Fanny Bugnon

Bugnon*Fanny

Docteure en histoire, Fanny Bugnon travaille sur les représentations de la violence politique à l’époque contemporaine. Marqués par l’interdisciplinarité, ses travaux portent sur la conflictualité politique dans le dernier tiers du XXe siècle, du point de vue sexué, empruntant à l’histoire des femmes et du genre, à l’analyse des médias et à la science politique. Elle est secrétaire de rédaction de Musea, le musée virtuel d’histoire des femmes et du genre.


Livres / Books :
Contributions à des ouvrages collectifs
- « La médiatisation. Le cas des femmes d'Action directe », dans Coline Cardi et Geneviève Pruvost (dir.), Penser la violence des femmes, Paris, La Découverte, à paraître en 2012
- « ‘Le sang et les confitures’. Les procès d'Action directe dans la presse française », dans André RAUCH et Myriam TSIKOUNAS (dir.), La justice et les représentations du crime, Paris, Publications de la Sorbonne, à paraître en 2011
- « À propos de quelques figures de la violence politique féminine sous la Troisième République », dans Frédéric CHAUVAUD et Gilles MALANDAIN (dir.), Impossibles victimes, impossibles coupables. Les femmes devant la justice (XIXe-XXe siècles), Rennes, PUR, 2009, p. 201-211
- « L'affaire Germaine Berton ou comment éclipser une criminelle politique », dans Benoît GARNOT (dir.), Normes juridiques et pratiques judiciaires, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2007, p. 295-304

Articles :
- « Des ‘enfants monstrueux de 68’ ? A propos des mouvements politiques violents et des médias (France-Allemagne, 1968-1998) », Matériaux pour l'histoire de notre temps, n° 94, avril-juin 2009, p. 47-52 
- « Germaine Berton, une criminelle politique éclipsée », Nouvelles Questions Féministes, vol. XXIV, 3, 2005, p. 68-85
- « La sexualité au service de la Patrie : le discours des Repopulateurs français (1918-1923) », dans Pascal CHOINIÈRE et alii. (dir.), Sexe et discours social de la Belle Époque à nos jours, Montréal, Université McGill, Coll. ‘Discours social / Social Discourse’, 2005, p. 39-53

Voir en ligne : MUSEA



|