Revue Web - Article

Histoire

Beyond withdrawal and asylum – an urgent call for European Cosmopolitism

Gérard Wormser


Translation by Patrice Riemens @ Institute of Network Cultures.



Par-delà le repli ou le refuge, l’urgence d’un cosmopolitisme européen

Gérard Wormser


crédit photo GW Le conservatisme et le repli sur soi des Européens ont fini par engendrer leur contraire. L'exode des réfugiés syriens produira-t-il le changement d'orientation qui seul prémunira l'Europe de devenir malgré elle le recours de populations mal aimées ? Des milliards d'euros vont être dépensés en soutien d'urgence, donnant tardivement raison à ceux qui militent depuis longtemps contre la focalisation de nos politiques sur le contrôle des entrées dans l'espace (...)



À propos du Chili et de l’évolution du roman. Entretien avec Roberto Gac

David Wallace


Résumé : Dans le monde de la littérature, le Chili est reconnu surtout par ses poètes (Gabriela Mistral et Pablo Neruda, tous deux prix Nobel). Ses romanciers, en dehors de Roberto Bolaño, n’ont jamais atteint le même niveau de prestige. Il y a également une lignée d’écrivains d’avant-garde qui va de Vicente Huidobro dans les années 30 (son œuvre, à l’époque réputée en France et en Espagne, est en partie écrite en français), jusqu’à Jean Emar, Juan-Agustín Palazuelos et Mauricio Wacquez, pendant la deuxième moitié du 20e siècle. Dans cet entretien David Wallace, professeur de littérature à l’Université du Chili, donne, à travers ses questions, un aperçu de l’évolution de la narrative chilienne en particulier et de la narrative hispanique en générale, tout en laissant ouverte la question du roman comme genre littéraire face aux nouvelles technologies et à l’invention de l’écriture (...)



De la domination linguistique : diagnostic, thérapie et enjeux. A propos de l’ouvrage de Romain Colonna : Les Paradoxes de la domination linguistique

François Viangalli


Résumé : Dans cet ouvrage, l’auteur propose une analyse originale de la notion de domination linguistique. Partant du concept classique de diglossie, tel qu’il a été forgé par les linguistes Charles Fergusson et Joshua Fishman, il en suggère le dépassement en démontrant la prépondérance de la domination psychologique dans l’esprit du locuteur minoritaire, condamné à un fonctionnement diglossique qui n’est pas dans la langue, mais bien dans son esprit, enraciné profondément par le rapport de force politique qui cerne la langue. Procédant à un diagnostic affiné de l’état possible des langues dominées, sur la base notamment de leur représentation sociale, de leur place réelle et de leur niveau de reconnaissance juridique, il conclut à la nécessité pour sortir de la domination de mettre en œuvre un programme ajusté à la situation de la langue (...)



De la linguistique à la politique : les langues et le droit international. À propos de l’ouvrage d’Alexandre Duchêne : Ideologies across Nations

François Viangalli


Résumé : L’objet de cette étude est de retracer le mode de pensée des États et de la société internationale toute entière à l’égard des langues. Commençant son étude à partir de la consolidation des États-Nations et de l’instauration de la SDN au début du XXe siècle, l’auteur montre comment a été posée l’équation fondamentale Langue = Nation = État. Il montre ensuite comment elle a persisté dans le temps, ramenant toujours la question des langues dans le droit international à celle du statut politique des minorités, faisant ainsi de celles-ci l’otage d’un passage au nationalisme politique ou au renoncement. Il explique dès lors, travaux préparatoires à l’appui, avant de donner lieu à une première insertion dans le Pacte international des droits civils et politiques de 1966. Il montre enfin que le paradigme Langue = Nation = État est réducteur et contraignant. Il suggère à ce propos un changement de paradigme, qui séparerait la langue de la Nation et de l’État, pour que, enfin, la défense des langues et la (...)



Plurilinguisme, traduction et droit international des peuples autochtones : en quête de reconnaissance

Albane Geslin


Résumé : Si l’on reconnaît que ce sont moins les termes qui sont intraduisibles que les idées qu’ils véhiculent, il faut admettre que la traduction a moins pour objet de parvenir à une équivalence des termes qu’à un rapprochement des mondes, culturels et normatifs. Encore faut-il que cela soit possible. En effet, le droit, notamment international, est établi sur un arrière-plan topique occidental, peu comparable, voire compatible, avec celui des mondes autochtones, dans lesquels le juridique – généralement importé et imposé – n’est pas nécessairement la forme principale des modes de régulations sociétales. La traduction joue donc un rôle déterminant, tout à la fois dans les tentatives, nécessairement imparfaites, de rapprochement des mondes, mais également dans la reconnaissance – au sens d’acceptation à égale dignité et de respect – des diversités (...)



