}t!͎e(@5 dzZ$B H3T `j%ګ)cԦVt͙zfĝYzp,^G:Ҡ xguԉ2;6{j} #D!*4a1CVX>CVij<|įAc'$S!TVXDFY!I3۵ afD5}+(!V*YS0kx9u:[T'5bR`wv =.Cv:# }ҨnL!-dJeFfelMv8L;fj>ָ-. s6{EԸ[&ٰ h"qg=Z_Kv'FajD7)C4(96 tl9!JEgOZG~h+PR>6rO$z/+9ĽxdaGQUW=^% hvrT `=~@Hr"'kЖC` j+NO8%t͉%B#*ezXZ#"RQP;> 1XF+? AkQstq0wm=>81Wcawe6p6l಍jjArP?nw(J Kұx|~ ~\y kn,.ۯ]J:0&KPGـ_f0 ,zLW{F&"G!2D0lHWk0.s0btn70'kHK]C+ȕl]K#NeR$˨et=[ݣL)D$(u~e09Ό\;tȇQ.MNzf8/OvN;&B)# I Z|zga 'ʦ4w)PZoL;AH@ 2A%>aH9aIp 2B P0T]-®L"Rۭ--޶0:yM~,xq[H aSb6  bj¦NHm 2 6Sd*N0,A FOF\|`TgO4XSWYUoٳLF-ש#xKyM&&d"$25()շ-^|LRIZa 5H2A󠅛EKb2i7 4M5 07[x硓zt e ,!N]at@>I5>ڥ ЌQ!fb#Pmn;I0IYS6Cb+QG ^UlBB죤̢l4pɰ$`Ʋ*+@y(hGu(,rAYy7惧|j\ou4^劁fTR3֛dSRbIjp,wn]ir;S<~a@8*=f IӐe:fqWL,Cy5[mWNTVsG_==/e#ԡT&6 `~ 1 ?]]$N.hs0J *+ -UWubY^;͝nCy7+Ua b0gN\T< Gsys˜c$Ǡ"xY/IMy|v'>3WomͷNR#Ǿu3,KhH* E6 Y4*Tm3ՙ,u\1#b9fa_Yꛧ(\!3葡XniIgP~)ԍ6)36څUJ1U i ۪E^ iFE=ENuׂ;iFԌ Kƨ@T(Be-jr.RGbeKD@IשYB#ULɃ3rRGa_522b,f|61rv@7ǖ8`0X~@ϑA¦}o UV`zIu3 f%:q.+RH O›(HD L&Ax:J?#Gmcy#~O#U[NڕU/>Q?/ #Y~LGc9cir:/=zԣ?kyw/y68e߳cc [/{ZP&wﺯ}mTwqn7&MaP_YƗr#^ZKqi.)iO4tIi]ڒ|ZHikf3 W@yY\"&[ދ8~d'xlm.F$ PV>: qNRZ`<#0Tj2sRQaOss%p8TtFXj %l q0!{c3*rrႰ_㦸9nsq>.㞸7^@e] i$+%k.V2j3+ꜟW +\/&k9o!P)rw`7WwylT$bX"Tf8"Έ+Dr#HAGg\et͆&SҤ*k5c9Xns^,'ť0V+6ϲd0U,L%"Hj^r^^6MiVYJӎ3Jӹt~ړ Ҿ?HKҥ^[A8^Ny]E0*{u躰 o|ߝog4.`6_zsAWX^WO?nE̟Q\ {N\\^Rw=|A9DŽcKp0Me=U27E 1~cbNog ^ez^_70l-|#Aw`h5<...A sp1-^ae椆5[i&+ԷZ_OToCP+'5_Qc<xXBlu$di0?Uj%VSDybNТZ6S7٣D{Hwp-""hC51vnA>_ꦭȅ1apbͭ}cVm yI\ /PZBKP$;E@n&ې p UU8q]\Mv؏,}9}Cp0l2+,p r*͙}8{購H^ĢsKsC9.jpg2U D͋TQBzkW<}s|Ǘ~w0~7U|Z]Kڢ̱Y#Kp }Z<B]r ln5 $NkI4(%\24 !y0ĄAS>VOZe+Um).흎bc i8?dq z@?"dqTUV*9c>nFA~8g<7,r-(3 M<9o*cza5o*̽o(i8~]4{Wy Dp fI6O%^dYl:[(tE%F@ "~f.ڪ\Ӽ Gm6kՙәߎm@π>(('vXPLI=|>74 ޴*7ސSSO( ~,S0^t&3X66wAh C|ôl1cZ_9Aϴ*õS[4}}՝Y|N}>?IEvuz/ƙ]=/!<6/+45۠~O`oy?no~R`+? A/Ciג=zVĝWh-xȿ؄;)M($N8 NZN|ulF0-p ܢRB?"h'h3z&ȯoQQAO.+Vfƾԗ 2ռ/K{I6 Iq?m(W0|ڗ 滙h-.%^sp+S'|9[G Zu:ml~qIn=R:\cLdTu: :JlSzhCȳtk7{a+)D"%7oko۸~Kxo޺ͳl㶛7ómkGԳFlaoG8pe6mor{+PSץ /kR؈ϝFܳ?ю6<6m;6kex5S[&\TW>p6|PeP 3U Z9m_L5G Zj+h.t>jK@-هA.bn$UEh(hsVAFAU TPErb*_&Qx?*UP$9 *VPhYQEp'QO$0W Y]KCw^OE^Q~>*yk}(27'HE2Dn$r9Q.|$srA:ׂc-rȤ=$Li-F}HD0ňSEAIdDF2*`E:v)D( B "&q0_A`1W E܆ endstream endobj 144 0 obj 9526 endobj 145 0 obj <> endobj 146 0 obj <> stream x]M0>n68",H!1lʼnL8w^z=ό̸aq~V!{: mT?ts^wwmLmC8uQL{9>ӦOKQ~C_cZ>̪*F|mo՗R|0?Sɿ䕑J76mb]UZMCbŒӹhcJ)&!Vxi Ɨ%1F+_/7 Y2g ޒ_od9wGp>"/wwwp OMZwҟ;I`[ܛZ[O+7[C p6loPk?~Ý;8Kmdo/=?dΖVˀI¨-acL+F;MM*ۤ endstream endobj 147 0 obj <> endobj 148 0 obj <> stream xW[p#!l ,.bv5\EM!^d."\dC$^[e"BtRŎ$\2 @i&&eL@C%-L SN!mh 1}ooGD@ZA-ړP_ME;^<GS(<io=;:ڞ0ǭ?A{Q3 LmKUAFhvS덖8E0JެE{8c9YcU7oDѿ"G@3b0/4;LwLw^#wkw<8$,. xp~74 ıR032ǟ U8 ?c}ށ`F2rp7씸nx e y^'qrJ`xau]%ې[Ndc /!\>!PpKm ˏp:ʎi=C] fB mί*+-ns_;B?>Ԣ kv\{yo1#]BŃs&|s hܘ0cO))53MΤԵ̱ԝ5 <{O G 7]Y~e[Xݖ5lӖ 疪jYqښR&6TqTUAUU6ʪZ;R&w{\fO&wsݍj\f3<0 /p"ϰc3{nE#^j{/zjCyNNwzea[|X>"]yocǞ=6hSW`br ['Q嗤gW-jg4jY͖9X-u%Lv,d.)uW%>VĜ%XŸb;QfTdžZh fRx/[/c~i/ ~Ye:I/y|RyRg%d]Kt>,skvk|jj/Kmw̖^ӹeff-)Q;M$Cr/X")c?~i-zB9D<^>%n5ƹQč"P,6mno9@"> endobj 151 0 obj <> stream x]AO 96О&f&=?´؁L)VM<@x7kQ13.qe0HU5fߖsGcl_[2opzqwȁ&8_{'Hj[8=O6=u.;"_mKuw=.:dKƘۭUHw>,K1)t~ڀ[ITߓbک}Ymu endstream endobj 152 0 obj <> endobj 153 0 obj <> stream xy|TE(^UtzK'}! Y ta1LH! ;aQШl :_ . MPeqTu8.N˼yy[uTNDzԇ8oj tnZهz !liZ#SFHsE~xn_Ѻn7/2B-@WLM>&@A*x ϩ-m=k3_3kh D|<k;iy+<큶gh]gGnEe=v9cSP0\PI +*F&l+( '$qӑǐ>PZO3@B{38AGы<ڇkdGSOz_h RPr+ ;(=:WdÎF{ZmB*\ԁnWE{> *AWvԉuۣwFE?C_G/!r&GcOh ݇wj"?\+_h Y8">=>^FˍP x:IV,ΊG6c-zGD/SX8}4z9Q @C𥛆+(KYj:@B't(_q] dEBqh׍dA~>.E$tnՌB{"zr{Z8|:j_`Ta|3~ Tg'߫0kQ =<owq|B*I-YEq-\?