Gérard Wormser

Wormser*Gérard

Philosophe et éditeur, fondateur et directeur de Sens Public qu’il a conçu comme un réseau de ressources centré sur une revue. Spécialiste de phénoménologie morale et politique, il est l’auteur d’une thèse sur Jean-Paul Sartre. Membre du comité des Temps modernes, où il a fait paraître plusieurs de ses nombreux articles, il a également accueilli et interviewé de nombreux chercheurs à l’Ecole normale supérieure de Lyon. Organisateur de congrès et de débats, il a suscité des colloques, rencontres internationales, dont "La Représentation du Vivant" à Lyon, "Tolérance et différence" en Slovaquie, "L’internet, entre savoirs, espaces publics et monopoles" à Paris, et, dans le cadre du Laboratoire "Editorialisation des Sciences humaines et sociales" qu’il a créé à la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord, "Multilinguisme et travail en réseau" (Congrès Eurozine à Paris), "La gouvernance du numérique éditorial" (avec le TGE-ADONIS du Cnrs). Il a lancé le Séminaire parisien de Sens Public à l’INHA (2009-2011) puis à Beaubourg (2011-2013). Son action européenne a débouché notamment sur l’ouvrage collectif "Europe, le miroir brisé" (2006) et se poursuit dans le cadre de plusieurs réseaux internationaux. Il met sa compétence au service des acteurs publics et privés désireux de thématiser les questions relatives aux dilemmes des organisations face au changement des cultures et aux réseaux de connaissance (INET/CNFPT, Caisse des Dépôts, comité scientifique de Cadres CFDT, Erasmus Expertise...). Ces thèmes font aussi l’objet de ses activités à l’IEP de Paris où il préside la Bourse Max Lazard.




|