Le catalan, entre linguistique et politique

Henri Boyer


Langue romane parlée par plus de 7 millions de personnes dans le monde, le catalan est un idiome historiquement issu de la continuation autochtone du latin vernaculaire en usage en Roussillon et en Catalogne. De par sa relative stabilité, ainsi que la toponymie et la phonétique le démontrent, il est le support d’une littérature très ancienne qui remonte au XIe siècle et prolifère aujourd’hui. Son aire locutoire contemporaine s’étend, au-delà de la Catalogne proprement dite, à une partie de l’Aragon, à (...)



La norme juridique et la langue : histoire d’une intimité renforcée

François Viangalli


Résumé : Le droit et la linguistique entretiennent des rapports extrêmement étroits. Pour qui tente d’élucider le concept même de droit, il est impossible de faire l’économie d’une appréhension linguistique du phénomène juridique. Le phénomène normatif est en effet pour l’essentiel un phénomène linguistique. Certes, le droit repose sur le recours à la force publique pour assurer en dernier recours sa mise en œuvre. Toutefois, bien que ce recours à la force soit parfois indispensable, il n’est pas dans la majorité des situations nécessaire. L’obéissance repose la plupart du temps sur l’expression seule de la norme et de ses attributs par le langage, à égalité avec le comportement collectif. Si la langue est ainsi le vecteur prépondérant quoique non exclusif du droit, il n’est pas étonnant que la tendance du Prince soit de contrôler celle-ci, qu’il s’agisse d’en maîtriser le contenu – tel que le vocabulaire ou la grammaire – ou plus largement l’usage. Or ce contrôle conduit à l‘époque contemporain à l’émergence d’un (...)



Langues & Normes

François Viangalli


Résumé : Le dossier Langues & Normes est le fruit d’une série d’études réalisée par des spécialistes, linguistes ou juristes, sur la question des rapports entre la langue, le droit et la politique. Initialement présentés sous forme de conférences au cours d’une journée d’études organisée par le Centre d’études sur la sécurité internationale et les coopérations européennes (CESICE) de l’Université de Grenoble-Alpes en 2013, les travaux en question sont ici publiés sous une forme actualisée et définitive.



Le débat sur la mixité des structures au sein de la CFDT (1976-1982)

Pascale Le Brouster

L’Homme dans la révolution et la révolution dans l’Homme au 20e siècle

Idriss Aberkane

Shakespeare et Pinter : la maison victorienne comme scène de théâtre

Clifford Armion

La naissance de la tolérance au 16e siècle : l’« invention » du massacre

David El Kenz

La Revue Esprit à Lyon

BM Lyon

Écrire une histoire

Geneviève Brisac

« Ne soyez pas le bras qui retient mais le bras qui soutient ! »

Sandra Fayolle

La tradition entre fidélité et trahison

Carole Dely

Nature des objets de mémoire : le cas de l’olfaction

Pierre-Gilles de Gennes

Origine des langues, origine des peuples

Jean-Jacques Briu

Imaginer le passé entre les lignes d’Albert Camus

Christophe Premat

Raison scientifique et philosophie du langage

Jean-Louis Léonhardt

Du droit au travail des époux au droit au travail personnel

Geneviève Dermenjian, Dominique Loiseau

Socialisme et judéité dans l’Empire russe

Gabrielle Chomentowski

De Johann Gottfried Herder à Benedict Anderson : retour sur quelques conceptions savantes de la nation

Raphaël Cahen, Thomas Landwehrlen

La mise en scène du passé

Rémy Besson

Rosa Luxemburgo y Karl Liebknecht, un mito paradoxal en RDA

Paul Maurice

L’idée de peuple dans la tradition constitutionnelle française

Joseph Krulic

Et si on se passait des patrons ?

Marie-Thérèse Coenen

Nazisme et guerre totale : entre mécanique et mystique

Johann Chapoutot

Enzyklopädist des Internationalen

Antonin Liehm, Roman Schmidt

Vers une nouvelle communication politique

Ludovic Renard

Une expérience d’organisation syndicale des mères de famille (Bretagne, 1969-1971)

Vincent Porhel

La classe politique prise de panique en mai 1968 : comment la guerre civile fut évitée ?

Mattei Dogan

Envoûtement : Emmanuel Faye et la réaction allemande

Sidonie Kellerer

La gouvernance chinoise à l’époque impériale et le nationalisme chinois : Retour sur la mission Macartney

Chang-Lin Li

Émilienne Brunfaut (1908-1986) : du syndicalisme au féminisme ?