|EY]p -nF@nBmG FD߆{xF9?ğ KIH2IK_\'ȗK|\1Ws@n\x w+v+*R8ԫnV#kJݠqXsl<_YW.8ߏh9~|h679)d\ג "ȝdET3q\67k\pqr.r嵼Oy?_+(^U|*۔&&T;UToA;_Bѳcmn⪹vR;ooAfnM%{VTZ$2 Ftd7H&qp ^VRoJ+$YyoJ=SQ?F%W)}BZlg\ЂɊ:AR kI "-*nAY̯@B}R+7$o#qx ])NŜŠ6~96E'x-z{?A~+ h3ބ)ËPzOUO;}@%7 J9W^,q?\AB`W-P֒ABau_GCEWh-^!ډMףNJ1PL#drӰ}a9Z*;ovg-CW30˿3!T8.GS ^<ۦzYb.NNbebudmՍS:m*kuؽ}2fW'Hm".;RҪ͑ꪧ&$'׏ˉ&N| Ua"ʪ #lvqжZ7{K"\aS#8FsKUݖ ܶjGH۶m#{ՍMy}=mIڴm`Ě"F6E&R3VӒƕbDmٶDA%\U-n&G*VmN輼f\~,1v$zX 8R N#Ŕ"LP$%u^D'mM >ZEA"qPFi"M>G޳$ (ӄΦ*sՃD\m,؟L}ЏCo^,e ȟ竏FZ3_Hkb5#,G~L-,m:(,[\'Voky[S{ٓT?qN"qUu\!ZP%#NGɔyPd%XgHy69?l4=O[h3HI=_F~2XSx6eujҀ3h`d?Q3~X- s FL+èiHeB@/YPSU[7V{I֏m$ 840,߈7~N,b,|~B<, ~@4G,FF?(dRЀQ`C< Yk0+UJ4i֠Wdތ Dff-}0F5@7|Ǐ oGcK#`H ~Ɋ,-|v3g %ݞkc*V'rӕ~,u4||*Uze:UsךL9e2 Ku"*QoVݣ%{uC#_o)|brAƭSR,XndJ*h-ȬVT4% !3`}a0DS.44MثXZ9]3K̭mfYsSqHeu6[JK|> geO)DR)4ZZk49@q0:ӿ\k2/UjQeX| UPAi`0&OBs @+bLUe&h`Y zZRhDZE >gď-ި%AЯcLt7*:} NŸ K ]r^#TQ.%3N[fl8%hpLei0M5ςxcHo-x-SGOWcV&R6MKOWRJX)tt$ҾՃѓ|c?HH#t>ڙhE^D~|>u!K)ʁ?fT,rj~] >'Ar~|w_qhsOdO+ҽ'˿>Ex#nR|)lo " ΢ ?~z'~~2kJJE)5S{*EΠkKK4KKtKK ++5++u++ ԌԬ oOj_O?ߙyO]j?h_2I^/PRc@`=%t:#M]bz;DePECTDECe 1$Yy`"+H4&=s)#\[4JkhuAZjB=[h]E]YgZ ]pRMrXZ㒼 kNYqL1 HJq%Y1M@)^^M' W2 }7t 7tw5ĕl23rIqф  l6*=ݛmp%xRMI7zi?y9X>ZfKxE7x_^zבV0ez|3_ᘿd~םM-\dD5O$x' Ef.ȭRth:u`Ll>OD73,o+^t-eJ,W{es;`iskk/ٰ`ϵ5:mm% n ,,,j զܼ%OL;#ϘJ(0bQZz+E *jvGUT"U;'#]UnڡYʙ$+,5߬Kgf ]>.ߙT 嗺e\uj1PW7S! ٪JfBTܵGr~s7SӎKBy`EC⊓+IW: L婥VTWH i<.Gy{p1ƟH K,0[PT~2TiBu;=Kx¥|p,E`gNP@[uu8*r&x+:Y%NѲ;[\w[{C͛#z#_oܣǏ櫯j-5oEZq"5BSq6=Hkvs:ThKsةۙ-9vj: ;!ڙ$۵)v KQ;clxj.㊸.ޥO0OMMFԜԜASo4h-UCg0:fs\J0wZ~ (/e?3O/ &lsJB FAmN@DoAb*#B3,TR(UG}޼' t`Fۜ0ҁO`VR)ͰVzGkeЛRŊj'](m宫lW :SZJunkw y֟r9o9x8EE)Ϛ0W*+N%~%x#$(6L͑zR5tNOK̋:`f^g楋kǜv6V\!osñ5:f|1gms0JƗ4}:|o sy%{Ax` țPG{|{}]*ROwӊ#>9g+so7_=qj{`% ]b%ؽX珗)iO 5)<݊+8F<,BZ±֧S#Tl–E=5(RW(%<2h6!ɻBXѸ+őѵc+̽]հD4C55*h:5}riMTcO8#Bk4w{?ğCy ^Ofʏ,<)fʳ47:ñ"yls&X^q`4vw`O\ =qx>ke4|YX/]xt/2h&x[:OlW)**= Rʣegc 4OO]We_hqx8k}%j}^T 3rUtqto64r-Nt "ez2V e2[ZتKK4KmMѦi,mfQ* pZ5V.j[ZW:55@Wi(JwL=Tr `; PGbRӊU['Z>n^6":Gf)0!#zl KwM 1.la.6w5%u~22 پ5N(!i+9S`[6شWp_oIګZ 2HЌ~㟔{"_/{xƬ֨58ƀ85ֱi5X"8bz P9} <Ȁ@/HKR2~1A-ӏ]Vh!4\>C]! 7[Q5 r( QAɡk >sڽuyi͋K"qb޾oVڧ }_kNJՊQ"z`YH>RHD&KObژ ݯx07`$:?FK91VfݢgaEŪ--swŏ7qȊ\Upd0^f);XY*\BMWt Ǟ.MLjZ"h B<;s&-|'OeIG3!} _·85O#-DQ" ޠ I QNgRP 6X8RWkU>.QETC*&d3lb[3 wӝ,@JمKY +YO3BVH7B7T%}4;ۚ%Kf+ݟuU֜<Lzh090iځU÷Y9.MU $qA4 ٥ % e3 + mYp=aόaUC's>y\1ǿjIt-,4Pmt1l% ){R4g&?#g޷\oFKȈy!/^lu,"Y׸~_KR 2Rl!Նi֙ + *?}/uz ^7#s:G!FifS 4c77̰goRkfKyd5L(ԚṮOa=ԣUQ;Ns$mgX L숞}{ KWXpiL9M{sCg-r/1:TdA%' ƙR͜x]і5ىYŮ Ui$/Z4~QL[u]bw&F׎[ҝFaq s~)#_7WGt*sdB5乁2Ng˰< eH5j7 s'TSj)~%*&fyɃ~XuW`W/_΢gW49ktCVGZRI "M%J fv%ÚlT2b2a0ʇ =,M9+)+xQ97?+񲺃~ :/_x{wC^h5 nkƖkkZxn\皆.v2 ;)?gxg?DЩ?w.MX|7ϼ:dg8U[[[$ҷad( ^凹4xVTfwf)02*NOӰW<6fa6vVagC3C>tQ\{TgY4kՍPxբ n^aHk_Y]ß(qߖ>HnhyFV7/in  ARF޵>,s*}Hkdq$8 f32dYqlg)<%E,ONNB&kLؼ{be ,gc IiЀP";My3{ &CῂMz\A!'_U^q,?ėJ#Mg(WiP8JyeZ> BQriSMg=!DLt/g1;ڀ ''!eL~MwKK\wّ$܀%$2GZ$!IN;^8\$x|o Jr1,}Or,4g=Ƴ9Ʒ/ˎǎ!}g\/=QQJaq`e)K[Ƴ(tt~`,'K=pmmfGO|mu[kξm;t _3gI s.z%dݻrϩ,'+㡝-oYڴe7YmaIn#n.1Lne^:>0"=Ƶ.q[qǽKNZ0f8M"_Gǁ8m%.jMp8J߸HF?D=kt!yBpSp9qܽchy# ֎ƃ=QP#13$gs} Xk6^\r|2'hr <̎wd>q;yҳs61=]%'l~T?^d~uGiľ! KM埫7zKFv{'J1?BYY;ђ>IJ(R )I):#TQ -ITIn i+̅P Srh w xڃ:X?PEӨh!?\IZrEbX ߫DףBΰØdAay%`/ns\΋ƃ(o‘"ϠBilwf9ǸeOkejе&<V A 1 Q:ia Fna-"aZ:%z\].a6%E#r/ &a &0+dVV %J *L(jkP kI2g3ed./l̥K撹բur@MpjQ gGtni4_7B~zGpP6xQ)\h Jh fZ͇jțIkVj`-D{ ̠(ȇKDS솚0c֘~(,G)eўy-B)Q(aQވLqz^D4Q:os`+֒=4Iq)ML(FՊqC֎cr@dg9&gnVb^F$I&U1Jzc|ZD :(iRiյv6X}i 0h6#oc=J6^, R`sڭHNYAƛ0 ;Ķ = )HQf0`:i}Z{{d# 5AeA7 *Ÿ6Q;`#L L;r1eL=-"p]4HL͡pgk`n w:4@i{Ba1Eh`tY&MVܦּw1Kt⹴?l& AdڙfVUΜ3[3MjfUbճgmm 55b* f8=&&Cy:q]G/mD HRKP _0v@&Ь%jб칌k:ApA`Sy9q.