Brigitte Chamak

Chamak*Brigitte

Brigitte Chamak est chercheur en sociologie et histoire des sciences à l’Université Paris Descartes au CERMES3 (INSERM U 988, CNRS UMR 8211). Docteur en neurosciences et en Epistémologie et Histoire des Sciences, elle a étudié l’histoire des sciences cognitives et des rapports entre sciences et politique. Elle explore actuellement les controverses sur l’autisme et le rôle des associations de parents et de patients

Brigitte Chamak is a researcher in sociology and history of sciences at Paris Descartes University (CERMES3). With a PhD in neurosciences and in Epistemology and History of Sciences, she has studied the History of Cognitive Sciences and the relationship between Sciences and Politics. Currently, she analysed the autism controversies and the role of the associations of parents and of patients


Livres / Books :
- Cent ans de recherches en cancérologie, le rôle d’Antoine Lacassagne (1884-1971), Paris, Éditions Glyphe, 2011
- Le Groupe des Dix ou les avatars des rapports entre science et politique. Paris : Editions du Rocher (1997). Grupul Celor Zece. Sau metamorphozele raporturilor dintre știință (2009). Roumanie (Iaşi) : Editura Junimea

Articles :
- « Autisme, handicap et mouvements sociaux », Alter, European Journal of Disability research, 4, 2010, 103-115
- « L’autisme : surestimation des origines génétiques », Médecine/Sciences, 26, 2010, 659-662
- « Prescription de psychotropes aux enfants et aux adolescents : conflits d’intérêts », Sociologie Santé, Médicaments et Société, 2009, 267-286
- « La pédopsychiatrie américaine au ban des accusés », Médecine/Sciences, 5, 2009, 534-536
- « Autisme et militantisme : de la maladie à la différence », Quaderni, 68, 2009, 61-70
- “Autism and Social Movements: French Parents’ Associations and International Autistic Individuals’ Organizations”, Sociology of Health and Illness, 30 (1), 2008, 76-96
- « Modèles de la pensée : quels enjeux pour les chercheurs en sciences cognitives ? », Intellectica, 39, 2004, 79-105
- « Les sciences cognitives en France », La revue pour l’Histoire du CNRS, 4, 2004, 4-15
- “The Prion Research and the Public Sphere in France”, in E. Seguin & C. Reeves (eds.), Infectious Precesses: Knowledge, Discourse and Politics of Prions, Palgrave, 2004, 135-160
- “The Emergence of Cognitive Science in France: A comparison with the USA”, Social Studies of Science, 29, 1999, 463-504

Voir en ligne : Page personnelle du CNRS



|