Catherine Jacques

Rhétorique de l’engagement critique

Sylvain Dreyer

"Camera eye" de Jean-Luc Godard : un essai politique filmé

Julien Pallotta

L’encadrement juridique des élections présidentielles de 2007

Laurent Depussay

La technique et la vie

Dominique Lecourt

Nazisme et guerre totale : entre mécanique et mystique

Johann Chapoutot

De la guerre à la guerre dans la géopolitique moderne

Idriss Aberkane

Le 11 septembre 2001 : un « fait social total »

Gérard Wormser

Pratique archéologique, esthétique picturale et temporalité historique chez Foucault

Thomas Bolmain

Amour et limites ou amour sans limites dans Manon Lescaut

Andrea Turekova

Agnès Varda : Les chemins de la création

Mireille Brioude

Narrazione e realtà : Se questo è un papa progressista

Claudio Tognonato

Narración y realidad : Si este es un papa progresista

Claudio Tognonato

Autour de Derrida

Sens Public

Les lecteurs français de Don Quichotte : Pierre Perrault, Saint-Evremond, Charles Sorel

Dagmar Pichova

Le ’Volksgeist’ entre philosophie politique et philosophie du droit. Le cas de l’Ecole historique du droit

Stamatios Tzitzis

Les femmes dans les milieux de gauche des Côtes-du-Nord de la Libération à 1968 : prosopographie, réseaux, militances

François Prigent

Les politiques de la différence selon Derrida

Josef Fulka

Les différences tolérables et intolérables dans la traduction tchèque des textes français : l’exemple des bibliophilies (1945-1953)

Pavel Cech

Gerassi, ventriloque de Sartre

Ingrid Galster

Sang : le texte et ses règles

Melina Balcázar Moreno

Sartre, le saltimbanque de la rue d’Ulm

Fridolin Nké

« La société m’ennuie »

Paula Cossart

Des femmes d’intellectuels et des femmes intellectuelles

Ingrid Galster

Imagining the past between the lines of Albert Camus

Christophe Premat

Soixante-huitards (Fleurs d’utopie sur l’asphalte des grandes villes)

György Konrád

Le jeune homme et la mort : nihilisme, logique de l’absurde et sens de l’amour dans le Caligula d’Albert Camus

Johann Chapoutot

’Volk’, ’Leute’, ’populus’, ’gens’, ’nacio’ dans les sources écrites au début du moyen âge

Annette Sousa-Costa

Histoire de la géopolitique entre la Chine continentale et Taiwan au 20e siècle

Chang-Lin Li

Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht, un mythe paradoxal en RDA

Paul Maurice

La Symbolique du Jaune : le temps délimité et la vie précaire

Tina Mamatsashvili

Quelques remarques sur la traduction des textes de la théorie littéraire française en Slovaquie

Jana Truhlarova

Que pensent les Chinois des Européens ?

Stéphane Corcuff

’Peuple’ et ’Volk’ : réalité de fait, postulat juridique

Brigitte Krulic

Marx, Bakounine et la guerre franco-allemande

Jean-Christophe Angaut

Philosophie et histoire : Dialectique de l’universel et du particulier

Joseph Ndzomo-Molé

À quoi ressemble l’espace public plébéien ?

Martin Breaugh

民主祭典─ 對台灣政黨輪替八年部分公共政策的總結評價

Lee Chih-Te

L’Aigle et le Phénix

Stéphane Corcuff

Repenser le numérique au 21ème siècle

Michael E. Sinatra, Stéfan Sinclair

L’épreuve de guerre dans la pensée de Heidegger

Servanne Jollivet

L’anglophobie est morte ! Vive l’antiaméricanisme ?

Fabrice Serodes

L’apôtre Paul, un marrane absolu avant la lettre

Marc Goldschmit

Ethnogenèses et création d’Etats : le cas de l’aire baltique

Yves Plasseraud

Identity conflicts among Oriental Christian in Sweden

David Gaunt

Le républicanisme anglais dans la seconde moitié du 17e siècle : l’exemple d’Algernon Sidney

Paula Chaussenot

Tocqueville et les colonies : Amérique, Antilles, Algérie

Seloua Luste Boulbina

A different kind of activism : the position of catholic women teachers in their union (Belgium, 1950-1965)

Marc Depaepe, Lies van Rompaey, Franck Simon

Violence et Histoire

Gérard Wormser

Minorités et les Luttes de Libération en Amérique Centrale

Frantz Toussaint

A propos de Jakob Robert Schmid

Dominique Ottavi

1954, Pierre Mendès France et les indépendances : Indochine, Tunisie, Algérie

Seloua Luste Boulbina

L’heure zéro : un mythe fondateur de l’Allemagne de l’après-guerre

Niall Bond

The dramatisation of violence from Montesquieu to Lars Norén

Carole Dely, Gérard Wormser

L’Union européenne, entre l’ouverture graduée de certains marchés et une dose de protectionnisme

Christophe Premat, Gérard Wormser

Les troupes coloniales françaises et l’occupation de la Rhénanie (1918 - 1930) 

Christelle Gomis

1945-2005, Existentialism and humanism sixty years on

Debbie Evans

Remarques sur l’essence réaliste-politique du cinéma

Emmanuel Barot

Mécanisme de la Terreur

Yannick Bosc, Godefroy Ségal, Gérard Wormser



|