*ŽAD<Dڻ2;L(## y#ea0hֹvb9ɞ ; ;M!p:ߝ\lgFCT'@+GΡ݌̺ETk-D'05ݫ’2}dk.k [8З6PTDչNW1~\>:9꽺za6 `wVegTle>O5t K/e6{ٷ~C.~#E t7ZSe gG E!qy9B i7$%2%ntyVwᶝl-`qI{HG!qp}@>@7# H!t9HJrzL]RH!t @Dr W@"O ;)NS@%˓O db+$23Hr@yT7Pހ@"!uBR@o>H 6oA+^ʇ4aɉ)J-S_kev$B^OJ#h#]{+/Z?{OVae~{=¸/T' IYnvܯ\`ɠ`G!?)ʞ$H$zO9]!=tT /A×@ /! @^NMW@Z i9HQHJNwy HK!$%#$:d1d'\_%d| nh)A6 < 0 Tjd'JA;L {ӟT{PZKQ:NDfȭ"&O߽s>0i 7 -H2QT/eM-F&Tq%SVONݏT_NT L?0}nQec:2Vl.5{Kht:V 5?ϭۯFS꫖HD}mLHb:'3坔!${W{D hոq lV17LJN8US7܋աO>PK.}:L T^PnJtJXNW= sr"-+e]ws? î$p?9]00pFo,ʐ̇.&;F>K- endstream endobj 154 0 obj 16022 endobj 155 0 obj <> endobj 156 0 obj <> stream x]Mn0Ftac R$Qi@`H YpzfVlc?yթ2a`:ts- \HtCGoy2eAŭbs < *6E/,By.:>O}nFj[u~yX֭/ DDc*l\cdR"+<[ӒK.}8U>*n{3y rL'%GG\0Y'Pm$qyu?Ub}DScʰGfk:5ͳBA}_'ԈcKZ7|aQ߷g'U}N endstream endobj 157 0 obj <> endobj 158 0 obj <> stream x{{|Tյ5L2IrdfI2y? 0Lw d !Ph-Vm>nUZQz[hZV[BN~ks&$~39|گZ{OȌ#&"~vn1"%lLnؙ#CM[vmi=כj{مPcP֑k;"Gmܐp(BPؚ6^>P[{89ʒ#ϠI_ ɡdɓP>< 4 _1H`4-Vt=,?;'WyP8`V# n ;m`M=rңtB^j܍7 >x-D8;g ؆D'Ы)$gvu:c;KV@h|QdDw870{,?*܂fvn&t012Q}}qq-x^GL%GA w!f&f1s+x0;?/\qCҸ `>$NAʱ]όmnϼy ;sو}Du/Ag4Nhq |6pاڈV| &Xbrqnjv>* VhÃmwhgt?g?ܾpvÜu5UeҒHѬ‚p(ܜl/˛qj1N9Y?ther H!FK:e_Rι;U^BTK0D>ZM!W Ŝ]a&Ss`s*+ =v)r&B>j2ƃ^cI1:j44ɣeii}AzKIqI1frmN7w6HPXslUKE8%S::ԟ)ttcv;b $%ǣ 796OJq08"5IA"ne@6;nlN9"bwh_"kG0 ּ⍖kӽ̹9Al,Ky=DyM@1hsO'ӨOt:5j8ZPݺ#N &ڧ(JpHIZu[F7Q ,n]vWۃ_Q wO8(BWD`K{t%(v&M_ѣnuY:6TˡΔ hYtIar@ H{Q{G@A:n>!ց5M'@Xd ;Բǐ>ItgٟY~LS0OJ?cgfpߩUSxg:UY ((`I' hoeuyt TRb`Dߨ_ں2-pbo_~ S-#꣝U_>q[p]> fZb3a5 +t OcLh:K(DJ1FOeZhy1(Ma,CԫC|ȑm!ʐ-~p+/ 8004~'O1 qw@@EFfDMAVʊښR$*+[lTW{Y5?d&^Ow1|k ^tK$|p@~8fF*,+dPak GC@gg3k&*,fsI$Z"tphD,~6~殀J1<^;(?)l%aȊv6}{VKDQ|P(JaW ,_x۰gъ5_v" 0țB9 ?n p"N fq-1lTL(|r^O.U|;^?* ~Ԍ82N> 7)!7Ȱ#\n.8Ng27ayƍz6l]feyO ˩뱀#ӎz;$x{ǃF̢^{:,FOn(B?e~xdd2Ky܆G#a[gfAS63bLŦ2v.Wok٥R"k?DDC''a|3{/S ۾= ք(,{˕Yُca tb9TGIxfm㪎{T9I9<Gxv2囁qIEM +S1^3o3c X!Fs*P%R'OһT]A6¨|;e_R܅߸vߢ1^`?)؋'?^řQ*\eqsܺ_1{~6 e-D XT[#Q`wRwN 9lG tāU;٭7GJ ʙgؔxOpD9<_X''^m\/V 1gF-UUFj*V"ox/GZ*֘_^^ŵ:Hd,MT) |X+X⣹!g[9ͫ1I ssr5uɮ-/BϭY2_˄%bj;/Iz1}|^䘜괦(PQ6=N1L %u/tmp+?\HrHK r~F1>S)U[ ~]ط^WLl/>.FE|@vZI t8VI,6BvqVj)l a6Y0?w))刲2se7'Jke7))bS=x[I(xanuyl7=8w^u}IZ ~dU zi 6lYdKҢg+g+HP}H+y9).ԪwM.W'yWYC5#A"ĘL fdxӮDc"=+E?aO)(Qyu'4~Flh<y;hj\˂Bf# f,~p ऻD`3U[XJ 1n4 Z)z&Jh0=<rL<_U[eO*LikZPTXY^̍;Gc>%?{d4v#S42 /QZ^ Qz9M)gmm/7Ko DZ\&u7Z9f֢)SC>4THfj:9gDrEC&qb(w^<;^3_P~ROnhѽA 7`gv Ny."& y qm `ֈxև͸d!iƋ./Af Ph~2FQ0MLق7Or'FdiI8a8`mJB "nw*;n}v%XG- Fgxï3eٰ̐ΙI2z:fεSٳQ262G[0GD\22'ҖtAgYr |FѝI^s&z.OL91j jCE;){ ?f[|mxr=szݞ-n<eV #un ęv!yQv {;xކl>I" `@Vl-jcmbM>d[%ak[g4%aɹQ<r !i4lWo^3s=m_,͂k5;xV|9ʗR|hP6)  >Zr41V"9Kw}LrO&xz,YۖDiWAd[;|L{1KOI ?Z^oXdɫ\1˷ Yܙ^4^j@AOʢނo:w^m gF5\S_]`qqB{C-^1nlLzxEIq=rf |+ ,6zkwA|.k~+<_=ITEx"ګdx= C3pc puٌ'[AZt{UHIh-!B;Fu|7N~nF{\ڐ?y}݅v'P cn#u#ߧ샜+N^eaΥIwR7 k 'eLS{f?'!hlR "9VôP dJvSr$308Ta`9GkGft܃4CQ4 X=P6JQ݈~a+ @GXt=9y+zqď+(zp1IiYT0# pPaZˤף\V P6󀆍g5lB-ƻ(690gM@wd(6>M7BDPib;理8."OO5 4u~L0czbnmf4̡>4Snm4޿EFhsIJkc\RQ'p?:ŌB T*@Q? 7YF4N4Jf>_ >^xst4s閗3 kH)5Lo]cS>U)5Xf]4O-MP-,;i i9Șj@mzP*~k킹{'w/![D9@ghc$+fd4a!h cԾTN.fiԝ)_ʥ>H[WaJ3ngZ_/֧&@YZG]]ΟԴ@u I"ͭ nmH ̭Z>tTZI{Hd4gKx.*i=mE,ed v[.!zIйA j3 j_wM֌h>IF4]n\j]zH% # v~)R*>~X͆$W?KW0z'_f;RbZo?&(4l۩JMHpʩ=|j5>43@@kI+Qoܧ#${Wuӵz-2D-H{`z69]g{էaꉷk\^c _mR-¾KұG苩8,< *k4^/ dDFi=g!Pӕs;CiO 5vNl)؀jSu]GJE/#H`GS)%Ͱqgf 3ʈj2v4wy۞9үzܢ v]ۡꨫE hkV奟:d:^/t>)V4'XBګov`(cM)̓F`p&4ɷޙTgTAtw2H w@?]