Lucie Roy

Roy*Lucie

Lucie Roy est professeure titulaire de cinéma à l’Université Laval. Elle est l’auteure d’ouvrages qui ont pour titre /Le pouvoir de l’oubliée : la perception au cinéma/ (Paris, L’Harmattan, coll. « Esthétiques », 2015, 244 p.) et /Petite phénoménologie de l’écriture filmique/ (Québec/Paris, Nota bene/Méridiens Klincksieck, 1999, 248 p.). Ses plus récentes contribution à des revues sont dans /Sens public/ (« Une ontologie ou une esthétique numérique », « Les ouvragements de l’image et l’intermédialité. Une écriture d’écritures » — à paraître) et dans /Études littéraires/ (« /Dogville/. Un récit /en/ adaptation »). Elle apporte également sa contribution à des ouvrages collectifs, dont dans /Transmédialité, bande dessinée et adaptation/ (« La transmédialité ou l’aventure du cadre » — à paraître), /SA / AS/ (« Le cinéma, une chose de l’écriture »), /L’imaginaire du 11 septembre 2001. Motifs, figures et fictions/ (« Écritures de l’Histoire. Le 11 septembre »).




|