@3ۥ-sn]rzta-Q/֯hf+/m1n&t86ZLۥ|ΨDn7s5\'ssV~fhq\"2+Sid}ZͬHo6_@oAh1Em\j#i?nw4cI%3QI3[j( Ҁ;qF> |>J(X!|/>>'p8ssW\qcq>\2XCtn-Vp5$PmMo=mXfpܒL%7<}a oucj#+o2jӋS=jNq טW[H_:%FFA},c%pUUWmHfQLp}n#U"E1YKb"%Eѝ+)Bw|W!c|> endobj 161 0 obj <> stream x]n0 CXnErJT-Bzx/s|߆nC_} exE[uCvg$)Uەb))SYChd lK9_S 1 23/VGcN ^K.Tgm+VhNS'RY-bg?ŹZS?E/z⟡-c?Y5x?zo9^ 2o7ol͈݂I45V|1?caxy0E9Y|ƴ endstream endobj 162 0 obj <> endobj 163 0 obj <> stream x |T0~ι;$$3If&}LI& \U  $@V`mER*֪-PT)UQAVJqJE2?{'{Kr}<ͺ5뻐mER}秏!^D,ڰ.0xMg##D>ZܻdeWGCH_b,ϫnLxA&j;R.'-C9yEHYyEe:VS[7~etcSs˘ƷN8i򔩗M>cs^>/>A{E?bN |; ~@{=hVq࿸>CJ;C-vGO'?'On'GFrqs-o8o?Mz<κ|pnt3Y ?F_k#pz+sH_%=E'\EY>DKRFQW[VVEJKEy9`y.gjnZ&,DFŸ/iήtC J}}\`J"E7e\y~Vrrr 55Bc>C}ه[p$xvSKPKw_zSg{;Ɯhg2BM]ƒbh\ۻ @ƴ"HHn ])7j'ԡ3o~ m:BOl3>tc`Wq31(8B\n-ti_l#!J5]<9ۂض9}c኱N-i}@ ?붶4@x{KkYMImپsYųeY`] כҖ1U۷tZ:;:է7)3͘;5Hܦ.3<;T=aڜ&X٧v{Hv'@6'UW ھ1O ]SrPn#1ИDŽco7ua(`m5aޖvx9p׾7go_L :ݩ.2o*s 9m> XRFƭ>FiU$O;oܧӷ9~-FJ$ Ng\3陭!x^f{NmYZׇ.|_jGT8 0*2 8O'9pD4[)3?R." "G,+yC ".m6X}A4)L /s|=Xs==]LO¹fMDzHևG`?Dhh8U^s{mv2J }G$-N}yL !b=ng}Pl6ށ2E2ܳdIS3=a`Q UUqZ^Y?(htzs8PVRNd"UJ/3F@WU ^ce7Zݔ}0:ZCtԡQYTI)ZTq#캼)/| :t(Ez22 Cz >.zV/=imIl@&@*Q4b(;/?/*Zp{#//-ʊjb%\0cF>`斃zǚ2gkַ7O;O}5A蟏`Da#FR B)*p\W+( q\IwjE#E> HN[hS6@{Yo*,`Y/9ֱp)&.q%Ɏ}7?Gx)8ĆJDϵx[[GxCnK/3b"6{ DC&3Τjݒ~`50̷` :bR^u?~()}=Rޓ`M&L>t{/8{Gme]nz2mTu.cx%{*UGP@HZj NUnMV9BUAf??)JБ=ïx9Q|Hs rVMnY~&>MJZ\ dky3JKEB~KJ@i"}"3E4zbzZ~~M)t&ә\aڣ f{sa>$ vNdtnnnn{4v*>8@U!U.O>W8̽v}r)M|8Gb;NՉoT]OQtRc*od.s3cN],Nr.c7-Id4kExKgH'pyI j+(S9۵- [$T; "yeb.nb$圅 i BuU؞z~鐎BR]ك6g1?{.y 'ԟ?7OKɛaRнY얀›eB[o6Y `@bSi6?$^jR6e%Y]"*e&ay6UKцAC@"` š!o];@.Ѹ6k}c>8Hl2|ALO*J}EޏDhj vXa B;9xpfZq\(}}ςAeM_PX` B&($8$*aB6dsV0JyÌOH9}ЇYJIo.xo8*n X9+W+E4hbITұzE0c]A .z͘>?.K|p˖gv cMyo~{OMu`DfTomOaôc$UJ&%0Nk(卣STcUUAN6SV'#51C:JgNgtHOK~*짘-O J~Г5Lu2ܶa@1=X)XZ#=SpQmBsMF֜*/*&aTSN5.ba_:LxS1U,|A0uYR^F/c ;WtXUR ^#Dn:0aእm;mɉ=kL]QF[ZVИ64|d|<TȪVW>UIO(,t-kUEl؈1;T8}]aE|t |R@H/z)}]E.CJ_c:Q UeㄐP ByE~1'?=ṅ Jؐ/&]J2'UR SIwsm6B 乍P,/1BP>Ƒ>v;n vlV m)#gºnS5LR313<6w]JyOlNu6},2pu 2{я ft %ImrDAmo$[/d’ʻ)?%"%7Sax8(AHKs6 !!0q&1%.)h)1&Z,^M<bmN=9& =2t"^* U 1%c)\I ^ ;-ă1qtTSJOщ85s^A(9(=?䖃Ԯwic/-3Q0;*y($V B: ʙJ[RΔ0Q6&xyzIg/^&·Lőad*klL#4W$P6ԆZIOt.WɢF=BtgYp3.]1|c).8y#7 \@:|,Z6*<úO-hutkLV{weӫ6WͪPZ$-oWZhB ObFtBzXîr9pO>FWU8=YWuɧ]s['(ZRXWSK.'mjiܻWy4SƴM.qהVD)c9{m3I0F-;+0 6pc .T} Ԉ-Sj?la^LMio:Ȉlh&K2f{頧vBa(*vl4bOϤO/[8z=*XZEY9zt4oi8wl(_V~_5AŔ1#lbqxm?%z#NՒ+[mmFJ(*120+@Ao%MJJ\&<V G̔eOa`$W0o{a2&\,pW^[ˀFpߣ$ca1:8;1-rs07w@ &I688iLCq0C)sD4=8Ȭ)>f+uYm֩V"\"ABAtFƪd7Ӣ`Ɠ"CO-u3k" qPHb-Kp>7 ;,7>`<KҌ*q&BE.<y3 JR,e!V/!U-UE+ v.:`g`LTU^뢼-TJbjkb4|5\V*q$jėVd`-R TLO EX9=U_&Ld Q}VF!HZOve#90c;aC+sňw5 澃c~mRb[C/5xM8FȢ~q~GZV#(#F+i,GXHa{ނ 鑰]oQo]4h*}_ o. y݅" aű4!PXL,Kvu3MKi# sc]d3~@ >OWRIU1w6qÉ/ )7R*-,uk6hׂܫ6M6K%r)pIT@)j-MɘR+Yp "^"SLICMjtHQ$&$QQ]bWJc ntӇH0zCCs@+k`lCTWpLgSFz4>;{wn6D'qOhؾ 䗝 x_m>0n3 O0=Q&yYidh X a"3m=jX@uS%@ & 9IMdD,, e#e' {E/0G10ḏqŌ,*%bY`pS">lLC?vPvmil#KY :**1lj'֏;_O|?KHeb>qapyP!4ʂ+\s.1+"Q\@i+apY'NOp4!|WQ^0o QzI Yk6Ǝ6+Y);ڜ,FbDak[\4dOvYT)Х؝r=F)*7F\ޙ;[byY3J݈_,]q g_~+!oaO$YtE8qEK ,I&L-?&~cz4faga_ˆY d,LqYP}GY/A0y@k7s Eq0TB fc}u N|?3&ng_Q0B#3QDF,zz !TǑLE$I|rkXM~@GJ(J`t\4؜6#ޕָ6mmY%wS^"6ڱYRf/:w책$QiV?xl1(x=(?YA#a5SQ+1X @ǰx4UUr;FWW0qOo^ӹ+fjz%n~E~-,=˳Vn)E_ع.'zJE3qmCq8 5F pHIP &k"_xZhV V6?:UAGz o[_n,}t瞁o|w _"+Dul{ 0L1YD"GTf-KP$Ū7V icnό Wc.ϊ`{ޢEeݵS6-UreQUf{ ,ǙG$)2,NB``&ܙӟCr(?Xu3rhh9IVVa=娭m欙nptXZz'UzČ\4puWqXQd;}Ϯ]OzTF_sժeg_j^++..t;c`5Yl3ZBܵ`8W7ONL8e䉟z铦O7 Lϑա#—kޚܑdTeD&H-9sk.]^vNWU}F|cE ڃ8HFIGJ\ `kkŻêZIU^Xta5=@\%jAt(| f&f)1=E)5s:=7a=b䤙/]sb߷Me[NVt,7]%{jilm=-q'V$z19]]gS(({EB{z+T[P_mk#Br:C9)b@@LqRH~Jcq#cl0"4j#ffkfkf7'Iofl$R`:A3se. 41\};~0iaPŬ[\wC;f_;vʪE|O!ddI+-c.ö#uMOҿGEujԡm.8 ܅G5I<R:mR*ٹB64Q<[wU`Kvi=NH,_dI)$9\w!`6hSa=TjH&B0yU, E}3ٜZYQ494E|Vn-c+Gge2k>5[G-~NEZ~ʧ,hboڌW`6,G \ѰNXg&&@+YˤHTRqaZU؅nD$, 8xOxl&‡So'x-VLC U:[F),%AWqWA8<a7$?$΀/@YEv8C(c@uG g"Q?!8N4NbvLiD8l IK[BwTD Uh&YMVõo+~q'_rQ >+I(YsU1f*ژW L7qKkz;wdڒ-5$~ƣ_6}smQ혿hHJ؁mWZ2b\F≸992e΍ UNfB=p!-*rH.[ZcZc-]`p2 ^L眂N8!9NOo0z*Z6+J9;i F1xx!lئ^DǴ`uc'_N?ח ԁ>XFeŽx ?8+x)+RʩIgOTD,pZ3[Iܒ1>9.elM1?K\µ8+cqA{Ҳ  HAa7m?+%'pi9M1AQddwzsW)˿X)Rp*Ճԛb;4HoKKlUS>(gs];=}a,вeXpVȼofG1_ԖGhuk*LwiXp,/\FKs=NN¯>М5&mVb6msAÓ?y2 _Snm9n稊~⫊S;^uS"nȈch/Ań~Eo2_!rFKdqgg^izMc1V  T=L24:sen. p,Bb(N?U1p\AoUX_g^I8ti92'8'dNΰuٮ̐ң`7L1p5r`V5L. 5}8E̹yi tSE X'Z${1줭Kֽ7̭d+6eW{c:rumW^^\;9qc嵏_3iM;X~E2Ac@zDC&WqAzd(E״iy4@ElrL Nrj S, q=$GɁqP6*ZڅL_%Bͷ,f@)nV't.~b68f膾Y1QaQ/=\- 9> yBgOzuN7`"ԚfcveJc `6 Z\,T d+\d֍\ģԛ@Uj%xO:weǸ\2mJݒJRSQ3i/-!%%yEFH5۪U 6,p]!b=lZ,*2^t_pqYaUՐLaIVj * M޽ .o;skkʺi#jaL2nMg[сtviA?w'N( G{>9]nJnFI*P1ԀVgE\`6fUgKr5S^S f|3N&gyaQ^Ⲋ 5 g$iT_1KfZ-!luI38IwB"aw%fo֞߿5YNAن>ω)Y߽&H1&so`DyXx|ԬXnx;-?濂X4W%"w-#qqkRPB3ڒ!cPLw"{)bsELu"5ɀ)*U($3YZoUEc± ])j{rR\雝sAhxEæ~)xo]/{'lo*ϑ;e\=sHcL&"y[b7d/\sř] SmUGdg$&ɓ.KKj`#js ]y4J_9 IHx?ٜ%aAv"]w.kU 1O[**ؗ&t@ޡ.wr?_$ Kp|2/]\\#K7eшp:)9Z\+Wri2mW6F= ֘YeLf̑5Ilf}8Bz.pgHڹjfb>Yo^0`@X6 ӨzM08z{-18lp}.pN&zW1kEX?٫;01p6ln4]j=,4ak:h3=z£W^-6xPDE9bVis !+1kTQ0 A!N]pd7E# S>oi},Qkwr_p{Z5K@=|o١isj)'Zq` 4Pȳ/i1:-^礎 f`L-^'cX01~6Np<4qpi'u#TM4;cӇ'N ;R$0S@SsTtZVusmY,aD$`K0c((J=$q ^ +f#kG1Z~{U@F.mQNi$ml`F^ I j-[6qf1ZfT18f[?0 63FV0Z:@(B\HF| >{ln#7|!%ޙh'ɡFMzS ǔ&6>73TC70l$ FF;<r.nƽ``^$sL`BYlR3g gD󒈩!}~6 4!=h6[B̌[ jI#9;>>my](<=ʳ~@ώ>0HGȚqȠ:7Q7j?y`.n\RNn&ȸl$ZDөUAr$Jʟk=A8 kb! ('AÏtU!-1D.״0>}զ Vz}~a~ʚ]_n"u/#M\)NTN+3]A 'ʙEWvɳ\b$"5Q٘*"TȌBO39F%>ɧ/Yb[RoC_mm*iJU Mp#NZAM[Xʹgg.R\vbHUXQ}ň_3Z;B1sB7`E R[dѰrvZS6?3>9\\V`"lP*kreZT?q4ĥ EΠ}MѐyZIӹe,R_{oNsosu=JWÀ~P $TaaԔAJ J @rI9(,SM\ lF;;yga^x5MDɂJ7=-F2x%78dNGHFl`|$!cXIM!БR CȂdT'f [”m>Pv0iV+AûVەAHP=NϿL fн_%HR5}497}I2 ĜAht'bN_4^ɧ@@ 0KMBv{dKLV+@z%_9h6/(h/+76lu_h̊X8~Man~0|(v\s)'G^uS]pYS&2xbj$qyCh\AI!JE'NfNT")OA;va&2^,8K}7 F 8}D'9xʠ:]1骀+q+,W8Df  0³@}< -ӂ?L&9w}^v[C<)2~ QrU~8laUڝټ(ﱹEJ S]+5qyyxJJ9~ ƛh/y-z!uTE MG<{Fo9sRx!Q_m|rEȐ暚Z#>ܫNJᲹw9 7҉>XC8yl&@d6y./$nj9d)Y"]o'ooo?>a2I45`43 oqXq' YhA8"`D}jE"]`娣QFHCTR*%p|5ͺ?Cfbo\~KpX׾)k,߆:~懔2Anۍ`_'?  & 7+>SwdgGTM`[.HH\gc4AHJ䩧臂}z)Jfʌ%j(3^ɊLdZ`[ hP*{My~g>W'ƾ<1'Qלyb|-J\!e殔M)BQvR,Yj(3T#7 H{'[۷^o||睝^~5?}>:>> v~3T+%e(j*g5VJ{X Vii/4M7R`+9b}MMIYil,^_jC#ӞCdEokJF^`ca ycz:? O~W/W}sr\؍kVuuJ߾B͠XJq1_,|o5,&wDgg9-zE"7 ZT2.9 O*Q8tVuͬdQb z`|(U1VƄ1b.П4ݑ8LD8S#0),c jB-oqu<w'`zjX,H7v,7gmw8:SH3": _z-y8mL:[oV_}L)'++WsAOtv}g!s(+gnzCyc,ʂ1n,|hD] ׋_-i(dW?*eۑ˞Ӹy0 HA3תzP NdE?*4|` , 3kl@wa͌e0y";~v%`# ໴j0AVz]?,>T o*V gu3(=w9_u-=K]BW3M֗‹>#]J{Z֫kz`1kFxwp7}V~6aq-{: W ײ~Y[ ߇z*q]xuBT<eX:]:{UrZvt){"v0,au).%>D'k]/i#{ :+\@R{CfDkٕy]+ٛ3J[X4cޭޒ޿F;T.N޿Ѣᴐ]E9e0:e׭ nd_j?nvf{ؖ^:b.5N.ZT5 @R]rK5Ciz_L `8elEei|Ao3{S6j4Y/_x7$,C\3Cs&sV~qajat_&ir.:YK6+ZaL*=:O^x֢ovkex+Xuk5T`gcOhݓ0_X='1,p(9B+YP35E[eHwMgU n& Gmұ>u;d5Gk7iҤnE^8iE ?jSRf'ׁjR{/dZF4.d Ka]7R>:!->/L r~? @۞2hU9{)sQ/:U*`N)B߽:5Cه{Tnz^ ūC*TXzaa,"lwgdV`TL]ՀXW*#FG5M ƆiѰ(4TU+*;UQUt?Z%~t~iqBkUuֽzwUլ]9WC V{Sz#[%T+K[\ܷ.ֺ:ᮞ۶Fzvޛ$; @gm`՘Ph.! A Ă7Gxs@Cdv~vvf2Wl;ΧXް%kW[uSxOQpxyRœ#c ajdlchhyp5 Òeɚ5wXQ4c> endobj 166 0 obj <> stream x]͎0=Ora"ERQ3}!0}9Ō|/vŷÔ^16!=k'mL7Ӑ,c CV|1eS:akcw+B?Y^m|> _NYvMyʿR뜔ކpjx!Ye:]: }߽y|.2sns,_";/,{f\XlG~\ښKf߰2ow5B8Wk5g)/rd=r_*r[~ssCa5ONi+%zC~_b\wدDӯXGJW_Я6~ž~E~;f_Ek~ Jdz~5~?(c%3z0(fĻJw_ ;]?j\tя_:ûpE?~o{ߣ'~Ej߀_{+pzkӿE<֤5͟{foQ+_Z}͹bR<}p> endobj 168 0 obj <> stream xX{tUnzN'IH;ݝw' $`PHI`%$$:E᠈&*w(r= 00'Taqϭu_Uul_:X- m :IJxus?܍a]_ c4 YheƆ%OǷb^+z/c9uiK <[".o]`2`Ylicj"X -ͪN`ghk K-գ|+`fyPUjV7MfK5gw$$G?8-k0A<>#; *G8]XqG# >㓠6B7 B8t6tX-c)C ic-F_Dsii1IѱDmqPt\G'KrIuO_`@8 7'f1JC5ډ*mjmmvyeuu> I7EMf9%Zy~Eb % ;l݆̯y'К쑳CZ3h&SHx`I'*@PAl❒3c ]+1[JrEהTIZckZ0p E[Ghk"&1bDq;$*[C.^R48΀EX=zF+> ֧χzef}6tt=cƬ;\K/I=R4)Ee ʀ$, o:=`M&@[)0LcJTf}{Eqr aH1SN%CA$ի|CwH~)ׄX+h3836VhIȳUSIƈMNE,WqB/ek_z^ !fC!i#{ʻ]BsjCb>SGv7"/~g$^fCmaad$ n7Cȇa",U"C0@(z})\Oc{AKGҩR*DŽ##(aR]Aě`ŅW"1)ns>ߏwGk10O6I 6jm8OjC;ЀCEWI S`ud(A=R`Y_&{Z ȰֶXʬZqSW$OU?<җ=BB;$|-ILvO>ܶ9n--,T>VM(ՙ' OP WTOwqxuu">_߫g6q#bIhCe /.ivdAF 3,t*ѯS jf-!̡RNFFo\0\~^!)V~$sk͎`ݡC);!Ġ9/5a6փ#"vfUx pN0t"V]X׿yUW+?࿿!#=&ch:0FY'<`qko@F%9 m6CqY[5BF͍vC&FQs$c"WPC$ !?sr1WB;1,&8 jS̉q~ݸ$^5IN '\RӸirc](G}l%$I"9Ydv(̧;7>~!_佻  _}s ۯHٛFmِX\ckDEr.C+mO3$:{@$T[1I xZ߄Nx 4{{y#gh$ړ&\%D+ĘN]r=+/-(\/i85undi:Mԧr4{#Luys32:~~Wڣu|lC1˞ds|uddWWj^~נjt- B6 ꃆ1=JWH/Dh1N"qs^O{ֱjVulo}*)̒kZ}o^hjrr7/YĂ{&yqV X(Rl|61ĢLeQ`]@Tɱ+rf&Z+⃷{CvzMDL+s>c=]O&YãZ_ ^h4|iP7+w4|6rYg2KB& UaTވDWea}^CddQdϾ2ѡ/(숻Y&Ktzx@^á\\SS җd7Oh:29=|<&R0Rzz% ccFot{#+!-q\(tMs55}hHAg`c;Wh(1b`*J-R=`xk:zz{^N~%cIDǥQ6zn<_޷b'|+4旷v,i~u횻}snݭe^sOvY/1׈c S^A@ (`8GNԣqQqhj-Q%j 5SPjSdgcyWUXX9*"s3v!uQ'tG|r]kC x2!J%X> {+`U9u\d#IOpC82 >Mvx$eT jcpG԰ݨFYL"w ?Hb{' ¯}zq_ NL Cߏ~n)>GTw_|̗B)hbfzK60gXfE>akXޭ {`{/wu(%F%سij넙X7SiYu-7^kR؈olN=.Z ӆ};1e8 pJb)_Su&HD빺 Ly9z^sJznvKD);6ΜKQ=Cgg\> endobj 171 0 obj <> stream x]Mn0t!@"!EԴ "cVqX5sFuYt+zX^F56L3 Ƣ77n/NMl>_~fQPBC< $׶~  "(j0Vk "JQu-N}KFQc,EN yL)q!gr yϜ ػC>2Y+3jY/k^Gϒ?$ϒk~)Gr KsdΟP}Ο'Gd_S5.yMn|?mo!=v7hE7k4x endstream endobj 172 0 obj <> endobj 173 0 obj <> stream xz{tUuoUNt:@"$01 M'1ÎG| *ӆM@p;q sns:hVuk;k][~ `;@@XymŮgum|cKvb}bdԿaSz᭞^}^a o$ xԿC꾍4xԿegLHfڇ݈?vscc-4yDK1͉7apz_I 9ğN!L32JhtuGy^p $jap$82}`7bR1{:>y0{)NoA;T g25.7.MfLdq [^t-ɷ/An~QMӫݑ+^ˏj:/]Z ;GiQ~u-Y?zWmMnڻjH-HQf^[!bg^12`N 崁 :xnύY7w\H"Dž/2˴ yzP,8%F7TlU)eF!  L<#_L4T1Ju\uq}-bF8[M ALըjP74u\EլXrԸU+\agYM:u δ)Tґd4QZv[-Vs+UԽpF(3IXv؎v}ՇR5UGҦt)}MRa4֚%Bx ଲHT͜{`|mnBمPN?yOV,ڿΣ D>xIpb֤c\a%W`Ed D+Pa ؐ#2԰B]@_FU`jN6M)xOšTtml sΗ[CqS\'%oV;8 |e7k|qv3_#Whϑ*eHŻ:J$@`"?Lm\WFYQѨlT55zKjkoݍFo$`JN ]B`1iJrIKš%m/':C>I0TqZ֧ٴ!ml>vuuw6@!0 8GYx9&)Ɣc1fD;=e1p#Qc9c1Ev%+}Į/?G4^$r)KxQ=S}'I1 <@aګ6o=W(A-h+`j`G%>Q>dԚ.s-S:ndsۑe#:?w, 0gx, ̓4 Q7InUa+o<`F #!)'k$UAZ._VMnkgW Uԙ.ԠN.c9i6,(^a#VFYK8C 0„Q|zJ1Y^Wlt6u>k՚lXjIYBUtK6[$sJ  t?s@dVLWGQ)'NdK\œb?R5$?TF7%YŒkր/3vzKosxEO!}Q{_*󋻚.H̊5#f7 < H5E*WJ7b+v3 ǡWoiJ/c[(.۬ɕDNRqWdhb芭Ŷb{#aVk:r|#||8?4Ju"2dD%sqX|i5Pgk$&sL6X`/;eW:<(R[<(:b(zV6,]a?ӾZ^4ܱ%+γ?7ϟS5+[nSRV͓i5EB&9kxZb :m? dT}lTWf(Qii_:T Ys`{|rG-VUNT~N~LLP' f8m ‘p!aA>|H+R( O "y $ɻ<񅞰/G_Gc cT p11YL3Č1Sc5fc3 JCX(VĊczWMQ;&"e$bȋ&9pab;e {t | 2JdNFؑЩt1pFL$d y*dO8΄+(Hp(Q$H^j?Jbzd)y^LL).eNYR֔-eO9z)W* RTp*|(U?*a ~Ltd(d,)pB(ezPB|43582[iXg?/f7 AS(+2e|m+wGOqeYĬ_[g +#ꀹRUd AYG MZWfUfݔAnUnUujY6Y?u3~4K*S+Zͣ4Qhp|\W`+ w%wwV'Ͻ_pwz%hGPg_qB PUrXNU uM*;@<@p=U"8Q`Q* !uCZd%~'p/:L d5ĀbrToqqyA{9`U/S><'2i `O+9pT,5EN#`zUSF+/D/ЗQ;MX. iԤ("zif$$(o-HUpeAxJ.H\ Z^ ,iS] {ĸlq' U*S::<9:NKUhjAoUӽ5k倪9:כCP'CaPT>q?d^XBM﮿1{/\H]3c; JYgok׬5Dye,Y;g< $ B-te0B.ȉsOY[icjQ4 )Lk."v gU z.3_Yep7%wsXu}%sIsԧz܈>I*M(>}`S]22e;V[?:$f5G# geCIb爵{d!eIa޲C՟ zv.?o~L_tS] 2^SSel;#kbLfKmB`zˢ+l436h rAsR&Aj Z$  [S_Qy]B"BRvS;מYg3u3 sxH;~MfOR{i}6q;^Qc],&=޻o'bԱ9=;?1a=,_.W:Ť0cw^..KF-Ь}zG^(Kwt!mlzQQ<K"s)ӇZ}gRgtvnsWn-K*9#z_%usÔUQjbLUr?zǯe?B2PZ6XA9&޽mr'Fl2ɗwdw2 AKIO%{ƒ8|TcA399FK}ȗ`ph>3_6_^-ӕ1XhiC g;O Z'i1:E $$Cvpg1E'^o;ݼ?\2o?1b}jIɛ.~:㿖 6{-dc`'K{8xI]Rnor*T 8|A6} ow^ЗP+ͽ*q/h 6#jA 6<L33*{N~?.qjVW)|QuYֱOJ;sJB:`xnA}&j8E H2T\Ε10reXs2XpX^\fx@5ܑ+c'se/se,+X$:[ݰ/c_}o[yⵛ&nhI5{7eɷa3XOV 6rD*ȨedL+WHe)E$\O2_imjp j 5M۟ 4}=ϣ۷5{U趕q 2n%N:Vۊ tK| iZA2h]RrK% %В>@7F w7d.TfPM-A]$dЂw Wׅ*9TA2,JE *!K/@.:6ytt.T4…0q!W nǡjB!PpBx Dw!vh_ @ i.;h~O<Ґ7\]Is;v 9l  d#L in"c2 יh}LHA HA b2]4=pBd< W' o{v> k7\}Hc endstream endobj 174 0 obj 7228 endobj 175 0 obj <> endobj 176 0 obj <> stream x]n0 > endobj 178 0 obj << /F1 172 0 R /F2 157 0 R /F3 147 0 R /F4 162 0 R /F5 167 0 R /F6 152 0 R /F7 177 0 R >> endobj 179 0 obj <> endobj 180 0 obj <> endobj 1 0 obj <>/Contents 2 0 R>> endobj 6 0 obj <>/Contents 7 0 R>> endobj 9 0 obj <>/Contents 10 0 R>> endobj 12 0 obj <>/Contents 13 0 R>> endobj 15 0 obj <>/Contents 16 0 R>> endobj 18 0 obj <>/Contents 19 0 R>> endobj 21 0 obj <>/Contents 22 0 R>> endobj 24 0 obj <>/Contents 25 0 R>> endobj 27 0 obj <>/Contents 28 0 R>> endobj 30 0 obj <>/Contents 31 0 R>> endobj 33 0 obj <>/Contents 34 0 R>> endobj 36 0 obj <>/Contents 37 0 R>> endobj 39 0 obj <>/Contents 40 0 R>> endobj 42 0 obj <>/Contents 43 0 R>> endobj 45 0 obj <>/Contents 46 0 R>> endobj 48 0 obj <>/Contents 49 0 R>> endobj 51 0 obj <>/Contents 52 0 R>> endobj 54 0 obj <>/Contents 55 0 R>> endobj 57 0 obj <>/Contents 58 0 R>> endobj 142 0 obj <> endobj 60 0 obj <> >> endobj 61 0 obj <> >> endobj 62 0 obj <> >> endobj 63 0 obj <> >> endobj 64 0 obj <> >> endobj 65 0 obj <> >> endobj 66 0 obj <> >> endobj 67 0 obj <> >> endobj 68 0 obj <> >> endobj 69 0 obj <> >> endobj 70 0 obj <> >> endobj 71 0 obj <> >> endobj 72 0 obj <> >> endobj 73 0 obj <> >> endobj 74 0 obj <> >> endobj 75 0 obj <> >> endobj 76 0 obj <> >> endobj 77 0 obj <> >> endobj 78 0 obj <> >> endobj 79 0 obj <> >> endobj 80 0 obj <> >> endobj 81 0 obj <> >> endobj 82 0 obj <> >> endobj 83 0 obj <> >> endobj 84 0 obj <> >> endobj 85 0 obj <> >> endobj 86 0 obj <> >> endobj 87 0 obj <> >> endobj 88 0 obj <> >> endobj 89 0 obj <> endobj 90 0 obj <> endobj 91 0 obj <> endobj 92 0 obj <> endobj 93 0 obj <> endobj 94 0 obj <> endobj 95 0 obj <> endobj 96 0 obj <> endobj 97 0 obj <> endobj 98 0 obj <> endobj 99 0 obj <> endobj 100 0 obj <> endobj 101 0 obj <> endobj 102 0 obj <> endobj 103 0 obj <> endobj 104 0 obj <> endobj 105 0 obj <> endobj 106 0 obj <> endobj 107 0 obj <> endobj 108 0 obj <> endobj 109 0 obj <> endobj 110 0 obj <> endobj 111 0 obj <> endobj 112 0 obj <> endobj 113 0 obj <> endobj 114 0 obj <> endobj 115 0 obj <> endobj 116 0 obj <> endobj 117 0 obj <> endobj 118 0 obj <> endobj 119 0 obj <> endobj 120 0 obj <> endobj 121 0 obj <> endobj 122 0 obj <> endobj 123 0 obj <> endobj 124 0 obj <> endobj 125 0 obj <> endobj 126 0 obj <> endobj 127 0 obj <> endobj 128 0 obj <> endobj 129 0 obj <> endobj 130 0 obj <> endobj 131 0 obj <> endobj 132 0 obj <> endobj 133 0 obj <> endobj 134 0 obj <> endobj 135 0 obj <> endobj 136 0 obj <> endobj 137 0 obj <> endobj 138 0 obj <> endobj 139 0 obj <> endobj 140 0 obj <> endobj 141 0 obj <> endobj 181 0 obj <> >> endobj 182 0 obj < /Author /Creator /Producer /CreationDate(D:20070221214729+01'00')>> endobj xref 0 183 0000000000 65535 f 0000178974 00000 n 0000000019 00000 n 0000003148 00000 n 0000003169 00000 n 0000010654 00000 n 0000179145 00000 n 0000010675 00000 n 0000012773 00000 n 0000179372 00000 n 0000012794 00000 n 0000017602 00000 n 0000179586 00000 n 0000017624 00000 n 0000022115 00000 n 0000179752 00000 n 0000022137 00000 n 0000027552 00000 n 0000179925 00000 n 0000027574 00000 n 0000032654 00000 n 0000180105 00000 n 0000032676 00000 n 0000038544 00000 n 0000180286 00000 n 0000038566 00000 n 0000044210 00000 n 0000180476 00000 n 0000044232 00000 n 0000049664 00000 n 0000180674 00000 n 0000049686 00000 n 0000055110 00000 n 0000180848 00000 n 0000055132 00000 n 0000060286 00000 n 0000181030 00000 n 0000060308 00000 n 0000065654 00000 n 0000181228 00000 n 0000065676 00000 n 0000070692 00000 n 0000181458 00000 n 0000070714 00000 n 0000076225 00000 n 0000181648 00000 n 0000076247 00000 n 0000081654 00000 n 0000181846 00000 n 0000081676 00000 n 0000087273 00000 n 0000182044 00000 n 0000087295 00000 n 0000092926 00000 n 0000182242 00000 n 0000092948 00000 n 0000098108 00000 n 0000182440 00000 n 0000098130 00000 n 0000101818 00000 n 0000182833 00000 n 0000183003 00000 n 0000183173 00000 n 0000183343 00000 n 0000183513 00000 n 0000183683 00000 n 0000183853 00000 n 0000184023 00000 n 0000184193 00000 n 0000184363 00000 n 0000184533 00000 n 0000184703 00000 n 0000184873 00000 n 0000185043 00000 n 0000185213 00000 n 0000185383 00000 n 0000185553 00000 n 0000185723 00000 n 0000185898 00000 n 0000186070 00000 n 0000186244 00000 n 0000186418 00000 n 0000186590 00000 n 0000186762 00000 n 0000186936 00000 n 0000187113 00000 n 0000187287 00000 n 0000187435 00000 n 0000187583 00000 n 0000187753 00000 n 0000187872 00000 n 0000187991 00000 n 0000188110 00000 n 0000188229 00000 n 0000188344 00000 n 0000188461 00000 n 0000188580 00000 n 0000188698 00000 n 0000188818 00000 n 0000188938 00000 n 0000189058 00000 n 0000189177 00000 n 0000189296 00000 n 0000189417 00000 n 0000189538 00000 n 0000189659 00000 n 0000189780 00000 n 0000189899 00000 n 0000190020 00000 n 0000190141 00000 n 0000190260 00000 n 0000190379 00000 n 0000190500 00000 n 0000190621 00000 n 0000190742 00000 n 0000190863 00000 n 0000190980 00000 n 0000191099 00000 n 0000191220 00000 n 0000191341 00000 n 0000191462 00000 n 0000191583 00000 n 0000191704 00000 n 0000191821 00000 n 0000191942 00000 n 0000192061 00000 n 0000192180 00000 n 0000192301 00000 n 0000192420 00000 n 0000192539 00000 n 0000192658 00000 n 0000192779 00000 n 0000192900 00000 n 0000193021 00000 n 0000193140 00000 n 0000193261 00000 n 0000193382 00000 n 0000193503 00000 n 0000193620 00000 n 0000193739 00000 n 0000193860 00000 n 0000193981 00000 n 0000182606 00000 n 0000101840 00000 n 0000111455 00000 n 0000111478 00000 n 0000111675 00000 n 0000112180 00000 n 0000112535 00000 n 0000114738 00000 n 0000114761 00000 n 0000114952 00000 n 0000115244 00000 n 0000115406 00000 n 0000131517 00000 n 0000131541 00000 n 0000131732 00000 n 0000132157 00000 n 0000132436 00000 n 0000142125 00000 n 0000142148 00000 n 0000142344 00000 n 0000142817 00000 n 0000143136 00000 n 0000163420 00000 n 0000163444 00000 n 0000163635 00000 n 0000164337 00000 n 0000164875 00000 n 0000169575 00000 n 0000169598 00000 n 0000169796 00000 n 0000170213 00000 n 0000170485 00000 n 0000177802 00000 n 0000177825 00000 n 0000178030 00000 n 0000178454 00000 n 0000178738 00000 n 0000178846 00000 n 0000178880 00000 n 0000194100 00000 n 0000194196 00000 n trailer < ] >> startxref 194703 %%EOF